MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ma visite chez l'endocrino

47 ans aix en provence 204
J'ai donc vu l'endocrino hier, à l'hopital. 1er bonne nouvelle , la consultation est prise en charge, rien à débourser, ouf !
L'entretien a duré 1h, on a parlé de l'historique  
de mon surpoids, de mes régimes, de mes problèmes associés ( pilosité, alopécie, transpiration excessive...). J'ai pu sans gène aucune lui dire mon poids : je fais 112 kg, elle m'a dit que je ne les paraissais pas ( héhé ça fait plaisir :D ). Elle m'a paru à l'écoute et humaine.
Elle a regardé les analyses que je lui avais amené : mon bilan sanguin est bon, par contre elle n'a pas aimé l'écho pelvienne, trouvant un ovaire dystrophique (alors que la gynéco n'avait rien vu)
Elle ne se prononce pas pour l'instant sur une eventuelle pathologie ou un traitement, je dois passer d'abord par la case " hospitalisation pour bilan approfondi" .
Je dois arreter ma pillule, et attendre que mes règles se réinstallent pour appeler l'hôpital, où je passerai la journée, avec pose d'un cathéter et prélèvements divers à divers moments de la journée.
Je ne peux pas dire que cette perspective me réjouisse, car avec le bol que j'ai et les estimations de date pour mes regles je risque de passer mon anniversaire à l'hosto... De plus, c'est toujours super difficile pour moi les prises de sang (pas de veine au bras, on me pique sur le dos de la main ce qui est fort douloureux, en général je stresse, je pleure, et je me fais engueuler par le médecin qui pense que je fais du cinéma :? ) donc j'appréhende un max pour le cathéter...
Ensuite, le prochain RdV n'est que le 31 octobre, donc je me demande si je vais devoir me farcir les joies des règles et des capotes pendant 5 mois ...
:(
M
40 ans 283
En tout cas, bon courage Anahe !

Tu a l'air d'être bien prise en charge et ton endocrinologue semble bien à l'écoute et professionnelle !

C'est plutôt rassurant !

Pour les analyses ne t'en fais pas, c'est juste un moment désagréable mais cela en vaut la peine !

Tiens nous au courant ;) !
139
bonjour je ne serai pas etonnée que tu aies des ovaires polikystiques ce qui pourrait expliquer ta pilosite et ton surpoids
didinebzz
F
45 ans 1434
même parcours que toi et même problème pour piquer mais les infirmières étaient désolèes pour moi et ont étées adorables changeant de personnes quand elles n'y arrivaient pzas je suis sortir quand même couverte de bleues
bilan ovaires polikistique et trop fort taux d'hormones males
donc androcure et provames pour 6 mois pour mettre les ovaires aux repos et relancer pour augmenter les cha,ces d'avoir un bb
après 4 mois de traitement c'est génial , moins de poils , moins de pertes de cheveux et poids stable reste à voir si c'est efficace pour les hormones réponse début septembre
quand aux capotes reprise de décembre 2006 jusqu'aux exams àl'hopital fin février puis pendant deux mois le temps qu'androcure fasse effet (2 mois dixit endocrino)
sinon j'ai utilisé des ovules pas glamour mais moins contraignant je trouve , on peut les mettre au début du rapport
bonne chance à toi
40 ans 77 5703
didinebzz a écrit:
bonjour je ne serai pas etonnée que tu aies des ovaires polikystiques ce qui pourrait expliquer ta pilosite et ton surpoids
didinebzz


ça moi ça fait des années, presque 10, que je le sais.

maintenant, comment freiner tout ça?????????????????????????,

comment de femme obèse à barbe on passe de femme bien dans sa peau sans barbe????

ces toubibs qui m'ont considèrée comme un animal de foire sont en grand partie responsable de mon etat actuel.


quelles sont les solutions????

pas de reponse type régime/androcur/épilation car je risque de m'ennerver!

androcur m'a bousillée, les medocs "à côté" type sibutral, trucs pour le diabète etc n'en parlons pas...

l'épilation à cire tiède + 30mn de pince à épiler sur le tiers de mon visage, c'est 2 fois par jour




etc etc...
139
bon pour eviter que les prises de sang fassent mal
il y a des solutions se faire prescrire de l'emla c'est de la creme anesthesiante que l'on utilise pour les enfants
il faut la mettre 30 à 60 minutes avant la prise de sang
ensuite pour ce qui est des ovaires polikystiques je n'ai pas de solution
pour ma part j'ai ete trois ans sous androcur et çà avait pas mal marcher
ensuite j'ai arrete car aime pas trop bouffer des medocs
paradoxalement avec androcur j'avais perdu beaucoup de poids
ensuite probleme de thyroide opere il y a quelques mois
donc là traitement levothyrox et stabilisation pour le moment du poids sans en reprendre
j'essaie d'avoir le maximum d'hygiene de vie
les douleurs au bide sont revenues
donc je pense que mes ovaires se remettent à fonctionner de façon anormale
les poils poussent nettement plus vite
systeme d
rasoir bic pour le corps et creme depilatoire pour le visage voilou courage
didinebzz
47 ans aix en provence 204
Je vous tiens au courant de l'avancée des choses.

J'étais hier à l'hopital pour ce bilan, du moins, la majeure partie.
ça a commencé par un scanner abdominal (avec une sangle pour retenir mes hanches, car, comme m'a dit le monsieur qui pilotait la machine " il faut vous rammasser un peu sinon vous dépassez du cadre"...lol...Anahé en mode "je me tartine sur le scanner" :D )
Ensuite, le passage à l'hopital de jour proprement dit.
Les infirmières ont été adorables, il faut dire que j'ai fait une bouffée d'angoisse dès que j'ai passé le seuil de la salle de soin et que j'étais en larmes... Elles ont été très compréhensives, et celle qui s'est ocupée de moi a pris tout son temps pour me piquer. Elle a cherché longtemps une veine acessible, n'en trouvait pas, et a finalement piqué sur la main ( comme d'habitude). Evidemment, c'est plus douloureux, de même quand l'aiguille bougeait au fur et à mesure des tubes à remplir, sans compter que la sensation d'avoir une aiguille plantée dans la main pendant 2h n'est pas super.
Elle m'a pris une douzaine de tubes à jeun, puis m'a fait boire un verre d'un solution très très sucrée (beurk...), puis à la suite de ça, nouveau prélèvement de plusieurs tubes, à raison de 3 tubes toutes demi heures pendant 2h.
Une fois ceci terminé, j'ai eu droit à un petit dej et suivi de la visite avec l'interne.
Je suis tombée sur une jeune femme très sympa, on a discuté sur le pourquoi et le comment de mon bilan, je suis passée sur la balance qui calcule la répartission masse grasse/masse maigre, elle a pris ma tension, fait un ECG.
De retours, est arrivé le plateau repas de midi, accompagné de la diététicienne. Je ne me sentais pas de faire la consultation avec elle au milieu des autres patients et au milieu du repas, nous avons donc convenu de nous voir pour une "vraie" consultation le 16 aout.
C'était donc terminé pour la partie hospitalière. Je suis sortie fatiguée car ils m'ont pris pas mal de sang, avec juste un bleu sur la main.
Il me reste à faire d'autres analyses mais qui ne nécéssiteront pas ma présence à l'hopital : des prélévements de salive à heures déterminées, puis des 2 cachets à prendre à minuit pour une prise de sang à 8h le lendemain ( pour doser le cortisol )

Voilà ! à suivre !
Je suis désolée d'avoir été longue dans mon récit, mais peut-être cela pourra servir à celles à qui on a aussi prescrit un bilan endocrinien et qui ne savent pas trop à quoi s'attendre...
47 ans aix en provence 204
Je vous tiens au courant de l'avancée des choses.

J'étais hier à l'hopital pour ce bilan, du moins, la majeure partie.
ça a commencé par un scanner abdominal (avec une sangle pour retenir mes hanches, car, comme m'a dit le monsieur qui pilotait la machine " il faut vous ramasser un peu sinon vous dépassez du cadre"...lol...Anahé en mode "je me tartine sur le scanner" :D )
Ensuite, le passage à l'hopital de jour proprement dit.
Les infirmières ont été adorables, il faut dire que j'ai fait une bouffée d'angoisse dès que j'ai passé le seuil de la salle de soin et que j'étais en larmes... Elles ont été très compréhensives, et celle qui s'est ocupée de moi a pris tout son temps pour me piquer. Elle a cherché longtemps une veine acessible, n'en trouvait pas, et a finalement piqué sur la main ( comme d'habitude). Evidemment, c'est plus douloureux, de même quand l'aiguille bougeait au fur et à mesure des tubes à remplir, sans compter que la sensation d'avoir une aiguille plantée dans la main pendant 2h n'est pas super.
Elle m'a pris une douzaine de tubes à jeun, puis m'a fait boire un verre d'un solution très très sucrée (beurk...), puis à la suite de ça, nouveau prélèvement de plusieurs tubes, à raison de 3 tubes toutes demi heures pendant 2h.
Une fois ceci terminé, j'ai eu droit à un petit dej et suivi de la visite avec l'interne.
Je suis tombée sur une jeune femme très sympa, on a discuté sur le pourquoi et le comment de mon bilan, je suis passée sur la balance qui calcule la répartission masse grasse/masse maigre, elle a pris ma tension, fait un ECG.
De retours, est arrivé le plateau repas de midi, accompagné de la diététicienne. Je ne me sentais pas de faire la consultation avec elle au milieu des autres patients et au milieu du repas, nous avons donc convenu de nous voir pour une "vraie" consultation le 16 aout.
C'était donc terminé pour la partie hospitalière. Je suis sortie fatiguée car ils m'ont pris pas mal de sang, avec juste un bleu sur la main.
Il me reste à faire d'autres analyses mais qui ne nécéssiteront pas ma présence à l'hopital : des prélévements de salive à heures déterminées, puis des 2 cachets à prendre à minuit pour une prise de sang à 8h le lendemain ( pour doser le cortisol )

Voilà ! à suivre !
Je suis désolée d'avoir été longue dans mon récit, mais peut-être cela pourra servir à celles à qui on a aussi prescrit un bilan endocrinien et qui ne savent pas trop à quoi s'attendre...
42 ans Paris 10
Tu as bien du courage de supporter tout ça !!! :shock:
Je ne savais pas à quoi correspondait un bilan endocrinien, moi j'ai juste eu une mauvaise expérience avec un endocrino. La tienne à l'air très pro et très à l'écoute en tout cas, tu as de la chance :)

Bon courage pour la suite !
47 ans aix en provence 204
@ Cathy B : Bah, du courage... c'est plus de la patience que du courage ( sauf pour les aiguilles lol) car tout ça est TRES long...j'espère seulement que je ne fais pas tout ça pour rien et que ça pourra apporter une réponse (ou, du moins, un début de réponse) à mes problèmes divers et variés (dont le poids n'est qu'une facette et franchement pas la plus genante)
Ton expérience avec l'endocrino est celle que tu racontes sur ton blog ?
B I U