MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Prise de conscience ??

M
58 ans hossegor 1
Impossible d'accepter de maigrir depuis des années ,,, ( 95 kg pour 1.53 !!!) et pourtant pour de graves problèmes de santé, je dois impérativement perdre au moins 30 kg  
...........
j'ai 45 ans ,2 grandes filles ,, bien dans ma tête ,, grace à un thérapie de 4 ans que je poursuis avec intérêt pour parvenir à comprendre pourquoi j'y tiens tant à ces kg qui me pourrissent la santé ..........?
Je passe pour quelqu'un d'irresponsable, la santé n'a pas de prix, je le sais très bien,, mais le déclic a du mal à s'amorçer !!!!!!!!
J'ai tenté plusieurs régimes,, et dés qu'ils marchent !!!!!!!!! aie aie aie catastrophe ...et je ne vous dis pas quand ça commence à se voir !!!!!!!!!! la cata ......... les larmes et l'angoisse !
Je vais m'attirer des commentaires de tous genres, j'ai l'habitude ......... mais j'espère juste rencontrer des témoignages sur la peur de maigrir.
:oops: :!:
P
39 ans Saone et Loire 27
Je vais te raconter une ptite histoire qui est arrivé à ma mère.

Elle est à l'inverse de toi mais je pense sincèrement que le raisonnement peut avoir des similitudes

Mes parents ont divorcés après 10 ans de mariage. Ma mère avait toujours été très fine pendant mon enfance et la séparation d'avec mon père lui a fait perdre 15 kg en 2 semaines. Par la suite, elle est devenue limite anorexique (je faisais seule les courses au supermarché à 10 ans, elle m'attendait à la caisse pour payer).

Puis le temps à passer, elle a pansé ses blessures et a rencontré un autre homme. Depuis, ma mère a pris bcp de poids (bonne bouffe, bonheur, ...)et avait un mal de chien a les perdre.

Un jour elle est allé consulter une diététicienne car elle ne se supportait plus (elle faisait 80 kg environ). Je te passe les détails de leur RDV mais il en ressort que si ma mère n'arrivait pas à maigrir malgré un régime conséquent, c'est que son corps tirait la sonnette d'alarme.

Je m'explique : son corps se rappelle encore des stigmates de son anorexie, de cette petite jupe en taille 34 qui lui allait comme un gant. Alors elle avait beau essayer de maigrir, son corps ne voulait pas devenir fin. Car la période de la petite jupe en taille 34, c'était aussi la période de son mal-être, de l'après-divorce..... :cry: Et aujourd'hui la taille 48 est synonyme pour son corps de bonheur, d'apaisement. :)

Son corps et son subconscient avaient associé les mots MINCE avec MALHEUR et les mots RONDES avec BONHEUR.

Il y a peut etre chez toi quelquechose qui t'empeche de maigrir (une situation, un souvenir, un évènement).

En tout cas, j'espère sincèrement que tu arriveras à prendre le dessus et perdre les kilos dont tu es obligé de te séparer.

Courage !
M
58 ans hossegor 1
C'est vraiment une histoire qui "me parle" et je vous en remercie !!!!!!! Je crois que la mémoir de l'inconscient me joue des tours ........... et c'est pas faute de chercher,,
Merci pour ce témoignage très interressant !
Marie
B I U