MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le tout tout tout premier amour

56 ans 91 25732
Mais alors le tout premier ! Plongez dans vos souvenirs... L'école... La maternelle ou le primaire... Ce petit garçon aux jolis yeux... Cette petite fille aux couettes brunes... ;)

C'était  
comment ce tout tout tout premier amour ? Comment il (elle) s'appelait ? Quel souvenir en gardez-vous ? Avez vous l'impression que vos sentiments étaient déjà bien réels et très forts ?
45 ans Lyon 82
C'est tout mignon comme sujet ;)
Mon premier amour s'appelait Didier, on était ensemble en primaire. C'était la star de la classe avec ses beaux yeux verts ! Et je me souviens de fous rires interminables. Je crois qu'il ne savait pas que j'en pinçais pour lui. Nous ne nous sommes plus revus après l'école primaire, et je n'ai eu de nouvelles que lorsque j'ai appris sa mort dans un accident de la route il y a quelques années. Une petite pensée pour lui, qui aura toujours une place dans mon coeur.
45 ans 17521
Moi c'était à la maternelle (en moyenne section), il s'appelait thibaud... on avait décidé de se marier et tout... sauf qu'il m'a laissé tomber lâchement (en grande section) quand j'ai eu une tête de plus que lui... il avait apparement des problêmes de croissance... ah ces hommes...

j'ai du mal à dire si j'avais des "sentiments"... ça remonte à loin...

après j'en ai eu un au cp, jean michel, c'était mon amoureux, enfin moi je hurlait que "non, même pas vrai", mais je devenais rouge comme une pivoine quand il me disait que plus tard, il me mettrait sa langue dans ma bouche :roll: c'est ce petit enfoiré qui m'a annoncé que le père noël n'existait pas... mais je crois que d'une certaine manière j'en étais amoureuse, parce que j'allais lui taper dessus quand il parlait avec d'autres filles... :mrgreen: ça a trainé un moment (un an ou deux)... et puis après il n'était plus dans ma classe je crois, ou j'étais vraiment trop grande pour lui...
5030
Christopher L. en cours moyen..
Un beau brun. C'était l'amour fou et tout mimi comme ça peut m'être à 9 ans...

Il m'avait même offert une bague qu'il était aller acheter avec sa maman.. :)
On s'amusait à chronométrer nos bisous...
On faisait tout ensemble, c'était le folie..

Puis le collège nous a séparé!

Il arrive qu'on se croise encore aujourd'hui, sans même se dire bonjour ! Mais quand je le vois j'y repense quand même avec un sourire... (même si aujourd'hui je trouve son père bien plus séduisant... :lol: :lol: )
1443
C'était J. le meilleur copain de mon grand frère.
Quatre ans de plus que moi et j'en suis tombé très amoureuse dès la première fois ou je l'ai vu, j'avais huit ans. Et c'était vraiment de l'amour ! :oops:
Je pensais à lui jour et nuit, je respirais sa veste quand il la laissait sur une chaise, j'attendais avec impatience les moments ou il jouait avec moi, je planquais une photo de lui sous mon matelas, je lui envoyais des bisous de la fenetre de l'école (il habitait en face)...

J. grandissait et un jour il m'a prit la main dans la voiture de mon père (on était tous les deux assis derriere et mon père et mon frangin était devant), la terre s'est arrêté de tourner pendant un instant...c'était pfiouuuuu !
Et il a continué ce manège pendant un an, il me tenait la main et j'en revais toute la nuit...
Puis vers mes 12 ans il a déménagé (il habitait l'appart au dessus de chez moi) et mon frère et lui se sont moins vus, puis plus du tout.
Je pensais toujours à lui très souvent et en petite fille très romantique que j'étais je pensais que je le retrouverai un jour, quand j'aurai l'age de me marier.

Je l'ai revu quand j'ai eu 16 ans, par hasard et je l'avoue j'ai eu un choc. Il était à présent plus petit que moi et il avait bien du prendre 30 kilos. Ces détails physiques n'ont pas une grande importance mais il n'était plus J. le héros de mes rêves...jusqu'a qu'il me fasse la bise et que je respire son odeur...
J'ai compris la madeleine de Proust ce jour là, tous les souvenirs, les rêves érotiques, les espoirs et l'amour me sont retombés dessus...c'était grisant !
Il m'a dit que j'étais devenue très jolie et parfois quand je me sens mal je me repasse encore cette phrase dans ma tête...

Bref c'était un amour tout ce qu'il y a de plus platonique, de plus pur et de plus intense et je sais que je revivrais jamais ça...c'est beau l'amour, c'est beau l'enfance !
C
40 ans ici 92
Et bien moi mon premier amour je l'ai connu en 6 eme jusqu'en seconde ca a ete le grand amour pendant des années

Il etait tres beau brun yeux vert grand et DJ ce qui faisait rever toutes les minettes autour

Bon s'est des tres bon souvenir maintenant je ne le vois plus car il bosse dans un aéroport et voyage sans arret

On s'est revu longtemps meme apres la rupture et on se regarde avec autant d'admiration

Je pense que s'etait un vrai grand amour meme si je vis une tres belle histoire d'amour avec mon mari depuis bientot 13 ans
45 ans 10768
Il paraît qu'à la maternelle je courais après un certain Jérôme... Je n'en ai pas bien de souvenir, mais je suppose, vu comment on me l'a raconté, que c'était un amour plutôt "univoque" et je "harcelais" le petit gars sans arrêt :lol: Téméraire à l'époque moi ! :lol: :lol:

Sinon, au CP, y'a eu ce Christophe, qui m'aimait bien et que j'aimais bien, mais on était tellement timides tous les deux qu'on se contentait de devenir rouges pivoines quand on se parlait, et donc ce ne fut jamais vraiment "concrétisé" hélas :lol: Mais c'est amusant et tout mignon d'y repenser... ^^
T
40 ans noisy le grand 1060
Aristide Adibo (me souviens même de son nom de famille!) Je suis tombée amoureuse de lui le premier jour de maternelle, parce que moi, au grand desespoir de ma mère, alors que tous les autres enfants pleuraient, je lui avais juste dit au revoir avant de courir jouer, et que lui, justement pleurait à côté du jouet que je voulais.
Il était "marron bleu" avec des yeux tout noirs et on était toujours ensemble. Tout s'est terminé très tristement au passage en primaire., quand j'ai déménagé dans un autre quartier d'une part, et que lui et sa tante sont retournés au Cameroun.
J'en ai beaucoup pleuré, très longtemps (bien deux ans), même si j'ai rencontré en CP mon deuxième amour : Julien, dont toutes les filles etaient folles à l'époque. Mais là c'était un amour "secret", qui a quand même duré jusqu'en 5eme. (on faisait une partie de trajet ensemble et on avait de grands projets professionnels pour l'avenir, comme élever un tyrannosaure végétarien)

J'ai appris bien plus tard, en le retrouvant, que ça avait pu être partagé à certaines périodes de la primaire... Mais on était timides.

Bon, sinon, soyons hônnêtes, j'ai un grand amour qui a traversé les âges, c'est Link...oui Link de Zelda... Mais là faut pas chercher je crois ^^
A
36 ans Nice 21965
ah le tout premier il s'appelait Alban, c'etait mon cheri de maternelle, il etait blond avec des bouclettes et des yeux marrons tout comme moi, on a vecu de belles choses mais je m'en rappelle po :lol: on a vecu des crises de couple comme tout le monde, celle dont je me rappelle surtout c'est un jour ou je lui ai tapé une crise en lui disant qu'il ne m'aimais plus parce qu'il jouait avec un nouveau copain à lui et pas avec moi

ca s'est fini un jour ou il a preferé emprunter les feutres d'une fille de la classe et pas les mines, je l'ai quitté ce jour la (veridique!)

sinon un peu plus tard j'ai eu un copain vers 10 ans il s'appelait yann, j'ai adoré la maniere dont ca a commencé : on etait dans le meme centré aeré et un jour on va dans la foret juste a coté et je l'entend parlé avec un copain a lui et il disait : mais pourquoi tu va pas dire à alex que tu veux sortir avec elle. il voulait qu'on s'embrasse sur la bouche mais j'etait pas prete, j'ai plus voulu de lui car il insistait et j'aimais pas ca, ca a duré 2 jours, apres il est sorti avec une nana qui etait censé etre mon amie car elle voulait bien l'embrasser sur la bouche mais sans la langue, puis avec une autre qui avait 9 ans et qui embrassait avec la langue (ca m'avais choqué :lol:) mais il l'a "trompé" avec la precedente pendant une journée a un centre aquatique, depuis ce jour la je ne lui ai plus parlé :lol: . je ne l'ai jamais revu car ses parents etaient divorcé et il etait chez son pere et ne pouvait donc venir au centre pendant que j'y etais
A
36 ans Nice 21965
ah j'ai oublié de preciser qu'avec alban ca avait duré de la premiere année de maternelle jusqu'au cp, ma plus grande histoire d'amour :lol:
52 ans Var 2447
Aaaahhhh mon premier amour on avait 7 ans, il s'appelait Emmanuel, beau comme un Dieu.

C'était mon voisin du dessous et on jouait au bac à sable ensemble. Un jour il s'est approché de moi, il s'est assis à côté de moi, m'a frôlé le bras et me disait des choses gentilles.

Je retenais mon souffle et ......on a entendu un:"Emmanuuueeellllllllllll, tu montes garder ta petite soeur, je vais chercher le pain!!"

Juste le temps de redescendre de mon petit nuage, il avait filé et ensuite plus rien..... :cry:

J'en ai gardé un souvenir impérissable....surtout du cri de la mère..... :lol:
56 ans 91 25732
C'était en 3e année de maternelle, il s'appelait Xavier M. On était un vrai couple, toujours ensemble en classe, dans la cour... En fait on formait un groupe de 3 couples toujours ensemble : Marie-Josèphe et Michel, Marie-Françoise et Patrice, Xavier et moi. :lol:

A la fin de l'année scolaire il a déménagé... :cry: J'ai eu un vrai chagrin, un chagrin d'enfant peut-être, mais vrai. Dans mes souvenirs, je l'aimais vraiment très fort.

En CP, personne, je restais sur mon chagrin d'amour... ;) Il y avait bien ce crétin d'Olivier F. qui s'obstinait à vouloir mettre sa main sous ma jupe, je le détestais !!! :evil:

En CE1, l'amour m'a refrappée avec Stéphane L, le fils d'une instit. Je l'aimais, il m'aimait, on le disait, ça nous suffisait, je crois qu'on ne faisait jamais rien ensemble (à part les deux galoches qu'il avait essayé de me rouler dans le couloir... j'ai pas aimé ! :lol: )

Et j'ai déménagé. Il y a eu Frédéric S. (purement platonique, il n'a jamais rien su), Lionel B. (je l'aimais celui-là, lui aussi, mais il était aussi amoureux de Catherine et aurait bien aimé son petit harem ! :evil: :lol: J'ai laissé la place à Catherine, je ne partageais déjà pas à l'époque ! :lol: ), Arnold G. dont le rêve était de me tenir la main... Je ne me souviens plus pourquoi on ne l'a pas fait... Par contre je me souviens de lui, en slip, le jour de la visite médicale... Il me semblait d'un érotisme torride... :lol:

Et en 6e il y a eu Nicolas S. Jusqu'en 4e... Je pense qu'il m'aimait bien mais rien de plus. Qu'est ce que j'ai pu en rêver de Nicolas... Dans la série amour platonique (et certainement fantasmé ! :lol: ) vous pouvez inscrire Patricia D et son amour pour Nicolas S ! :lol: Et puis il y a eu Eric P. en 3e.. On a failli s'embrasser (après que je l'aie travaillé au corps pendant des semaines, jamais vu un timide pareil ! :lol: ) et le jour où ça allait arriver, paf ! Sa mère qui arrive ! :evil: Impossible de poursuivre notre histoire, j'ai déménagé quelques jours plus tard...

Ce qui me fait rire c'est que je me souvienne aussi bien d'eux, de leurs noms... Il faut croire que les amours d'enfant, c'est plus fort qu'on ne croit ! ;)
59 ans Québec, Canada 1664
Alors mon premier amour c'était Jean-Pierre ... je l'avais rencontré à un camps d'été ... il y était avec son frère-jumeau Jean-François.

C'était ... les premiers baisers ... les balades main dans la main la tête bien haute car fière de montrer à tout le monde que j'avais un amoureux aussi mignon.

Je me rappele encore du test que son frère à voulu me faire passer ... pour voir si j'étais vraiment amoureuse ... réussirais-je à distinguer le vrai du faux ... ils étaient des jumeaux identiques.

Et bien j'ai réussis ... Jean-Pierre portait toujours une petite chaine en or ;) (ça doit être pour ça que je suis enquêtrice aujourd'hui ... j'avais déja l'étoffe :lol:

Et la tristesse lorsqu'on s'est séparé ... il voulait me laisser son adresse mais je n'ai pas voulu ... puisque nous n'allions pas nous revoir.

Et ce champignon sur lequel il avait gravé nos 2 noms ... que j'ai laissé sous mon lit ... et que ma mère a jeté un bon jour parce qu'il dégageait une odeur épouvantable ... mais je n'ai pas eu de peine ... parce qu'alors j'avais fais la connaissance de Daniel.

Daniel Morin ... que de souvenirs :lol: ... nous gagnions tous les concours du plus long baiser ... Je l'aimais bien ... quoique j'aurais préféré son frère François :oops:

Et cette chanson que je chantais tout le temps dans ma tête:

Mon coeur balance entre vous deux et je ne sais pas lequel aimer des deux ... c'est à François ma préférance et à Daniel les 100 coups de bâton.

Ah Daniel, Ah Daniel si tu veux que je t'aime, mon p'tit coeur n'est pas fait pour toi ... il est fait pour celui que j'aime et non pas pour celui qu'j'amie pas :lol:

Wowwwwwwwwwww m'est revenu à la mémoire cette chanson ... :lol:
L
71 ans 7508
Alala quel post.
Moi c'était un certain Vladimir à la maternelle. Un petit légèrement rouquin avec des tâches de rousseurs.
Au début c'était main dans la main, on cueillait des paquerêttes et on descendait même le tobogan ensemble.
Bon il était un peu bizarre il avait des poupées quand même et s'interessait au maquillage. Au bout de quelques semaines ou mois je sais plus, il m'a laissé tombé pour ma voisine parce que selon ses explications, elle avait des yeux bleux. Je l'ai tapé et mon chagrin était passé le lendemain matin quand mon papi m'a ramené des lunettes de soleil du marché :D

Sinon je me rapelle aussi en cp. Je ne sais pas pourquoi je me suis retrouvé assise en classe à côté d'un garçon. On pouvait pas se supporter au début et on se tenait la main du bout du petit doigt. Mais au cours de l'année on a fait connaissance et on est devenu peu à peu très proche :D C'était marrant car on se comportait un peu comme un petit couple :lol: Qu'est ce qu'on a été triste quand j'ai appris que je devais revenir en France. On a même pleurer comme des madeleines. Mais c'est bizarre parce que je n'arrive pas du tout à me rappeller de son prénom. Je sais seulement qu'il avait des yeux bleux et des cheveux châtain clair :lol:
33 ans là bas, au loin 1705
moi mon tout premier amour, je l'ai connu quand j'avais 8 ans. un beau brun ténébreux un an de plus que moi, j'en suis tombé amoureuse dès le premier regard. seule ma meilleure amie le savait. quand je le voyais je devenais rouge et je pouvais pas placer un mot :oops: je lui offrais des cadeau genre des mini stikers, on était dans la même classe, jusqu'en cinquième, il était amoureux de ma meilleure copine de l'époque, il était gentil mais me trouvait trop grosse :silly: , je crois que ma meilleure amie l'aimait aussi mais elle ne voulait pas me faire de la peine. un jour je lui ai dit de foncer, que ça n'avait plus d'importance pour moi, et de toute façon ils étaient ensembles mais ils ne savaient pas que je le savais :lol: bref une histoire compliquée. ça n'a pas marché entre eux, il est partit en Italie avec sa mère un an plus tard (des parents divorcés), elle s'est trouvée une meilleure copine meilleure que moi et puis voilà tout s'est terminé si subitement :P
B I U


Discussions liées