MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les enfants ne sont pas tendres entre eux !

57 ans à la campagne 771
Les enfants ne sont pas tendres entre eux !

C'est une phrase qui revient ou que j'entends souvent. Or, je suis instit depuis plus de 20 ans et les enfants,  
sont, je trouve extrémement tolérants si on leur explique pourquoi certains sont différents et je précise quelque soit la "différence" : blonds, bruns, blancs, noirs, petits, grands, minces.....Les remarques "vachardes" existent, bien sûr, mais elles sont le fait d'une "colère" ou d'une émotion violente....

Jamais je n'ai eu de remarques d'enfants sur mon poids, au contraire c'est plutôt : " Madame, t'es belle et t'es la plus gentille". Je collectionne les mots "doux" et les dessins et croyez-moi, j'en ai des kilos ! (sans mauvais jeu de mots !!!! ) :lol:
Bien sûr, entre eux, ils sont parfois "impulsifs" mais n'est-ce pas comme les adultes ou parents?
V
47 ans 337
J'ai bien peur au contraire que les enfants sont durs entre eux et que la moindre faiblesse est prise d'assaut pour en rigoler.
L'autre jour, je suis allée à la journée d'intégration de mon fils à la maternelle et deux gamines se sont foutues de moi dans la cour. Et là, j'ai vraiment eu les boules...mon fils va sans doute subir les moqueries des autres sur mon poids et je ne sais pas comment je vais gérer ça ! J'en suis déjà malade alors que la rentrée a lieu dans deux mois....
52 ans 9077
Je dirais que les tout petits enfants sont plus "bruts de décoffrage" sans arrière pensée négative...
En effet ils ne sont pas encore "formatés" comme les adultes et ils disent les choses comme ils le pensent. Les "grands" sont plus mesquins car beaucoup ne vont pas dire en face la vérité mais plutôt en ricaner par derrière de préférence entouré d'autres adultes...
Je suis obèse et je garde des enfants depuis plus de 12 ans et souvent les petits que je garde m'ont demandé pourquoi j'avais un gros bidon mais cela le plus naturellement possible.. comme s'ils m'avaient demandé pourquoi j'avais des lunettes ;)
Par contre quand j'ai commencé à aller à l'école (j'étais déjà ronde) mes camarades m'ont fait souvent de la peine. Je pense en fait que chaque enfant pour "exister" au milieu des autres doit plus ou moins "écraser" un plus faible. Le plus faible étant celui qui louche, celui qui a des oreilles décolés ou celui qui est bien dodu...
En étant adolescente les filles qui m'ont balancé des vacheries n'étaient pas forcément les plus canons.... en me rabaissant peut être avaient-elles l'impression de se grandir ?

Moi sincèrement j'ai eu vraiment le sentiment d'être malmenée dès mon entrée à l'école donc je trouve les enfants vraiment pas tendres.... ma fille en fait les frais elle aussi car elle n'a pas les mensurations quasi anorexiques des filles de sa classe. Mais avec zom nous sommes là pour lui faire comprendre que pour nous et sa famille c'est elle la plus belle ;)
57 ans à la campagne 771
Valou28 : que des gamines de maternelle puissent faire ce genre de remarques, ça me scie ! :shock:

Je ne pensais pas lancer un sujet aussi "sensible", mais en même temps, vos réponses m'aideront encore plus à faire accepter les "différences" !
V
47 ans 337
Lisalou a écrit:
Valou28 : que des gamines de maternelle puissent faire ce genre de remarques, ça me scie ! :shock:

Je ne pensais pas lancer un sujet aussi "sensible", mais en même temps, vos réponses m'aideront encore plus à faire accepter les "différences" !


Oh si, pour moi, le sujet est vraiment sensible...Je souffre par avance car mon fils va devoir gérer les moqueries sur sa maman et cela me rend vraiment triste :cry: ...et malade !
En clair, je vais être une souffrance pour mon enfant car il devra lutter pour s'intégrer avec ce "handicap" ( :shock: ce mot risque d'en surprendre certaine...).
L'autre jour, je zappais et je suis tomber sur une émission sur M6 vers midi. Une femme obèse expliquait qu'elle avait renoncé à faire les trajets de l'école avec ces enfants. Ainsi, les "petits camarades" de ses enfants ne pouvaient pas les atteindre en se moquant d'elle. Elle en est venue à cette décision lorsqu'elle a appris que son fils se battait régulièrement avec des camarades qui se moquaient d'elle. J'ai trouvé son témoignage horrible....Est-ce que c'est ce qu'il m'attend ?
49 ans Strasbourg 584
Je vis la meme chose avec ma fille de 6 ans, elle est tres grande et donc plus rondouillette que ses camarades qu'elle depasse de deux tetes facilement.
Elle est très sensible, et ses derniers temps bcp plus affectés par les remarques blessantes de certains de ses camarades

et la semaine derniere elle m'a avoué qu'un de ses copains de classe en me voyant la chercher lui a dit que "j"étais une grosse vache avec un gros c..!"
je lui ai donc expliqué qu'on est tous differents, avec des defauts, qu'on peut pas plaire a tout le monde et qu'il y a aura tjs qqu'un qui trouvera a critiquer, et qu'il ne faut pas y preter attention, que moi ca me blesse pas qu'il dise ca, et que ca ne doit pas lui faire de la peine.

Je lui ai expliqué que moi aussi petite j'ai eu des remarques sur ma taille et le fait que je portais des lunettes. Ca lui a fait du bien de savoir que ca arrive aux autres aussi et que je l'aime comme ca! et que les moqueries des autres ont s'en f.. !
52 ans 9077
Maman était obèse quand j'étais petite et le premier qui aurait fait une remarque sur elle aurait pris mon poing dans la figure alors que quand quelqu'un se moquait de moi j'aurais eu tendance à faire le dos rond... bizarre...

Un jour j'ai surpris la conversation de la petite fille que je gardais à l'époque avec un de ses camarades de classe :
lui : "elle est moche ta nounou, elle est grosse"
elle : "t'as tout faux elle est belle de dedans"

J'en avais les larmes aux yeux...

Tout cela pour dire que pour un enfant sa maman reste la plus belle...et je pense également qu'en restant sereine et sure de soi on aide son enfant à être sur de cela ;)

Je dis souvent à ma fille que l'on ne peut jamais plaire à tout le monde (d'ailleurs je n'aime pas tout le monde !)
41 ans Ile de France à l'ouest 744
Pas plus tard que ce matin :
Michael un petit de la classe d'Emma (4 ans) me regarde et dit à ses copains "elle est gros la maman d'Emma".

Et moi je lui répond "bah oui Michael, y'a des grands des petits des minces des gros et des blonds et des bruns, et toi tu es comment?"

et la maitresse s'apprétait à gronder le gamin mais pas fait parce qu'elle a vu que je maitrisais..

En sortant néanmoins je me suis demandé comment Emma le vivait?


Quelle réaction adoptée?
V
47 ans 337
Et moi qui m'inquiétais....voici mes inquiétudes confirmées...Ca y est, mon petit est en première section de maternelle. L'autre jour, il m'a dit "tu es grosse maman"...je ne vous raconte pas les boules que j'ai eu. Je lui ai dit que oui, qu'il y avait de tout pour faire un monde et patati et patata...
Mais l'autre jour, j'allais faire des courses avec la maman d'un copain à mon fils et nos enfants quand mon fils, avant de descendre de la voiture, m'a dit qu'il allait donner la main à la maman de son copain parce qu'elle n'est pas grosse...Et bien vous savez quoi, je n'ai rien dit, j'ai les larmes qui me sont venues aux yeux et j'ai fait comme si de rien était.
Forte heureusement...mon petit est resté près de moi !
Bisous et bon courage....
53 ans 560
Courage c'est le premier mot qui me viens...Il t'en a fallu et il t'en faudra encore très probablement.
Ton enfant est resté auprès de toi car il a dû voir les larmes dans tes yeux. Je crois que j'aurais ajouté ou ajouterai à l'occasion "Dois-je aller avec un tel /une telle car il/elle a ceci que tu n'as pas?" En formulant sa réponse elle se gravera en lui a tout jamais. Il sera ainsi mieux armé contre de futures attaques de ses camarades. :angel:
47 ans 86 832
Wow! Dur! moi aussi une fois un camarade de classe de maternelle de mon fils m'avait dit que j'étais grosse donc c'était moche!
Le lui ai aussi expliqué que oui j'étais grosse et que moche, non tout le monde ne me trouvait pas moche :roll:
Je lui ai également expliqé que tout le monde était différent et heureusement parceque si on était tous pareil qu'est ce qu'on s'ennuierait à toujours voir les mêmes têtes et les mêmes corps! ;)

Le monde est ainsi fait ;)

Mais je crois que si mon fils avait ressenti de la honte ou de la gêne parceque les autres enfants lui aurait fait des remarques sur mon poids je crois que j'aurais vite fait d'aller voir la maitresse et au pire de rencontrer les parents des enfants !

Je crois que tu devrais en reparler avec ton fils et savoir un peu si il entend des moqueries des autres à ton sujet, une maman grosse est avant toutes choses une maman tout simplement, et si tu étais mince ton enfant ne t'aimerait pas plus que maintenant ça ne changerait rien dans ses yeux d'enfant, tu es sa seule maman ;)

Explique lui qu'il n'y a pas de honte à être différent, petit, gros, maigre, grand, noir, blanc, jaune, chacun a ses qualités et ses défauts, avec une maman ronde les câlins dans les bras sont plus grands :)
B I U