MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ne plus vouloir manger devant les autres...

S
97 ans 4480
Encore un souci...

Outre les crises régulières (quoique plus espacées actuellement), en ce moment, j'éprouve une certaine honte à manger devant les autres....
j'évite autant que je peux..

Avec mes amis, c'est différent..  
Mais au boulot par exemple, c'est mission impossible...

Actuellement en stage, j'ai toujours trouvé une super parade pour ne pas manger avec l'équipe mais je me suis fait remarquer, bien évidemment..

L'autre jour, ça a débouché sur une discussion autour de ça, avec ma collègue qui me demande "Mais si tu ne manges que si peu que tu le dis, pourquoi es tu si.... ronde ?"

Bien sur, je n'allais pas raconter les TCA que j'ai traversés et que je traverse toujours... J'ia juste expliqué que j'avias eu une grosse prise de poids pendant mes études mais que ça irait mieux par la suite...

Mais je me rends compte que les gens autour de moi s'aperçoive que qq chose ne tourne pas rond.. Je ne suis pas malade au point d'etre enfermée, bien sur, mais je n'ai pas forcément envie de crier partout que je souffre de TCA, c'est genant..

Bref c'est un peu confus mon récit, je ne sais quoi en penser....

En plus, non seulement je ne VEUX pas manger mais en plus je n'ai aps faim, donc voilà quoi.. Et puis en ce moment, il m'est impossible de faire à manger normalement un repas complet.. Donc préparer une gamelle pour le boulot, c'est encore plus mission impossible :roll:
S
35 ans val d'oise 99
Un peu dans le même cas quand je mange au boulot c'est vite fait bien fait trois grains de riz et zou . Par contre j'essaye de choper des biscuits c'est pas bon du tout surtout que je mange un peu à n'importe qu'elle heure :( mais bon . La seul parade que j'ai trouver à ça pour le boulot c'est de manger a part (dfacon jsuis pas sociable de base ) je prend la bagnole et je mange ailleurs et voila ^^
37 ans Paris 69
Moi, j'avais choisi de dire une moitié de vérité : "j'ai des soucis avec la bouffe, on n'est pas copines, toutes les 2, et manger n'est pas un truc naturel pour moi donc, je préfère... gnagnagna (ce que vous préférez : ne pas manger un "vrai" repas et préférer le grignotage, manger seule, ne pas manger le midi...)

en fait, dire la vérité édulcorée fait taire les ragots ou en tout cas, ils ne sont plus méchants.

Par contre il faut souvent aussi rajouter une phrase pour stopper les conseilleurs... genre "merci mais j'ai un spécialiste qui s'occupe de moi"

voilà comment j'avais fait pour ma part.

Les collègues, qui se sentent investis d'un "grand " secret, sont tout d'un coup moins chiants !!

et nous, on ne passe plus notre temps à mentir...
J
40 ans 3
Coucou
Ca fait longtemps que je n'étais pas venue chez vous.
Quand je lis les rubriques, je me rends compte que je rentre dans chaque cases.
Moi aussi j'éprouve de la honte a manger devant les gens...
Je l'analyse par la peur qu'un repas s'éternise et donc que je grignotte davantage et la peur qu'on observe ce que je mange...
Que faire ? Vous l'analysez comment vous ?

Jri
37 ans Kenmare 5649
J'ai aussi droit à cela... comment leur expliquer que malgré l'anneau je reste grosse...

que j'ai perdue plus de 50 kg et que je n'y arrive plus, que j'ai le maudit gene de l'obesité et que même si je m'affamais cane changerais pas grand chose...

alors je ne reponds plus, je fuis même, n'ayant pas envie de leurs raconter mon passé d'anorexique ( 40 kg pour 1m68) , hyperphagique ( 180 kg lors de mon intervention si ce n'est plus la balance n'allant pas au dela), la gastroplastie... les questions virent souvent au malsain si j'en parle donc

:arrow:
S
97 ans 4480
Désolée je n'étais pas venue sur mon post depuis un moment...

Du coup j'ai terminé mon stage en n'ayant jamais mangé avec l'équipe mais bon personne ne m'en a reparlé ;)

Actuellement ça ne va pas mieux.. en fait je ne fais presque plus de crises, c'est sur... Mais je ne mange quasiment plus non plus.. Hier je n'ai mangé qu'hier soir... Et l'autre jour, je n'ai rien avalé de la journée !
Et je me rends compte que je n'ai pas faim du tout.. :roll:

Je ne comprends plus trop ce qui se passe :roll: Il n'y a pas que la tête mais aussi le corps, puisque celui ci ne réagit meme plus au fait que je ne mange pas :cry:
41 ans 04 5576
Je me tate depuis un moment pour leur dire.
Quand j'étais à Paris, mes collègues étaient plus ou moins au courant, enfin mes collègues proches, ceux avec qui je passais le plus de temps et allais déjeuner. Ce sont deux mecs bien, ils avaient dédramatisé le truc en en plaisantant, typiquement, quand on allait au resto japonnais, ils finissaient mon plateau et me remerciaiten :lol:

ici seul mon meilleur ami qui est un collègue aussi est au courant, les autres, quelques uns en tout cas, s'inquiètent de ne plus me voir manger depuis deux ou trois semaines. Je biaise, mais ils commençent à se montrer de plus en plus isnistants. Par par esprit 'fouille merde", mais parce qu'ils sont inquiets pour moi (sont très paternalistes dans ma boite :roll: ).

Je me dis qu'un jour, je leur expliquerai le truc et surtout que je gère à peu près.

Quand les proches n'agissent pas par curiosité malsaine, comme ça peut être le cas pour vos collègues, c'est souvent par inquiétude devant ce qu'ils ne comprennent pas. Jeme dis de plus en plus que le mieux serait de leur expliquer, ils sont suffisament ouverts pour poser des questions et accepter, à défaut de comprendre vraiment.
P
39 ans 24
J'ai aussi ce problème. Je fuis toute invitation à manger. Et je commence à ne plus trouver d'excuses.

Vendredi soir je suis invitée avec des collègues. J'ai très très envie d'y aller car ce sont des gens que j'aime beaucoup. :)
Mais je sais que je n'irais pas. :(

Quand je mange il faut que je fasse tout un rituel : avec les aliments autorisés, les aliments interdits, il faut que je sache le nombre de calories de contient le plat (je les calcule avant, et je les recalcule en mangeant), Bref : l'enfer.

Quand je suis obligée de manger en public ou que je fais l'effort, ça se passe pas super bien.
Il y a une semaine j'ai été manger au resto avec ma mère. Elle m'a invitée et je me suis dit que de sortir et de me sentir comme tout le monde ça me ferait du bien. Et voulais le faire aussi histoire de faire des efforts parce que je me dit qu'en faisant pas d'effort j'irais jamais mieux. Je commande une salade (la seule chose que je mange.) Quand la serveuse a apporté le plat j'ai paniqué ! La salade baignait dans la sauce : une sauce bien grasse et bien huilleuse ! :shock: J'ai failli pleurer ! Mais sincèrement, j'étais au bord des larmes ! Je luttais pour pas pleurer tout en épongeant la sauce avec ma serviette et en comptant le nombre de calorie que j'avais mangé. Alors qu'au fond de moi je sais que ce n'était qu'une vulguaire salade que les gens mangent en entrée, mais je me suis sentie mal.

Si j'y vais vendredi, je vais manger très peu comme d'habitude. Et comme d'habitude j'aurais droit à pleins de remarque. Je sais très bien que venant d'eux ces remarques ne sont pas méchantes, mais je supporterais pas.

En plus j'ai l'impression de passer pour une fille idiote et capricieuse parce que je ne mange pas la même chose que tout le monde. Alors que je fais un effort surhumain (oui un effort surhumain j'exagère pas) pour manger un peu, et ne pas pleurer.

J'ai presque envie de leur dire la vérité. Pour pas qu'ils pensent que je suis difficile, et impolie. Et aussi pour qu'ils me laissent tranquille.

Alors je serais à part des autres comme d'habitude, mais je ne pourrais pas y aller. Et il faudra encore que je trouve une excuse... :(

Pfffff, c'est vraiment dur.
40 ans 811
J'ai toujours eu horreur de manger devant des gens, surtout depuis le lycée où j'ai commencé à être boulimique, je mangeais dans les toilettes le midi, des barres gerlinea... :roll: En général à table je mange normalement voir peu donc j'ai souvent droit à des réfléxions! En général, je dis que je suis suivi par un nutritionniste bref je met dans le sens des gens, "elle est grosse mais elle en a conscience et fait des efforts pour maigrir", ça m'arrange qu'ils pensent ça et eux ça les arrangent aussi car on rentre pas dans le pathos: "je m'aime tellement pas que je ne supporte pas qu'on me voit manger des trucs gras ou sucré" ce qui serait accompagné de larmes, etc... Moi, le truc que je fais aussi c'est que je prend toujours le truc le moins cher...
B I U