MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je suis encore plus ronde que je pensais

39 ans Grenoble 87
Bonsoir,

ce soir, il y a eu des photos diffusées sur un site internet en hommage à une soirée à laquelle j'ai participé récemment (fête de travail de mon chéri).
Je  
me suis donc vue en photo, de face et de dos également.

J'ai du rester 5 minutes pantoise devant les photos où j'apparaissais, à me demander s'il s'agissait bien de moi ou non.
Et pourtant : tatouage et cheveux ne trompent pas, il s'agissait de moi.

Quelle misère. J'en pleurerais.
Je n'arrive pas à comprendre. Je me trouve ronde, déjà trop à mon gout quand je me regarde dans le miroir le matin. J'ai énormément de mal à me trouver attirante, mais ça a toujours été ... mais à ce point, en photo, jamais je ne me suis sentie aussi indésirable, aussi large.
Des épaules larges, un dos que j'imaginais encore assez fin, que j'ai trouvé rebondi. Qu'ont du penser les collègues de mon homme ?? :cry:
Je ne comprends plus.
Il y a un tel décalage, dont j'ai conscience, et avec lequel je ne peux plus vivre.

Certes il arrive parfois qu'on s'imagine et se voit plus ronde que nous ne sommes réellement.
Mais l'inverse est vrai aussi !!!
Je me trouve ronde, mais pas à ce point ! parfois je m'amuse à penser que je peux plaire, encore, mais je comprends maintenant pourquoi je ne me fais plus courtiser, pourquoi je passe plutôt pour la dinde et non la belle. J'ai très mal. Que faut-il faire ?? vivre éternellement dans le rêve ? s'affronter pour de bon ? et ensuite ? Arrêter de manger ?
Je ne sais plus. Je vis trop mal.
J'ai un boulot qui me demande beaucoup. PArfois je voudrais tout arrêter pour essayer de retrouver un semblant d'amour, ne penser plus qu'à moi, réparer l'essentiel, la construction de ce que je suis, mais une chose est sûre, je ne peux pas m'accepter comme je suis actuellement, je n'arrive pas à conjuguer avec ce corps là.

Je n'ai plus de solutions. J'ai l'impression qui je ne maitrise plus rien.
45 ans Paris 405
Salut,

j'espère que depuis hier tu vas un petit peu mieux. ;)

Je ne sais pas comment m'exprimer, mais il y a plein de chose auquelles tu devrais penser.

Déjà, il est faux de penser que les photos réflètent la réalité. C'est juste une image figée, qui rarement permet de rendre compte de ce qu'est une personne. Surtout les photos de ce style. Prises n'importe ou. C'est que je vais dire est que : c'est que tu vois sur les photos n'est pas la même chose que voient les gens qui te regardent.

En plus, on n'a pas le même regard pour nous mêmes que pour les autres. Nous, je vais dire les femmes (pas forcément rondes) qui n'acceptent pas leur physique. Je pense, qu'il est possible que si la personne sur les photos n'avait pas été toi, mais par ex. ta meilleure copine, tu te serais dite une chose complémetent différente.

Donc, essaye de relativiser un peu. Je sais, c'est difficile, moi aussi j'ai du mal à me voir sur les photos. D'autant que, je suppose que comme moi, tu ne dois pas te faire photographier souvent. Donc tu n'es pas habitué à te voir.


Tu sais, ce sont juste des photos ratés. Et rien d'autre.

Et puis je suis sure que ton homme ne te voit pas du tout d'un même oeil. Et si tu essayais de lui en parler?
Le fait que toi, tu ne te trouves pas désirable, ne veut pas dire que les autres pensent la même chose.

Allez, ne t'en fais pas.
Bisous.
48 ans 759
Salut,
Je comprends ce que tu ressens car ça me fait le fait le même effet. En photo j'ai l'air de...je ne sais trop quoi. Un visage trop rond avec des traits alourdis par le gras, des épaules et des bras trop gros...Je déteste qu'on me prenne en photo ou qu'on me filme!
Mais bon faut assumer, on n'a pas trop le choix !
57 ans au sud de l'univers 115
bonjour Scorpionne,
je comprends trés bien ton problème car il y a quelques années j'ai commencé une dépression nerveuse à la suite de photos de moi en vacances l'été. je me suis trouvée horrible sur ces photos, j'avais l'impression d'être deux fois mon poids et je n'ai pu le supporter, c'était comme prendre un coup de poing dans la figure.
après longtemps de travail sur moi aidée de mon psy j'ai regardé ces photos et je me suis vue plutot jolie et comme je me vois maitenant tous les jours !
c'est vrai que souvent les photos ne sont pas flatteuses tout comme les cabines d'essayage dans les magasins qui sont des horreurs pour le moral.
je me suis acheté un appareil photo numérique et maintenant je prends beaucoup de photos de moi, c'est un exercice pour m'habituer à ma propre image qui était faussée dans ma tête. j'ai même mis des photos sur ce forum et franchement ce n'est pas toujours facile, mais avec beaucoup de courage ça vient !!!
biz à toi :P
42 ans 4830
J'ai un peu le même sentiment... quand je me regarde dans la glace le matin, ou sur des photos y'a comme un décalage... mais c'est connu que l'image qu'on a de soi n'est pas toujours conforme à la réalité.

Alors quand j'ai des photos de moi qui sont prises, et que je n'ai pas pu empêcher (ben oui, j'aime pas qu'on me prenne en photo non plus pour la même raison), ben je les regarde vaguement dégoutée, je déprime un jour ou deux et hop c'est reparti comme en 40!

ça n'empeche pas mon chéri de m'aimer et de me trouver désirable, ni d'autres hommes d'ailleurs...
25680
Tu sais parfois c'est les photos qu'on voit déformé.
On appréhende tellement (même inconsciemment) le regard que les autres vont avoir du nous, ou juste d'être plus grosse qu'on ne croit etc
Regardes ces filles maigres qui pensent être énorme, c'est malheureusement très courant d'avoir une image de soi déformé dans un sens ou l'autre.

La question que je te pose est qu'est-ce que cela aurait changé fondamentalement à ta sorée de faire un autre poids ?
Qu'est ce que tu peux faire pour te sentir bien dans ton corps aujourd'hui ?
As tu une activité qui "t'éclate" régulièrement, bouges tu ?
39 ans Grenoble 87
Bonjour à vous ! et un grand merci pour toutes vos réponses :oops:
Ce matin la tristesse n'était pas passée, le contre-coup non plus. J'ai pleuré une bonne demi-heure avant d'aller travailler et aujourd'hui je suis d'humeur très morose :roll:

J'ai vraiment reçu un électro-choc en me voyant. C'est à dire que loin d'être agréablement surprise (étant donné que je me déteste profondément dans ma tête), j'étais encore plus horrifiée de me voir, et de dos qui plus est.
Avant je m'aimais bien en photo. Maintenant je ne peux même plus me voir.

Bon je suis d'accord, les photos peuvent être râtées, peu flatteuses etc.
Mais depuis plus d'un an, ce sont toutes les photos qui me renvoient cette image difforme, insoutenable pour moi.
Et là ça m'a vraiment choquée.

Samedi dernier avec mon homme on s'était filmé pour s'amuser un peu.
Je n'en revenais pas de me voir aussi large, aussi épaisse ! encore pire que dans mon esprit. J'avais relativisé en me disant que j'étais mal assise ou me tenais mal, mais quand même ... Ca m'a fichu un coup.

Pour répondre à Anne, si j'avais fais un autre poids, je me serais sentie plus à l'aise à cette soirée, socialement, et vis à vis des collègues de mon homme.
J'ai pris récemment conscience que ma surcharge pondérale et ma non-acceptation de moi m'ont ôté toute confiance en moi. C'est très handicapant dans mon rapport aux autres. Professionnellement aussi.

J'ai essayé de m'accepter ronde, mais ça ne marche pas. En plus depuis quelques années j'ai l'impression de prendre progressivement, depuis 2004. Je ne contrôle plus rien.
Le pire c'est que je fais du sport ! autant que possible. Mais depuis hier je tente de trouver la cause de cette prise régulière de poids, je pense que je bois trop sucré ! niveau aliments, j'essaye de manger équilibré, pas trop de gras ni de sucres. Mais les sodas peuvent être une raison.

A Bluetatoo : comment as-tu fais pour arriver à conjuguer avec cette image que tu voyais de toi ? en combien de temps ?
57 ans au sud de l'univers 115
il m'a fallu longtemps pour m'accepter car comme je ne m'aimais pas je ne me regardais jamais vraiment et le matin dans la glace je me regardais de biais et toujours par morceaux, je me disais tu as un joli visage, mais le reste !!!
j'ai commencé mes séances de psy depuis 3 ans et maintenant ça va beaucoup mieux mais j'ai encore des rechutes surtout avec mes amies qui sont très très minces.
c'est un long travail de tous les jours, un peu de maquillage sympa, un joli haut, une nouvelle coupe de cheveux et beaucoup de méthode Couet "je suis jolie, je suis jolie" et aussi le soutien de mon mari qui m'aime malgré mes différents poids (de 50 kg à 95 kg).
j'ai aussi arrêté de me prendre la tête avec la nourriture et depuis j'ai stablisé mon poids et je me sens plus comme les "autres", j'ai une hygiene de vie saine et pour l'instant ça me suffit.
j'espère que ça pourra d'aider un peu
courage
cat
38 ans 22/29 2570
Je te comprends tout à fait. Je me suis toujours détestée en photo.
Puis, je me suis rendue compte qu'à chaque fois j'étais en mouvement, mal positionnée, toujours en gros plan... Bref, ça ne m'avantageait pas du tout. Maintenant, quand on veut me prendre en photo, je demande de patienter, je pose, je recule si on veut me prendre de trop prêt :D . Ca fait rire mais au moins, je me trouve bien sur les photos.
Bon c'est sûr que dans une soirée, il peut y avoir des photos prises sur le tas mais relativise.
Et puis ta perception n'est pas la même que les autres. Tu en as parlé à ton chéri? Il en pense quoi?
Bises :kiss:
A
71 ans MONTIGNIES LE TILLEUL 1
Bonjour à toutes et tous,
Je viens de découvrir le site, et j'aime, c'est chouette , ceci étant dit mon premier mouvement a été d'ouvrir la rubrique image de soi, je vis très mal mon image, je ne suporte pas me voir que se soit en photos, en film.etc..
En rue, au restaurant, dans un magasin j'ai l'impression que l'on me regarde et que l'on me juge.
Pourtant j'ai toujours été forte, j'ai très mal vécu mon image pendant l'enfance, la période ado, avec devant moi une soeur mince sans effort, et toujours entendre regarde ta soeur ....
Pour moi plus je vieillis moins je me supporte, suis-je la seule dans ce cas? Ceci étant dit je sais face aux autres garder le sourire :) et (comme disent les enfants) faire semblant :kiss: à tous
25680
scorpionne38 a écrit:
Pour répondre à Anne, si j'avais fais un autre poids, je me serais sentie plus à l'aise à cette soirée, socialement, et vis à vis des collègues de mon homme.

Pourquoi ? N'aurais tu pas les mêmes idées, le mêmes rêves, le même esprit ?
En quoi tes relations avec les autres seraient différentes tu ne serais la même grosse ou maigre ?

scorpionne38 a écrit:
J'ai pris récemment conscience que ma surcharge pondérale et ma non-acceptation de moi m'ont ôté toute confiance en moi. C'est très handicapant dans mon rapport aux autres. Professionnellement aussi.


Que fais tu de moins maintenant que tu a pris conscience de ta surchage ?

scorpionne38 a écrit:
J'ai essayé de m'accepter ronde, mais ça ne marche pas. En plus depuis quelques années j'ai l'impression de prendre progressivement, depuis 2004. Je ne contrôle plus rien.
Le pire c'est que je fais du sport ! autant que possible. Mais depuis hier je tente de trouver la cause de cette prise régulière de poids, je pense que je bois trop sucré ! niveau aliments, j'essaye de manger équilibré, pas trop de gras ni de sucres. Mais les sodas peuvent être une raison.

A Bluetatoo : comment as-tu fais pour arriver à conjuguer avec cette image que tu voyais de toi ? en combien de temps ?


Du sport c'est super :)
Peut-être pourrais tu faire un bilan de santé complet pour voir si tout va bien dans un premier temps, qu'en dis tu ?
39 ans Grenoble 87
bluetattoo a écrit:
il m'a fallu longtemps pour m'accepter car comme je ne m'aimais pas je ne me regardais jamais vraiment et le matin dans la glace je me regardais de biais et toujours par morceaux, je me disais tu as un joli visage, mais le reste !!!
j'ai commencé mes (...)
j'espère que ça pourra d'aider un peu
courage
cat


Merci pour ton message Bluetatoo.
Ce soir comme fait exprès, une amie m'a envoyé par email une vieille photo d'elle et moi, bon sang, je me trouvais tellement bien .... ça ne fait pas plus de 2 ans, et pourtant tant de changements ...

Je me retrouve exactement dans ce que tu dis concernant le fait de finalement, éviter de se regarder. Moi j'ai préféré faire l'autruche. Le miroir en pied rapidement et ensuite, focus sur le visage, ça allait mieux.

Le cercle vicieux j'ai l'impression, c'est :
- se sentir laide
- exprimer le rejet de soi, le manque d'estime
- ne pas susciter les regards masculins
- se sentir laide etc etc ...
Comme je me déteste, je me rends bien compte aussi que je ne dois pas dégager une assurance flagrante. Mais à une époque les hommes me regardaient bien plus souvent. Maintenant on ne me regarde plus, et cela alimente encore plus mon mal-être, c'est usant.

Le regard de ton mari t'aide ? Le mien est adorable et ne me fait pas de réflexions, mais c'est insuffisant cependant puisque je ne le crois pas ...

En tous les cas je suis heureuse pour toi de lire que ton regard a changé, et que tu vis plus sereinement.
Merci pour tes conseils et tes messages. :)
39 ans Grenoble 87
moune a écrit:
Je te comprends tout à fait. Je me suis toujours détestée en photo.

Et puis ta perception n'est pas la même que les autres. Tu en as parlé à ton chéri? Il en pense quoi?
Bises :kiss:


Bonsoir Moune !
Mon homme partage pleinement mon mal-être car je lui exprime clairement ce que je ressens, en passant par toutes les phases. En général il me dit que je me trompe, que je suis belle, ravissante, que je ne suis pas "grosse" etc etc ... je ne le crois pas pour autant, je sais qu'il veut être gentil. Ce matin il avait l'air désemparé, il m'a parlé de faire Weight Watchers, ou des tests de tiroide, donc je vois bien qu'il veut être gentil et ne pas m'accabler mais il constate aussi que j'ai changé morphologiquement. Ca me rend encore plus triste. Mais surtout je n'arrive pas à le croire, à prendre pour moi ses compliments ou ses retranchements. C'est vraiment dommage. Mais je suis butée :roll:
39 ans Grenoble 87
Anne :
En quoi tes relations avec les autres seraient différentes tu ne serais la même grosse ou maigre ?

Bonsoir Anne !
J'exprime un mal-être évident. Si j'acceptais mon poids, ou si j'étais plus mince, je serais plus affranchie, plus audacieuse, plus ouverte aussi. En vérité je m'habille toujours en noir et je n'ose pas me mettre en avant. Ca me rend très mal en société. Je fuie les soirées, les sorties de groupe etc ...


Que fais tu de moins maintenant que tu a pris conscience de ta surchage ?

Je n'ose plus aller en boite, à des soirées, je suis beaucoup moins ouverte, moins tolérante aussi, je me trouve aigrie. Je n'aime plus m'habiller, me faire belle, séduire. Il ya des tas de gens que je n'ose plus revoir, de peur qu'ils me trouvent changée dans le mauvais sens ... :roll:

Du sport c'est super :)
Peut-être pourrais tu faire un bilan de santé complet pour voir si tout va bien dans un premier temps, qu'en dis tu ?

Quel genre de bilan ? cela pourrait-il venir de la pilule par ailleurs ? ou d'un dérèglement hormonal ?

Merci pour tes réponses :) bonne soirée à toi !
C
42 ans 2
Moi aussi je vivais plutot pas mal mon exces de poids (85 kg pour1.68) ,je m habillais comme je voulais ,j'avais une image déformée de la réalité .Puis en novembre 2005, bapteme de mon fils donc obligation de prendre des photos et lorsque je les ai vu , ce fut une révolution , je me trouvais informe hideuse, j avais honte pour moi et ma famille ,j ai pleuré ,beaucoup pleuré et une semaine apès je commencais un regime hyper pro .Jétais tellement motvée que j ai perdu 18 kg en deux mois , les regards ont changé ,j étais grisé .
Puis ce fut objectif mariage en septembre et pour perdre encore je suis tombée ans les tca ,vomissements et laxatifs .Objecif atteint 59 kg en septembre 2006 ,aujourd hui j en suis à 64 juste après une fausse couche du à mon comportement alimentaires (exces de lax) :
Aussi je m interroge et te préviens, tu peux te réconcillier avec cette image ou vouloir come moi etre plus conforme aux normes mais c est au prix de ta santé mentale et physique .Auourd hi si je viens discuter avec vous,c est que si je suis encore rondouillarde , mon mirroir reflète une femme obèse et moche et je ne vis que pour ma balance .
Voila juste pour te raconter un bout de mon histoire qui a commencé come toi, sur une simple photo. D
B I U