MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Je suis encore plus ronde que je pensais

25680
scorpionne38 a écrit:
Anne :
En quoi tes relations avec les autres seraient différentes tu ne serais la même grosse ou maigre ?

Bonsoir Anne !
J'exprime un  
mal-être évident. Si j'acceptais mon poids, ou si j'étais plus mince, je serais plus affranchie, plus audacieuse, plus ouverte aussi. En vérité je m'habille toujours en noir et je n'ose pas me mettre en avant. Ca me rend très mal en société. Je fuie les soirées, les sorties de groupe etc ...

Que fais tu de moins maintenant que tu a pris conscience de ta surchage ?

Je n'ose plus aller en boite, à des soirées, je suis beaucoup moins ouverte, moins tolérante aussi, je me trouve aigrie. Je n'aime plus m'habiller, me faire belle, séduire. Il ya des tas de gens que je n'ose plus revoir, de peur qu'ils me trouvent changée dans le mauvais sens ... :roll:

Du sport c'est super :)
Peut-être pourrais tu faire un bilan de santé complet pour voir si tout va bien dans un premier temps, qu'en dis tu ?


Quel genre de bilan ? cela pourrait-il venir de la pilule par ailleurs ? ou d'un dérèglement hormonal ?

Merci pour tes réponses :) bonne soirée à toi !


Hormones, thyroïdes, cholestérol etc
Une fois que tu sais que tout va bien il y a des tas de pistes, mais si il y a quelquechose autant le savoir vite pour s'en occuper et s'en débarrasser vite ;)

Et pour remonter ton estime et et sentit mieux dans ton corps, il n'y a pas de mystère va falloir te forcer un peu.
Oh c'est pas grand chose à faire, plus de peur qu'autre chose tu peux commencer par mettre un peu de couleur dans ta tenue, un foulard, des bijoux ou sac par exemple, histoire de casser le tout noir deprimant au quotidien.
Tu veux bien déjà essayé ça ?

Et puis oser une sortie, peut-être juste une sortie VLR avec d'autres rondes ce sera plus facile pour une première ;)

Allez tu peux changer tout ça, on peut te donner des pistes, mais c'est ton combat et tu es la seule à pouvor le faire
41 ans Grenoble 87
cocoline a écrit:
Moi aussi je vivais plutot pas mal mon exces de poids (85 kg pour1.68) ,je m habillais comme je voulais ,j'avais une image déformée de la réalité .Puis en novembre 2005, bapteme de mon fils donc obligation de prendre des photos et lorsque je les ai vu , ce fut une révolution , je me trouvais informe hideuse, j avais honte pour moi et ma famille ,j ai pleuré ,beaucoup pleuré et une semaine apès je commencais un regime hyper pro .Jétais tellement motvée que j ai perdu 18 kg en deux mois , les regards ont changé ,j étais grisé .
Puis ce fut objectif mariage en septembre et pour perdre encore je suis tombée ans les tca ,vomissements et laxatifs .Objecif atteint 59 kg en septembre 2006 ,aujourd hui j en suis à 64 juste après une fausse couche du à mon comportement alimentaires (exces de lax) :
Aussi je m interroge et te préviens, tu peux te réconcillier avec cette image ou vouloir come moi etre plus conforme aux normes mais c est au prix de ta santé mentale et physique .Auourd hi si je viens discuter avec vous,c est que si je suis encore rondouillarde , mon mirroir reflète une femme obèse et moche et je ne vis que pour ma balance .
Voila juste pour te raconter un bout de mon histoire qui a commencé come toi, sur une simple photo. D


Bonjour Cocoline,

ton témoignage est poignant.
Je peux bien comprendre à quel point des images, des photos, peuvent être un tel choc que la personne meurtrie tombe dans l'excès.

Pour ma part, jamais je n'avais ressenti un tel choc, traumatisme intérieur et profond, qui fait qu'aujourd'hui je suis tout simplement perdue, déboussolée.

J'ai pris conscience de ce décalage énorme entre ce que je me figure être, et ce que je suis extérieurement. L'autre soir, c'est comme si une autre Scorpionne regardait une jeune femme anonyme en se disant "qu'est-ce qu'elle est grosse !".

Tout comme toi quand tu étais à 85 kg (personnellement je ne me suis pas pesée depuis 3 ans, cela fait partie de mon "aveuglement"), je m'habille comme je veux.
Je suis tout le temps en noir mais je porte du moulant, des jupes, des décolletés. Après m'etre vue en photo, je me dis que je dois être ridicule.
Mais au fond de moi, je réalise ce que j'aurais voulu faire et être, si j'avais été mince. Je rêve de pouvoir m'habiller comme je veux, maintenant je me sens nulle et ridicule.

Bon, depuis quelques jours, je porte sous mes vêtements un panty qui me compresse le ventre => super confortable ... de cela aussi je me passerais bien, mais je ne supporte plus mon ventre immonde qui pend sous le nombril. Mais je sais que je parais toujours forte, épaisse.

Est-ce que tu es suivie pour tes TCA ?
Merci en tous les cas pour ton témoignage. Je t'envoie mes encouragements pour sortir de cette spirale infernale.
49 ans 31
J’ai eu la même surprise l’autre fois, en temps normale, je prends pas mal de prises de vue et de ce fait je ne me trouve pas sur les clichés. Quand je me vois dans la glace, je ne me perçois pas comme un gros, juste rondouillet, mais lorsque je me suis vu en photo :shock: , le premier réflexe que j’ai eu c’est de la supprimer :snipersmile:. Mais je n’ai pu me l’enlever de l’esprit, ce fut un gros choc pour moi.
25680
scorpionne38 a écrit:
Anne :
En quoi tes relations avec les autres seraient différentes tu ne serais la même grosse ou maigre ?

Bonsoir Anne !
J'exprime un mal-être évident. Si j'acceptais mon poids, ou si j'étais plus mince, je serais plus affranchie, plus audacieuse, plus ouverte aussi. En vérité je m'habille toujours en noir et je n'ose pas me mettre en avant. Ca me rend très mal en société. Je fuie les soirées, les sorties de groupe etc ...


Que fais tu de moins maintenant que tu a pris conscience de ta surchage ?

Je n'ose plus aller en boite, à des soirées, je suis beaucoup moins ouverte, moins tolérante aussi, je me trouve aigrie. Je n'aime plus m'habiller, me faire belle, séduire. Il ya des tas de gens que je n'ose plus revoir, de peur qu'ils me trouvent changée dans le mauvais sens ... :roll:

Du sport c'est super :)
Peut-être pourrais tu faire un bilan de santé complet pour voir si tout va bien dans un premier temps, qu'en dis tu ?

Quel genre de bilan ? cela pourrait-il venir de la pilule par ailleurs ? ou d'un dérèglement hormonal ?

Merci pour tes réponses :) bonne soirée à toi !


Hormones, thyroïdes, cholestérol etc
Une fois que tu sais que tout va bien il y a des tas de pistes, mais si il y a quelquechose autant le savoir vite pour s'en occuper et s'en débarrasser vite ;)

Et pour remonter ton estime et et sentit mieux dans ton corps, il n'y a pas de mystère va falloir te forcer un peu.
Oh c'est pas grand chose à faire, plus de peur qu'autre chose tu peux commencer par mettre un peu de couleur dans ta tenue, un foulard, des bijoux ou sac par exemple, histoire de casser le tout noir deprimant au quotidien.
Tu veux bien déjà essayé ça ?

Et puis oser une sortie, peut-être juste une sortie VLR avec d'autres rondes ce sera plus facile pour une première ;)

Allez tu peux changer tout ça, on peut te donner des pistes, mais c'est ton combat et tu es la seule à pouvor le faire
41 ans Grenoble 87
Hormones, thyroïdes, cholestérol etc
Une fois que tu sais que tout va bien il y a des tas de pistes, mais si il y a quelquechose autant le savoir vite pour s'en occuper et s'en débarrasser vite ;)

Et pour remonter ton estime et et sentit mieux dans ton corps, il n'y a pas de mystère va falloir te forcer un peu.
Oh c'est pas grand chose à faire, plus de peur qu'autre chose tu peux commencer par mettre un peu de couleur dans ta tenue, un foulard, des bijoux ou sac par exemple, histoire de casser le tout noir deprimant au quotidien.
Tu veux bien déjà essayé ça ?

Et puis oser une sortie, peut-être juste une sortie VLR avec d'autres rondes ce sera plus facile pour une première ;)

Allez tu peux changer tout ça, on peut te donner des pistes, mais c'est ton combat et tu es la seule à pouvor le faire

Bonjour Anne !

merci pour tes réponses, tes conseils et encouragements.
Je pensais aller voir mon médecin quant au fait que j'ai des problèmes de poids. J'ai quand même peur de ce qu'il va me dire, car concrètement je fuie la réalité amère depuis des années, ce qui m'a valu d'ailleurs ce traumatisme en me voyant en photo. Il va vouloir me peser. La dernière fois que j'ai été confrontée à la balance, j'ai demandé au médecin de se taire. Tu vois un peu ...

Penses-tu que le noir peut contribuer à une pensée négative de soi ? c'est vrai que derrière mes tenues noires, je cherche aussi à me cacher. Je suis un vrai paradoxe vivant : tenues moulantes mais toujours noir ...
j'ai bien essayé de porter de la couleur, mais chaque fois je craque et revient au noir. Quand je porte des hauts de couleur, je me trouve trop vulgaire : j'ai l'impression qu"on ne voit que ma poitrine !

De plus, on revient toujours au même problème : les périodes où je parvenais à "relativement bien m'accepter" ou du moins à moins me détester, il y avait toujours un évènement fâcheux du genre une réflexion de vendeuse, ou d'un parent, un regard, une moquerie etc. De quoi te saboter tous tes efforts :roll:
49 ans aix en provence 204
scorpionne38 a écrit:

[b]Quel genre de bilan ? cela pourrait-il venir de la pilule par ailleurs ? ou d'un dérèglement hormonal ?


Un exemple parmi d'autres de parcours, le mien :
Pour commencer, analyse de sang classique avec le généraliste : cholestréol, glycémie, hormones thyroidiennes...
Ensuite : échographie pelvienne chez la gygy
Et, pour compléter : visite chez l'endocrinologue (sur orientation du généraliste) pour faire un bilan hormonal complet .

Pour le coût, heureusement, à l'hôpital, tout est pris en charge.

Je pense que ce genre de démarche peut être intéressante en complément de la réflexion sur le comportement alimentaire.
Parles en à ton médecin traitant, avant toute chose .
56 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
scorpionne38 a écrit:

Penses-tu que le noir peut contribuer à une pensée négative de soi ? c'est vrai que derrière mes tenues noires, je cherche aussi à me cacher. Je suis un vrai paradoxe vivant : tenues moulantes mais toujours noir ...
j'ai bien essayé de porter de la couleur, mais chaque fois je craque et revient au noir. Quand je porte des hauts de couleur, je me trouve trop vulgaire : j'ai l'impression qu"on ne voit que ma poitrine !

De plus, on revient toujours au même problème : les périodes où je parvenais à "relativement bien m'accepter" ou du moins à moins me détester, il y avait toujours un évènement fâcheux du genre une réflexion de vendeuse, ou d'un parent, un regard, une moquerie etc. De quoi te saboter tous tes efforts :roll:


le noir est chez nous la couleur du deuil, porter du noir n'est pas un encouragement pour notre cerveau
ensuite plus tu cherches a te cacher plus tu vas te faire remarquer en fait, si tu t'habilles en noir moulant tu peux etre sure que des gens te regarde juste a cause de ça

l'autre jour au super marché il y avait une ronde comme ça habillée tout en noir moulant et j'ai pas pu m'empecher de la regarder parce que tout ce noir me genait
moi j'avais un haut tout bariolé avec une chemise rouge vif et tout le monde me regardait dans les yeux
et pourtant je suis plutot grande en plus

dis toi que ce que tu penses a priori du regard des autres peut etre aussi faux que le regard que tu te portes sur toi ;)
58 ans 91 25732
Quand j'avais 16 ou 17 ans, mon papa a fait une photo de moi. C'est l'été. On est dans le sud, il fait beau. Il y a un peu de vent et mes cheveux longs flottent. Je porte une robe à bretelles et à rayures rose foncé et noire. Je souris.

Quel choc quand j'ai vu la photo ! Une grosse Maya l'abeille bouffie rose et noire ! Des bras comme des gigots ! Des seins comme des obus ! Un quintuple menton ! J'ai supplié papa de jeter cette photo, il ne comprenait pas pourquoi, il disait que j'étais naturelle et super jolie dessus. Je savais qu'il était myope, mais à ce point !!! :roll:

J'ai cru qu'il l'avait jetée... Et puis quand il est mort, en 1995, j'ai retrouvé la photo dans ses affaires.

Et là j'ai vu une jolie fille de 16-17 ans, aux cheveux longs, un peu bronzée, avec une robe super mignonne, un joli sourire, un air naturel et heureux de vivre et de jolies rondeurs d'adolescente épanouie. C'était pourtant bien la même photo ! :shock: Où elle était passée la grosse Maya l'abeille moche ? :lol:

Quand je la regarde aujourd'hui (parce que je l'ai gardée !!! Même que si j'arrive à la scanner, je vous la poste !!!), je vois la jeune fille que j'étais et je la trouve plutôt pas mal ! 8) :D Qu'est ce que je suis contente d'avoir cette image de moi ! Il avait raison mon papa ! :D

Je regardais aussi récemment mon album de mariage. Il y a une photo où à l'époque, je trouvais qu'on voyait un peu trop mon tour de taille qui n'est pas à proprement parler celui d'une guêpe. Et bien non. 16 ans plus tard, je me dis que j'étais ronde oui, mais il est très bien ce tour de taille ! :D

Alors tu vois que plus que les photos, c'est le regard qu'on porte dessus qui compte. Si on ne s'aime pas "au naturel" comment s'aimer en photo, quand on est surprise, figée dans un moment, une posture où on n'est pas forcément à son avantage ?

Le regard qu'on porte sur soi est souvent déformant, parce qu'on voit ce qu'on croit être, pas ce qu'on est. Ca ne veut pas dire qu'on est parfaite ! Mais je crois qu'on a la capacité d'adpater une image photographique à l'image mentale qu'on se fait de soi, en amplifiant les "défauts" qu'on décèle.

Ne t'est-il jamais arrivé de voir une femme dans une vitrine, un miroir, une vitre, de la trouver tout à fait "normale" et puis soudain de te rendre compte que c'était toi... Est ce que l'image est restée la même ? Est ce que en en une seconde tout ce que tu n'aimes pas chez toi n'est pas apparu alors que tu ne le percevais pas quand tu ignorais que c'était toi ?

Ne t'arrête pas à des photos, elles ne te renvoient pas une image fidèle de toi, si c'est toi qui les regarde avec des yeux sans amour.

Comme le dit Anne, occupe toi de toi, prends soin de ton corps, apprends à t'aimer.

Et tu verras qu'un jour, quand tu reverras ces photos, tu te diras "mais pourquoi je me suis trouvée si moche ????" ;)
25680
scorpionne38 a écrit:
Penses-tu que le noir peut contribuer à une pensée négative de soi ? c'est vrai que derrière mes tenues noires, je cherche aussi à me cacher. Je suis un vrai paradoxe vivant : tenues moulantes mais toujours noir ...
j'ai bien essayé de porter de la couleur, mais chaque fois je craque et revient au noir. Quand je porte des hauts de couleur, je me trouve trop vulgaire : j'ai l'impression qu"on ne voit que ma poitrine !

De plus, on revient toujours au même problème : les périodes où je parvenais à "relativement bien m'accepter" ou du moins à moins me détester, il y avait toujours un évènement fâcheux du genre une réflexion de vendeuse, ou d'un parent, un regard, une moquerie etc. De quoi te saboter tous tes efforts :roll:


Comme le dis Cocagne le noir est la couleur du deuil, alors en total look au quotidien c'est pas super pour le moral c'est clair.
Va-sy doucement, demain porte un collier coloré (d'une couleur que tu aimes beaucoup)par exemple, tu en as un ?

Tu pourras ainsi être fière de toi de passer cette première étape :)
Et je suis sûre que dans ton entourage les gens seront ravis de voir un peu de couleur.
Et surtout rappelles toi que tu es belle (y a pas de raison non mais oh) ;)
49 ans aix en provence 204
C'est un peu dommage de faire l'amalgame entre s'habiller en soir et s'habiller sac-tenue de camouflage...
Je m'habille souvent en noir, et pourtant ce n'est ni du moulant-provoc, ni du cache misère. C'est pas triste le noir quand c'est bien assorti (maquillage adapté, bijoux...), c'est élégant quand les fringues sont bien coupées et adaptée à la morphologie (pas trop large, avec un joli décolleté, une juste longueur...).
ça fait des années que je m'habille préférentiellement en noir, du sobre pour aller bosser jusqu'au pur style goth quand je sors, ça ne me rend pas morose pour autant.

dis toi que ce que tu penses a priori du regard des autres peut etre aussi faux que le regard que tu te portes sur toi ;)
ça, c'est extremement vrai !
Parfois, ce qu'on prete au regard des autres n'est rien d'autre que le regard qu'on a sur soi même...(et ce regard sur soi est parfois bien plus cruel que celui des autres)
25680
anahe a écrit:
C'est un peu dommage de faire l'amalgame entre s'habiller en soir et s'habiller sac-tenue de camouflage...
Je m'habille souvent en noir, et pourtant ce n'est ni du moulant-provoc, ni du cache misère. C'est pas triste le noir quand c'est bien assorti (maquillage adapté, bijoux...), c'est élégant quand les fringues sont bien coupées et adaptée à la morphologie (pas trop large, avec un joli décolleté, une juste longueur...).
ça fait des années que je m'habille préférentiellement en noir, du sobre pour aller bosser jusqu'au pur style goth quand je sors, ça ne me rend pas morose pour autant.

dis toi que ce que tu penses a priori du regard des autres peut etre aussi faux que le regard que tu te portes sur toi ;)
ça, c'est extremement vrai !
Parfois, ce qu'on prete au regard des autres n'est rien d'autre que le regard qu'on a sur soi même...(et ce regard sur soi est parfois bien plus cruel que celui des autres)


Parce que tu ne t'habilles pas en noir pour te cacher, mais par goût, c'est ton style tu parles même de style goth.
Mais tu précises aussi que tu prend des coupes adaptées à ta morphologie, que tute mets en valeur et que tu ajoutes des accessoires et pas toujours que du noir, et tout ça fait une grande différence ne confondont pas tout ;)
48 ans Campagne Avesnoise 8546
Anne a écrit:
anahe a écrit:
C'est un peu dommage de faire l'amalgame entre s'habiller en soir et s'habiller sac-tenue de camouflage...
Je m'habille souvent en noir, et pourtant ce n'est ni du moulant-provoc, ni du cache misère. C'est pas triste le noir quand c'est bien assorti (maquillage adapté, bijoux...), c'est élégant quand les fringues sont bien coupées et adaptée à la morphologie (pas trop large, avec un joli décolleté, une juste longueur...).
ça fait des années que je m'habille préférentiellement en noir, du sobre pour aller bosser jusqu'au pur style goth quand je sors, ça ne me rend pas morose pour autant.

dis toi que ce que tu penses a priori du regard des autres peut etre aussi faux que le regard que tu te portes sur toi ;)
ça, c'est extremement vrai !
Parfois, ce qu'on prete au regard des autres n'est rien d'autre que le regard qu'on a sur soi même...(et ce regard sur soi est parfois bien plus cruel que celui des autres)


Parce que tu ne t'habilles pas en noir pour te cacher, mais par goût, c'est ton style tu parles même de style goth.
Mais tu précises aussi que tu prend des coupes adaptées à ta morphologie, que tute mets en valeur et que tu ajoutes des accessoires et pas toujours que du noir, et tout ça fait une grande différence ne confondont pas tout ;)


Tout à fait d'accord avec Anne.

J'adore m'habiller en noir mais j'accessoirise et je choisis des vêtements qui me ressemblent un maximum. ;)

Depuis que je ne me vois plus comme une grosse patate toute moche, ma garde-robe n'a pas changé radicalement. elle s'est juste enrichie de touches de couleurs, de fantaisies, de coupes plus flatteuses... Et puis je mise aussi sur les chaussures, les chapeaux, les lunettes de soleil, les bijoux... :P

La coiffure fait beaucoup aussi.

Je ne supportais pas de me voir en photo jusqu'à il y a moins de 2 ans, c'en était quasi-maladif. :(

Le mois dernier, je suis allée à l'anniversaire de mariage de ma marraine et pour remercier les invités, ils leur ont envoyé une photo. Quand j'ai vu la photo de zom et moi, je l'ai trouvée superbe! Je l'ai glissée dans un cadre immédiatement et ele trône maintenant en bonne place dans le séjour. :D

Fais-toi un peu confiance et lance-toi, quitte à te forcer un peu au début, scorpionne38. Tu as tout à y gagner. ;)
F
45 ans Tunisie 4
Etre ronde ou mince, c'est pas un pb , ce qui compte vraiment sentir bien dans le coeur et le corps, aimer le soi tel qu'il est, ce qui compte les vraies valeurs dans le coeur, être honnête et spontanné, savoir comment aimer et être aimer, aimer la vie et bien savoir comment profiter de nos jours tellement courtes ........
33 ans Au nord, très au nord!! 1240
scorpionne38 a écrit:
Anne :
En quoi tes relations avec les autres seraient différentes tu ne serais la même grosse ou maigre ?

Bonsoir Anne !
J'exprime un mal-être évident. Si j'acceptais mon poids, ou si j'étais plus mince, je serais plus affranchie, plus audacieuse, plus ouverte aussi. En vérité je m'habille toujours en noir et je n'ose pas me mettre en avant. Ca me rend très mal en société. Je fuie les soirées, les sorties de groupe etc ...


Que fais tu de moins maintenant que tu a pris conscience de ta surchage ?

Je n'ose plus aller en boite, à des soirées, je suis beaucoup moins ouverte, moins tolérante aussi, je me trouve aigrie. Je n'aime plus m'habiller, me faire belle, séduire. Il ya des tas de gens que je n'ose plus revoir, de peur qu'ils me trouvent changée dans le mauvais sens ... :roll:

Du sport c'est super :)
Peut-être pourrais tu faire un bilan de santé complet pour voir si tout va bien dans un premier temps, qu'en dis tu ?


Quel genre de bilan ? cela pourrait-il venir de la pilule par ailleurs ? ou d'un dérèglement hormonal ?

Merci pour tes réponses :) bonne soirée à toi !



Comment peux-tu affirmer de comment les choses se passeraient si tu étais plus mince?? On ne peut pas savoir... Impossible... Tu serais peut-être pareille... en plus mince...


Ensuite pour ta prise de poids, si tu ne comprends pas d'où elle vient le mieux est quand même, comme l'a dit Anne, de faire un bilan de ton état physique mas aussi psycho ça peut être sympa de parler de tes soucis à quelqu'un!!

Allez courage!!!!!!!! ;)
41 ans Grenoble 87
"Tout à fait d'accord avec Anne.
Je ne supportais pas de me voir en photo jusqu'à il y a moins de 2 ans, c'en était quasi-maladif. Sad
Le mois dernier, je suis allée à l'anniversaire de mariage de ma marraine et pour remercier les invités, ils leur ont envoyé une photo. Quand j'ai vu la photo de zom et moi, je l'ai trouvée superbe! Je l'ai glissée dans un cadre immédiatement et ele trône maintenant en bonne place dans le séjour. Very Happy
Fais-toi un peu confiance et lance-toi, quitte à te forcer un peu au début, scorpionne38. Tu as tout à y gagner. Wink"


@ HERLYD :
Bonjour et merci pour ton message !
Avant je supportais assez bien les photos me représentant. Je cherchais même à en faire. J'adorais jouer avec ma caméra etc etc. Je m'aimais bien.
Mais depuis quelques mois ou années, c'est de mal en pis.
Le coup a été vraiment porté quand j'ai revu un ex en 2006 quelques temps après la séparation. Et il m'a balancé que j'avais considérablement grossi d'un air écoeuré, et que cela ne correspondait pas à ses goûts. Initialement, il était prévu qu'on finisse la soirée ensemble. Résultat j'ai tourné les talons et suis partie, démontée par tant de méchanceté, et de vérité aussi.
Que dirait-il s'il me voyait maintenant ?
Je suis restée sur cette note amère, d'échec. Et depuis il me semble que je grossis à vue d'oeil. J'ai même trouvé une ou deux vergetures sur mes cuisses, c'est affreux, je ne vois plus que ça.
Le matin je me traine comme un boulet. Inutile de préciser que ça m'affecte tellement que je n'aimerais qu'une chose : me recoucher, ne voir personne et surtout pas moi.
M'habiller me pèse au possible. C'est encore pire depuis que j'ai vu ces photos récemment.

Qu'est-ce qui a fait que ton appréciation de toi a changé ? Qu'est-ce qui explique que ton regard cette fois, a été indulgent voire positif envers toi-même sur cette photo ? Avais-tu perdu du poids ? ou as-tu tout simplement évolué et changé de vision de toi ?
B I U


Discussions liées