MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

la RA pour traiter l'hyperphagie?

B
33 ans Nord 37
bonjour à toutes! je suis nouvelle sur ce forum ...
Je suis passée par les principaux types de TCA. Anorexique il y a 2ans, je suis devenue boulimique puis maintenant  
hyperphagique... bref la totale! j'ai trouvé interessant le terme de "rééducation alimentaire". je suis persuadée que l'hyperphagie dont je soufre ne nécessite pas uniquement de la psychothérapie ( j'en fais), et j'aimerai que l'on m'aide à me recadrer au niveau alimentation. Pensez vous que la RA peut convenir aux personnes atteintes de TCA?
50 ans Sud ouest 356
Bonsoir,

Moi aussi je souffre d'hyperphagie. Je dirais que la RA ne va pas te guérir de l'hyperphagie mais que entre deux crises, ça réapprend à s'écouter, à casser le cercle vicieux des régimes.
Et je pense que ça peut espacer les crises, surtout si la TCA a pour origine des frustrations, régimes et autres...

Voilà, ce n'est que mon avis personnel.
B
33 ans Nord 37
merci de ta réponse myrtille81, tu as vraiment essayé la RA? si oui, avec le soutien d'un diététicien?
109 ans Bretagne 1920
myrtille81 a écrit:

Et je pense que ça peut espacer les crises, surtout si la TCA a pour origine des frustrations, régimes et autres...


Tout à fait. Depuis que je fais une RA, mes crises d'hyperphagie ont énormément diminué. En fait, c'était la frustration entrainée par les régimes qui causait la plupart de mes crises d'hyperphagie.

Boulette, il faudrait que tu lise la partie du forum consacrée à la RA, ainsi que le site du GROS, tu pourrai peut-être y apprendre des choses qui pourraient t'aider à diminuer tes crises ;)
38 ans au milieu des poissons 7816
boulette_boulimiette a écrit:
bonjour à toutes! je suis nouvelle sur ce forum ...
Je suis passée par les principaux types de TCA. Anorexique il y a 2ans, je suis devenue boulimique puis maintenant hyperphagique... bref la totale! j'ai trouvé interessant le terme de "rééducation alimentaire". je suis persuadée que l'hyperphagie dont je soufre ne nécessite pas uniquement de la psychothérapie ( j'en fais), et j'aimerai que l'on m'aide à me recadrer au niveau alimentation. Pensez vous que la RA peut convenir aux personnes atteintes de TCA?



Grâce à la RA, mes crises ont diminué peu à peu, et là cela fait un mois que je n'ai fait plus aucune crise. La RA est un bon moyen d'écouter ton corps, à réapprendre à vivre avec ton corps, à te l'approprier. Bien entendu, cela demande du temps, il y aura des rechutes par moment mais il ne faut pas se décourager et poursuivre dans cette voie.
50 ans Sud ouest 356
[quote="Ocean
Grâce à la RA, mes crises ont diminué peu à peu, et là cela fait un mois que je n'ai fait plus aucune crise. La RA est un bon moyen d'écouter ton corps, à réapprendre à vivre avec ton corps, à te l'approprier. Bien entendu, cela demande du temps, il y aura des rechutes par moment mais il ne faut pas se décourager et poursuivre dans cette voie.

Je suis complètement d'accord. J'ai commencé la RA il y a 3 ou 4 mois et le processus est long. La RA est un changement en profondeur, un réapprentissage, et il ne faut pas croire que ça se fait rapidement et sans douleur !
Je suis en ce moment en période de crise, j'ai d'ailleurs eu beaucoup de crises depuis que j'ai commencé la RA. Mais paradoxalement, je me sens la plupart du temps mieux avec la nourriture. Et je sais que je vais dans la bonne direction.
41 ans Centre 141
J'ai eu une période de crises continues au déut de la RA, retrouver la bouffe, enfin, un bonheur, j'engloutissais à longueur de journée.
Cela a duré 5 mois, ça se calme un peu depuis.
B
33 ans Nord 37
merci de vos réponses mesdemoiselles! :)
Apparement, vous faites encore des crises. Un peu, jcomprend, mais si vous en faites beaucoup, je m'interroge. Qu'est-ce qui vous fais "criser" alors que vous vous sentez mieux avec la nourriture, que vous retrouvez et comprenez vos sensations stomacales?? Est-ce sous le coup d'une angoisse, d'un evenement à venir qui vous inquiète? Un coup de blues? une autodévalorisation? ou bien une façon de vous récompenser de vos efforts ( ça m'est déjà arrivé^^ :lol: ) , comme le fumeur qui essaye d'arreter et le jour ou il y arrive, il allume une ptite clope pour se féliciter?

votre expérience m'interesse
!
38 ans au milieu des poissons 7816
boulette_boulimiette a écrit:
merci de vos réponses mesdemoiselles! :)
Apparement, vous faites encore des crises. Un peu, jcomprend, mais si vous en faites beaucoup, je m'interroge. Qu'est-ce qui vous fais "criser" alors que vous vous sentez mieux avec la nourriture, que vous retrouvez et comprenez vos sensations stomacales?? Est-ce sous le coup d'une angoisse, d'un evenement à venir qui vous inquiète? Un coup de blues? une autodévalorisation? ou bien une façon de vous récompenser de vos efforts ( ça m'est déjà arrivé^^ :lol: ) , comme le fumeur qui essaye d'arreter et le jour ou il y arrive, il allume une ptite clope pour se féliciter?

votre expérience m'interesse
!



Je ne fais pas de crises pour "un coup d'angoisse" ou pour "un événement à venir qui m'inquiète". Mais c'était le cas avant la RA.

Mes dernières crises étaient causées par l'accumulation de plusieurs sentiments que je ressentais depuis un certain temps (solitude, dévalorisation de moi,...) et au lieu de m'ouvrir, de me confier, j'ai fait des crises.

La RA te permet également de poser ton doigt sur des moments sensibles et douloureux de ta vie que tu avais enfouis au fond de toi pour les oublier, en pensant que c'était la meilleure solution. Or ce n'est pas la solution, enterrer un problème ne le résout pas du tout.

Cela fait mal lorsqu'on remonte à la surface des moments difficiles de notre vie, mais c'est la meilleure façon d'aller mieux par la suite.
Trouver les problèmes, nommer nos maux, trouver les causes et ensuite trouver les solutions.
C'est un travail sur soi qui demande énormément du temps. Cela nous oblige à exprimer nos sentiments autrement que par l'enfouissement de nourriture pour nous sentir mieux.

Par contre, en aucun cas je n'ai fait de crises pour me récompenser de mes efforts, jamais.
B I U