MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

J'ai peur de demissionner

A
36 ans Nice 21965
je sais c'est bete mais j'ai peur de demissionner, peur de la réaction de ma patronne, peur du changement que ca va entrainer

j'en peux plus de travailler ou je suis,  
si je reste je vais peter un cable : je suis mal payée, ma patronne deviens d'une chiantitude hallucinante, d'une mauvaise foi sans nom...

je compte donner ma demissionner à l'oral vendredi de la semaine prochaine, j'ai envie d'y aller avec didier mais je le connais il va vouloir ouvrir sa grande bouche et je ne veux pas

je vais lui dire que je demissionne car je ne m'en sors plus financierement et j'ai pas la possibilité d'etre augmenté avec elle ni avoir plus d'heure et pas que je peux plus voir sa tronche

j'aimerais donc avoir des temoignages des personnes expliquant comment s'est passé leur premiere demission( vi c'est ma premiere)
35 ans toulouse 1436
Miss tu lui dois rien à ta patronne. Elle refuse d'augmenter ton contrat, ça ne te suffit pas pour vivre point barre. Rien de plus à dire. Par contre as tu trouvé un nouvel emploi ? Parce que les assedics quand on démissionne on y a droit qu'au bout de 4 mois ... :(
1917
Je suis dans la même démarche ;) sauf que c'est pas la première fois pour moi.

Alors déjà il faut le faire par écrit en lettre avec accusé de réception ou remise en main propre mais avec un papier signé de ta patronne disant qu'elle a bien reçu ta démission, ça peut être une photocopie de ta lettre de démission qu'elle datera et signera. C'est important pour le préavis de savoir exactement la date de démarrage de celui ci ;)

Maintenant je ne pense pas qu'y aller avec ton ami soit une très bonne idée :? Tu es sensée être une grande fille non ? faire preuve de professionnalisme et donc assumer ce choix de démissionner comme tel.

De toutes façons, c'est la vie. Je pense pas que ta patronne pensait te garder jusqu'à ta retraite à son service. Et puis tu ne lui dois rien, tu souhaites changer, ça ne regarde que toi. Tu as des devoirs concernant ta patronne pour ce qui est du préavis et d'assurer ton taf jusqu'au bout mais ça s'arrête là.

Bon courage ;)
A
36 ans Nice 21965
j'ai deja commencé a chercher du taff à coté et en cas d'imprevu j'ai un compte avec pas mal d'argent dessus (à la base c'est pour acheter un appart mais on compte pas le faire dans l'immediat)

par contre pour les assedics je savais pas, je croyais que j'avais droit à rien du tout
70 ans 3528
Pour une fois que mon experience des demissions va s'averer utile! :lol:

J'ai demissione deux fois ces trois derniers mois. La premiere fois j'ai quitte le job que j'avais depuis un an et demi. C'etait un boulot assez particulier, dans une ONG, donc tres peu paye, ambiance speciale ect. Mes patrons l'ont donc "bien" pris... meme si ca a du grave les embeter de voir leur seul employe etranger partir... ils comprenaient bien qu'a ce salaire et style de vie je ne pouvais honnetement pas y rester indefiniment.

Juste apres j'ai donc trouve un job de marketing manager dans un hotel de luxe... et j'ai lache apres 2 semaines de periode d'essai (ca me gavait ces gens qui faisaient style "on est des supers managers de la mort qui tue" mais qui ne savaient meme pas epeler trois mots...). Et la, (alors c'est le but de la periode d'essai) c'est nettement moins bien passe. Forcement, ca les faisait ch*** que je parte... j'ai eu droit a du mepris et a leur jugement sur mon attitude qu'ils consideraient "immature" et "irresponsable". :twisted:
Je me suis pas demontee et je leur ai dit que ma premiere responsabilite etait de faire des choix en accord avec mes valeurs pour ma vie et mon avenir.

bref... en fonction de la relation que tu as avec ta boss ca risque d'etre + ou - tendu. Je pense que tu fais bien d'y aller avec des raisons "professionnelles" qui t'eviteront d'entrer dans une conversation houleuse.... meme si des fois je regrette de pas avoir vide mon sac... n'oublie pas qu'un ancien patron reste toujours une reference pour tes prochains jobs, l'image que tu laisses de toi est donc tres importante.

j'espere que je me suis pas trop etalee... et bonne chance pour la suite! :D
109 ans Bretagne 1920
Je comprend que tu ai envie de démissionner très vite, mais as-tu trouvé un autre emploi ?

Il y a 10 ans, j'ai été harcelée moralement, mais j'ai réussi très rapidement à trouver un autre emploi, donc je suis partie la tête haute. je pense qu'il faut te blinder de ce côté-là, quitte à attendre quelques semaines ou quelques mois avant de claquer la porte.

Quant à la réaction de la patronne, franchement qu'est-ce que tu en a à faire ? Tu ne la verra plus après ;)
36 ans 3289
athanyaw a écrit:
j'ai deja commencé a chercher du taff à coté et en cas d'imprevu j'ai un compte avec pas mal d'argent dessus (à la base c'est pour acheter un appart mais on compte pas le faire dans l'immediat)

par contre pour les assedics je savais pas, je croyais que j'avais droit à rien du tout


Nan au bout de quelques mois si tu justifies d'une recherche d'emploi, ils te donnent des allocations chomage. c'est pour ca qu'il faut garder une trace de tous les contacts (liste des envois de cv, annonces répondues, lettre de réponse etc).

Moi pour ma part, ma première démission je l'ai fait pour partir vivre dans le sud (quelle idée de rencontrer un connard sur internet et d'avoir voulu le rejoindre) et comme j'avais de bonne rélation avant mon patron, je l'ai prévenu avant de poser ma démission que je comptais le faire, pour qu'il puisse me trouver un/une remplacante. quelle connerie ca a été, il m'a pourrie jusqu'à la fin du coup, tellement il m'en voulait que je m'en aille.

sinon je suis aussi d'avis de lui en parler tout seule.

tu sais le boulot, c'est le boulot, pas de scrupule, elle en a pas elle à ne pas te traiter correctement.

tu n'as pas de compte à lui rendre, tu ne négocie pas un licenciement, donc pas vraiment besoin de prendre des pincettes d'après moi.

Fais le... et souffle !

Bon courage pour la suite !
C
45 ans 76 777
Pour les Assedics tu as le droit à partir du 4eme mois mais attention ce n'est pas systémmatique, tu dois faire un dossier qui passera devant une commission. Mieux vaut que tu te dises que tu n'auras rien et que tu aies plutot que l'inverse.
Pour la démission fait un courrier sur laquel tu inscrira "remise en main propre le xx xx xx" tu vas voir ta patronne et tu lui dis que pour des raisons qui te sont personnelles, tu dois démissionner (à la limite n'entre pas dans des explications de toute façon cela ne changerait rien et n'oubli pas que tu as un préavis à effectuer donc mieux vaut pas te décharger sur ta patronne sinon elle va te pourrir la vie - elle va peut etre quand meme le faire mais vaut mieux ne pas en rajouter) et donc tu lui dis que tu arrêtes tel jour.

Le jour J il faudra qu'elle te donne :

- la feuille assedics
- l'attestation comme quoi tu as fais ta journée de solidarité
- le BIAF (enfin dans ma société on le donne, je ne sais pas si c'est partout, c'est pour faire une formation si on le souhaite)
- un certificat de travail
- ton chèque !

vérifie bien qu'elle te paye bien tes heures travaillées, tes congés payés, eventuel RTT, heures sup etc

Mais surtout dis toi que tu n'es pas obligée de te justifier, c'est comme cela que ça passera le mieux, ainsi tu ne te la met pas à dos.

Courage en tout cas.
35 ans toulouse 1436
Bin moi je te dirais de mettre en avant que tu t'en vas parce que tu ne peux pas vivre avec un simple mi temps. On sait jamais des fois les patrons se transforment quand ils sont sur le point de perdre leurs employés. C'est ce qui s'est passé pour mon boulot actuellement, je me suis pointée avec ma lettre de démission en leur disant que bin voila ce poste était tout a fait inintéressant et que j'allais chercher mon bonheur ailleurs. Du coup ils m'ont offerts un autre poste. Bon c'est pas systématique dans toutes les entreprises mais qui sait ... 8)
A
36 ans Nice 21965
alours pour les assedics si je peux eviter c'est pas plus mal (prefere travailler quand meme)

apres pour les papiers qu'il me faut, ca pas de soucis

par contre, comme je compte vraiment partir je vais dire que le mi temps c'est pas vivable (en plus elle sais que j'ai des problemes d'argent) et que ce n'est pas contre elle ni autre juste le salaire et je sais qu'elle me proposera rien en plus car quand j'ai fait des heures sup, elle me disait de partir plus tot certains jours, elle me fera jamais passé à temps plein

maintenant faut que je trouve le courage car j'ai beau avoir une grande g*eule ici, suis toute timide et j'ose rien dire en vrai
45 ans 10768
athanyaw a écrit:
par contre, comme je compte vraiment partir je vais dire que le mi temps c'est pas vivable (en plus elle sais que j'ai des problemes d'argent) et que ce n'est pas contre elle ni autre juste le salaire et je sais qu'elle me proposera rien en plus car quand j'ai fait des heures sup, elle me disait de partir plus tot certains jours, elle me fera jamais passé à temps plein

tu peux lui dire oralement que le mi-temps n'est pas vivable, mais bon, tu n'as pas non plus à te justifier des raisons de ton départ, ne te sens pas coupable de t'en aller, c'est ton droit ;)...

par contre sur ta lettre de démission tu n'es pas obligée d'indiquer un quelconque motif ;) (NB: le motif que tu écris sur la lettre normalement figure sur l'attestation assedic par la suite... donc il vaut mieux rien mettre de tendancieux je crois...)

sinon il est conseillé d'envoyer la lettre en recommandé avec AR, histoire d'avoir une preuve concernant les dates, au cas où ;)
38 ans au milieu des poissons 7816
J'ai démissionné fin janvier, j'avais prévenu la hiérarchie courant Septembre, que je quitterais la clinique pour des raisons personnelles (vivre avec mon fiancé à l'étranger). J'ai un courrier avec accusé de réception en respectant le délai du préavis.

Le plus important c'est que tu restes professionnelle. Tu as le droit de démissionner, tu expliques les raisons professionnelles pour lesquelles tu ne veux plus travailler au sein de l'entreprise : le mi-temps, le peu d'espoir d'évolution au sein de l'entreprise.
38 ans au milieu des poissons 7816
Ocean a écrit:
J'ai démissionné fin janvier, j'avais prévenu la hiérarchie courant Septembre, que je quitterais la clinique pour des raisons personnelles (vivre avec mon fiancé à l'étranger). J'ai fait un courrier avec accusé de réception en respectant le délai du préavis.

Le plus important c'est que tu restes professionnelle. Tu as le droit de démissionner, tu expliques les raisons professionnelles pour lesquelles tu ne veux plus travailler au sein de l'entreprise : le mi-temps, le peu d'espoir d'évolution au sein de l'entreprise.


Oups
V
46 ans dans l'est de la France 1353
Chouppy a écrit:
Pour les Assedics tu as le droit à partir du 4eme mois mais attention ce n'est pas systémmatique, tu dois faire un dossier qui passera devant une commission. Mieux vaut que tu te dises que tu n'auras rien et que tu aies plutot que l'inverse.
Pour la démission fait un courrier sur laquel tu inscrira "remise en main propre le xx xx xx" tu vas voir ta patronne et tu lui dis que pour des raisons qui te sont personnelles, tu dois démissionner (à la limite n'entre pas dans des explications de toute façon cela ne changerait rien et n'oubli pas que tu as un préavis à effectuer donc mieux vaut pas te décharger sur ta patronne sinon elle va te pourrir la vie - elle va peut etre quand meme le faire mais vaut mieux ne pas en rajouter) et donc tu lui dis que tu arrêtes tel jour.

Le jour J il faudra qu'elle te donne :

- la feuille assedics
- l'attestation comme quoi tu as fais ta journée de solidarité
- le BIAF (enfin dans ma société on le donne, je ne sais pas si c'est partout, c'est pour faire une formation si on le souhaite)
- un certificat de travail
- ton chèque !

vérifie bien qu'elle te paye bien tes heures travaillées, tes congés payés, eventuel RTT, heures sup etc

Mais surtout dis toi que tu n'es pas obligée de te justifier, c'est comme cela que ça passera le mieux, ainsi tu ne te la met pas à dos.

Courage en tout cas.


+1
41 ans RP 3487
J'ai demissionné y a 2 ans et demi ...
Suis allée voir mon responsable et je lui ai dit texto :
" financierement içi je ne m'en sors pas, j'ai trouvé une bonne opportunité dans une boite concurente, je vais donc demissionner"

il a répondu :

" je comprends, je ne suis pas en mesure de réajuster ton salaire comme il le faudrait alors je te souhaite bonne chance pour la suite "

Je l'ai croisé à mon nouveau taf y a qq mois.
Il etait ravi de ma nouvelle situation ...

comme quoi ça peut se passer bien !
B I U