MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Déçues par le comportement du papa après la naissance ?

53 ans 9077
Je reprends ma plume à nouveau puisque le papa est devenu à nouveau papa depuis ma dernière réponse :lol:
Je ne peux pas dire avoir été déçue du comportement  
du papa après la naissance car je m'attendais un peu à ce "détachement" au début qui le caractérise...
Mais.... j'avoue que cette fois-c il s'est ramolli :lol: :lol: :lol: je ne sais pas si c'est l'âge qu'il a pris (12 ans quand même depuis les dernières "joies" de sa paternité nouvelle...) mais je le sens bien plus papa gâteau...
En plus si physiquement elle me ressemble assez, côté caractère elle a tout de son père : très affirmé, un peu tête de bois... et je crois que ça.. il en est très fier :lol:
Pour ne rien arranger cette petite couenne sait très bien comment amadouer son pôoooopa et sait attirer son attention comme nulle autre ! enfin bref il craque complètement pour sa deuxième fille et je le sens bien plus à l'aise que pour la première... il lui manquait juste de l'expérience je pense pour être cool et plus détendu... même si les bains à donner y'a rien à faire c'est pas "son truc" :lol:
40 ans 4907
Bataille a écrit:
il lui manquait juste de l'expérience je pense pour être cool et plus détendu...


Ça a fait pareil avec mon 2e, adaptation beaucoup plus facile. Maintenant papa est un vrai terrain de jeux tous les soirs quand il arrive du travail. Les 2 garçons se jettent sur lui, lui saute dessus, etc.
58 ans Région parisienne 2154
c'est compliqué comme queston. Tellement de chosses entrent en jeu.

Comme dit précédemment, est-ce que la maman lui laisse de la place ? C'est dur parfois, de pas traîner autour quand l'autre s'occupe du bb, ou de pas faire des remarques. Zhôm s'est fâché une fois. Je me le suis tenue pour dit !

Est-ce qu'ils peuvent convenir de "tâches" à partager ? Ou de temps pour chacun ? Le mari d'une amie se plaignait. lui avait la sensationde n'être là que pour les corvées : changer la couche, le bib de nuit...

Le valoriser un max. Dans sa place de père. Toi qui sais faire ci, ou ça...

Et ne pas oubier les petits mots tendres, et de rester un couple. Qu'il n'y en ait pas que pour le bb.

Ici, c'était pas la joie durant la grossesse (la 1ère). Zhôm n'avait aucune prévenance, et faisait la gueule pasque c'était un p'tit gars. Il a changé du tout au tout... au 1er regard sur notre fils !

Et au second qui s'annonce, il est tout soucieux et attentif. Comme quoi...
38 ans blendecques 19
moi c'est l'inverse qui s'est produit!! tout le long de ma grossesse il me disait qu'il n'y arriverais pas, qu'il ne voudrait jamais changer une couche avec du caca etc... pendant cette période ma belle-soeur étais enceinte aussi et son copain c'étais l'inverse, il se voyais faire tout ça!! à la naissance de ma nièce j'ai vue que mon beau-frère se montrer super, rien à dire, mais au retour à la maison plus rien, et c'est encore comme ça 16 mois après sa naissance!! même pas une couche de pipi ou un repas, que mon compagnon s'est montré examplaire du début, les filles étaient en pédiatrie (dysmature) et il changeait les couches donnait le bibi, jouait les paparazzis, il se montrait également maladroit mais je trouvait ça tellement beau à voir!! encore maintenant il joue sans arrét avec les puces, il les promènent, donnent leurs bain etc.. je pense que pendant ma grossesse il a su mettre des mots sur ses craintes, tout comme moi, il n'y a pas d'instinc maternelle, on apprend!! les hommes on souvent peur de s'impliquer il faut leur parler, leur faire comprendre que lui aussi doit l'aider car ce sont des moments précieux,les 1ers sourires etc...
A
40 ans 7
j'ai vécu des choses similaires quand j'ai accouché. Mais maintenant que mon bébé a grandi son père est fou d'elle et ils ont une complicité incroyable alors que jusqu'à ses 6 mois elle n'existait pas pour lui. En effet, c'est le temps qui fait tout et surtout le temps que la maman veut bien laisser au papa pour s'adapter à son bébé. Il n'a peut-être pas assez confiance en lui pour communiquer avec une petite chose aussi fragile et donc s'en occupé. Qu'elle se concentre sur elle et son petit bout et elle-même. Le reste viendra tout seul.
58 ans 91 25732
Le "bébé" a maintenant près de 3 ans et les choses n'ont pas tellement changé... :?

Le papa aime sa fille, c'est indéniable. Mais il ne s'en occupe que s'il ne peut pas faire autrement, il préfère se consacrer à la maison, au jardin, aux travaux, à son travail...

Est ce qu'on le laisse s'occuper de sa fille ? A ce que j'ai vu, oui. Mais ça ne lui dit rien. Quand il peut faire autrement, il le fait.

J'ai le sentiment qu'il se comporte plutôt en "gardien du foyer", que pour lui son rôle consister à apporter à sa famille un lieu agréable, propre, bien entretenu, sécurisé. Mais j'ai aussi le sentiment que ça ne suffit pas. :(
58 ans Région parisienne 2154
3 ans, spur que c'est plus un bb. Et qu'il s'agit donc d'un mode de fonctionnement, et non d'un malaise initial. Qu'en dit ton amie ? Est-ce qu'ils ont pu échanger sur la question ?
Est-ce que c'est parce que c'est une fille ? Ou il reproduit un fonctionnement familial sur la place de l'homme ?

Pas facile comme situation. Perso je péterais les plombs si zhôm ne prenait pas le relais de temps à autre.
58 ans 91 25732
Oui je pense qu'il s'agit d'un mode de fonctionnement, par contre je ne pourrais pas dire s'il est lié à une histoire familiale.

Je sais toutefois que le papa a parfois des idées qui me surprennent un peu sur l'éducation des enfants.

Je ne pense pas que le fait que ça soit une fille ait une influence, mais finalement là encore je n'en sais rien.

Oui ils en ont parlé, ils en parlent souvent, sans jamais arriver à quelque chose de satisfaisant.

Sans doute que le problème ne se situe pas qu'à ce niveau... :?
B
28 ans 4
Je suis dans ce cas là. Famille recomposée, papa a déjà 3 enfants dune précédente union, 19ans nous sépare mais mon projet d'enfant est bien réel, il avait renoncé à en avoir d'autres mais par amour pour moi il a changé d'avis. Plutot impliqué dans la grossesse jai voulu un suivi particulier avec le sage femme (haptonomie etc) il a suivi. Accouchement en pleine nuit, un peu déçue de lui car il est restait dans la chambre de l'hôpital a dormir pendant que je souffrais le martyr lol, il est venu au moment fatidique. Retour à la maison, ses 3 enfants étaient la, résultat il s'est occupé d'eux, donc le matin il partait faire un footing, et lapres midi cetait plage ou piscine avec ses enfants, la nuit il faisait chambre a part car bébé trop bruyant , autant dire que je me suis sentie très seule. La seule chose quil faisait cetait le prendre avec lui dans le bain ou lui changer la couche parce que je le demander m. Heureusement la grande sœur me le garder 30min ce qui me permettait de piquer un Somme supplémentaire, j'allaitais et bebe ne dormait que sur moi les 2 premiers mois . Au bout de 2 mois On a eu une dispute à cause de ça notamment et il disait ne plus supporter notre fils qui pleurait tous le temps , "quest ce quil est ciant" " il doit être handicapé cest pas possible " " je vais me barrer je vais pas rester avec un gosse comme ca", certe papa a un caractère très impulsif et peu patient mais autant vous dire qu'après ça jai été très déçue et je suis assez rancunière..maintenant bébé a 4mois et demi, il lui fait le bain régulier sans que je le demande, change les couches quand je le demande et donne le biberon quand je m'absente pour mes cours de danse. Il fait toujours chambre à part les nuits où il travaille le lendemain. Il nest d'aucune secours quand bebe fait une crise la nuit où il est la au contraire il se lève et change de chambre.
Je suis vraiment déçue de son comportement emdautant plus que avec ses 3 enfants je lai toujours trouvé bien. Jai eu écho par son ex femme quil ne se levait jamais ni ne setait trop occupé des 3 lorsqu'ils étaient petits, pourtant il revendique tous le temps savoir s'occuper d'enfants puisqu'il en a eu 3...
25680
Bonjour Ballerinette,

Ton compagnon ne voulait pas d’enfant, il semble que maintenant tu commences à voir pourquoi.
Un bébé c’est très prenant et il le savait, il semble évident qu’il ne voulait pas prendre en charge tout cela ni subir les conséquences de la fatigue et de l’investissement qu’un nouveau né exige.

Je ne pense pas que tu puisses le changer.
Quand le bébé sera plus grand il prendra sans doute aussi une part plus grande dans sa vie, en attendant le message est clair.
Il n’en voulait pas et ne fera que le minimum.

En avez-vous parlé avant ?
Je veux dire, il a cédé à ton envie pour te faire plaisir et sans doute pour que vous restiez ensemble, mais aviez vous parler des détails, de ce que tu attendais de lui et de ce que lui était près à faire ?
Je veux dire, ce que toi tu trouverais normal n’est peut-être pas la même vision de ce que lui trouves normal ?
40 ans très au sud 7915
Pour les pleurs de ton bébé, est ce que la piste du reflux (RGO) a été creusée?

Pour le papa "impulsif et peu patient" je suis désolée mais ce ne sont pas des qualificatifs qui vont avec le rôle de parent. Est il ainsi avec ses autres enfants?
Une piste possible: ne se sent il pas fautif vis à vis de ses 3 autres enfants? N'a t il pas cherché à compenser en s'occupant autant d'eux à la naissance de votre fils?
Enfin il revendique s'occuper d'enfant, pas de bébés! C'est très différent de s'occuper d'enfants qui peuvent dire ce qu'ils ont, raisonner que de s'occuper d'un nouveau né aux besoins aussi impératifs qu'incompris parfois et qui n'a comme seul mode de communication que les pleurs!
39 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 831
Coucou :-)


bon je ne vais pas être très constructive et dans la compréhension /bienveillance mais tant pis, ballerinette tu demandes des avis, je te donne le mien :-)

je pense que ton compagnon a l'air d'être un sale égoïste,
qui sur ce coup, je ne le connais pas et c'est vraiment sur les quelques phrases que tu nous partages,
est un mauvais compagnon et un mauvais père

Voili voilou ça c'est dit :-)

allez pour ne pas le bousiller gratuitement sans le connaitre je vais parler de manière générale de ces pères qui se conduisent comme ton compagnon :-)
et attention je ne généralise absolument pas à tous les hommes,
je sais que les bons pères existent, le mien a toujours été/est excellent et certains de mes potes le sont également :-)

par contre j'ai croisé un nombre (trop) important de mecs qui, tout égoïstes qu'ils sont, ont considéré leur bébé comme un intrus bruyant et inintéressant sur une durée plus ou moins longue
Et ça j'avoue je trouve ça au dessous de tout !!
(Même si je peux entendre qu'on se sente perdu face à un petit être qui a énormément de besoins, souvent vitaux, et qu'on se sente démuni pas de souci on ne nait pas parent on le devient, c'est notre petitout qui nous apprend à l'être :-) )

par contre délaisser sa compagne, la laisser porter tout sur ses épaules,
ne pas s'occuper de son petit, ne pas estimer essentiel de nouer le lien d'attachement avec lui,
estimer que ma foi les bébés c'est pas intéressant je m'occuperais du boulet une fois qu'il (rayer les mentions inutiles) parlera/marchera/sera autonome et objectivement ne me fera pas trop chier/aura les mêmes passions que moi ...
Par contre je trouve ça intolérable


Bref personne ne force un homme à devenir père,
je ne crois pas tellement à la théorie du "bébé dans le dos" si tu ne veux pas être père tu t'investis dans la contraception et tu mets préservatif et lubrifiant spermicide,
et je suis particulièrement intolérante, je le sais j'en suis consciente, face à ces hommes particulièrement égoïstes puisque leurs comportements engendrent souvent mort du couple suite à la déception et à la fatigue accumulée de la maman ou des disputes qui en découlent (j'ai accompagné pas mal de couples dans ce cas, c'est moche)
**et surtout parce que dans l'équation il y a un bébé qui n'a rien demandé, qui mérite qu'on s'occupe de lui et qu'on l'accompagne ...**


Revenons à ton compagnon ballerinette :-)

je pense personnellement que l'argument du "ben oui mais il n'avait pas l'air chaud pour un autre enfant" ne tient pas/n'excuse pas
Il a choisi une compagne beaucoup plus jeune que lui,
il a choisi de construire une vie avec elle,
il a choisi de rester avec elle quand naturellement (même si ce n'est pas systématique évidemment) elle a éprouvé l'envie/le besoin d'être mère
Il a donc CHOISI d'avoir un enfant, il est intolérable à mes yeux de se comporter ainsi maintenant

C'est extrêmement violent pour toi qui te retrouves seule à gérer un petitout qui demande beaucoup, il ne te soutient pas au quotidien,
il ne te soutient pas dans ton apprentissage de ton role de maman, il ne te soutient pas durant les nuits,
bref il est absent, de son plein gré et se comporte comme le pire des égoïstes (à mon avis)

et surtout celà fait 4 mois 1/2 qu'on ton petit n'a pas de père (1 bain et 1 couche c'est pas ça être parent faut pas déconner)

je pense qu'il s'occupe de ses aînés parce qu'ils sont autonomes/qu'ils partagent les mêmes passions que leur père mais je pense aussi que bébé ses pauvres gosses ont dû aussi être en manque de père


Bon maintenant que j'ai taillé un costume à cet homme essayons d'être constructif :-)


je pense que vous devriez profiter d'un moment calme, où tu n'es pas trop fatiguée et pas trop énervée, pour discuter,
mettre tout à plat et essayer d'établir une sorte de relais avec ce petitout
parce que avec ce rythme tu vas juste réussir à t'épuiser et tomber dans la déprime /dépression et ce n'est pas ce qui est bon pour ton mini et toi :-)


essaye de voir avec ton compagnon (s'il est bienveillant avec le bébé, s'il est brut ou agressif avec lui ce conseil ne tient pas hein :-) ) s'il n'y a pas moyen d'établir un roulement
je ne sais pas moi entre midi et 2 s'il rentre manger, le soir après 18h, ou même le soir de 20h à 22h quand il regarde son film par exemple
où il peut gérer bébé seul (quitte à faire des bib' au tire-lait pour qu'il n'ait même pas besoin de tes nénés :-))
tu pourrais profiter de ce temps pour dormir ou te détendre dans un bain, boire un coup chez une copine, ...
bref vivre une vie de femme 1h par jour pour recharger tes batteries et avoir à nouveau l'énergie d'être une maman dévouée à son petit

Essayez d'établir un dialogue dans la bienveillance sans reproche à l'autre mais en exprimant vos ressentis et vos besoins,
c'est pas facile dans cette situation mais je crois que c'est le plus efficace :-)

s'il exprime son rejet des bébés parce qu'il a peur de leur faire mal,
qu'il se sent très très démuni et que pour lui c'est vraiment trop dur de faire le pas vers ce petit,
ça peut s'entendre, alors mettez vous d'accord, si tu t'en sens capable, pour qu'il soit responsable de gérer toute la maison pour que tu n'aies vraiment que ton petit à t'occuper et donc que tu ne perdes pas d'énergie ailleurs :-)
par contre régulièrement favorisez des moments à 3 avec bébé et papa qui s'occupe de lui en ta présence histoire que le papa se sente petit à petit en confiance et même sans toi de temps en temps, même quelques minutes :-)

et surtout, si tu t'en sens capable bien sûr, essayez de confier bébé ne serait-ce qu'1h tous les 15 jours ou tous les mois pour partager du temps de qualité avec ton compagnon (ou même profitez d'une sieste de bébé au début)

Souvent l'arrivée d'un bébé met à mal le couple,
ce n'est bien entendu pas de la faute de l'enfant mais plutot une accumulation de difficultés qui ne sont pas gérées de manière efficace,
ça n'est pas grave si on essaye de régler les difficultés une à une,
c'est tout à fait normal que ça chamboule puisqu'il y a un nouveau membre d'équipe, que les rôles changent, que de nouveaux besoins se font sentir ...

Courage ballerinette, discute avec ton compagnon,
accepte de ne pas être parfaite et de ne pas tout gérer (c'est souvent la difficulté quand un des parents voit l'autre renoncer à son role, on veut tout gérer on croit nécessaire d'être parfait en tout pour compenser, on finit par vivre en parallèle de son compagnon/sa compagne et finalement on finit par se sentir vide et sans énergie au bout d'un moment, le mieux c'est d'éviter ça hein :-) )

écoutez vous et n'oubliez pas, quitte à vous le répéter souvent, que vous avez fait ce bébé par amour et que passé les premiers mois difficiles ça ira de mieux en mieux :-)

dernière chose :p :-)
si ton compagnon ne veut rien entendre, s'il ne veut rien faire pour changer/améliorer la situation n'oublie pas que rien ne t'oblige à subir et que ma foi si dans les faits ton bébé n'a pas de papa présent il ne souffrira pas plus si tu décides de ne plus partager ta vie avec cet homme,
en gros ne te sens pas coupable et ne reste pas que pour ton enfant, c'est dur d'être enfant de divorcés ça l'est aussi de vivre avec un père qui rejette et ne s'occupe pas de nous alors qu'on vit sous le même toit


En tout cas n'hésite pas à venir parler ici si tu en as besoin il y aura toujours une oreille pour t'écouter :-)

force et courage !!

Laetitia
25680
WDpowoa a écrit:

par contre délaisser sa compagne, la laisser porter tout sur ses épaules,
ne pas s'occuper de son petit, ne pas estimer essentiel de nouer le lien d'attachement avec lui,
estimer que ma foi les bébés c'est pas intéressant je m'occuperais du boulet une fois qu'il (rayer les mentions inutiles) parlera/marchera/sera autonome et objectivement ne me fera pas trop chier/aura les mêmes passions que moi ...
Par contre je trouve ça intolérable

À la base je serais 100% d'accord avec toi.

WDpowoa a écrit:
Bref personne ne force un homme à devenir père,


Une fois qu'il a dit oui, il doit accepter les responsabilités qui vont avec.
Seulement on a que peu d'élément pour savoir ce qui se passe exactement.
On sait que le père ne voulait pas de bébé et qu'il a cédé à la demande.
On ne sait pas quels sont les détails de cet accord.

Il a peut-être dit "ok, mais tu t'en occupes"
Peut-être que lui même vient d'une famille ou le père ne se mêle pas de cela et qu'il pense que c'est normal.
Peut-être qu'il ne comprend pas la colère de sa compagne
Peut-être qu'il pense que ces suffisants de changer les couches quand on lui demande.
Peut-être qu'il n'a aucune idée de ce qui se passe dans ta tête ballerinette.
Peut-être que c'est juste un gros lâche pourrit qui ne te mérite.

Je pense que rien n'excuse son attitude, mais encore une fois, il nous manque le contrat moral entre ballerinette et son compagnon.
Une chose est certaine, il y a un souci de communication entre vous deux

WDpowoa a écrit:

Revenons à ton compagnon ballerinette :-)

je pense personnellement que l'argument du "ben oui mais il n'avait pas l'air chaud pour un autre enfant" ne tient pas/n'excuse pas
Il a choisi une compagne beaucoup plus jeune que lui,
il a choisi de construire une vie avec elle,
il a choisi de rester avec elle quand naturellement (même si ce n'est pas systématique évidemment) elle a éprouvé l'envie/le besoin d'être mère
Il a donc CHOISI d'avoir un enfant, il est intolérable à mes yeux de se comporter ainsi maintenant


On pourrait aussi prendre se raisonnement à l'inverse.
Ballerinette a choisi un homme plus vieux, qui avait déjà enfants et a annoncé clairement qu'il ne voulait pas d'autres enfants.
Elle a choisi cet homme sachant que son désir d'enfant ne rentrait pas dans le plan de vie avec cet homme.
A-t-elle donc CHOISI de ne pas avoir d'enfant ou d'en faire un malgré tout ?

Je veux dire, oui le père devrait être présent.
Bon le mien ne l'a pas été, ma mère a tout fait toute seule et je ne n'en suis pas sorti si mal que ça et elle non plus.
Il existe des tas de société dans lesquels l'homme n'a aucune part à tout ce qui concerne les bébés, je ne dis pas que c'est bien ou mal, je dis juste qu'il existe pleins de modèles qui fonctionnent.

Oui c'est mieux quand les deux parents sont présents et s'investissent depuis le début.
Mais ici il me semble que le souci ici et d'abord un problème de paroles entre vous deux, et je sais que en ce moment, avec un nouveau né, les bouleversements hormonaux, la fatigue, ce n'est pas facile du tout.
Mais vous devez vous mettre autour d'une table, peut-être laisser le petit à une grand mère, une tante, une amie très proche, un soir et sortir pour un café ou un diner, vous reconnecter et aussi parler tranquillement de tout ça, de ce que lui pense apporter, de ce que toi tu attends.

WDpowoa a écrit:
je pense que vous devriez profiter d'un moment calme, où tu n'es pas trop fatiguée et pas trop énervée, pour discuter,
mettre tout à plat et essayer d'établir une sorte de relais avec ce petitout


OUI ! C'est la seule voix de sortie

WDpowoa a écrit:

Essayez d'établir un dialogue dans la bienveillance sans reproche à l'autre mais en exprimant vos ressentis et vos besoins,
c'est pas facile dans cette situation mais je crois que c'est le plus efficace :-)


En effet, qu'il soit aveugle, égoïste, goujat ou juste inconscient, les reproches n'arrangeront rien.
Seul l'ouverture aidera à dénouer la situation.


WDpowoa a écrit:
s'il exprime son rejet des bébés parce qu'il a peur de leur faire mal,
qu'il se sent très très démuni et que pour lui c'est vraiment trop dur de faire le pas vers ce petit,
ça peut s'entendre, alors mettez vous d'accord, si tu t'en sens capable, pour qu'il soit responsable de gérer toute la maison pour que tu n'aies vraiment que ton petit à t'occuper et donc que tu ne perdes pas d'énergie ailleurs :-)
par contre régulièrement favorisez des moments à 3 avec bébé et papa qui s'occupe de lui en ta présence histoire que le papa se sente petit à petit en confiance et même sans toi de temps en temps, même quelques minutes :-)

et surtout, si tu t'en sens capable bien sûr, essayez de confier bébé ne serait-ce qu'1h tous les 15 jours ou tous les mois pour partager du temps de qualité avec ton compagnon (ou même profitez d'une sieste de bébé au début)

Souvent l'arrivée d'un bébé met à mal le couple,
ce n'est bien entendu pas de la faute de l'enfant mais plutot une accumulation de difficultés qui ne sont pas gérées de manière efficace,
ça n'est pas grave si on essaye de régler les difficultés une à une,
c'est tout à fait normal que ça chamboule puisqu'il y a un nouveau membre d'équipe, que les rôles changent, que de nouveaux besoins se font sentir ...

Courage ballerinette, discute avec ton compagnon,
accepte de ne pas être parfaite et de ne pas tout gérer (c'est souvent la difficulté quand un des parents voit l'autre renoncer à son role, on veut tout gérer on croit nécessaire d'être parfait en tout pour compenser, on finit par vivre en parallèle de son compagnon/sa compagne et finalement on finit par se sentir vide et sans énergie au bout d'un moment, le mieux c'est d'éviter ça hein :-) )

écoutez vous et n'oubliez pas, quitte à vous le répéter souvent, que vous avez fait ce bébé par amour et que passé les premiers mois difficiles ça ira de mieux en mieux :-)

dernière chose :p :-)
si ton compagnon ne veut rien entendre, s'il ne veut rien faire pour changer/améliorer la situation n'oublie pas que rien ne t'oblige à subir et que ma foi si dans les faits ton bébé n'a pas de papa présent il ne souffrira pas plus si tu décides de ne plus partager ta vie avec cet homme,
en gros ne te sens pas coupable et ne reste pas que pour ton enfant, c'est dur d'être enfant de divorcés ça l'est aussi de vivre avec un père qui rejette et ne s'occupe pas de nous alors qu'on vit sous le même toit


En tout cas n'hésite pas à venir parler ici si tu en as besoin il y aura toujours une oreille pour t'écouter :-)

force et courage !!

Laetitia


Il serait peut-être bien d'investir aussi ses demi-frères (soeurs), après tout vous êtes une famille.
39 ans \o/ dans mon ptit paradis ... \o/ houhou \o/ 831
Effectivement anne il y a peut être un accord entre eux :-)
ça on ne le sait pas, je n'ai pas forcément l'impression parce que ballerinette dit qu'il a changé d'avis (pas qu'il a été d'accord pour "contribuer") mais peut-être :-)
c'est la raison pour laquelle j'ai précisé que je donnais mon avis avec le peu d'infos que j'ai et que j'ai préféré ensuite parler plus généralement


Quoi qu'il en soit même si un accord a été 'posé avec ballerinette, il n'en reste pas moins que cet homme est père de ce bébé et qu'à mon avis, qui n'est pas universel et qui n'est pas LA vérité je le sais, son comportement est absolument intolérable

En fait, et je parle en général et non sur ce cas précis,je n'ai'que peu de tolérance envers les personnes qui mettent un enfant au monde et qui les délaissent

Si elles sont en difficultés, si cette naissance a fait ressortir des choses dont elles ne s'attendaient pas, si elles essayent de s'améliorer, si pour le bien de leur enfant elles font le nécessaire évidemment je pars du principe qu'il faut leur laisser du temps, les aider au mieux,les écouter au max

Par contre si elles ne font pas d'effort et partent du principe que les bébés c'est pas pour eux, qu'ils sont des boulets dont ils s'occuperont plus tard alors là je me transforme en lionne et je suis particulièrement dure avec ces personnes
J'm'en fous de leur accord, de leurs états d'ames, de leur culture, de leur tradition ... Délaisser un enfant c'est juste inacceptable

Et j'ai aussi du mal avec le discours déresponsabilisant du "il n'en voulait pas, ils ont peut être un accord" un couple ça ne dure pas forcément toujours, avoir un gamin si et l'accord implicite qu'il a pris avec cet enfant en marquant un but on en parle ?!

Je pense qu'accepter comme une option de déresponsabiliser les pères, pour tout un tas de raisons qui peuvent être entendables et acceptables, ne fait qu'alimenter la sensation de certains de pouvoir s'enfuir sans vergogne

Tu décides de ne pas mettre de capote et de ne pas utiliser tous les moyens de contraception possible ?!, tu assumes ton gosse !!
(Mais ce n'est que mon avis bien sûr ;) )

Laetitia
P
54 ans 3727
WDpowoa a écrit:
Bref personne ne force un homme à devenir père

La conclusion est rapide. Les femmes ont tout pouvoir et beaucoup d'hommes n'ont jamais demandé à être père. Alors, quand on s'attelle à la tâche par devoir, l'enthousiasme et les motivations ne sont pas les mêmes.
B I U