MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Vos succès...

38 ans Montréal 1666
Je fais une RA depuis quelques semaines. Je me sens bien, énergique et heureuse, et les gens autour veulent savoir pourquoi et m'interrogent sur la RA.

Je ne suis qu'une petite  
nouvelle et même si je suis déjà convaincue que les régimes, c'est fini pour moi, j'ai pas toujours les convictions fortes.

Certaines personnes me disent que je ne maigrirai pas à long terme (pour moi, c'est secondaire mais c'est important quand même)

Moi je pense que je me rendrai à mon set point quel qu'il soit.

Mais j'aimerais vous entendre. Quels sont vos succès? Combien avez vous perdu? Qu'es ce qui a changé en vous?

Ça m'encouragerait de savoir et ça ferait taire ceux qui croient qu'il n'est pas possible de s'alléger en mangeant du gâteau au chocolat fondant et moelleux si on en a envie et qu'on a faim...

Merci d'avance!
47 ans Île-de-France 34
J'ai perdu 9 kilos...
En fait plus exactement j'ai perdu 11 kilos en 3 mois (!) et repris 2 kilos depuis que ça va pas, ça va faire un mois et demi. Parce que les théories du GROS ne font pas tout, quand tu vas pas bien t'as beau t'être plus ou moins réconciliée avec ton corps / tes sensations... ça t'empêche pas de "bouffer" (dans un mouvement que j'ai pas encore bien défini, d'autodestruction ?)
Je considère que je ne suis pas encore arrivée à un poids satisfaisant par rapport à ma silhouette (je me déteste autant qu'avec 10 kilos de plus :roll: ) (c'est là-dessus qu'il faut que je travaille d'ailleurs, m'aimer davantage, plutôt que de me penser en terme de poids ou de taille idéale)

Donc pour te répondre ce n'est qu'un demi-succès (pour le moment) : j'ai perdu du poids, je n'ai pas gagné de la confiance en moi et ma capacité à plaire (et à ME plaire...)

Mais c'est le début, hein ? :)
38 ans Montréal 1666
9 kilos, c'est déjà beaucoup! Surtout que l'important, c'est le chemin qui se fait dans la tête. Ce n'est pas un demi succès, c'est la dure route de l'apprentissage! Ça fait des années qu'on bouffe pour se récompenser, pour se punir, pour fuir ses émotions et aussi, quelque fois, parce qu'on a faim. Ce ne serait pas normal que toutes ces habitudes partent d'un coup!

Je crois que tu as mis le doigt sur quelque chose. Tu te déteste encore autant. Je suis certaine que même ayant perdu tout ce que tu veux idéalement perdre, ça ne changerait pas. La confiance en soi ne vient pas avec le poids qui part. Tu vaux autant que tu pèse 110 kilos ou 50.

Je te souhaite plein de succès! Moi aussi j'ai encore plein de chemin à faire mais ça viendra! J'ai quand même l'impression de m'aimer plus maintenant que les fois ou je réussissait à devenir mince à coup d'anorexie et d'excès d'exercices. C'est déjà un bon début que de s'aimer assez pour ne plus s'imposer ça...

Et les autres?
48 ans Grenoble 258
Bonjour,

Pour ma part j'ai réussi a arrêter de grossir pendant un an et puis maintenant je vois mon poids doucmeent dégringoler 7 kg en 6 mois, on est pas la pour parler de perte de poids mais c'est vrai que cela compte aussi ... par contre sur la théorie faudrait que j'en perdre 30 encore mais ça je m'en fiche royalement ce n'est pas et plus mon but ... c'est surtout ça ma victoire ... mieux dans ma tete mieux dans mon corps et presque en paix complete avec la nourriture !

et peu importe que les autres ne comprennent pas j'ai essayé d'expliquer mais ils font blocage il n'y a que mon hom qui comprend et apprécie en plus ma démarche car il en avait plus que marre des régimes a répétition et du moral au fond des chaussettes !
110 ans 2475
Depuis que j'ai commencé ma RA (à peu près depuis fin décembre/début janvier) j'ai perdu 13 kg. Sans m'en rendre compte en faite. Ce sont mes fringues qui me le disent ! Je ne suis pas particulièrement à la recherche d'une perte de poids, bien que je sois super contente d'en avoir perdu einh ! Mais c'est surtout que je me sens mieux, que j'ai arrêté de culpabiliser, que j'ai redécouvert des sensations si basiques comme la faim ou la satiété parce que j'avais finalement oublié ce que c'était...
39 ans 1547
Pour ma part, cela fait 1 mois que j'ai recommencer la RA ... car ma 1ere tentative avait échouer et finalement m'a fait prendre 10kg en 1 an.

Donc, depuis 1 mois j'ai perdu 3 kg sans effort ... quel bonheur !
je pense avoir retrouvé la sensation de faim et de satiété, c'est un grand pas.
Ce qui est "dingue", c'est qu'en réfléchissant pendant le repas à pourquoi on mange et si on a encore faim ... et bien on mange beaucoup moins en quantité sans que cela nus perturbe + que ça.

J'ai quand meme passé une tite semaine à avoir des compulsions sur des cochoneries ... mais je me suis vite reprise et remis sur la bonne voie.
Je me rend compte que j'ai encore un peu de mal à manger du chocolat en ayant faim, va falloir que je travaille là dessus.
38 ans Montréal 1666
C'est super de vous entendre et surtout de savoir que vous ne vous êtes pas privées ni affamées outre mesures pour aller dans la direction ou vous voulez!

Un jour, on sera plusieurs a avoir réussis et j'espère que notre exemple convaincra d'autres gens sur l'inutilité des diètes si nuisibles...

Bonne continuation!
38 ans au milieu des poissons 7816
Vous parlez du nombre de kilos perdus, mais je ne crois pas que cela soit le vrai but de la rééducation alimentaire.

Le vrai succès de la RA c'est écouter son corps, réapprendre à manger lorsqu'on a faim et arrêter de manger lorsque la satiété s'installe.
La perte de poids n'est pas le but.

Vous êtes en train de vous féliciter pour une perte de poids alors que cela n'a rien à voir avec la RA.

Est-ce vraiment un succès que de perdre du poids ou bien le vrai succès c'est d'écouter son corps et se sentir bien avec et l'accepter ?
Question à méditer...
38 ans au milieu des poissons 7816
( Désolée par avance pour le doublon, mauvaise manipulation )


Pour ma part, la RA a fait ses preuves. Depuis le début, je faisais de moins en moins de crises. Il y a eu une période où j'ai eu pas mal de compulsions mais je me suis reprise et j'ai poursuivi ma RA, et depuis plus de crises.

Voilà donc mes succès : plus de crises, je mange lorsque j'ai faim et j'arrête de manger lorsque je n'ai plus faim et ça c'est vraiment une victoire pour moi. ;)
44 ans au sud de paris 431
Citation:
Vous parlez du nombre de kilos perdus, mais je ne crois pas que cela soit le vrai but de la rééducation alimentaire.


A mon avis, on peut passer à travers plusieurs étapes lors d'une RA.

La première est de se reconcilier avec la nourriture, ne plus avoir d'aliments tabous, ni de croyance alimentaires. On apprend à reconnaitre sa faim, à l'écouter et la respecter. On mange de tout, quand on commence à avoir faim, mais souvent plus que nécessaire. On ne ressent pas vraiment encore le rassasiement, et la satiété est souvent due à un remplissage important de l'estomac. On s'arrête de manger quand on n'a plus faim, ce qui se traduit souvent pas un estomac bien ( un peu trop ) remplit. On mange plutôt selon ses envies, et le poids à tendance à rester stable puisqu'on attend d'avoir à nouveau faim pour manger.

La deuxième étape est de bien ressentir le rassasiement sélectif d'un aliment et de respecter sa satiété modérée. On mange de tout selon les besoins réels du corps, et finalement on tend à manger comme un mangeur régulé. Notre appêtit s'adapte à notre poids actuel et , si on est en excès de poids par rapport à notre set point, tendra naturellement a diminuer . Le poids diminuera jusqu'à ce qu'on est atteind notre poids génètiquement programmé.

Une RA bien menée nous permet d'atteindre notre set point ce qui peut se traduire par une perte de poids. Cependant ce set point personne le connais à l'avance. Théoriquement il ne se situe pas dans l'obésité morbide, mais il peut tout a fait être dans une obésité massive, largement en dehors des indices IMC cher à notre corps médical. Ceci est du à des années de maltraitance de notre corps à cause des régimes et de yoyo, qui aboutit à une multiplication du nombre d'adipocytes ( on en cré de nouveaux quand on grossit, mais phénomène peu connu, également quand on maigrit ) et une diminution de notre métabolisme basal. Ceci à des répercutions sur notre masse adipeuse et notre set point, qui sera plus élevé que chez une personne qui n'aura jamais fait de régimes de sa vie.

La perte de poids ne devrait pas être un but en soit quand on commence une RA, son principal interêt est de nous réconcilier avec la nourriture.
L
71 ans 7508
Je suis totalement d'accord avec Ocean.
J'ai l'impression de lire des régimeuses. Ca marche ça marche pas perdu pas perdu...

Mais pour moi ce n'est pas ça l'esprit RA. Perdre des kilos c'est bien et on le souhaite tous plus ou moins mais l'important dans tout cela et dont dépend la perte de poids, reste tout de même l'écoute de soi et bien souvent ce n'est pas qu'une question de faim/satiété. Et le bilan de ce côté qu'en est il réellement pour vous? Vous êtes poser la question?
38 ans au milieu des poissons 7816
Yubaba a écrit:
J'ai l'impression de lire des régimeuses. Ca marche ça marche pas perdu pas perdu...


J'ai la même impression...
38 ans au milieu des poissons 7816
Un petit rappel pour vous les filles, et cela ne fait pas de mal.


Voilà ce qui est écrit dans la partie du forum Rééducation alimentaire (RA méthode gros.org), où vous avez posté :


Rééquilibrer, réadapter son alimentation et retrouver les sensations de faim de satiété. Résoudre ses problèmes autrement qu'en mangeant. Manger de tout un peu. Retrouver un poids santé (set-point), génétiquement programmé sans chercher un but irréaliste et sans fondement. Se défaire des diktats de la minceur et des idées reçues sur l'alimentation. Pas de stabilisation, nous recherchons une hygiène de vie. Ici, nous ne faisons pas de régime et les propos anorexigènes ainsi que les félicitations pour une perte de poids ne sont pas autorisés. Nous recherchons notre équilibre à long terme ! Être enfin en accord avec son corps.


C'est juste écrit en-dessous du titre. ;)
53 ans 14650
Ocean a écrit:
Yubaba a écrit:
J'ai l'impression de lire des régimeuses. Ca marche ça marche pas perdu pas perdu...


J'ai la même impression...


+1

C'est pour ca j'evite de reponds de plus en plus sur la RA car il y a trop de notions de kilos perdu ou pas et plus la notion de bien etre et l'esteem pour soi
39 ans 1547
Ne faites pas mon procès ... je ne suis pas une régimeuse !!
D'ailleurs avant de connaitre la RA, je n'avais jamais réussi à suivre et tenir de régime.

La miss qui a lancé le sujet, a demandé nos succès ... que je sache je n'ai pas que parler des 3 pti kilos qui se sont envolés.
Je me sens mieu, je retrouve la forme, et cerise sur le gateau j'ai un peu fondu.
J'ai redécouvert la RA, j'ai compris des choses sur moi et ma façon de faire avec la bouffe et je me suis calmée naturellement.
Je n'ai pas honte de dire que ça me fait extremement plaisir d'avoir commencer à reperdre du poids.
Voilà ceci étant dit, jveux pas créer de mauvaise ambiance, j'aprécie trop VLR pour ça ;)
B I U