MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Obésité pédiatrique : Enquête en ligne

75 ans à l'intérieur de Vivelesrondes 778
Citation:
L'UNAF (Union Nationale des Associations des Familiales) lance une grande enquête en ligne sur l'obésité pédiatrique.
.....

... 


:arrow: Obésité pédiatrique : Enquête en ligne

Pensez vous que cette enquête puisse faire avancer les choses ?
56 ans 91 25732
D'abord je n'ai pas pu lire l'enquête car j'ai répondu honnêtement à la 1e question qui est "avez vous des enfants de moins de 18 ans au foyer". J'ai cliqué non, ça m'a dit au revoir. J'ai pas d'enfant, j'ai pas d'avis sur la question ! :lol:

Donc la seconde fois j'ai coché oui et j'ai pu lire l'enquête (sans y répondre bien sûr).

Est ce qu'elle va faire avancer les choses ? Je ne suis pas certaine... D'abord tout est basé sur les normes, les grilles de ci, les courbes de ça. Ils y tiennent à leur norme, alors que si on s'était basé par exemple sur ma courbe de poids quand j'étais enfant, on aurait pensé que je deviendrais une adulte très mince, voire maigre...

Ensuite les causes du surpoids mentionnées sont toujours les mêmes (on bouffe trop, on bouge pas assez). A aucun moment on ne parle d'autres causes alors qu'on sait qu'elles existent.

Pour ma part, je trouve que cette enquête n'a rien d'innovant, elle se base sur le discours qu'on a entendu et réentendu. Sans connaitre les réponses, je suis presque certaine de savoir ce que seront les conclusions...

Faire avancer les choses ? Pas plus que maintenant je crois... Et en tout cas pas les mentalités... :?
44 ans neuvy pailloux(36) 630
moi j'ai repondu
je trrouve interressant de nous deamander notre point de vue sur l'obesite enfantile si on ete minstre de la sante

moi j'ai repondu reeduquer les parents sur l'alimentation, apprendre a cuisiner des repas equilibrer

mais pareil que paty pour les idees
48 ans 76 10598
J'ai répondu à l'enquête et je me suis surtout lachée dans la partie " expression libre" pour leur dire en gros, que si on laissait nos mômes tranquilles, tout irait mieux. C'est ce message qu'il faut marteler encore et encore aux parents : un enfant sait naturellement manger selon ses besoins, ni plus ni moins. Et ce sont les adultes qui pertrubent ce fonctionnement.

Sinon, je ne pense pas que cette enquête fasse beaucoup avancer les choses même si j'ai été assez contente de trouver, parmi les potentielles "solutions", baisser le prix des produits frais et encourager les industriels à produire des produits plus équilibrés.
L
71 ans 7508
Avant même d'ouvrir le lien, je n'y croyais pas car je pense qu'en général les gens qui vont y participer n'ont pas la réponse au problème "obésité" alors que peuvent ils vraiment apporter par leurs réponses?
46 ans à côté de Rouen ;-) 5361
chloeecamille a écrit:
J'ai répondu à l'enquête et je me suis surtout lachée dans la partie " expression libre" pour leur dire en gros, que si on laissait nos mômes tranquilles, tout irait mieux. C'est ce message qu'il faut marteler encore et encore aux parents : un enfant sait naturellement manger selon ses besoins, ni plus ni moins. Et ce sont les adultes qui pertrubent ce fonctionnement.
Idem, je me suis aussi lâchée dans la partie "expression libre" et j'ai même fait la pub du G.R.O.S. et de leurs propositions de santé publique pour les enfants en disant que, si j'étais ministre, je médiatiserai à fond leur programme!!

Citation:
LUTTER CONTRE LES FACTEURS DE DÉRÉGULATION : 6 MESURES DE SANTÉ PUBLIQUE
1. Lutter contre la discrimination et la stigmatisation des obèses
2. Lutter contre la diabolisation des aliments
3. Promouvoir une information et une éducation nutritionnelle rassurantes
4. Démédicaliser l'alimentation
5. Lutter contre l'hégémonie de la minceur
6. Moraliser les pratiques médicales et le commerce de l'amaigrissement

PROMOUVOIR LES FACTEURS DE RÉGULATION : 4 MESURES DE SANTÉ PUBLIQUE
7. Promouvoir des conditions de restauration propices à la régulation
8. Promouvoir une éducation alimentaire
9. Valoriser la diversité de cultures alimentaires
10. Promouvoir la réconciliation avec son corps

MESURES CONCERNANT PLUS SPÉCIFIQUEMENT LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS.
source
B I U