MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Etre la maîtresse ou l'amant de...

B
42 ans Là ou nous sommes pauvres mais fiers lol 2300
J'ai faillit etre la maitresse d'un homme marié alors que j'etais celibataire.

Je pense que j'aurai tenté le coup si celui ci n'etait pas
- marié avec une copine a moi
-  
père de un enfant (deux maintenant).


On s'etait rencontré a mon anniv, où cette copine l'avait amené. Je l'avais trouvé migon et j'avais bien senti un truc de mon coté...

Deux ans plus tard je suis invitée à leur mariage.... Et toujours ce truc de mon coté.

L'année d'après lors d'une soirée, je le revois avec sa femme qui etait enceinte jusqu'aux yeux. Et on a passé toute la soirée a parler ensemble comme si il n'y avait personne d'autre (meme pas sa femme).
Je suis rentrée chez moi un peu depitée mais c'est la vie.

QU'elle ne fut pas ma surprise quand 3 mois plus tard il m'appelle et me fait une declaration. Me dit que depuis notre rencontre et surtout lors de la dernière soirée il avait senti ce "courant" entre nous. Il me propose un verre et va jusqu'a me proposer un weekend en amoureux en ne disant pas a sa femme qu'il revenait dans le nord ce week end la (il travaille dans une autre region et est souvent en deplacement).

Je lui reconnais cette attirance mais avoue que si il avait fait le premier pas dès le debut j'aurai eu moins de scrupule a casser le couple et que desormais je ne voulais pas etre celle qui detruit une famille avec enfant et que surtout je me voyait mal faire bonne figure devant ma copine.


Tous les soirs pendant une semaine il m'a appelé et nous restions tout de meme de longs moments au telephone, lui insistant et moi resistant tant bien que mal.


J'aurai peut etre craqué mais le hasard a fait que j'ai rencontré un homme genial a la fin de cette semaine et que ca m'a donné la force de remballer mon "admirateur" gentillement en lui disant que je voulais essayer avec ce nouvel homme.

VOila ca va faire 6 ans et je suis toujours avec cette homme genial et je crois que mon pretendant voyant que ca tenait a compris qu'il ne fallait pas insister.

Ce qui me fait le plus de mal dans cette histoire c'est pour cette copine. En effet, il l'avait deja trompé avant son mariage et elle lui avait pardonné et je me dis ( ca a aussi motivé ma decision de non relation) que si il tentait avec moi c'est qu'il ne s'arreterait jamais.
41 ans Toulon 305
PouletteBBQ a écrit:
Pour ma part j'ai eu un jour une proposition du genre.

Est-ce mes principes ... le fait d'avoir lu "Baker street" adolescente ... bref j'ai refusé.

Sans être jalouse je ne suis guère "partageuse" ... j'aurais bien du mal à savoir que monsieur couche avec l'officielle le soir pendant que moi je me morfond à l'attendre.


Idem sauf que moi j'ai pas encore lu "Baker street" et de plus je crois trop au fait que si on aime une personne, on se doit de la respecter et par là même de lui être fidèle.
G
44 ans 1
Bonjour j'ai divorcer après huit ans de mariage, un ans après mon divorce j'ai rencontrer un homme (pas libre) mais je suis complètement amoureuse et je suis consciente et les chose sont bien la pour me le rappelez tout les jour; ces très risquer d'aimer un homme qui appartient a une autre femme, mais je suis convaincue que cette homme m'aime et qu'il aime aussi sa femme, pour l'instant la personne la plus malheureuse dans l'histoire ces moi, mais je n'ai pas envie de faire marche arrière pour la simple raison que cette homme me correspond bien et je sais que ses très difficile de rencontrer quelqu'un avec qui on a beaucoup de chose en commun, ma vie avec un homme que je voie que deux fois par mois pendant quelque heure et très difficile mais j'aurai voulue que les chose soie différente mais bon ses la vie. Gazele. :(
N
43 ans 2
Bonjour

Je me permets de vous écrire car moi j'ai vécu quelque chose pendant 3 ans. :oops:

Je suis mariée et maman de deux enfants.
J'ai rencontré un homme marié avec qui je me suis trés bien entendu et avec qui j'ai eu bcp de contact par la suite car j'ai travaillé dans la même boîte que lui. Notre relation a démarré un an après notre rencontre. On voulait tout les deux divorcés pour se mettre ensemble, mais trop compliqué. Donc nous avons opté pour une liaison enemble..... Qui a duré deux ans. Deux ans où nous planifions notre vie commune, notre future enfant, notre future maison etc......
Mais il y a une semaine, il a mis fin à notre relation. La raison: moralement il ne supportait plus de mentir à sa femme. (Alors qu'il n'y a plus entre eux -enfin d'après lui)

Maintenant je suis comme vide... Je passes mes journées à pleurer. Heureusement mon mari ne remarque rien. par contre je n'ai personne pour en parler, car pendant tout de même trois ans, nous avons réussit à rester discret....
Je me retrouve toute seule... car même lui ne me parle plus.

Je garde en souvenirs de bons et heureux moments passés avec lui, mais je me dis que j'ai tout de même été naïve de croire que cette relation pouvait aboutir à une vrai vie à deux.
833
J'ai été il y a 20 ans la maitresse d'un homme marié. Au bout de quelques mois de liaison, il a quitté femme et enfant pour nous vivions ensemble. Cet homme je le connaissais depuis petite, il était un ami a un oncle et comme toute gamine j'étais amoureuse du copain à tonton. Pour mes 20 il m'a embrassé....mes parents avaient organisé un fête...la chaine Hifi tombe en panne....Il me propose d'aller avec lui chercher la sienne ; sa femme et son petit reste à la fête et me voilà partie avec lui..LE REVE...j'étais folle de lui...Enfin bref...il quitte femme et enfant et nous vivons ensemble...Le feu de la pasison passé au bout d'1 an on se quitte, car il n'y avait plus rien....rien de beau n'est ressorti de cela...Simplement une culpabilité que je porte depuis 20 ans...
3923
Pourtant Valou, tu es bien consciente de n'avoir été qu'un révélateur ?...


Nenette, en suivant cette logique de naïveté, on pourrait tout aussi bien se dire que c'est assez naïf de croire que l'on peut aimer et être aimé, non ?...
Bon courage...
N
43 ans 2
PierreLyon

Oui en effet j'étais aussi naïve de croire qu'il m'aimais et qu'il tenait à moi!

Mais je suis comme ca! Il m'a promis tant de choses......
3923
Et sinon que faire ?...Devenir méfiante et aigrie au fil des années à mettre en doute la parole de toutes et tous ?...
Plus que le physique, c'est ce qui est décourageant avec certaines femmes arrivées à un âge...Elles sont revenues de hommes et complètement sur la défensive...
833
PierreLyon a écrit:
Pourtant Valou, tu es bien consciente de n'avoir été qu'un révélateur ?...


[quote]

Je ne sais pas si ce fut un révélateur...il est retourné avec sa femme qui elle avait "refait" sa vie...Mais elle lui a pardonné.
44 ans 93 1174
Bonjour

J'ai été une maîtresse, l'homme n'était pas marié mais avait traversé l'ocean pour rejoindre la mère de son fils.
Avec lui ça n'était qu'une passade, pas de promesse et on se trompait mutuellement et ouvertement, cad qu'il savait et je savais qu'il allait voir ailleurs.

je l'ai très bien vécu jusqu'à ce que je le sache (qu'il n'était pas libre et avait une officielle et un enfant), et j'ai pété un plomb surtout qu'il y avait un petit bout dans l'histoire.
Donc j'ai appelé l'officielle et on a tout mis à plat, elle m'a raconté des choses, et après pfiou envolé dans la nature.
Une année après, j'étais avec celui qui allait devenir mon mari, il est revenu me chercher et je l'ai envoyé ballader.
S
31 ans 3465
Je ne l'ai jamais été, mais je ne pense pas que je pourrais. Pas forcément par égard envers sa femme ( quoique...) mais tout simplement, parce que je ne partage pas, et ça c'est un point non négociable.

Pour dire...Même si, officiellement, c'est sa femme qu'il tromperait avec moi, je me sentirais trompée, si j'apprenais qu'un soir, il avait décidé de passer la nuit avec sa "légitime".

Non, décidément, je ne comprendrais jamais les personnes qui acceptent ce genre de situation. Je veux bien que l'amour nous fasse faire des trucs hors normes, mais y a une limite au masochisme. Enfin personnellement, je me dirais, que je souffrirais plus, en restant, qu'en décidant de tirer un trait, sur un mec, que de toute manière, je n'aurais jamais, pour moi toute seule.
833
Comme pour tout, il ne faut jamais dire jamais..on ne sait pas ce qui peut arriver....J'ai une copine, elle sortait avec un pompier, elle l'avait rencontré lorsqu'elle passait son brevet de scourisme..Ca a duré 1 an...Elle n'avait de cesse de pester contre les nanas qui allaient avec des hommes mariés et vice versa....Un jour nous allions faire des courses pour une soirée, son doudou bossait, au tournant d'une allée qui voit on...son doudou, une nana et 3 enfants...Grandes explications en grande surface...et oui...certaines personnes arrivent à cacher leur double vie. Depuis elle en est revenue...
S
31 ans 3465
Ah mais je ne juge absolument pas les femmes ou les hommes qui sortent avec des personnes déjà prises. D'ailleurs, je pars du principe que la personne fautive, c'est celle qui ment à son compagnon, pas l'autre.

Simplement, moi je ne pourrais pas. Je ne peux pas partager. Franchement, ça me ferait dix fois plus de mal, de vivre avec un homme, qui passe ses nuits avec une autre, que de vivre sans lui. A choix, je préfèrerai m'en séparer, c'est tout.

Après, oui, il ne faut jamais dire jamais. Mais j'ai un caractère incompatible avec ce genre de situation, je le sais. J'exige, d'être la priorité de la personne que j'aime et qui est sensée m'aimer. Chose impossible, s'il est déjà pris ailleurs, et qu'en plus, il a des enfants.
37 ans 5932
Je n'ai pas le souvenir d'avoir été la "maîtresse consciente" d'un homme marié. Bon, en même temps, avec les trous de mémoire que je me paie parfois, c'est pas franchement une référence que je n'en ais pas le souvenir :lol:

Bref. Moi je fais une différence entre la "maîtresse consciente" et la "maîtresse inconsciente". Donc, en somme, entre celle qui sait qu'elle est avec un homme pris et celle qui ne le sait pas.
Peut-être que du côté de la personne trompée ça ne fait pas de différence, je ne sais pas. Mais je suis persuadée que pour la maîtresse c'est très différent. Quand on est consciente d'être la maîtresse, on sait à quoi s'attendre, en somme, on ne se dit pas qu'on est la seule, qu'on est l'unique, etc, je pense. Tandis que lorsqu'on est "l'autre" mais qu'on ne le sait pas, on doit certainement penser qu'on est la seule, pas forcément que c'est "pour la vie" mais peut-être que si dans certains cas, enfin tout ce qu'on se dit quand on pense être dans une relation sentimentale "normale". Alors, forcément, il y a deux dindons de la farce quand la maîtresse n'est pas consciente d'en être une : la femme et celle qui prend conscience qu'on s'est fichu d'elle.

Je crois, mais je ne peux rien affirmer, que je ne pourrais pas être la "maîtresse consciente". Si je savais avant de m'engager, je pense que mes principes m'empêcheraient de faire quoi que ce soit. Et si je l'apprenais après, avec mon fichu caractère je me sentirais sûrement assez trahie et manipulée pour ne pas aller plus loin. Ceci dit, dans la vie rien n'est sûr.
E
39 ans ICI 1394
de maniere consciente a plusieurs reprises, mais la legitime étaient toujours consentante puisque presente :lol:
apres surement de maniere inconsciente quelquefois... mais bon une fois mais même plusieurs fois une fois c'est pas être vraimant maitresse.
et puis tout depend ce que l'on entend par tromper, si ces de coeur ou de corps.
Sinon je fut dix ans la maitresse d'un zomme qui ressemblait étrangement a mon mari et qui lui meme avait une femme qui me ressemblait étrangement.
Ché pas clair ? :lol:
B I U


Discussions liées