MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Est-ce si grave de se faire vomir ?

P
39 ans 24
Bonjour à tous,

Ceci est mon premier post sur ce forum. Je recherche des réponses à mes questions et de l'aide. Je n'en trouve nulle part, peut-être qu'ici quelqu'un va  
enfin me comprendre ?

J'ai 25 ans, j'habite en Suisse. J'essaie de faire court.

J'ai toujours été grosse, depuis mon enfance. J'avais des crises d'hyperphagie. J'ai essayé d'en parler à mon médecin quand j'avais à peu près 15 ans. C'est pas facile à en parler mais j'ai pensé qu'il pouvait m'aider. Il m'a dit que si je mangeais correctement au repas, je n'aurais pas faim en dehors des heures de repas donc que ça ne m'arriverait plus. Il m'a conseillé de faire un régime, de manger des carottes et de la salade et que tout irait mieux. Il m'a dit de faire un régime genre pas de féculents, pas de patisserie, pas d'aliments gras, pas de sucreries. Et qu'avec de la volonté j'arriverais.

Il faut dire que ce gentil docteur n'a jamais supporté mon poids. A chaque consulation j'avais droit à "tu sais que t'es trop grosse ?" "t'en es où de ton régime ?" "t'as aucune volonté". Enfin des phrases que beaucoup ont entendu venant de médecins. (A ce que j'ai pu lire sur ce forum)

Il y a quelques années j'ai voulu maigrir pour ne plus avoir à subir les moqueries des autres. J'ai fait un régime qui est parti en catastrophe. Pour maigrir je ne mangeais plus rien pendant des jours, puis j'ai commencé à me faire vomir pour être sure de ne pas reprendre de poids. Depuis j'alterne entre les deux. J'ai perdu environ 40 kilos, j'ai donc un poids considéré comme normal et je le maintiens. Mais à quel prix ! Ma vie est un enfer ! Malgré mon entourage qui me félicite et me trouve tellement courageuse !

J'ai enfin décidé de voir les choses en faces et d'avouer que j'avais un problème. (Ce qui n'est pas chose facile.) Il m'en a fallu du temps pour que j'en prenne conscience. Tout le monde autour de moi était tellement content pour moi.

J'ai donc été voir un autre médecin histoire qu'il m'aide, qu'il me donne des adresses ou me donne des conseils. J'attendais énormément de se rendez-vous. J'ai été honnète et je lui ai tout raconté dès le départ, sans rien lui caché.

Il m'a mesuré et pesé, puis il m'a félicité de ma perte de poids et m'a félicité de le maintenir. (Alors que je venais de lui expliquer que je ne mange plus et que je me fais vomir ). Donc, j'ai eu droit à au-moins 15 "bravo vous avez eu beaucoup de volonté" !
Il m'a examiné puis prise de sang.

Au résultat il me dit que lui ne voit rien qui ne va pas et que je suis en excellente santé. Il me dit que tant que je reste à ce poids tout va bien. Puis il se lève, me tend la main et me dit au revoir. Je suis rentré dans son cabinet à 8h35 et j'en suis resortis à 8h45. Arrivée dans les escaliers je me suis mise à pleurer, j'ai continué à pleurer dans ma voiture, puis chez moi.

Je ne sais pas quoi faire. Je suis tellement malheureuse de vivre comme ça. Je pensais qu'en me tournant vers un médecin j'allais trouvé son écoute et son soutien. Pendant toutes ces années ils ne m'ont jamais laissé tranquille à propos de mon poids. Et maintenant que je dis que je me fais vomir, c'est pas grave. Et si j'arrête définitivement de manger jusqu'à peser 35 kilos, est-ce que là quelqu'un voudra bien voir que j'ai un problème ?

J'en suis à me poser la question : est-ce vraiment grave de se faire vomir ?
Je me dis que je suis peut-être un peu hypocondriaque. Peut-être que je fais un cinéma d'un truc tout à fait normal. Peut-être faut-il que j'arrête de me prendre la tête avec tout ça et continuer à le faire pour pouvoir maintenir mon poids.

Je ne sais plus quoi faire. Aidez-moi svp !
37 ans Paris 404
Je vais commencer par répondre à ta question : oui c'est grave de se faire vomir.

Se faire vomir est dangereux pour le tube digestif, pour les dents. Les remontées acides sont agressives pour le corps, à court et long terme.
De plus, tu es sous-alimentée ce qui normalement devrais conduire à des carrences de toutes sortes... c'est bizarre que la prise de sang n'ai rien révélé...
Une prise de sang ne permet hélàs pas toujours de détecter un mauvais état de santé.
Le médecin que tu as vu est incompétent, je dirais même dangereux. Tu arrives en lui disant que tu te fais vomir, et tu repars avec ses félicitations, je trouve ça aberrant !!

De plus, sans m'étendre sur tous les dangers physiques (je pense qu'une recherche sur le net te permettra de constater que la liste est longue), j'aimerai aborder le côté psycho : ta vie est un enfer, tu le dis toi-même !
tu as fait le plus difficile, te rendre compte que tu avais un probleme et faire un premier pas pour t'en sortir. Tu es tombée sur un c*n, ça arrive, mais ça n'est pas pour ça qu'il faille abandonner...

Je pense qu'il faudrait maintenant que tu te tournes vers un psy, qui lui ne dira pas "bravo continuez comme ça"
38 ans au milieu des poissons 7816
pomme-cannelle a écrit:
Bonjour à tous,

Ceci est mon premier post sur ce forum. Je recherche des réponses à mes questions et de l'aide. Je n'en trouve nulle part, peut-être qu'ici quelqu'un va enfin me comprendre ?

J'ai 25 ans, j'habite en Suisse. J'essaie de faire court.

J'ai toujours été grosse, depuis mon enfance. J'avais des crises d'hyperphagie. J'ai essayé d'en parler à mon médecin quand j'avais à peu près 15 ans. C'est pas facile à en parler mais j'ai pensé qu'il pouvait m'aider. Il m'a dit que si je mangeais correctement au repas, je n'aurais pas faim en dehors des heures de repas donc que ça ne m'arriverait plus. Il m'a conseillé de faire un régime, de manger des carottes et de la salade et que tout irait mieux. Il m'a dit de faire un régime genre pas de féculents, pas de patisserie, pas d'aliments gras, pas de sucreries. Et qu'avec de la volonté j'arriverais.

Il faut dire que ce gentil docteur n'a jamais supporté mon poids. A chaque consulation j'avais droit à "tu sais que t'es trop grosse ?" "t'en es où de ton régime ?" "t'as aucune volonté". Enfin des phrases que beaucoup ont entendu venant de médecins. (A ce que j'ai pu lire sur ce forum)

Il y a quelques années j'ai voulu maigrir pour ne plus avoir à subir les moqueries des autres. J'ai fait un régime qui est parti en catastrophe. Pour maigrir je ne mangeais plus rien pendant des jours, puis j'ai commencé à me faire vomir pour être sure de ne pas reprendre de poids. Depuis j'alterne entre les deux. J'ai perdu environ 40 kilos, j'ai donc un poids considéré comme normal et je le maintiens. Mais à quel prix ! Ma vie est un enfer ! Malgré mon entourage qui me félicite et me trouve tellement courageuse !

J'ai enfin décidé de voir les choses en faces et d'avouer que j'avais un problème. (Ce qui n'est pas chose facile.) Il m'en a fallu du temps pour que j'en prenne conscience. Tout le monde autour de moi était tellement content pour moi.

J'ai donc été voir un autre médecin histoire qu'il m'aide, qu'il me donne des adresses ou me donne des conseils. J'attendais énormément de se rendez-vous. J'ai été honnète et je lui ai tout raconté dès le départ, sans rien lui caché.

Il m'a mesuré et pesé, puis il m'a félicité de ma perte de poids et m'a félicité de le maintenir. (Alors que je venais de lui expliquer que je ne mange plus et que je me fais vomir ). Donc, j'ai eu droit à au-moins 15 "bravo vous avez eu beaucoup de volonté" !
Il m'a examiné puis prise de sang.

Au résultat il me dit que lui ne voit rien qui ne va pas et que je suis en excellente santé. Il me dit que tant que je reste à ce poids tout va bien. Puis il se lève, me tend la main et me dit au revoir. Je suis rentré dans son cabinet à 8h35 et j'en suis resortis à 8h45. Arrivée dans les escaliers je me suis mise à pleurer, j'ai continué à pleurer dans ma voiture, puis chez moi.

Je ne sais pas quoi faire. Je suis tellement malheureuse de vivre comme ça. Je pensais qu'en me tournant vers un médecin j'allais trouvé son écoute et son soutien. Pendant toutes ces années ils ne m'ont jamais laissé tranquille à propos de mon poids. Et maintenant que je dis que je me fais vomir, c'est pas grave. Et si j'arrête définitivement de manger jusqu'à peser 35 kilos, est-ce que là quelqu'un voudra bien voir que j'ai un problème ?

J'en suis à me poser la question : est-ce vraiment grave de se faire vomir ?
Je me dis que je suis peut-être un peu hypocondriaque. Peut-être que je fais un cinéma d'un truc tout à fait normal. Peut-être faut-il que j'arrête de me prendre la tête avec tout ça et continuer à le faire pour pouvoir maintenir mon poids.

Je ne sais plus quoi faire. Aidez-moi svp !



Bonjour Pomme-Cannelle et soit la bienvenue sur VLR !

Je ressens ton désarroi dans ce que tu écris. Déjà, tu es tombée sur deux professionnels de la santé complètement dingues !
Oui, c'est grave de se faire vomir, oui c'est grave de ne plus rien manger, oui c'est grave de se sentir si mal.
Il faut que tu consultes un autre médecin afin qu'il voit avec toi les bonnes solutions à prendre. En parler est un très bon point déjà.

Je te conseille de voir la section RA (rééducation alimentaire) du forum. Cela t'aidera sans doute à te réconcilier avec ton corps, la nourriture.

Tu as une relation problématique avec ton image. Tu vis à travers le regard des autres mais maintenant, tu ne le supportes plus car cette image qu'ils ont de toi, c'est toi avec plein de souffrances physiques et morales.
Les gens autour de toi sont contents de l'image que tu as, mais toi, tu n'es pas heureuse, penses-tu que le jeu en vaut la chandelle ?
Pense à toi d'abord. Je sais que c'est difficile à dire, mais je sais aussi combien c'est difficile de ne pas correspondre à l'image que les gens autour de nous voudraient qu'on soit. Mais est-ce que ça vaut vraiment le coup de se rendre malade pour cela ?
Tu peux aussi commencer à en parler à ton entourage, que tu souffres énormément de cette pression de devoir maintenir cette image qui en fin de compte n'est pas toi.
P
39 ans 24
Je n'ai pas envie de laisser tomber, mais je suis tombée 2 fois sur des médecins comme ça. Et j'avoue que j'ai beaucoup perdu de ma motivation. Je ne veux plus vivre comme ça, mais je ne veux plus me retrouver face à de telles personnes. Ca fait vraiment trop mal.

Ces médecins sont vieux. Est-ce qu'à leur époque il n'y avait pas de formation là-dessus, donc ils ne connaissent pas ces maladies ? Mais je ne connais pas les médecins de ma région, je me vois mal appeler et dire "si le docteur est vieux je ne veux pas de rendez-vous !"

Les psys j'ai essayé mais aucun ne prenait de nouveaux patients.

Est-ce que je devrais essayer chez un médecin nutritionniste ? Ou chez une diététicienne ?
25680
Un coup d'oeil sur cette page te permettra de trouver une structure d'aide en suisse.

:arrow: Anorexie - Boulime - ...tures d'aides et n° d'urgence

Tu as raison de vouloir sortir de ça, aussi pour ta santé physique que moral.
Et non se faire vomir n'a rien de normal, je me demandes mêmes si ce type de médecin ne devrait pas être signaler à l'ordre des médecins car son attitude est criminelle si il sait que tu te fais vomir, que tune manges rien et ne bouges pas quel encompétent !

Courage, il y a des psites pour s'en sortir continue :)
36 ans marseille 2582
:evil: pourquoi y a t'il des professionnels de santé comme ça!!! ils salissent notre image non de ***** :evil: :agrue: :bad-words: :2gunfire:

change de medecin!
autre chose... les généralistes ne sont pas compétents dans ce genre de maladie qui est de l'ordre de la psychiatrie (je ne dis pas que tu es folle, nous avons tous ici un désordre psychiatrique vis à vis de l'alimentation)

c'est grave de se faire vomir, tout d'abord parce qu'en vomissant tu élimine du potassium, et le potassium c'ets ce qui permet à ton coeur de se contracter :? , plus de potassium, plus de contractions cardiaques = mort!

A part ça, mes coupines t'ont déjà tout dit, agression du tube digestif avec possible prothèse plus tard (comme pour les tentatives de suicide à la soude), destruction définitive des dents (appareil dentaire à 35 ans) dénutrition (carence en oligoéléments comme fer, vitamine B pour les globules rouges, zinc pour la mémoire, magnésium pour les réaction enzymatiques, calcium pour les contractions musculaires etc...)

bon c'est tout ce qui me vient à l'esprit sur le moment, essaye d'abord, avant de rechanger de médecin, de prendre rdv dans un hopital, en service d'endocrinologie, ou tu leur expliquera ton probleme, ils en ont l'habitude, ce sont des jeunes médecins qui ont une conception des choses différentes de celle des vieux médecins... ;)
P
39 ans 24
Je sais qu'un généraliste n'est pas la bonne personne. Mais je pensais qu'il allait me donner des adresses et me diriger vers les bonnes personnes. (Naïve que je suis)

C'est déjà tellement difficile d'en parler. Maintenant j'ose plus me retrouver face à un médecin de peur qu'il pense que je fais du cinéma ou qu'il me prenne pour une folle. Si vous saviez ce que j'ai ressenti quand je l'ai vu fermer mon dossier et me tendre la main pour me dire aurevoir... :cry: Moi qui pensais qu'il allait prendre du temps pour me conseiller... :(
Déjà que je déteste les médecins depuis toujours. J'ai pensé que je pouvais essayer de leur faire confiance pour une fois. Tu parles ! :?

La RA je connais. C'est comme ça que j'avais commencé à perdre du poids. Au début tout se passait bien. C'était pas un régime, donc tout allait bien. Et puis à force je sais pas pourquois mais ça a dérapé. Petit à petit sans que je m'en rende compte. Et quand je m'en suis rendu compte c'était déjà trop tard.

Merci Anne pour les liens. J'ai trouvé un endroit que je vais appeler je pense. Si j'ose. Parce que là, honnètement, ma motivation en a pris un sacré coup.
S
97 ans 4480
Coucou Pomme-Cannelle ;)

Je ne peux rien rajouter que ce qu'ont dit les filles ;) A part que ton médecin est un criminel de te laisser repartir dans la nature comme ça :shock:

Mon ancien généraliste (jeune certes ==> 35 ans), lorsque je lui avais dit que j'avais envie de me faire vomir de plus en plus souvent, m'a passé une chasse ( :lol: gentiment) et m'a gardée une heure dans son bureau !

Alors des bons généralistes, il y en a, je t'assure ! Tu es tombée sur un *** ! :evil:

Bon courage, n'hésite pas à revenir ici si l'envie s'en fait sentir ;)

:kiss:
25680
Beaucoup de médecin apelles RA des pseudo régime.
Et tu sures de connaitre la RA que propose l'association de médecin du GROS ?
43 ans a coté de bordeaux 308
hello pomme cannelle (hummm ça donne envie!!!)

alors moi je vais te parler en connaissance de cause: jusko mois d'avril 2007 je me faisais vomir pour pas grossir.......ça a fait l'effet inverse, mais c pas le sujet! tout ça pour dire que:
- tu dois voir les choses en face et accepter kil y a bel et bien un problème
- trouver qqn de compétent pour t'aider
- te pencher sérieusement sur la RA comme ça a été dit + haut


Moi, m'en suis sortie tte seule mais chui allée voir une psy qui m'a dit que cété pas grave, puis une généraliste qui m'a mise sous prozac......bref, comme moi être trés têtue, g écouté personne et m'en suis sortie seule mais bon, je vois que tu as vraiment besoin d'une bouée de secours........


Si tu fais la RA, tu verras ka force tu ne te feras plus vomir.......c comme ça que g arrété moi!

si besoin d'aide, chui là! biz
S
97 ans 4480
Arf le Prozac ! Mon ancien psychologue voulait absolument que je demande à mon médecin de m'en prescrire ! J'ai toujours refusé ;)
P
39 ans 24
Petitemiss : mais où as-tu trouvé un généraliste aussi gentil ? Je suis jalouse. Si seulement le mien était comme ça... Tous ceux que j'ai été voir jusqu'à maintenant n'ont fait que m'engueler et me rabaisser à cause de mon poids.
J'aimerais me trouver un médecin traitant. Mais tous les médecins que j'appelle ne prennent pas de nouveaux patients. Alors je sais pas trop comment faire.

Anne : mon médecin voulait que je fasse un régime pour maigrir. Mais moi j'ai toujours refusé et au début c'était bien une vrai RA que je faisais. Mais après ça c'est gaté... Tout allait bien puis j'ai commencé par supprimer certains aliments, supprimer complètment les matières grasses, peser tout ce que je mange, compter les calories dans tout, manger 3 repas par jour à heure fixe... Bref, des trucs que je ne faisais pas avant. Plus les gens me félicitaient, plus ça partait en n'importe quoi.

margellina : en effet je vois que toute seule je n'arrive à rien. C'est difficle de trouver les bonnes personnes.

Merci à toutes.
L
45 ans picardie 112
Houlàlà! Mais qu'est-ce que c'est que ces médecins chez qui tu es allé?!!
Des charlatans! des incapables oui! Mais pas des médecins compétents!!
Oui c'est grave de se faire vomir. L'acide que contient notre estomac n'est pas censé en sortir, notre appareil digestif n'est pas fait pour le supporter!! En continuant comme ca, tu peux te brûler le tube digestif et déclencher des hémorragies, c'est tout ce que tu vas gagner!! Et puis excuse-moi mais aprés t'avoir lu, il me paraît clair que tu as de gros troubles du comportement alimentaire.Comment tes médecins ont-ils pus passer à côté???? Certes, je ne suis pas spécialiste de la question, mais il me semble que tu navigues entre anorexie et boulimie qui, je te le confirme, sont des maladies graves!
Tu devrais parler de tout ca à un psy. Il t'aidera et t'orientera vers des personnes compétentes(elles!!)
Bon courage! et si tu as un coup de blues viens nous voir sur le forum, ont est avec toi!
S
97 ans 4480
pomme-cannelle a écrit:
Petitemiss : mais où as-tu trouvé un généraliste aussi gentil ? Je suis jalouse. Si seulement le mien était comme ça... Tous ceux que j'ai été voir jusqu'à maintenant n'ont fait que m'engueler et me rabaisser à cause de mon poids.
J'aimerais me trouver un médecin traitant. Mais tous les médecins que j'appelle ne prennent pas de nouveaux patients. Alors je sais pas trop comment faire.



Ben écoute, jusqu'à 18 ans, j'ai eu un généraliste comme le tien, qui me rabaissait sans cesse, me critiquait, me disait que je grossissais mais n'a jamais rien fait pour moi.. Jusqu'au jour où je suis allée le voir pour un gros problème de stress par rapport à mes exams de fin d'année et il n'a rien fait pour moi.. Je me suis écroulée en larmes, il m'a fait quitter son bureau et je suis rentrée chez moi :evil:

Il ne m'a plus jamais revue et je suis allée consulter le médecin généraliste de ma meilleure amie, elle ne m'en disait que du bien ;) Et en effet, c'était une perle, j'ai pu lui parler de tous mes soucis sans craintes ;)

Bon je dis pas qu'il était au top sur les TCA mais il m'a beaucoup écoutée et ça déjà c'étiat un grand pas en avant ;) Et quand j'allais le voir pour autre chose, qui n'avait rien à voir, il me demandait toujours commet ça allait, où j'en étais.. Il cernait très bien quand je n'allais pas bien non plus, meme si je ne disais rien ;)

Malheureusement il a quitté ma ville (et moi aussi d'ailleurs :( ) donc j'ai du changer ;) Je suis allée chez son collègue d'internat, qui est tout aussi adorable ;) Mais je n'ai pas encore osé lui en parler.. On verra bien ;)


Essaie de trouver un médecin par le bouche à oreilles ;) Ca me tue que des médecins refusent les nouveaux patients sérieux :shock:

Sinon vois éventuellement avec le site du GROS ;) Ils trouveront peut être des coordonnées de médecins sensibilisés aux TCA proches de chez toi ;)
31 ans 90
Je suis désolée si je pose une question déjà posée mille fois, mais c'est quoi le "GROS" ? :oops:
B I U