MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

L'avis extérieur d'une psychologue

Voilà étant au chomage depuis fin juin, j'ai demandé un bilan de compétence pour savoir ou je pouvais me réorienter, non pas que je n'aime pas mon métier (graphiste) mais  
c'est dur de trouver une place stable.
Donc le premier rdv a été très froid, elle allait contre ce que je voulais faire : autre chose que MON métier.

J'ai fais les tests et aujourd'hui j'ai eu rdv avec elle. En fait, je ne savais pas que c'était une psychologue et à un des tests, elle s'est aperçue que je n'avais pas assez confiance en moi. Et elle pense (et elle a raison) que cela vient de mon surpoids. Alors je lui a dis que justement je comptais faire quelque chose ayant une hernie discale et que j'avais pris rdv avec un chirurgien pour l'anneau.

A ce moment là, elle m'a dit que je n'en avais pas besoin (je précise qu'elle ne connait pas ma vie perso, mes galères régime et ne doit pas se douter du poids que je fais)

Elle parle de surpoids, mais j'ai bien plus médicalement. Elle m'a aussi dit que de m'habiller en noir ne m'aiderait. ma demander si ma couleur de cheveux était naturelle (je suis rousse).

Elle m'a percé en plein coeur. Ca m'a fait mal, surtout lorsqu'elle a regarder mon cv avec une photo datant d'il y a deux ans en me disant qu'elle ne me reconnaissait pas sur cette photo.

De toute facon, je n'ai pas envie de renoncer à l'anneau, j'y réfléchis depuis longtemps, ce n'est pas une lubi ni un acte que je prends à la légère.

Alors je me demande si elle avait le droit de me percer comme ca. Si tous les psychologues font ca. Ca été dur, mais j'en avais peut-être besoin car je suis fragilisée en ce moment niveau boulot.

Je sais qu'en septembre j'aurais rdv avec le psychologue et le psychiatre et que ce sont des rdvs important et je suis motivée pour ca.

Elle, elle m'a conseillé une cure de 3 semaines si pour l'anneau ce n'était pas possible.

Vous en pensez quoi?

Je dois vous saouler avec mes posts, avez-vous déjà vécu ca?
37 ans 639
bonjour Roussinette, est-ce que l'intitulé de sa fonction est "conseillère d'orientation-psychologue"? Parce-qu'elles suivent un autre cursus qui n'est pas celui des psychologues.

Mais en dehors de ça, comme dans toutes les professions, il y'a des gens humains, compétents, ...et d' autres... :?
Ca m'evoque une situation vécue, trop longue à raconter, ou une conseillère d'orienation, lors d'un bilan, tentait une séance de psychanalyse sauvage... C'etait marrant, tellement gros, que du haut de mes 17 ans, je la voyais arriver... :lol:

Mais je trouve que c'est d'une grande ingérence de te dire que ce n'est pas l'anneau gastrique qu'il te faut, et c'est très maladroit de te parler de ta photo, ça fait sourire de se dire que ces personnalités si fines se prétendent psychologue. :lol:

Ah... Définitivement, je persiste et signe, il y'a des metiers qui ne s'apprenent pas sur les bancs de la fac...
Bises :kiss:
Merci Lilouh de ta réponse. C'est juste un centre de formation et je ne savais absolument pas qu'elle était psychologue.
Je pense qu'il y a la facon de le dire surtout que pour juger une photo en noir et blanc et grande de 2 cm sur 3 cm....

J'avoue qu'a moment donné, j'avais les larmes aux yeux, mais j'ai résisté, ce n'est pas devant cette femme que je veux me confier. C'est pour ca qu'ensuite quand elle m'a dit qu'elle était psychologue ca m'a étonné.

En plus elle m'a dit que le social ressortait pas mal, mais aidez les gens quand sois-même on ne va pas bien...mot pour mot ce qu'elle m'a dit.
37 ans 639
roussinette a écrit:
mais aidez les gens quand sois-même on ne va pas bien...mot pour mot ce qu'elle m'a dit.

C'est peut-être à elle-même qu'elle parlait?
Tu sais, je suis educatrice, et j'ai été admise pour me former au conseil conjugal et familial, les travailleurs sociaux ne sont pas autrement que le reste du monde, et ont tout autant de difficultés que les autres face aux evenements de la vie, seulement on nous donne des outils de travail: analyse de la pratique, supervison, réunions cliniques, un cadre (l'institution), un travail d'équipe... (j'arrête là). donc, il faut pas raconter de c******* aux gens, les metiers du social, y'a pas de profil soit-disant "mieux dans sa peau"... donc si tu te sans interressé par une fonction dans le social, l'education specialisée, yallah! :D
37 ans 639
lilouh a écrit:
roussinette a écrit:
donc si tu te sans interressé par une fonction dans le social, l'education specialisée, yallah! :D


si tu te sens, c'est mieux? non? :mrgreen:

Si en plus les educateurs ne savent pas ecrire... =D>
Non, elle parlait bien de moi.

Elle aussi a eu une hernie discale et a été opéré donc elle me parlait de son expérience (puisqu'elle l'a eu) ce n'est pas insurmontable.

Je sais pas si c'est la bonne méthode car ca m'a vexé quand même.

Tu vois par rapport, la nana de l'anpe, je lui avais demandé si je mettais une photo ou pas. Elle me disait que ce n'était pas la peine, en me disant que j'étais mignonne. Et là, je sais pas si "cassé" sur tout (en particulier sur mon visage, que j'arrives encore à aimer) je me demande si ca va m'aider?

J'ai bien vu une nutritionniste très forte qui recevait ma demi-soeur en consultation et les infirmières avaient prévenus ma demi-soeur qu'elle était forte en rigolant qu'elle était nutritioniste.

C'est comme un prof de fitness qui serait en surpoids.

Du coup, demain je ne sais pas si je devrais en parler à ma conseillère à l'anpe?
37 ans 639
Roussinette, je comprends pas tout. tu veux parler de quoi à ta conseillère anpe? c'est l'anpe qui t'a dirigé vers cet organisme?
Oui, j'ai demandé à l'anpe un bilan de compétence et l'anpe m'a dirigé sur ce centre. Et je suis tombée sur cette femme psychologue.

Donc comme j'ai rdv demain à l'anpe, je me demandais si je devais lui en parler de cette psychologue?
37 ans 639
c'est toi qui vois, tu peux lui faire (à ton tour) le bilan...
et tu peux aussi dire à la prétendue "psy", que tu n'as pas aimé cette façon de travailler avec toi, que ça n'a pas était porteur, ça lui fera pas de mal un retour de son travail, et puis tu ne partiras pas avec ce poids, qui souvent, est celui dont on parle le moins... ;)
Ca m'a chamboulé, donc comme c'est assez intime et que ca ne doit pas interférer avec le travail. Je pense que je ne dirais rien.

Je vais voir les prochains rdv et j'espère qu'elle me retournera pas le cerveau.
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
meme si c'est une psychologue elle etait la pour une orientation professionnelle et devait te repondre sous cet angle
j'ai fais un stage ANPE ou mes envies professionnelles ont été vues sous l'angle de mes desirs personnels et maintenant j'ai un projet clair
si elle a été trop personnelle dans ses reflexions ce n'etait pas sa place
tu as peut etre besoin de te confier a un psy mais pour toi et pas avec le filtre de l'ANPE
moi je pense que tu dois en parler a ta conseillere sans entrer dans les details en lui disant simplement qu'elle a abordé des questions que tu consideres privées et que tu a été choquée de son attitude
1007
Etant psychologue du travail et opératrice bilan de compétence (c'est comme ça qu'on appelle les personnes faisant les bilans de compétences, je viens mettre mon grain sel ;)
Une psycho qui fait un bilan doit faire le point sur le parcours professionnel, son évolution et les freins éventuels qui existent. J'ai déjà rencontré des personnes manquant de confiance en elles pour des raisons X ou Y, c'est un point qui peut être travaillé lors du bilan.
Pour ton cas, la personne a manqué totalement de tact et est même à côté que la plaque ( à mon avis) par rapport à l'objectif de sa rencontre avec toi qui n'était pas à visée thérapeutique mais professionnelle.
Laisses tomber ses réflexions et remets la en place la prochaine fois. ;)
Bon courage à toi!
Merci de vos réponses, je vais essayer de passer à autre chose, me concentrer sur les examens pour l'anneau et ensuite mon boulot. C'est clair que j'aimerais que mon anneau soit posé, et déjà perdu 10 kilos pour recommencer à chercher du boulot.

C'est con à dire, mais je crois qu'il me faut encore un événement boule de neige. L'année dernière j'ai eu mon permis, on a déménagé et dans la foulé j'ai trouvé du boulot, je pense que là ca va faire pareil.

En tout cas merci de votre soutient et de votre compréhension, j'étais un peu perdue. Je crois qu'il me faudrait un suivit psy mais pas par le biais de l'anpe.
J'avais rdv avec ma conseillère anpe et elle a été sur le cul que la conseillère du bilan de compétence me parle de mon poids. :shock:

Comme je lui ai dis, dans ma famille, parler poids avec moi, c'est un sujet tabou, car je suis quand même à moment donné ou à un autre vexé par les propos de mes proches. Donc qu'une personne extérieure me dise ca! :shock:

Je lui ai expliqué aussi l'histoire de la photo de mon cv, et elle a ressortit le cv (le même) et elle l'a regardé et m'a dit qu'on me reconnaissait tout à fait. Elle a regardé sur son ordi et m'a dit que cette femme avait de très bons résultats.

Je suis un peu rassurée. Peut-être que l'autre était mal lunée hier.
M
65 ans nord isere 7
bonjour a toi je vais te raconter une petite histoire .Je ne pouvais pas avoir d enfant et avant de beneficier d une fecondation artificielle mon mari et moi avons du SUBIR les question de 2 psy l un te parle et l autre t observe un vrais desastre d apres eux nous etions pas capable d elever correctement des enfants .Nous nous sommes leves en plein milieu de l entretien et nous sommes partis en les laissant scootches sur leur chaises.Nous avons quant meme la fecondation 9 mois apres un beau garcon qui a maintenant 25 ans et lui meme a une petite fille ADORABLE de 2 an s et nous avons eu aussi naturellement une fille qui a 21 ans Je pense que les psy ont ete cres pour nour porter sur les nerfs!!!ils sont la pour nous pousser a bout et voir de quoi nous sommes capables Il faut en prendre et en LAISSER...beaucoupFais ce que tu veux apres mure reflextion seule TA decision sera accepteeTU peux discuter a droite et a gauche mai s pas trop sinon tu finiras par etre embroouilleeBon courageMAMIETITINE.
B I U


Discussions liées