MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Comment sensibiliser au G.R.O.S.?

46 ans Epinal 264
Bonjour,

Je ne sais pas si ce sujet a déjà été traité ou non (ma tite recherche n'a rien donné), je vous expose mon projet: je suis suivie au REPPCO (Réseau  
de Prévention et de Prise en Charge de l'Obésité). Il y a des médecins généralistes et une psychologue (bénévoles) + une diététicienne qui accueillent et suivent gratuitement les personnes souffrant d'obésité sévère ou morbide. Le but est louable, l'équipe très gentille mais ils n'ont aucune idée de ce que peut être une RA. Donc, ce sont des régimes déguisés en rééquilibrage alimentaire :roll: , et de grosses déceptions pour eux quand on stagne au niveau poids.
J'aimerais les sensibiliser à la RA qui fonctionne sûrement mieux que ce qu'ils proposent mais voilà, comment faire?

Avez-vous déjà essayé de "convertir" des professionnels à ce concept? (clin d'oeil spécial dédicace à Anick et sa version secte de la RA :P )
Si oui, comment avez-vous procédé, si non auriez-vous des idées pour ce faire?
J'ai envoyé un mail au GROS pour avoir de la documentation, mais à part ça, j'ai pas trop d'idées. A vous de jouer! ;)
25680
Tu peux peut-être photocopier un passage de livre ou d'article du GROS et le donner à un médecin.
C'est une première aproche qui passe bien en général si ils sont curieux de nouvelles choses.
Sans oublier la traduction d'un extrait du mythe de l'obésité (sur vlr) à imprimer et distribuer ;)
38 ans Montréal 1666
Allo Caliopechrysis!

Tu vas voir, pas facile d'être preacher! ;o)

Le mythe de l'obésité dont parle Anne est un des meilleur truc que j'ai lu sur l'obésité depuis longtemps. Ça change du discours dominant et surtout, ça me semble beaucoup plus réaliste. Les médecins devraient être les premiers à se tenir au courant de ces choses là puisque ce sont eux qui nous prescrives régimes, pillules et parfois même honte et complexes!

J'ai beaucoup parlé de Zermati à mon ancienne diététiste avant de la quitter. Je ne sais pas si elle a réalisé que la perte de ma "clientélitude" et ça était relié mais je sais qu'elle a beauocup adapté son discours (sans le rendre assez libertaire a mon gout).

Il faut leur donner du temps, eux aussi sont bien endoctrinés dans leurs idées et ne rejetterons pas tout en bloc ce qu'on leur a appris. D'ailleurs, je compte bien retourner la voir un jour puisqu'elle désespérait de ne pas me voir maigrir et de voir empirer mon hyperphagie et que la, toute seule comme une grande, je ne fais plus de crises et je maigris... Je crois que les résultats pourront peut-être convaincre ces petites têtes scientifiques.

Mais c'est évident que ça se répandra plus facilement quand ils l'entendront de d'autres professionnels. Après tout, nous, nous ne sommes que des patients qui ne cherchent que des excuses pour manger n'importe quoi selon certains médecins. (Et pourtant...)

Mais on est pas impuissant. Je crois que toutes les petites actions comptent pour répandre la bonne nouvelle. Les révolutions viennent toujours du peuple!

Bonne chance et que la force soit avec toi ;o)
B I U