MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Ce soir j'ai craquée !

F
36 ans Strasbourg 707
Bonsoir tout le monde !

Voila, ce soir j'ai craqué ! Cela fait 1mois et demi que je me retiens et ce soir c'est sorti !

Apres l'obtention de mon Bacc en  
2005, je suis allée en fac de pharmacie. Pour passer en 2eme année il faut passer un concours qui est super selectif, et je l'ai loupé 2années de suite !
Donc ce qui fait que fin juin j'ai eu les résultats de cette année et hop je l'ai loupée ! La pharma c'est désormais fini pour moi !
Ca m'a vraiment déprimée puisque c'était mon reve ! Et il s'est envolé !
J'ai la chance d'avoir des amis qui peuvent se mettre ma place et qui m'ont soutenue au déb
ut quand c'était le plus dur !
Ma mère ne l'a pas mal prise, elle peut comprendre, mais mon pere...
Il l'a tres tres mal pris, a un tel point qu'il ne s'est même pas pris la peine de m'engueuler, ile m'a juste ignorée pendant 1mois et demi ! Il ne m'as plus dressé la parole :?

C'est sa façon a lui d'exprimer un profond dégout !

MAis aujourd'hui c'est sorti, suite a une discution avec la voisine, il m'a engueulée comme une pauvre merde !
J'accepte, ça m'as fais mal mais je ne l'ai pas montrée (au début), et je comprends qu'il a raison, j'ai perdu 2ans, que je foutais rien (deja ça il peu pas le savoir) et que je faisais aucun effort (ça non plus il ne le sais pas) et blabla...
J'ai pas trop essayé de me justifier, je connais mon pere, j'ai fais la dure...

Mais a un moment il s'est permis de dire : "en plus, ça n'a même pas l'air de t'embeter, tu t'en fous completement que t'as loupé ces 2ans..." :shock:
Et la franchement j'ai craquée ! J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps ! J'ai été degoutée qu'il m'as dit ça, ça m'as vraiment fait mal parce que pendant 2ans je me suis donnée a fond, j'ai essayé j'ai tout fait pour réussir, mais j'ai loupé ce concours de 10places a peine, donc... MAis oué, 2ans j'ai courru apres un rêve qui ne se réalisera jamais !
J'en pouvais plus, je lui ai balancé tout ça et que ça me faisais sans doute plus chier et plus mal qu'a lui que j'ai loupé ces 2ans ! :cry:
Apres je suis partie, j'ai du aller prendre une douche froide pour me calmer. J'ai encore entendu mon pere gueuler avec ma mere (elle prends ma défense) mais j'ai plus pu écouter...
Ca m'as fait trop mal...

Je suis quelqun qui a extremement de mal a montrer ou laisser paraitre ce que je ressent et mes emotions !

Mais il n'as pas le droit de dire ça ! Mon pere c'est trop un dégueulasse, il sait extremement bien frapper la où ça fais le plus mal chez les gens !
Il est vil et mauvais, matérialiste et capitaliste !
Pendant tous ces 2ans il ne m'as jamais demandé comment ca allais en cours, si je tenais le coup ou si j'avais besoin de soutien ou quoi que ce soit !
Et la il se permet d'être si dégueulasse ! Parfois je le comprends pas ! Il fait comme si j'avais commis le plus grand crime ! Et cela seulement parce que pendant 2ans il devais me payé un appart et que ces 2ans sont perdues ! Comme si cela l'avais ruiné alors qu'il en a largement les moyens !

Il m'as sorti tellement de trucs dégueulasse, j'avais honte pour lui ! :roll:
Genre toute ma vie j'ai glandée, je suis une ratée de la vie !
Alors que j'ai toujours tout eu du 1er coup, permis, bac ... J'ai jamais eu de petit copain parce que j'ai toujours privilégié les etudes et tout !
J'ai toujours tout fait pour que mes parents puissent être fier de moi et la mon pere viens de cette façon !

C'est la grosse déprime la ! Ca fais 2heures que je pleure et j'arrete plus, j'ai trop mal...

Désolé de vous avoir saoulé ! Mais il fallais que j'en parle et j'ai personne à qui le faire !
Je ne cherche pas la compassion, juste un peu de soutien moral pour ne pas sombrer ompleteent dans la dépression...


Grand merci à celles et ceux qui prendrons la peine de me lire...

Bonne soirée a tous !!
35 ans Parmis les terriens 592
Coucou, je viens de te lire et ça m'a fait de la peine.
Il n'y a rien de pire que d'entendre ces paroles venir de la part de son père ou de sa mère.
Je suis vraiment désolée pour toi.
Tu ne peux plus retenter de passer ce concours ? Ce n'est plus possible ? ça serait dommage de laisser tomber un reve.
Il n'y a pas une autre alternative sinon ? Faire d'autres etudes, je pense que tu dois avoir un bon niveau scolaire.
En tout cas ne te decourage pas, tu sais ce que tu vaux et tu es la seule à le savoir, ne te devalorise pas.
Je te souhaites beaucoup de courage, j'espère que tu iras vite mieux.
Je te fais de gros bisous.
34 ans Bouches-du-Rhône 1127
Je suis vraiment désolée pour toi... J'espère que tu trouveras autre chose qui pourra te combler dans la vie. C'est vrai que ca doit être très dur de voir son rêve s'envoler comme ca... :?

Quant à ton père, je trouve qu'il est vraiment dégueulasse de réagir comme ca, il devrait te soutenir plutôt, face à ce moment très pénible.

Voilà, je ne sais que te dire de plus, si ce n'est que je compatis et que j'espère vraiment que tout s'arrangera pour toi.

Plein de :kiss: :kiss: :kiss: pour toi, donnes nous vite des nouvelles. ;)
F
36 ans Strasbourg 707
Merci les filles de m'avoir lu !!

Pour vous répondre, non je ne peu plus repasser ce concours !
Un autre chemin , non, yen a pas ! Peut etre des métier qui ressemblent !
Maintenant je ne sais pas si je peu etre motivé pour refaire autre chose !
J'ai peur aussi de loupé le DUT auquel je mesuis inscrite un peu comme issue de secour mais je ne suis pas tres motivée pour faire ça !
Bien que l'issue me plairai aussi assez, mais ce sont les études de pharmacie qui me motivaient le plus :cry:

Mais voila ! Ca me fais vraiment souffir la éaction de mon pere !
La j'avoue j'ai du mal a m'e remettre !
J'ai peur que je n'oserai plus jamais le regarder dans les yeux ! Trop honte de moi ... et de lui aussi ! :(

Merci beaucoup les filles pour votre soutien, ça me fais du bien de savoir que je peu partager ça avec quelqun !!!

bisoussssssss
40 ans 77 5703
tiens, on a le même daron...

sauf que moi ce n'est pas mon Père naturel...

nombre de fois il m'a fait la gueule et d'un coup, sous le trop plein de tension, il a sorti des choses horribles basées sur des trucs réels oui mais il n'avait pas le droit d'interpreter comme ça!

pour tout et rien.


j'ai eu vraiment trés mal.
et je ne pouvai l'exprimer.

les rares fois ou j'ai lacher les chiens, c'est quand j'avai si mal que mes larmes partaient en fusée de mes yeux! là c'est comme si j'étais en etat de grande faiblesse face à lui et je n'ai jamais eu l'habitude de montrer mes sentiments, quels qu'ils soient...
je ne pouvai pas reculer alors.
le seul moyen de pouvoir m'en sortir plus forte était de crever l'abcès jusqu'au bout, mais dans MA version, la plus réaliste, la plus intime, la plus vraie, celle qu'on ne peut contredire...
et là, en hurlant jusqu'à plus de voix, je me défendai... et je partia comme un animal blessé qui n'accepté pas que son Père, l'essence de sa force depuis petite, prenne la place des "autres" qui cherchent à me mettre à mort depuis toujours!

lui il a le droit de penser, de conseiller, de ne pas être d'accord, mais n'a pas le droit de me faire mal!!!!!

me connaissant, il sait pertinament que je ne peut le trahir sur l'estime et la confiance entre nous.
mes parents sont bien les seuls.

alors quand il y avait des crises comme ça, et que j'osai lever les yeux et m'exprimer, je ne lachai pas prise, comme si je n'étais plus sa fille mais une ennemie potentielle, car sa réaction de base n'était pas celle d'un Père mais d'un type egoiste qui se voyait qq part dans ma situation et qui se le reprochait en passant par moi, c'est si facile...
35 ans Parmis les terriens 592
pleymooobile a écrit:
Merci les filles de m'avoir lu !!

Pour vous répondre, non je ne peu plus repasser ce concours !
Un autre chemin , non, yen a pas ! Peut etre des métier qui ressemblent !
Maintenant je ne sais pas si je peu etre motivé pour refaire autre chose !
J'ai peur aussi de loupé le DUT auquel je mesuis inscrite un peu comme issue de secour mais je ne suis pas tres motivée pour faire ça !
Bien que l'issue me plairai aussi assez, mais ce sont les études de pharmacie qui me motivaient le plus :cry:

Mais voila ! Ca me fais vraiment souffir la éaction de mon pere !
La j'avoue j'ai du mal a m'e remettre !
J'ai peur que je n'oserai plus jamais le regarder dans les yeux ! Trop honte de moi ... et de lui aussi ! :(

Merci beaucoup les filles pour votre soutien, ça me fais du bien de savoir que je peu partager ça avec quelqun !!!

bisoussssssss


Tu t'es inscrite à quel DUT ? Si ça ne te motive pas cela risque d'etre dur, mais il faudra t'accrocher :) et si tu le reussis tu pourras lui faire ravaler son museau :D
Bon courage
Bisous :kiss:
41 ans Bas Rhin 2894
Coucou Pleymoobile,

si tu as échoué à 10 places au concours pharma, tu le réussiras ton DUT!

as tu dit à ton père que ce qu'il t'avait dit t'avais profondément blessée?

Pendant ces 2 premières années tu n'as pas perdu ton temps, tu as appris pleins de choses, non? tu as rencontré des gens?

non tu n'es pas une moins que rien parce que tu as raté la fac de pharma!!!

Il te reste des possibilités pour un jour travaillé dans le monde pharma!

Moi aussi j'ai un père qui devant moi ne reconnaitra jamais qu'il est fier de moi.... Le jour où j'ai eu ce fameux concours, il m'a regardé d'un air dédaigneux et ma dit "vu ce que tu as bossé, ça m'aurait pas étonné que tu l'ais raté!!!!" j'ai fondu en larmes, et je lui ai dit que c'était vraiment méchant ce qu'il venait de me dire car j'avais bossée comme une malade!!!!

Bref on a eu une explication, et il a fini par reconnaitre qu'il n'avait aucune idée de ce que j'avais bossé et que cette phrase avait été très maladroite!

Courage et :kiss:
F
36 ans Strasbourg 707
Coucou !
C'est vrai, c'est vraiment un comportement d'égoiste !
MAis tu a une hance, tu pouvais te défendre, moi je n'ai pas eu le courage d'ouvrir la bouche ! Juste a la fin et la il na rien compris parce que je pleurais trop ! lol
Nan mais la devant ça je me sent comme un enfant qui se fait gronder par papa ! J'ai pas le courage de m'opposer à lui, je préfere encaisser !
Je pensais qu'il va se dire que je suis une dure, je ne montrai aucune expression je restais indéifférente à tout ce qu'il disait ! Mais malheureusement au bout d'un moment c'était le trop plein !

avec mon pere on parle rarement, c'est quelqun de bizzar, il ne s'est jamais interessé a ce que je (ou les autres d'ailleur) pouvaient faire de leur vie ! Il ne vois pas les efforts que je fais pour arriver a mon but, mais quand un jour il me vois rien faire, alors la il me rabache que je ne fous jamais rien !

Pfff, je ne veu plus y penser... la je pars, je bosse auj et demain et ce week end je pars à mon appart... Ca me fera 4 jour ou je le verrai pas, ca me fera du bien ! Du moins je l'espere :roll:

Je me suis inscrite au DUT génie biologique... On m'as dit que les cours sont a peu pres pareils qu'en pharma ! C'est pour ça que j'ai choisis ça !
Mis j'ai pas encore e le courage d'étudier les débouchées pour voir si j'ai de l'avenir dans la pharmacie...
En tout cas je sais que j'ai interet a bosser sinon je suis mal !
Vé lui montrer... ;)

:kiss: :kiss: :kiss: :kiss: a toutes ! Et merci encore !!!
Bonne journée
37 ans 85
Pour ma part, je me souviens que le jour des résultats de mon Bac S, sachant que j'étais la fierté de mes parents, Bac Scientifique, attention, c'est super comme truc, notre fille c'est une intello, bla bla bla...

Bah, je l'ai raté à queleques points, 38 dans mes souvenirs, et je me suis plantée au rattrapage. Mon père fait de la moto, et d'énervement, il a mal mis le truc qui tient la moto debout, il est revenu seul, et mon père est descendu, et s'est blessé à la cheville, il a eu une entorse, double je crois, et à cause de la gouttière qu'il a du porter, vu qu'il avait une petite plaie, ça lui a fait une infection, et une partie de la peau a commencé à gangréné. Il est resté immobilisé 1 mois, et m'en veut encore je suis sûre.

Aujourd'hui, je suis tombée en dépression grave, et il considère que je fais rien de ma vie, que j'ai tout raté, à une époque, il avait pris l'habitude de m'hurler dessus des heures entières pour me faire bouger, que je comprenne que je devais me battre dans la vie. Je finissais en crise de nerfs et en larmes, à me frapper la tête dans les murs ou le radiateur en fonte, il coupait le courant de ma chambre, il prenait mon portable que je puisse appeler personne, voir me l'a balancer une fois. Une autre où je suis partie dehors voir un ami pour pleurer, je suis revenue, il avait tout piquer dans ma chambre, télé, chaine hifi, PC, et avait planqué chez un ami puis forcé à écrire 50 lettres de motivations à la main (le truc très bien vu pour une informaticienne, écrire à la main... -_-). Je me suis un jour cassé la main en tapant dans un mur de rage. Je pense qu'aujourd'hui, il a compris qu'il fallait plus m'hurler dessus, même si des fois il me bassine pour que je trouve du travail, j'avoue que j'y passe pas mes journées, mais c'est dur de ce remettre de 4 années de quasi isolement et de détresse profonde.

Tu n'es pas la seule à subir ce que t'es parents disent, ils ont bien souvent l'espoir de nous voir réussir, et son tristes quand ce n'est pas le cas, voire, ils pensent que c'est leur fautes. Ma mère se rongent tellement les sangs pour que je guérisse de ma dépression, qu'elle tombe malade en permanence, elle a survécu a plusieurs maladie mortelles dans certains cas, et j'ai l'impression d'en être la cause. Il est dur de porter les espérances de ses parents sur le dos. Surtout quand ces espérances vont aussi dans le physique, ma mère me tanne en permanence sur mon poids, mes décolletés "Cache tes gros nibards, il te serre trop ce pantalon, on voit trop tes fesses, c'est quoi cette mini jupe, on dirait une pute".

Personnellement, j'ai décidé qu'ils n'avaient plus à donner leur avis sur ma vie, ma mère déteste mon petit ami, mon père n'a pas à me dire ce que je dois faire pour mes recherches d'emploi. J'ai été longtemps surprotégée, et je fini par faire ma crise d'ado à 23 ans, faut le faire quand même ! Tiens bon, et essaye de parler avec lui, fais lui comprendre que tu as pas besoin qu'on t'engueule, mais qu'on te soutienne, à la limite, quand tu as fait un efforts pour avancer, tu lui en parles, moi, quand je reçois une annonce, ou que je réponds à une, je lui en parle, je lui raconte mes entretien ou fait lire mes lettres de motivation. Et ainsi, les jours où je fais rien, il ne les voit plus.
F
36 ans Strasbourg 707
Merci Nini pour ton témoignage !
Je suis un peu comme toi ! Je me retrouve a faire ma crise d'ado a 20ans au lieu de 14-15 cmme les autres ! lol
MAis tu vois ! J'ai en quelque sorte peur de parler a mon pere ! On s'est que tres rarement parlé dans la vie ! a part pour des futilités ! :roll:
Mise a bout, en 1an on se parle peut être une heure et demi... :?
Pour moi c'est comme un étranger que je vois tous les jours !
Alors je ne lui parle jamais de rien ! parce que j'ai l'impression qu'il s'en fout ! Il ne veu meme jamais rien savoir ce ce que jefaqis, ce que j'aime, ce que j'aime pas !

J'aimerai bien pouvoir lui en parler de tout ce que j'ai sur le coeur mais j'y arrive pas, il y a un trop grand fossé entre nous !
35 ans Parmis les terriens 592
Et ben les filles je ne sais quoi dire :shock:

En tout cas accrochées vous !

Gros bisous a toutes
37 ans 85
Moi aussi des fois, j'ai l'impression de lui parler dans le vide, ou des fois il écoute la télé, et s'en fout, mais au moins, je lui ai dit, et après, s'il vient me reprocher quelque chose, je lui rétorque qu'il avait qu'à m'écouter. Mais j'ai pu comprendre à quel point ma maladie leur pesait aussi, et même si on se crache des méchancetés à la figure, je les aime, et je crois que beaucoup de choses se sont calmées le jour où je leur ai dit que je les aimais, et que ça me fesait mal qu'ils pensent le contraire. Tu as forcément des souvenirs d'enfance avec lui, quand on jouait aux Lego, qu'on regardait les dessins animés ensemble, qu'il me fesait dansé le rock avec lui, même si je ne suis plus sa petite puce au sens propre, je reste sa fille, et même si on parle peu, il faut au moins gardé le bonjour quotidien, et la petite parole du jour, ou au moins savoir ce qu'on a fait dans la journée, si ça a été, etc... Des fois, on part dans de longues discussion assez adultes, sur le marché du travail, sur ces contacts qui pourraient m'aider, sur ce qu'il a fait aujourd'hui, ses anecdotes, il me fait part de ses inquiètudes. Moi, je lui parle de mes recherches, des résultats, même si c'est des nons, je lui dit, de ce que j'aimerai faire, et mes projets, etc... Ca ne se fait pas en un jour, c'est sûr, mais il faut que l'un fasse le premier pas, et les parents ont souvent peur de le faire. Après, si le tien ne s'ouvre pas à toi après ça, je ne sait pas quoi te dire, peut être insister un peu plus.
B I U