MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

J'ai vu de la lumière...

37 ans 85
...alors j'ai poussé la porte, et je suis entrée.

Timidement, les yeux baissés, les mains jointes devant moi, le rose aux joues, le rouge aux yeux...

Ne sachant pas réellement si j'y  
aie ma place, si je pourrais trouver mes réponses, si je saurais être acceptée, ni comment parler de moi. Se présenter, c'est quelque chose qui peut paraitre simple aux premiers abords, mais comment réellement exprimer nos souhaits et nos expérances, sans parler de soi, de son parcours. En quoi tout ceci pourrait-il vous intéresser. Une inconnue, qui arrive ainsi, cachée par l'anonymat de son écran et la froideur des lettres impersonnelles d'un clavier.

Alors, prenons une grande inspiration, si vous n'aimez pas les longs textes, je ferai un résumé un peu plus tard.

NinieAlucard, un étrange pseudo, formé simplement lors de la création d'une boite Hotmail, je cherchais quelque chose à base de mon surnom, Ninie, et évidemment, il était pris, et le Ninie2155 ne m'inpirait guère, j'ai levé la tête, et vu un des nombreux poster d'anime japonais qui à l'époque ornaient les murs de ma petite chambre, et j'ai vu Alucard, un personnage de Hellsing, une histoire de vampire, alors j'ai collé les deux ensemble, et au final, je suis toujours sûre que ce pseudonyme est libre.

J'ai 23 ans, bientôt 24, née dans le Val d'Oise, où je vis encore, à la limite de la Province, mi-campagne, mi-banlieue, si près de Paris, mais si loin de son activité, un endroit plutôt ennuyeux au final. Trop loin de Paris pour pouvoir y passer des soirées, et trop près pour y avoir nos propres évènements (concerts par exemple...).

-" Hey la Rockeuse !"

C'est ainsi qu'on m'appelait à 13 ans, dans mon collège de banlieue, une des rares qui pour sa crise d'adolescence n'était ni tombée dans le style "Rap", ni dans les "Boys Bands", car un jour de 96, mes oreilles avaient entendu Metallica, j'en ai été une très grande fan pendant 7 années. Et aussi, je n'ai pu ré écouter leur disques que trop récemment. Doc Martens délaçées, T'shirt de groupe de métal, jean noir, cheveux courts colorés rouges/roux, j'y avais pourtant un petit cercle de copines. Mais non... C'est avant qu'il faut remonter... Oui, je me souviens...

Je me souviens d'une enfant unique, sur le banc de la cour de sa maternelle, seule, regardant les autres jouant, attendant, espérant qu'un jour, on l'invite. Qui avait peur des autres, qui était trop timide pour s'imposer dans les jeux d'enfants, mais à cet âge là, personne ne vous remarque, même si vos yeux appellent à l'aide. J'avais une unique amie, ma voisine, de quelques années plus agée, j'ai donc été un peu plus mûre que mes camarades, mais j'aurai tellement voulu jouer avec eux. Les cheveux très courts par volontée de mes parents, un visage rarement orné d'un sourire.

L'école primaire. "La grosse, la cochonne, gros tas, gros cul..." On les ignore, même les batôns de bois que l'on prends en pleine figure lors de la récré. Pire encore, quand vous êtes premières de la classe avec des lunettes. Je n'aimais pas ma coiffure, mes parents me forçaient à avoir les cheveux très courts, et les vêtements que je portais, je ne les aimais pas, ils étaient trop différents de ceux de mes camarades, des calçon informes, des survêtementstrop longs, car pour les plus vieux que moi, sinon, je ne rentrais pas dedans. Les jeans ? Je n'y pensais même pas. Il y avait un petit bois dans notre cours de récré, j'y fesais un petit jardin, que je retrouvais bien souvent piétiné par ceux qui me donnaient ces surnoms. Je m'étais attachée à un petit pied de pissenlit qui tenait toujours le choc étrangement, enfin, presque, j'ai arrêté mon petit jardin quand lui aussi a fini en miette. J'ai une fois dû aller en urgencechez un médecins, ayant pris un baton dans l'oeil. C'est dur de se battre seule contre 5. En fin de primaire, j'avais enfin réussi à avoir les cheveux mi-longs, et j'avais une amie. Le collège, ma crises d'ado, et puis aussi, mes trois copines. Peut-être mes meilleures années. Non... J'ai aimé aussi le lycée, même si encore à ce moment là des garçons de 18 ans ne trouvaient rien de mieux qu'imiter le bruit de la truie dans mon dos en cours, et de cracher sur mes vêtements, ou y coller des chewing-gum.

Oui, j'étais particulière, en second, toutes mes amies du collège étaient dans un autre lycée. Toute de noir vêtue, les cheveux très courts, rasant toujours les murs, souvent en larmes, silencieuse, mais toujours première de la classe. J'ai intrigué un fille, la meilleure amie que j'aie pu avoir. Elle me manque. Et elle m'a ouvert aux autres, à cette époque, j'avais une grande gueule, du caractère et de la volonté, marqué par un je m'en foutisme des autres prononcés. Pourtant, chaque insultes restaient marquée, mais, jamais assez pour me faire réellement du mal. Elle était un peu ronde, moins que moi, mais on s'en foutait... Oui, elle me manque aujourd'hui...

J'avais 15 ans. Et lui 17. On s'était connus par son site sur Metallica. Il était venu chez moi, on avait parlé très longtemps, même centres d'intérêts. Je l'ai trouvé tellement beau, avec ses longs cheveux blonds, ses boucles d'oreilles, son look de rockeur, et en plus, il jouait de la guitare, la totale pour impressionner la gamine que j'étais. Notre seconde rencontre, on est sorti ensemble, et j'ai eu mon premier baiser brutalement. Ca a duré trois années, non, plus... On parlait mariage, vivre ensemble... Peu avant mes 19 ans, il m'appelle pour me quitter. Et bête et amoureuse que j'étais, je suis retombée dans ses bras. Alors qu'il avait une nouvelle copine officielle. Oui, elle était plus "montrable" au dehors, mince, ses parents plus riches et donc qui correspondait à son "rang social" à lui. Il détestait tout ce que j'aimais, j'adorais le Japon, les anime, les mangas. Mais je l'aimais tellement.

Un soir, en allant à son appart passer une nuit, je l'ai retrouvé endormi, et en m'approchant de lui, j'ai senti. Je savais qu'entre elle et lui, il n'y avait jamais eu de relations sexuelles, pendant 8 mois en tout cas, mais ce soir là, j'ai senti, alors il m'a dit que oui, ils avaient fait l'amour, que c'était mieux qu'avec moi, il m'a quasiment tout décrit. Mais ça ne l'a pas empêché de me baiser par la suite. A cette époque, je pratiquais un art martial, et lors d'un affrontement, j'ai porté un autre regard sur l'un de mes compagnons. Il avait des yeux magnifiques. J'ai annoncé à mon ex pas ex que je ne voulait plus jamais le voir. Que j'étais dégouté de ce que je fesais à cette fille, et qu'il devrait mieux la traité, et que, j'avais surement trouvé quelqu'un d'autre. Je détestais être la pute, la maitresse, la salope, ça me dégoutait encore plus de moi. Et aujourd'hui, je suis dégoutée d'avoir aimé qu'il me dise des mots d'amours au téléphone, quand elle était près de lui, en lui tournant le dos, oui, elle était sourde, de naissance je crois, elle lisait sur les lèvres, mais il lui tournait le dos au téléphone avec moi. D'ailleurs, ce jour où j'ai voulu coupé les ponts, il a été jaloux... De perdre son jouet, sa petite putain qu'il pouvait baisé quand bon lui semblait, car finalement la grosse l'excitait plus que l'autre. Mais dans la rue : "J'ai moins honte de sortir dans la rue avec une handicapée qu'avec une grosse comme toi." Des mots gravés, à jamais. La pire insulte, de celui que j'avais aimé 4 années durant. Il m'a avoué qu'il m'avait trompée plusieurs fois.

Je me suis consolée dans les bras de mon compagnon d'arme, il avait 16 ans, j'en avais 19, il était grand, mignon, poli, un peu roud, j'aimais bien. J'adorais ses grands bras, épais, même si ce n'était pas que du muscle. Il m'a tranformée en femme. J'ai changé un peu de style de vêtements, mes cheveux ont poussés. J'avais mon piercing à la lèvre, et celui à l'arcade (que je n'ai plus, rejet), mes cheveux souvent méchés rouges, j'ai appris à me maquiller, me faire les ongles, porter des talons même !

Il m'a fait découvrir le RolePlay Online, et au bout d'un an, l'amour s'est éteint. Mais je sais que je l'ai aimé, peut être car il m'a consolée. Je ne sais pas bien. Je suis restée seule quelques temps. Et sur ce jeu, j'ai rencontré un jeune garçon. J'avais... quel age déjà... Presque 22 je crois. Il en avait 18... 6 mois, et je n'ai plus aimé sa jalousie, et sur ce nouveau jeu, j'avais rencontré quelqu'un, une "star" du jeu, qui ne pouvait plus jouer sans moi. Il s'est foutu de moi aussi.

En septembre dernier. Un joueur de ma nouvelle guilde est venu me parler et s'est confié à moi, il venait de subir une très dure épreuve, et étant complètement abattu, il avait 17 ans, je savais ce que c'était d'être mal, je l'ai invité au resto, juste pour lui tendre la main, une main que j'ai attendu toute ma vie et jamais reçue, je lui ai tendue. J'ai lutté pour ne pas l'aimer, mais à la première seconde, où j'ai senti son odeur, j'ai su que je ne pourrais pas résister. J'avais quasiment 23 ans.

Je ne parle de de mes hommes. Mais, après ma première relation catastrophique, je suis tombée en profonde dépression. J'ai trop souvent pensé à me donner la mort, et même essayer, j'ai vu un psy, pris des médocs, j'ai aussi touché un peu à l'alcool, fait de la boulimie compensative (sans me faire vomir), je fesais 30kg de plus que lors de ma première séparation, j'avais raté mon BTS, je n'avais plus d'emploi, je vivais la nuit, me noyant dans mes personnages de jeu vidéos, oubliant ma vie si insipide. Mon image si détestable. J'ai coupé les ponts avec toutes mes amies pour ne pas leur faire de mal au moment où j'allais enfin mettre fin à mes jours. J'ai vécu 4 années de douleurs, j'ai encore mal aujourd'hui, même si, la lumière est née dans ce couloir depuis qu'il est avec moi. Oui, mon petit jeune, j'ai compris ce que veut dire aimer avec lui.

J'avais tenté un régime, perdu 10-15kg. Aujourd'hui, j'avoisine les 95kg, j'ai tout repris, pour 163cm. Je ne trouve de réconfort qu'en mangeant. Beaucoup me disent de perdre du poids. Mais, je pense que ce n'est pas la solution. J'aimerai m'aimer en tant que ronde. Trouver le look que je veux me donner. Quitte à choquer les gens qui m'entourent.

Je crois avoir perdu le fil de mon post. Il est peut-être aussi défait que mes pensées, que ma situation. Entre détresse et détermination. J'ai ces formes, ce ventre, ces cuisses, cette poitrine, je dois vivre avec, j'aimerai les aimer, les mettre en valeur, en me donnant mon style.

Ma présentation doit vous paraitre étrange, et j'avoue que là, je ne sais plus où j'en suis, j'ai du me perdre dans des détaisl sans importance. Je vais peut être en rester là, désolée s'il y a des fautes de frappe, j'ai les yeux trop embués de larmes pour relire.

Merci à ceux qui auront tout lu. Et j'espère ne pas avoir enfreint les règles du forum, je les ai lues certes, mais on ne sait jamais, je n'ai pas l'habitude.

A bientôt peut être, si je retrouve le courage de pousser la porte de ce forum.

*se confond dans les ombres et disparait en silence*
42 ans Caen 217
Bienvenue à toi si tu es perdu tu trouveras ici des mains tendues sans question, du temps et de l'aide sans problème.

Je ne mets pas souvent de mot de bienvenue très long mais là ...

Je me reconnais dans ta présentation, les insultes dès la première année de primaire, les clans tous contre moi, on m'a même cassé une dent par méchanceté . Bref, j'ai l'impression de me lire presque mot pour mot.

Bon courage à toi et à très très bientôt!
37 ans 85
Merci de ta réponse, je ne pensais même pas en avoir une seule, j'ai fait un tel pavé, ça me vient des mes années de RolePlay ça, je devrais m'y remettre.

Il y a tellement de choses sur ce site, et je m'y perds un peu à vrai dire. J'avoue que j'étais venue plusieurs fois, lire quelques sujets, mais je pense que je m'assumais pas du tout en tant que ronde, mais bien presque comme un monstre, et depuis plusieurs jours, même des semaines, je cherche mon look, et même si dans une des rares boutiques qui corresponds à mes gouts sur Paris, j'y ai trouvé une vendeuse géniale, je cherche beaucoup sur internet, et je déprime de voir toujours de petites tailles. Cette nuit, j'ai fondu en larmes, presque fatiguée d'avoir tant cherché, pour au final voir que tout ce qui me plait est inaccessible. J'avoue n'avoir qu'une tenue qui me plait dans ma garde robe, le reste est tellement banal, tellement fade. Et il est dur de passer le cape du "rayon normal" au "rayon grandes tailles" dans mes magasins (quand y'en a un) et voir que la plupart des vêtements sont des sacs dans des tissus immondes.

J'en ai même eut tellement marre de pas trouver de jolies bagues à ma taille dans les magasins que j'ai commencé à me les faire moi même en perles (en plus, ça me désintoxique des MMORPG). Rofl, je raconte encore ma vie.

Enfin bref, j'ai pleuré, et repensé à ce site, et je me suis dit que là au moins, on me comprendrait. Que même si je n'ai manqué de rien, même si mes parents m'ont gatée, que je ne suis pas malade ni bête, avec un jeune homme qui m'aime et que j'aime, on arrive pas à trouver la paix. Un des rares amis que j'ai (enfin, un ami du net) m'encourageait encore à perdre du poids récemment, mais j'ai le sentiment au fond de moi que, c'est pas ce qui me fera me sentir mieux.

Je ne suis pas assez grosse pour être un "cas médical", pourtant, mon corps aujourd'hui commence à réellement en souffrir, un dos toujours fragile qui a fini en hernie discale douloureuse. Pas assez grosse pour pouvoir avoir recours aux méthodes chirurgicales ou aux aides médicales autre que nutritionnistes et autre truc "basiques", mais pourtant, je me sens trop grosse par rapport à ce que j'aimerai être. Une ronde n'ayant pas honte de son corps. J'avais réussi à descendre difficilement à 80kg, mais j'ai fait une rechute, et rapidement repris. J'ai tellement lutté pour au moins avoir l'envie de vivre, je ne sais pas où trouver le courage d'avoir celui de perdre du poids. Ouf, je déballe mon sac, désolée. Arf, c'est aussi mon truc ça, toujours m'excuser et penser que je fais que gêner les gens et les embêter.
L
40 ans 07 223
Bienvenue NinieAlucard,

J'espère que tu reviendras et que tu trouveras des amies. Le monde de vlr est pleine de personnes charmantes qui essaieront au mieux de t'aider.

Bises et Bonne journée.
35 ans Parmis les terriens 592
Bienvenue a toi et bonne chance pour le futur :)
33 ans 177
Bienvenue à toi
J'espère que tu vas connaitre de nouvelles personnes et te plaire sur ce forum n'hésite pas à venir me parler par mp ou msn si tu as besoin.
Ya pas de souci on ne mange personne :) biz à toi et soit la bienvenue
Ton histoire avec tes hommes me rend triste :cry: viens me parler si tu veux :)
42 ans Caen 217
S'accepter telle que l'on est est un combat de chaque instant mais perso depuis que je suis sur vlr je m'assumes beaucoup plus, nouveau maquillage, nouvelles fringues et du coup je maigris sans rien faire (attention j'ai pas dit que j'avais perdu plein de kilogs mais je fais la paix avec mon corps)
La vie est déjà assez dure comme cela, alors je me laisse vivre tout simplement, je sais qui je suis une femme qui a du coeur et qui a envie de vivre sa vie pleinement et cela me suffit.

Bon courage en tout cas, pour les vêtements as tu pensé à regarder sur le site entre la bav et les adresses tu devrais trouvé ton bonheur.

Bon courage :D
10361
tres belle présentation en tout cas, bienvenue a toi ;)
34 ans Lost in my mind 451
Bienvenue Ninie!!!
Je suis sur que tu te plairas ici,tout le monde est tres gentils.
J'ai l'impression de me reconnaitre un peu dans ta presentation,la depression apres la la fin de la relation catastrophique,je te comprend bien.
Gros gros bisous et puis si tu as envie de parler,tu peux toujours m'envoyer un MP :)
B I U