MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Grosse pression familiale

F
34 ans Toulouse 1468
En ce moment j'ai l'impression d'avoir une énorme pression sur le dos de la part de ma famille.

Je m'explique. J'ai 21 ans, je suis orpheline depuis 4 ans, et  
après 3 ans de gros flous étudiant, personnel etc j'ai plus ou moins retrouvé depuis un an plus de stabilité : j'ai eu mon année, je suis en coloc et ça se passe bien, j'ai des copains..et surtout j'ai réussi à mettre des mots sur mon hyperphagie, et même si concrètement on peut considérer que je n'ai rien fait je crois que je suis sur le bon chemin, celui de la RA. J'ai pris un gros coup néanmoins au décès de ma tante la plus proche à noël dernier.

Le 14 juillet dernier, toute la famille se retrouve pour le mariage de ma soeur. il faut savoir que j'ai déménagé il y a un an et que je ne vois plus que très sporadiquement certains oncles et tantes dont j'ai souhaité me détacher suite à certains de leurs comportements..

La fête est super, et je passe oputre le fait que ces mêmes parents me regardent de travers et qu'une de mes tantesd m'ait reproché le matin même de ne pas suivre le régime que suit une de mes cousines (c'est ça pour m'affamner et reprendre un bonus en plus?!; ça va faire du bien à mes tca..)

Quelques jouirs plus tard, paf! Première salve, de la part d'une de mes soeurs.. Cependant je la distingue d'autres car je sais que souvent elle s emontre maladroite dan sses paroles, et qu'elle essair vraiment de comprendrece que j'ai décidé.. Ce qu'il en ressort : elle a peur que je meurs bientôt en gros, ce à quoi je lui ai dit d'aller faire un tour sur le Gros.org et d'aller lire l'articke sur le mythe de l'obésité..Je suis en obésité morbide d'accord, mais je suis tout de meme en bonne santé, même si elle pourrait etre évidemment meilleure.. Cependant j'ai du mal à me remttre de cette dispute qui me pèse réellement. J'ai l'impression de ne pas être comprise ni soutenue..

On fait aller..iL y aquelques jours mes deux soeurs arrivent chez mon oncle qsui habite pas loin je les retrouve là bas. Mon oncle est le veuf de ma tante précédemment citée, et je l'aime bcp. Un soir on fait un barbecue pendant lequel on fait griller des épis de maïs, ma soeur cecile (très mince entre parenythèses) et moi on s'en partazge un, mon autre soeur aurelie en prend un.. Et là l'explosion de rage d ela part de mon oncle : il s'en prend à aurelie, qui a accouché il y a 3 mois et a encore quelques kilos de sa grossesse, en lui disant : "tu n'(es pas mince, tu ne devrais pas en manger, tu fais aucun effort, tu devrais faire un regime tu t'es pas vue, tu vas devenir difforme, tu pourrais faire du sport (sans avoir fini la gyn périnéale c'est cool ça)...si tu continues ton mari va te plaquer quand tui seras devenue une grosse mama( :shock: )... la pauvre aurelie est sur le point de fondre en larmes et je dis à cecile :"de tte façon c'est moi que ça vise", ce qui est vrai. Donc à partir de là mon oncle s'en prend directement à moi en disant (je résume) "dfe tte façon ça fait des années qu'elle grossit sans que personne ne dise rien (mais oui c'est parce que personne ne m'a jamais rien dit que j'ose à peine manger en présence de certaines personnes de la famille..), tout le monde dit qu'elle va se tuer à force de manger (là il fait référence aux cavernomes cérébraux dont j'ai été opérée il y a 5ans, tiens faudra que j'apprenne à mon neuro chir que la graisse risque de les faire xploser parce que jusque là, le fou, il ne l'a jamais considéré ainsi!!)
A ce moment là, ma soeur cecile lui rétorque (et je ne lui donne pas raisopn mais je crois qu'elle avait envie de lui clouer le bec) : "t'as quà t'occuper de ta fille avant (celle ci doit avoir un imc de 23, c'est à dire tout à fait dans la norme, et en plus pour l'instant elle a un rapport sain avec la nourriture, ce qu'il faudrait à tout prix préserve rne lui foutant la paix mai spersonne ne m'écoute je ne suis qu'une sale obèse)
Et là mon oncle lui dit :"eh ben je la ferais maigrir de gré ou de force"
Le gros blanc.
je me mets à pleurer, et cecile lui dit : "qu'est-ce que tu suggères, qu'on instaures une tutelle sur angele (moi) et qu'on l'interne dd force dans un hgopital pour qu'elle maigrisse?"
Etr la réponse "peut etre que ça vaudrait mieux" immédiatement suivi par "de toute façon c'est pas moi qui en ai parlé le premier!"
je me suis littéralement enfuie d etable, suivie par cecile qui me disait "retourne te defendre et expliquer les choses", moi sanglotant que je voulais repartir chez moi...l'horreur intégrale... Finalement je suis retournée dehors et mon oncle s'est immédiatemùent enfui dans le jardin et m'a évité les 2 joiurs suivants..

Qu'est-ce qui m'angoisse le plus :le fait que malgré leur acharnement à me dire d'aller me défendre et expliquer mes démarches, mes soeurs et ma cousine n'aien,t pas dit clairement :"comment oses-tu dire ça espece de c*n, c'est n'importe quoi?"
ou le fait qu'une certaine partie de ma famille ets peut etre en train de se concilier pour tenter sur ma personne une action coup de poing... Surtout que j'ai peur que dans cette possibilité, ils exploitent quoi que ce soit, entre autres le fait que j'ai mal géré l'argent hérité à la mort de ma mere... En effet je suis une pietre gestionnaire, doublée de quelqu'un (sans me vanter) de possiblement trop généreux, et puis tout simplement quelqu'un qui a du s'assumer seule durant 4 ans, sans quasiment azucun revenu autre que cet argent..

Alors voilà je suis plus ou moins morte de trouille à long terme, à court terme.. Tout ce que je veux moi c'est trouver un medecin qui m'aidera dans la résolution ou de moins l'apaisement der mes tca, peut etre avoir une aide chirurgicale si c'est un jour le cas, continuer mes études, continuer brinquebalant avec pas bcp de fric et devoir bosser à côté compme tant d'étudiants..et m'épanouir.. Et là, j'ai peur que mon principal obstacle soient ces toutes puissantes autoproclamées autorités familiales, les mêmes qui lorsque j'étais une petite fille très légèrement ronde, ont bien harcelé ma maman pour qu'elle me fasse faire un régime, les mêmes qui lorsqu'on goutait entre cousins m'interdisaient le chocolat des autres et me tendaient un fruit, les mêmes qui me mettaient d'office au régime quand je séjournais chez eux..les mêmes qui alcooliques, dépendants aux médicaments, hypocondriaques, fumeurs..ont bien déblayé le terrain pour mes propres démons, mon hyperphagie..
46 ans Epinal 264
Bonjour,

C'est super lourd ce que tu as vécu :? .
Je comprends ta colère et ta déception; cela dit, tu as souligné toi-même les failles des discours et actions de ta famille, c'est toujours l'histoire de la paille et de la poutre.
Il est clair que tu ne peux prétendre à aucune aide de la part de ces gens et c'est triste vu ton âge. Mais tu es majeure, je ne vois pas ce qu'ils pourraient entreprendre comme "action coup de poing". Si tu penses à une mise sous tutelle suite à tes difficultés financières, sache qu'il en faut quand même un peu plus que ça pour qu'une décision légale soit prise, et quand bien même ce ne serait pas eux qui aurait la charge de cette tutelle. Mais vraiment, ça m'étonnerait qu'ils puissent faire qque chose contre toi, encore une fois tu es majeure et responsable!
Si ça t'angoisse trop, tu peux consulter une assistante sociale pour t'éclairer, ou un avocat (permanences gratuites dans les mairies).
Recentre-toi sur toi, ma belle, ces gens-là sont plus à plaindre qu'autre chose... M'est avis qu'il faudra apprendre à vivre sans eux... bon courage.
:kiss:
48 ans CERGY (95) 871
Bonjour

Oui, je crois aussi que malheureusement, si tu veux conserver l'équilibre auquel tu es parvenue, il va falloir te détacher de ces gens qui ont un comportement particulièrement toxique.

Ton poids, c'est un problème entre toi et toi.
La gestion de ton héritage aussi.

Je ressens dans ce que tu racontes beaucoup de jalousie, en fait. Comme si il n'était pas normal pour ta famille que tu reprennes le dessus, ou pas normal que tu aies touché cette somme d'argent... Il faudrait essayer de comprendre ce qui les ennuie tant dans ton poids. Laisse ceux qui le souhaitent revenir vers toi (pour de bonnes raisons. Si c'est pour te harceler, fais leur comprendre que tu ne veux pas les écouter), et laisse les autres où ils sont.

Pas facile, mais c'est à ce prix que tu pourras maintenir ton équilibre.

Bon courage
C
39 ans IDF 371
Pour ton bien, je te conseillerai de t'éloigner de tous ces cons qui pensent que tu seras + heureuse en étant + dans la norme.
Tes kilos ne regardent que toi !
Famille ou pas, ils n'ont pas à régenter ta vie !
Bon courage à toi et ne laisse jamais les autres te dire ce que tu as à faire... :kiss:
F
38 ans 76
juste quelques mots pour te féliciter pour ton courage. La vie n'a apparament pas été très tendre avec toi.
J'ai vu les photos dans ton profil et je te trouve très jolie. Garde confiande en toi malgré l'humiliation que ces gens te font subir. Tu as des valeurs, ne les oublie pas et relève la tête.
Toute mon amitié!
F
34 ans Toulouse 1468
Merci bcp pour votre soutien les filles, j'en ai drôlement besoin. :kiss:
C'est vrai, à froid je me dis aussi que toute action juridique de leur part nécessiterait un "plus gros dossier", mais j'ai du mal à ne pas être angoissée par ça, et même juste par le fait qu'ils y aient vraiment pensé et réfléchi, parce que là...je savais que certains étaient des abrutis anxiogènes finis, mais là je découvre qu'ils sont bien pire !
S
34 ans 1093
Je crois que tu as une belle bande d'abruti pour famille... Franchement des comme ça je savait pas que ça existait encore.
Tu as deux options, tu leur clou leur gros bec en leur balancant tes TCA, ton rapport a la bouffe perturbé par leur gentils mots, ta decision de te sentir mieux sans passer par un regime.

ou alors tu coupe les ponts, tu les evites et tu te concentre sur ta vie, qui al'air d'etre sympa, tes amis tes envie, toi quoi.

Il n'y en a pas une mieu que l'autre.

Tu le sait mais sache que ces gens ont torts, il ne savent pas qui tu es et ils tapent sur leur complexes en te tapant dessus, ce n'est pas toi qui est visée mais leur peurs et comme ils sont trop laches pour l'admettre ils te mettent tout sur le dos.

Courage a toi ;)
37 ans 5932
Quelle belle bande de crétins ! T'as tiré la fève ! tu n'as plus qu'à organiser un dîner avec tes amis, ils tireront leur con au sort en arrivant. :lol:

Je serais toi j'irais voir un avocat, juste pour être au fait de ce qu'ils peuvent faire ou non (histoire de te rassurer).

Allez, tu as pris une bonne décision pour toi, ne te mine pas pour eux.
Prends leurs réflexions (ou leur manque de réflexion plutôt) pour ce que c'est : ça vient de bas donc le pire qui puisse t'arriver c'est de les piétiner au passage. ;)
40 ans Montréal 752
Quel personnage bête et méchant! Il doit être malheureux pour chercher à faire si mal...

Dis-toi au moins que c'est ton oncle, tu peux ne plus jamais le voir. C'est au moins ça de pris...

Moi c'est ma mère, elle est dure à éviter :lol:
F
38 ans Lorraine 791
c'est très dur mais courage.

Je connais un peu cette situation, depuis l'âge de 5 ans on m'a mise au régime, ce qui a aggravé les choses bien sûr. Je suibit un harcelement pluri-quotidient de la part de ma mère (remarques insidieuses, qui peuvent aller jusqu'à une 30aine en 2 heures).
J'ai pris 30Kg en 6 mois suite au décès de mon père.

Mais, depuis quelques mois, je vais bien mieux; et j'arrive progressivement à affirmer "c'est mon corps", "c'est mon problème, c'est mon corps" "C'est moi, c'est ma propriété"; depuis je peux perdre un peu de poids, non pas parceque les autres s'inquiètent pour moi, ou "pour ma santé", ou pour être dans la norme; je veux en perdre parceque mon dos et mes genoux me font mal et que je me sentais mieux avec 30 Kg de moins (j'en ai perdu dix, et je pèse maintenant 125Kg pour 1m71).
Comme toi, je suis en obésité morbide.

Je pense que le plus gros problème et de pouvoir affirmer que c'est toi qui dirige ta vie, comme tu l'entend, c'est ta plus grande liberté. Si tu veux tu peux aller voir un psy, il pourrait t'aider.

Personnellement, je vais beaucoup mieux depuis que je commence à arriver à accepter de regarder mon gros corps dans la glace et à ne pas le haïr et le rejetter, c'est ce qui me permet de me voir réellement, à me sentir, mieux dans ma peau chaque jours.

Courage, ma belle, aime toi; la vie est souvent injuste, et il faut parfois la prendre de front et l'affronter. Courage.
F
34 ans Toulouse 1468
Merci à vous toutes pour vos encouragements ! J'ai repris un peu du poil de la bête et j'attends de recevoir une liste de praticiens du GROS, je leur ai envoyé un mail hier, j'ai hâte d'avoir un rendez-vous. Mais bon je relativise par rapport aux intentions des gens de ma famille, mais je suis toulours assez angoissée (et puis par mes problèmes de sous aussi) :( .. Mais on fait aller hein ?!!
Annelie et Freudette, je compatis, c'est sûr que c'est moins facile d'échapper à sa mère qu'à son oncle..
1007
Eh bien, il est grave ton oncle!!
je te met des liens concernant la mise sous tutelle et l'hospitalisation d'office pour te rassurer ;)

http://www.social.gouv...le.php3?id_article=771#repere1

http://www.fnuja.com/L...-general-de-la-FNUJA_a632.html

Pour ce qui est de l'hospitalisation à la demande d'un tiers, cela concerne surtout des problèmes psychiatriques ... ce n'est pas ton cas, alors rassures toi!!
je te fais des :kiss: :kiss: et bon courage!
39 ans Toulouse 5609
tu sais ma poulette, des cons il y en aura toujours, et quoi qu'on fasse on ne s'en débarassera pas du jour au lendemain... tu sais moi je parle toujours de ma famille en terme d'amour et de compréhension, de gens que j'aime à la folie et qui me comprennent... mais c'est parce que je ne parle que de ceux dont j'ai choisis qu'ils fassent partie de ma vie. Les autres, les cons, je les ai dégagé... c'est pas facile, certes, mais c'est ta vie, ton bien être, ton bonheur, et tu es tout à fait en droit de te délester de ceux qui te portent préjudice!
la mise sous tutelle n'est pas une broutille administrative, loin de là, alors ne t'en fait pas: ils ne sont pas près d'y arriver. et pour ce qui est du GROS et de la RA, c'est toi qui a raison, elle est là la solution, continue, tu y arrivera.
on a le droit et le pouvoir de choisir sa vie, sa façon de la mener, mais aussi qui en fait partie. n'oublie jamais ça angèle, c'est toi qui dicte ta loi dans ta ropre vie, et personne n'a rien à y redire.
je t'envoie plein de bisous et de courage, et n'oublie pas qu'en cas de coup dur, mine de rien, je ne suis pas bien loin...
F
34 ans Toulouse 1468
Merci Nekochan pour tes liens et ton aide, c'est vrai que ça me rassure, mon angoisse était assez infondée mais c'était cette idée en elle-même qui m'horrifiait, et qui me dégoûte toujours..
Et tu as raison, Lychee, il faut faire le choix de virer certaines personnes de sa famille, lorsqu'elles ne sont que négatives, je le sais bien mais c'est pas si fastoche, même si j'ai déjà commencé depuis un an.. J'ai vraiment envie de me sortir de mes problèmes, et je sais que ça va prendre du temps, alors il faut que je privilégie mes relations avec ceux qui me soutiennent parmi amis et famille.. Merci beaucoup pour ton soutien Lychee, ça fait chaud au coeur. J'ai quand même bien hâte d'aller m'oxygéner la tête en allant faire du sport avec les copines de vlr ;) , et reprendre les cours à la fac..
B I U


Discussions liées