MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

ma RA, mon dernier recours... (sailor_VLR)

43 ans Paris 38
bonjour ! :D

HISTORIQUE PERSONNEL
hyperphagique essayant tant bien que mal depuis des années (depuis l'âge de 3 ans, âge où on vous pousse pour la première fois  
à affronter le monde...en rentrant à la maternelle lol) à "perdre du poids", devenue tellement accro à certains aliments que j'ai essayé de les supprimer définitivement de mon alimentation (chocolat et bonbon etc ... les ingurgitations gargantuesques compulsives me donne de vraies crises de droguée : tremblement transpiration envie de vomir énorme culpabilité), j'ai décidée d'être suivie un temps par une diéticienne
pas pour perdre du poids initialement, mais uniquement parce que la gynéco m'avait dit qu'elle ne pourrait pas me donner la pilulle si je ne pesais pas moins de kilos car sinon les risques cardio vasculaires seraient trop important dans l'état actuel des choses
alors comme bonne élève que j'ai toujours été, j'ai perdu mes 20 kilos
j'impressionnais la diététicienne : j'avais coupé toute graisse de cuisson(bloc de poisson congelé micro ondé, steack haché sans beurre micro ondé)
je suivais à la lettre mon plan d’alimentation d’équilibre alimentaire (avec équivalence et tout le toutim et même un cahier alimentaire) et j'ai perdu 5kg le premier mois et les 15 autres les mois suivants
mais je n'ai jamais réussi à stabiliser
et pour cause ! je n'avais jamais voulu perdre du poids, seulement prendre la pilulle !
oh oui bien sûr tout le monde vous félicite vous dit que vous êtes tellement bien maintenant
sauf que pour moi je ne supporte pas qu'on voit que j'ai maigri que j'étais pas bien "avant"
mes formes sont une protection (comme mes lunettes d'ailleurs)... je me cache... et seuls les gens qui me connaissent bien m'apprécient… et ce malgré mon poids, le poids de mon apparence
alors qu'on me dit qu'on m'apprécie car j'ai moins de kilos ça me met super mal à l'aise (même si on me dit juste que j'ai maigri et que c'est très bien)
je sais que c'est pas méchant mais moi j'ai du mal, j’ai mal
enfin bref j’explique tout ça pour trouver un sens à ma reprise de mes 20 kg de perdus avec le célèbre bonus de 10 kg
et en effet être privée toute sa vie de choses qu’on aime qui nous réconforte, les crises d’hyperphagie étaient de plus en plus violentes……surtout qu’un « équilibre alimentaire » ne m’a pas traité mes pbs psy pour lesquels j’ingurgitais…

MOTIVATIONS
aujourd’hui j’ai 30 ans, je fais 1 mètre 66 et demi (important le demi !) pour 97 kilos, je suis en large surpoids (obésité ?) mais je suis bien proportionnée et ça ne choque pas trop (je pense) mais j’ai un gros ventre (de femme enceinte presque) et des gros seins (ils ne sont pas trop trop gros, ils sont juste magnifiques, ils sont ma force depuis toujours… et aussi ma faiblesse quelques fois…bref je les aime… même si c’est la croix et la bannière pour trouver de la lingerie à ma taille) et je voudrai perdre du poids pour enfin arrêter le supplice vestimentaire : dans une taille N je ne rentre pas, dans une taille N+1 je nage…c’est du délire… il me faudrait presque du surmesure…
je voudrais aussi perdre du poids pour ma santé (mon dos me lâche…) et aussi pour tout un tas de raisons personnelles mais surtout parce que je suis accro à la bouffe à mon empifrage… il me faudrait un centre de désintox… mais cela n’existe pas pour la nourriture… je trouve cela plus dure que n’importe quelle autre drogue à arrêter (tabac alcool…) car pour vivre le corps doit manger…doit faire ces gestes interdits…
Bref j’étais perdue…

MES PREMIERS PAS EN RA ET MES QUESTIONS
Je me renseignais sur les centres d’amaigrissement (voire même les OA) à défaut de centre de désintox…et je vous ai trouvés… la RA !
Je vous lis régulièrement depuis un petit moment mais n’ai pas réussi pour l’instant à tout lire…mais surtout l’essentiel de vos principes (qui je l’espère j’arriverai à faire miens)
manger quand on a faim, ne plus manger quand on est rassasié, aucun aliment interdit…
J’ai voulu mettre en pratique… mais j’ai pas mal de questions à vous poser…
J’ai commencer depuis quelques jours.
Le matin ça va je commence à manger dès que j’ai faim (aaaaaah redécouvrir les petites brioches au chocolat…et bim s’arrêter avant la fin car il n’y a plus de faim… je finissais tout à m’en faire exploser normalement avant) j’essaie de manger de tout (laitage, fruit céréles que je remplace comme j’ai envie par gateaux… dans la limite de ma satiété)
j’ai vite plus faim (satiété ?) alors je commence un petit peu de chaque histoire de manger de tout
pour le midi c’est plus dur j’essaie aussi d’écouter mon corps et en général j’y arrive mais je suis rapidement rassasiée… du coup l’après midi je mange mon yaouth mon fruit et ensuite n’importe quoi qui me fait plaisir mais que je veux manger sur le coup (je tâte mon ventre et je réfléchis…hum alors de quoi as tu envie ? ?)
l’après midi ça va j’ai plutôt envie de gateaux
en fait j’ai l’impression de manger comme mon chat : je mange toutes les heures voire toutes les deux heures
et ce qui m’inquiète c’est est ce que je mange assez de protéines, légumes, féculents et tous les nutriments que mon équilibre alimentaire d’avant me fournissaitc’est bien beau de manger ce dont on a envie mais qu’en est il de mes besoins nutritionnels…30 g de jambon cru + quelques asperges+ 2-3 batonnets de surimi suffisent ils ? ?comment faites vous ? moi j’ai déjà repéré de commencer à manger un peu de chaque histoire de manger de tout avant que la faim disparaisse…
d’ailleurs j’ai des soucis pour distinguer la faim la satiété la fausse faim la fausse satiété…la vraie faim quand ça grogne ça va c’est cool, égaleemnt pour la vraie satiété (oooh j’ai trop mangé) mais sinon des fois je me sens légère est ce de la faim, des fois manger ça fait du bien et je me dit que je pourrai m’arreter là alors je fait une pause et j’attends de voir ce qu’il se passe et je me touche le ventre (c’est marrant mais pour savoir si j’ai faim je pose ma main sur le ventre, je réfléchis d’un air entendu et je prends ma décision…lollll)
j’ai du mal à savoir quand il faut s’arreter de manger et quand il faut manger (quand ce n’est pas la vraie faim qui vous prend les tripes)
le pire c’est le soir j’ai du mal à m’arreter quand j’ai plus faim…je crois que le soir j’accumule toutes les tensions de la journée et du coup je m’oublie en cours de route…je vais surveiller ça je pense…
sinon j’ai vu la longue bibliographie des livres conseillés, mais je ne sais pas exactement, pour la RA (zermatti apelforder) quels livres sont à lire exactement ?au delà de ma crise d’hyperphagie de hier soir (que je sais analyser), la RA pour le peu que j’en ai vu est une vraie révélation
je ne voulais pas me dire ouaip demain ma vieille re-fini chocolat bonbon pistaches
j’ai plein de trucs dans le frigo qui m’étaient interdits j’ai fait une razzia au supermarché hier soir mais jesais qu’en majorité tout ce que j’ai acheté va me durer longtemps…j’espère
en effet je pensais que si on achètais pas on en mangeais pas et valait mieux comme ça histoire que quand on craque on doive aller acheter la nourriture maintenant je sais pas quelle technique adopter … vous faites comment ?

il va falloir du temps pour la RA, mais si il me reste un seul espoir qui en plus ne m’interdit aucune nourriture je vais tout faire pour m’y mettre et m’y tenir pour enfin être comme vous dites, une régulé… et pouvoir manger tout ce que je veux quand j’ai faim
déjà premier point positif, en ce moment (pour midi ) j’ai d’énormes envies de poisson (crevettes, surimi, poisson panés)…salades de mâche que j’adooooore

Merci d’être là, j’allais si mal, maintenant ça ne pourra qu’aller mieux… jattends avec impatience vos commentaires vos conseils et pouvoir aussi intervenir sur les autres posts maintenant que je suis sortie de l’ombre et que je vais essayer de me réconcilier avec ce corps que je maltraite depuis tant de temps
C’est très libérateur la Ra, le forum et tout ça … j’ai hâte… je suis fin (et non pas faim) prête.. ! ! ! !

...Merci d'avoir lu jusqu'au bout... :oops:
38 ans Montréal 1666
Bonjour Sailor!

Ne t'inquiète pas pour ton équilibre alimentaire. Le corps se régule sur plusieurs jours et si tu suis tes envies, il est fort probable que tu ailles naturellement vers ce dont tu as besoin après un certain temps. De toute façon, un repas "équilibré" est aussi diététiquement carencé. J'ai déjà fait un régime ou on calculait toutes les vitamines et les nutriments dans une certaine proportion (le casse-tête de la mort...) et j'ai pu constater que pour bien des vitamines, il faut peu d'un aliment pour avoir sa ration quotidienne.

Pour tes soucis à distinguer la faim et la fausse faim (et la satiété), ne t'en fais pas, ça viendra. Tu fais un apprentissage de ton corps et ça ne se fait pas tout le même jour! Il y a surement des exercices qui pourront t'aider dans Maigrir sans régime de Zermatti ou si tu veux une approche plus structurée pour retrouver tes sensations, le livre Mangez! de Geneviève Guèvremont et Marie-Claude Lortie est super. Personellement, je n'ai pas lu Apfeldorfer et je n'ai pas suivi les recommendations de Zermatti a la lettre mais ça m'a bien aidé de le lire.

Citation:
je pensais que si on achètais pas on en mangeais pas et valait mieux comme ça histoire que quand on craque on doive aller acheter la nourriture maintenant je sais pas quelle technique adopter … vous faites comment ?


La RA, c'est un truc très personnel selon moi et chacun y va comme ça lui va le mieux. Ce que je fais pourrait ne pas être le mieux pour toi. Dans mes placards, j'ai pratiquement de tout et j'en mange quand j'ai envie et que j'ai faim. Toutefois, il y a quelques aliments que je n'achète qu'a l'occasion puisque je n'y résiste pas et qu'ils goutent toujours aussi bon pour moi après 50 bouchées. J'ai fait le test avec plein de trucs que j'adore et ça va, j'arrive à ressentir quand il est temps d'arrêter mais pour les fraises Tagada par exemple, je finis le sac. Ça ne signifie pas que je ne devrais jamais en manger, juste que c'est probablement un aliment tabou et interdit pour moi mais je n'ai pas envie de travailler sur ce tabou pour le moment puisqu'on en vend pas dans mon pays...

Je pense quand même que c'est lorsqu'on arrive vraiment à se permettre tout qu'on peut vraiment écouter ses sensations alimentaires et toucher le mieux de la RA. Je mange mieux quand mon frigo est plein de desserts et de bonne bouffe que quand il est vide.

Je suis encore en apprentissage et j'ai souvent des semaines ou j'intègre spontanément de nouvelles choses. Le secret de la RA, c'est l'amour de soi, l'introspection et la gourmandise.

Je te souhaite bonne chance!

Anick
33 ans 73
coucou, BIENVENUE à toi pr commencer ( contente de t'acceuillir parmis nous ,enfin moi aussi je suis une débutante ,je n'ai que " 2,5 semaines de RA à mon actif! ANICK t'as déjà donné de très bons conseils ( comme tjs,moi aussi elle m'a bcp éclairé avec tt mes ptites incertitudes, encore merci au passage d'ailleur :P :D :!:

je me contenterai de te donner mes impressions pr le début ( on se pose des milliards de questions au début, on le sait toute bien que la RA c'est à voir sur le long terme ) :D

- pr savoir qd on a faim : moi je trouve que c'est çà le + difficile ( mais jai svt lu que c'était la satiété qui posait en général + de prob) : personnellement jai encore du mal ( bon qe depuis 2,5 semaines) : en fait j'attend que çà se manifeste physiquement ( des gargouillis + yeux qui clignotent + énervement- ( çà dépend je ne suis jamais totament sure d'avoir faim, des fois jai limpression qu'inconsciemment je me dis que je nai pas faim ( jarrive pas trop à expliquer!

- pr la satiété : je fonctionne au " gout - plaisir " : déjà ce que je mange je relève avec différentes épices - huiles - pr donner du vrai gout ! au début çà fait plaisir à manger mais bien vite le plaisir diminue c'est là que j'arrete ( bon pas tjs exactement mais en général je my tien! jai remarqué que javais un appétit bien + petit que ce que je pensais ( jai été très etonnée dailleurs :shock: ) mais je my habitue ... mon crédo c'est " PEU MAIS GOUTU " ( çàd qualité + bcp de saveur, je mange ce que moin organise me réclame : en général si c'est un trucs bien "goutu" et que j'apprécie jai remarqué qune petite quantité me suffisait

- frustration : ben non pu la frustration de régime mais ds un certain sens, des fois qd on voit le plat et que lon s'arrête juste après qq bouchées on se dit "oh mais jai ENVIE de ce plat, je sais que j'aime çà ... et on peut se sentir frustrée de ne pas fini ( voir de jetter)! en général moi je donne ce que je nai pas su finir à mon papa qui a un gd appétit ( ou à mon ptit loulou de chien :oops: ) ! même si ya cette frustration , en contrepartie ya ts les bénéfices de la RA alors ya pas à hésiter ou culpabiliser ( la culpabilité c'est pr les régime hein ;))

- pr la "manière de manger" : jessaie ds la mesure du possible de me mettre au calme , de bien mastiquer chaque bouchée de ressentir les différentes saveurs, sensation ( texture) des différents composants ! çà c'est qd je suis au calme,seule! mais qd je suis avec d'autres gens jai remarqué que javais tendance à manger + et à moins faire attention ( et des fois je mange devant la tv,ouhhh pas bien je sais :oops: ;))!

- pr les aliments : quel plaisirrrrrrrrrrrrrrr de pvr manger tt ce que lon veut ! Etant donné que c'est le début,javoue que ds mon assiette il y a + ce dont jai envie que ce qui est "censé m'apporter ts les nutriments necessaires" ! je crois que je me suis tellement forcée à ne bouffer que des trucs light, O%,fromage blanc, fruitsdinde, protéines, légumes (..) quej'en suis un peu "ecoeurée" pr le moment mais jsuis sure que ds qq semaines jaurais envie de légume , de fruits ,.. ! Ce qui est génial : mnt quil ny a plus AUCUN interdit je prend plaisir à faire des petits plats et à cuisiner autrement les "aliments maigres que jai tant mangé sans aucune matières grasse"' => jai testé lhuile de noix (jadore), poisson que je "pane" (çà se dit? :shock: )avec de la chapelure, filet dhuile dolive sur les tomates, crème fraiche pr carbonara,légumes gratinés au fromage,.. c'est bbien meilleur! moi çà me motive à cuisiner ( pr moi) et pr mon entourrage surtout!

frigo - courses : et bien ds mon cas, jai remarqué que depuis que je sais que "je peux prendre ce que je veux"du coup j'en achète et je met ces aliments ds mes armoires ( sans me dire que je vais tt dévaliser comme avant) : et bien rien que de savoir quils sont là et que je peux les manger qd je veux => çà me donne moin envie d'en manger ( j'en mange mais moins que ce que jaurais pensé pvr en manger) ( j'avoue jai qd ^même tjs le ptit reflexe de curiosité de regarder les calories mais çà ne mempeche pas de manger! jai BANNI les produits LIGHT, O% => maintenant que je veux du gout,je trouve ces aliments ( qu'autrefois j 'idolatrais en me disant que çà avait le même gout que des aliments normaux, mwé tu parles, on veut sen convaincre mais c'est pas dutt le cas qd on re-goute aux aliments "normaux"') totalement dépourvus de gout, çà ne satisfait pas mon "délicat pallet" ;) :P !
=> vive les biscuits, le chocolat, les pizzas, les pates au fromage, le fromage, les yahourts ( mhum danett*; ah oui jeme suis rendue compte que je me dés-habituer progressivement du " petit dessert sacré" que j'engoufrais après chaque repas en tps de disette ( potde fromage blanc O%) ! mnt je me contente en général d'un repas sans dessert, et si je veux un yahourt j'attend d'avoir une prochaine "vraie" faim

TU VA T ECLATER AU SUPERMARCHE : moi çà a été RAZZIA ( et jai bien passé 2h à regarder ds ts les rayons pr voir quelle petite merveille autrfois bannie pourrait satisfaire mes papilles :P

lecture : moi jai lu le livre " de base" de Zermatti "maigrir sans régime" : ouhlala jai adoré, je crois que chacune des anciennes régimeuses peut se retrouver ds lune ou lautre de ses anecdotes! et puis qd on lit ce livre on se dit "wouw mais comment il fait pr autant me comprendre ce gars là,enfin qqn de censé! !! jaimerais prochainement lire " maigrir c'est ds la tête" (Apfeldorfer ) !


voilà c'est TRES long mais j'étais inspirée (sorry pr les nombreuses fautes de frappe mais jai tappé vite); jespèère que çà t'aura un peu aidé ( moi jaimais bien les longues réponses ;)) ;)
bonne soirée-journée!
43 ans Paris 38
:D Merci et merci ! pour vos réponses si détaillées
j'en avais bien besoin
j'ai hâte de recevoir ma commande de livres (j'ai commandé maigrir sans régime, maigrir c'est dans la tête et mangez conseillé par annick...)
ben voui aucun de ces livres n'était proposé en librairie...snif
mais bon je vais déjà me baser sur VLR et vos réponses
la RA c'est dingue comme c'est libérateur... moi qui est hyperphagique j'ai comme un "poids" en moins...je n'ai jamais pu réellement me résoudre à abandonner certains aliments... et là me dire que j'y ai le droit c'est super destressant...
bon d'accord pour moi ça fait que quelques jours mais je sens que cette méthode est ce dont j'ai vraiment besoin
quand on y réfléchit ça paraît logique : manger quand on a faim s'arrêter quand on n'a plus faim...et tout ce qu'on veut ça c'est le pied
maintenant ce que je trouve le plus embêtant c'est de repérer la faim, car après quelques bouchées je ne sais jamais si il faut que je mange encore ou pas... je me sens bien et tout alors je fais une chtite pause et ça me dit si je continue à manger ou pas mais c'est super dur
Faut que je fasse gaffe le soir de manger trèèèès calmement mais sinon tout ça c'est de très bon augure
J'ai hâte de recevoir les livres...
J'ai planqué ma balance, j'ai compris que c'est une méthode de restriction cognitive : avec la balance c'est elle qui juge nos prises alimentaires alors que sans c'est mon corps qui s'exprime enfin...
Je me sens beaucoup plus en paix...
J'ai bien noté que la perte de poids ou plutôt le chemin vers mon poids naturel sera longue... mais tellement agréable...
Encore merci d'être là... je vous tiendrai au courant...
;)
S
49 ans suisse 993
Je me reconnais beaucoup dans ton témoignage sur mes débuts de RA et les difficultés rencontrées.

Pour l'"équilibre" de tes repas ne t'inquiète pas, au bout de quelques semaines ou mois tu retrouveras aussi le plaisir d'une salade croquante de légumes farcis ou d'un gratin de choux fleurs ou d'un velouté de potiron. Les régimes nous mettent dans une telle restriction que les légumes sont un peu la prison dans laquelle on ne souhaite pas retourner, mais avec le temps on redécouvre tous leurs délices.

je trouve en tous cas que tu démarres avec la pèche, l'enthousiasme et une optique "partons à l'aventure" qui va sans doute t'aider énormément.

Les obstacles il y en aura, forcément. Embarquer pour la RA c'est aussi de pencher sur les raisons qui nous poussent à manger, notre manièrede gérer nos émotions, notre rapport au corps, à la sexualtié au sensations etc.......et là pour moi je dois dire que ca prend du temps.

Je te souhaite bonne lecture en tous cas, il y a de nombreus exemples et outils dans les livres que tu as commandés qui répondront aussi à tes questions sur la faim, la satiété etc. Manger toutes les deux heures en soi pourquoi pas? pourquoi 2 ou 3 repas ou 5? du moment que tu te penches sur tes sensations et que tu retrouves des envies tu es en bonne voie. Certains jours je mange 3 repas avec ma famille. parfois je n'ai pas faim et je ne mange pas. En vacances je picore toute la journée de petites quantités, et au bout du compte je ne grossis pas.

Une aide très précieuse pour moi: la reprise du sport. Pas trop sportive (euhhhh pas du tout?) je me suis mise à la natation trèèèèsss trnaquillement. Une fois de temps en temps, puis plus régulièrement etc aujourd'hui j'y vais chaque semaine avec un plaisir inoui de me dépenser pour moi, pour les bonnes sensations et pour les retrouvailles avec mon corps. Je marche aussi régulièrement. Le sport permet aussi de retrouver une vraie grosse faim après un effort physique et aussi de conserver souplesse, musculature etc.

Bonne route à toi.
B I U