MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

je n'arrete pas de craquer....

36 ans 201
voila deux ans que mon mari et moi nous fesions attention a ce que nous mangeons. on ne se privait pas, mais on mangeait équilibré et on "s'autorisait" un kebbab  
et une pizza par mois.
mais la depuis quelques semaines, j'ai baissé les bras ! d'abord parceque un médecin m'a mise le moral a zéro (meme si je sais que tous mes médecin attitré sont contre lui, ce qu'il a dit m'a énormément énervée), puis je me suis disputée avec mon mari, et la balance ne bougeant pas (ni du bon coté, ni du mauvais), je me suis laissé aller !

maintenant j'aimerais recommencer a faire attention, mais je n'y arrive pas ! je craque tout le temps sur des barres chocolatées, des gateaux.....ma nutritioniste m'a autorisée une barre de chocolat par jour, mais en ce moment je n'en mange pas ! par contre je mange souvent des twix, mars et autres confiseries totalement mauvaise pour moi !

comme j'ai une maladie auto-immune (organes qui s'auto-détruisent par sécrétion d'anticorps) je sais que je ne pourrais pas perdre de poids comme je le souhaite(ou du moins comme les médecin le voudrait car moi 5kg en moins me suffirait vu que je suis seulement complexée par mon ventre), mais justement je dois faire attention a ne pas en prendre plus que ce que j'en ai !

j'aimerais arriver a sortir de cette crise dans laquelle je me suis laissée entrainer, alors si vous connaissez un moyen de me booster, n'hésitez pas a me le dire svp.

merci d'avance pour vos réponses.
38 ans Montréal 1666
Je ne suis pas toi, mais je peux te dire que moi, lorsque je craque, c'est qu'a quelque part je me sens frustrée, privée.

Si on m'empêche les twix, c'est tout ce que je voudrai. Si j'en mange une avec culpabilité, elle ne me rassasie pas et j'en aurai envie encore et encore.

Ce dont tu parles me fait penser à de la restriction cognitive. T'es tout à fait normale. C'est peut-être la méthode qu'il faudrait changer?

C'est toi qui sait mieux que personne.

Personellement, depuis que je mange ce que je veux quand j'ai faim, j'ai perdu ton 5 kg ça continue tranquillement. Mais le mieux, c'est que je me sens bien dans ma tête et que je n'ai plus à lutter toutes les minutes. Je suis libre avec la nourriture.

Quand on a droit à la pizza et aux kebabs tous les jours si ça nous dit, l'envie passe.

Je te souhaite la meilleure des suites

Anick
41 ans Centre 141
Pas mieux.
On ne le repétera jamais assez : UN REGIME N'EST PAS LA BONNE SOLUTION.
38 ans au milieu des poissons 7816
Plus tu vas te priver de tes twix, plus tu vas te sentir frustrée, plus tu vas te sentir vulnérable et plus tu vas craquer.

Tu veux perdre du poids à cause de ton ventre, enfin pour le côté esthétique, et non pour la santé si j'ai bien compris ?
Ce n'est pas en entreprenant un régime que tu vas aller mieux. Le régime va te faire reprendre le poids perdu avec des kilos en plus, en plus je suis certaine que tu le sais.

Connais-tu la RA? Cela serait bon que tu t'y attardes un peu sur ce point.
M
40 ans 283
Je ne pense pas que Fred suive un régime comme on l'entend, elle le dit elle-même, ça fait 2 ans qu'elle fait attention sans se priver...
Il ne sagit pas d'une RA, (ce que je préconise pourtant) mais pas non plus d'un régime comme on l'entend. ;)

J'ai plutôt l'impression que son problème n'est pas alimentaire, c'est plutôt la conséquence d'une baisse de moral en ce moment (dispute...).

Fred, tu sembles surmenée en ce moment, comme tu le dits, ton médecin qui t'a mis le moral à zéro (super pour un médecin :evil: ), dispute avec ton homme...
C'est humain, quand ça va pas trop, on compense et souvent par la nourriture :roll: .

Tu ne dois pas culpabiliser, cela arrive à tout le monde (moi la première).
Tu as pensé à changer de médecin (il semble peu apprécié :? )...
ça va mieux avec ton mari ?

Après, tu peux aussi changer de méthode en ce qui concerne ton alimentation comme suivre une R.A. par exemple :sifl: ..., accompagnée d'une psychothérapie, cela aide à comprendre son comportement avec l'alimentation... ;)

Bon courage ! ;)
38 ans au milieu des poissons 7816
Elle suit bel et bien un régime.
Ce lien te fera voir qu'elle est bien en régime.
Pour toi c'est humain que de penser par la nourriture quand cela ne va pas trop. Moi je dis que c'est le comportement d'une personne qui a des troubles alimentaires.

Les troubles alimentaires ne sont que la conséquence de problèmes. Il faut chercher plutôt la raison pour laquelle elle mange lorsque cela ne va pas plutôt que de rechercher une méthode pour perdre du poids.
M
40 ans 283
[quote="OceanPour toi c'est humain que de penser par la nourriture quand cela ne va pas trop. Moi je dis que c'est le comportement d'une personne qui a des troubles alimentaires.

Les troubles alimentaires ne sont que la conséquence de problèmes. Il faut chercher plutôt la raison pour laquelle elle mange lorsque cela ne va pas plutôt que de rechercher une méthode pour perdre du poids.[/color]

Je veux dire tout simplement que c'est humain de craquer, que cela arrive quand ça va pas bien.
Souffrant moi-même de TCA, cela m'arrive encore maintenant et j'ai appris à me dire "ce n'est pas grave, cela arrive..." afin de pouvoir rebondir et ne pas voir cela comme un échec uniquement !

Et pour moi, les TCA sont la conséquence le plus souvent de problèmes internes ou lointain dont il faut trouver la source pour comprendre le cheminement... ou les raisons comme tu dis.

Ocean, mon impression première en lisant Fred, c'est que ça fait 2 ans qu'elle fait attention à ce qu'elle mange sans se priver, que tout se passe bien mais qu'en ce moment, elle va pas bien et que son alimentation s'en trouve chamboulée.
Après, en effet si elle a l'habitude d'avoir ce rapport avec la nourriture quand elle ne va pas, alors il faudrait penser peut-être à une RA, voir une psychothérapie pour connaître les raisons de son comportement.
C'est ce que j'ai voulu dire à la fin de mon commentaire.

Désolée si je n'ai pas été assez clair Ocean :roll:

Je suis moi même une R.A et une psychothérapie ;)
S
49 ans suisse 993
Je crois aussi que tu es en restriction cognitive, ce qui n'a rien de dramatique puisque tu oeux en sortir et de facon agréable! par exemple en te faisant un repas de twix quand tu as faim.
Tu parles de "mauvaises nourritures" de "craquer" et "d'équilibre alimentaire". Ce sont là des notions propres aux régimes. Il n'y a pas de mauvais nourriture. La seule mauvaise nourriture serait celle avariée ou empoisonnée.......

Comme toi je n'ai ni grossi ni maigri. Mais en mangeant TOUT ce que j'aime en quantités modérées et en respectant ( à peu près) ma faim je m'affine. Je nage régulièrement. Je travaille les aspects psy de la question. Je me sens bien dans ma peau. Cette idée de devoir "se surveiller" est une des pires qui soit. On n'est pas en prison. Nous sommes libres de nous écouter. Plutôt que de "faire attention à ce que tu manges" t'est-il possible de faire attention à TOI, ton ressenti, tes sensations, tes émotions?

Ta nutritionniste, si elle est vraiment convaincue de ce qu'elle préconise et pas ouverte aux méthodes du GROS ne t'aidera pas point de vue RA. POurrais tu lui faire lire quelques articles du GROS ou quelques photocopies de bouquin? a-t-elle jamais entendu parler de ce courant?

Ne baisse pas les bras. Il est possible d'être très heureuse avec ses kilos en trop, sur le ventre ou ailleurs .
38 ans au milieu des poissons 7816
melodya a écrit:
Ocean a écrit:
Pour toi c'est humain que de penser par la nourriture quand cela ne va pas trop. Moi je dis que c'est le comportement d'une personne qui a des troubles alimentaires.

Les troubles alimentaires ne sont que la conséquence de problèmes. Il faut chercher plutôt la raison pour laquelle elle mange lorsque cela ne va pas plutôt que de rechercher une méthode pour perdre du poids.


Je veux dire tout simplement que c'est humain de craquer, que cela arrive quand ça va pas bien.
Souffrant moi-même de TCA, cela m'arrive encore maintenant et j'ai appris à me dire "ce n'est pas grave, cela arrive..." afin de pouvoir rebondir et ne pas voir cela comme un échec uniquement !

Et pour moi, les TCA sont la conséquence le plus souvent de problèmes internes ou lointain dont il faut trouver la source pour comprendre le cheminement... ou les raisons comme tu dis.

Ocean, mon impression première en lisant Fred, c'est que ça fait 2 ans qu'elle fait attention à ce qu'elle mange sans se priver, que tout se passe bien mais qu'en ce moment, elle va pas bien et que son alimentation s'en trouve chamboulée.
Après, en effet si elle a l'habitude d'avoir ce rapport avec la nourriture quand elle ne va pas, alors il faudrait penser peut-être à une RA, voir une psychothérapie pour connaître les raisons de son comportement.
C'est ce que j'ai voulu dire à la fin de mon commentaire.

Désolée si je n'ai pas été assez clair Ocean :roll:

Je suis moi même une R.A et une psychothérapie ;)


C'est humain de se sentir dépassé, c'est humain de craquer en pleurant, mais craquer sur la nourriture c'est une personne ayant des troubles alimentaires. Je ne connais que trop bien ceci, moi-même je souffre de TCA.

Nous sommes d'accord sur un point, il faut qu'elle revoit son comportement vis-à-vis de la nourriture. Envisager la RA est la solution pour ne plus voir la nourriture comme un mal, même le twix ! ;)
La RA te permettra d'écouter ton corps, de ne plus culpabiliser à la moindre barra chocolatée.
M
40 ans 283
Ocean a écrit:
C'est humain de se sentir dépassé, c'est humain de craquer en pleurant, mais craquer sur la nourriture c'est une personne ayant des troubles alimentaires. Je ne connais que trop bien ceci, moi-même je souffre de TCA.


...C'est vrai !
Généralement craquer sur la nourriture signifie souvent troubles du comportement alimentaire...(et c'est humain de craquer de cette façon aussi) mais, effectivement il faut faire qques choses, il ne faut pas rester comme ça...

Je viens de parcourir les différents posts de fred et oui elle a ce problème en effet... comme nous.
Ce n'est donc pas juste un problème du moment (même si cela a tout de même amplifié les choses)... :roll:.

Fais la paix avec ton corps, avec la nourriture...
Comme il est dit, la nourriture n'est pas une ennemie (j'ai tjs du mal à m'en convaincre parfois mais c'est un travail sur soi).
Ta nutritionniste n'est sans doute pas adaptée, parles lui de la RA pour savoir ce qu'elle en pense.
25680
Les régimes et la restriction que tu t'imposes sont la cause de tes crises.
Donc tu n'as pas 36 choix.
Soit tu continues à t'acharner "à faire attention" et les crises peuvent empiré et s'installé.
Soit tu te tournes vers d'autres solutions moins facile comme la RA qui demande de revoir toute ta conception de la nourriture, de trouver un nutrionniste plus au courant que ton actuelle etc

A toi de voir.

Pour info avant que je demenage j'avais fait un bilan de santé pour que tout soir cleanet j'avais rencontré un endocrino qui m'a garantis que je ne pourrais jamais perdre de poids tout au plus 1 ou 2 kilos.
Je ne l'ai pas écouté (bon je m'en fichais en même temps de perdre du poids) et j'ai continué ma RA (celle du GROS), aujourd'hui je suis sortie de l'obésité morbide (stade III) en perdant bien plus que 2 kilos :lol:
Alors les medecins il faut prendre ce qu'ils disent avec des pincettes et méfiances ;) Ils n'ont pas toujours raison !
36 ans 201
Bonour,

toutd'abord merci pour vos réponses.

pour répondre a certaines, oui j'ai un problème avec la nourrture et j'en suis conciente ! j'ai fait des crises d'anorexies il y a quelques années (j'ai perdu 12kg en 1mois), et depuis j'ai toujours des crises de tmps en temps que mon mari arrive a me faire "stopper" trés facilement.

pour ce qui est d'un psychothérapie, j'en suis une our d'autre raison. vous avez raison, je devrais en parler a mon psy, il pourrait peut ere m'aider a me réconcilier avec moi meme !

pour ce qui est de ma nutritionniste, c'est aussi mon endocrinologue. elle connais trés bien mes problèmes de santé (sauf ce problème la a vrai dire). elle m'a ditqu'au vu de ma maladie, je ne dois pas faire de régime. je dois juste manger équilibrer et ne pas me prver ! voila exactement ce qu'elle a dit.
pour le reste, il y a d'abord ma famille dériere moi qui me dit "pourquoi tu mange ca", "tu achee encore ces cochonneries"......et puis il y a aussi mon complexe vis a vis de mon ventre qui fait que je m'AUTO-CENSURE coté nourriture. je suis bien conciente que c'est moi et moi seule qui "m'oblige" a me faire des restrictions alimentaire, mais c'est plus fort que moi.
dans ma tete je me dis que si je ne mange pas sucré, ou ne bois pas gazeux, je finirais par perdre un peu de ventre.
du coup un jour j'ai arrété completement le sucre et j'ai fait un malaise quelques jours plus tard ! la ma nutritioniste m'a engueulé comme jamais un médecin ne l'avait fait !

pour ce qui est du médecin qui a provoqué cette crise chez moi, je ne l'ai jamais revu. c'était un gynéco et j'ai chané pour aller voir une femme qui en plus a la meme maladie que moi (donc elle saitpour le surpoids et les autres effets de la maladie).
mais ce que ce gynéco m'a dit reste dans ma tete malgré tout. et dés que j'y pense mes problèmes alimentaires reprennent de plus bel.

pour ce qui est de mon mari, les choses commenent a s'arranger. d'ailleur je le vois : je ne mange plus de sucreries depuis 2 jours !
25680
Je t'invite à lire cette note, cela pourrait t'aider :
1 an de VLR qu'est ce qui a changé?
M
40 ans 283
Tu devrais en parler à ton psy, pour ma part, je suis suivie car j'ai fait une grosse dépression mais en même temps pour mon comportement alimentaire (au final c'est un peu lié :( )...
Et à ton endocrino aussi ;)

Et puis la famille, pfff... beaucoup ne comprennent pas encore malheureusement :roll: ...

Tu es consciente de ton problème avec l'alimentation... tout n'est pas toujours facile mais accroches-toi. ;)
36 ans 201
merci pour vous réponses.

je vais en parlé a mes médecins, mais le soucis c'est que je vois mon psy que le 2 octobre et mon endocrino le 11 octobre (je pars en vacances en septembre donc la je sais que vais penser a rien de tout ca).
pour ma part, je sais ou le point de départ de mon soucis avec l'alimentation et qui est en cause.
mon psy est au courrant et m'a dit qu'on devra travailler lontemps pour que je fasse surface réellement. mais je n'avais pas fait le lien avec mes soucis avec la nourriture jusqu'il y a deux semaines.

merci pour le lien Anne, je vais le lire de ce pas.
B I U