MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Partir en période scolaire : jusqu'à quel âge?

46 ans à côté de Rouen ;-) 5361
Sur le post de l'absentéisme, Karen fait remarquer :karen a écrit:
Dans les petites classes (maternelle, primaire), l'absentieisme n'est pas du aux enfants, mais bien aux parents, qui  
ont envie de garder le gamin avec eux, ou parce qu'ils ont posé des vacances une semaine avant la fin de l'école pour partir en dehors des gros déplacements de foule...
et ça m'amène à poser une question.

Pour l'instant, Jade est encore bébé et on part en vacances en juin et/ou septembre.

Mais je me demande jusqu'à quel âge on peut faire ça??

Est-ce que dès l'entrèe en maternelle, il est recommandé de ne pas interrompre sa "scolarité" ou bien, on peut raccourcir son mois de juin tant qu'elle n'est pas à l'école primaire?? :-k

Qu'en pensez-vous? Comment faites vous/avez-vous fait avec vos enfants?

Jusqu'à quel âge êtes vous partis en vacances pendant la période scolaire?

Merci :D
F
45 ans 1434
normalement le fait d'inscrire un enfant à l'école engage à une assiduité
sauf cas exeptionnel (maladie , empêchement familial dontr les vacances ne font pas parti )l'enfant est tenu d'aller à l'école même en maternelle
les instits sont mçeme tenus de signaler les enfanbts absents sans raisons valables
cela dit on est plus tolérant en maternelle qu'en primaire
45 ans 17521
femmechocolat a écrit:
normalement le fait d'inscrire un enfant à l'école engage à une assiduité
sauf cas exeptionnel (maladie , empêchement familial dontr les vacances ne font pas parti )l'enfant est tenu d'aller à l'école même en maternelle
les instits sont mçeme tenus de signaler les enfanbts absents sans raisons valables
cela dit on est plus tolérant en maternelle qu'en primaire


il y a plus de tolérance dans la mesure où la scolarité n'est pas obligatoire avant l'école primaire, me semble-t-il... mais en même temps, peut-être que pour la petite section, c'est pas bien grâve, certains enfants n'allant à l'école que le matin, la première année (en province surtout où les enfants sont pris à partir de 2 ans, sous réserve qu'ils soient propres), etc...

mais ensuite, je pense que c'est dangereux dans le sens où si les parents décident pour leur confort que l'enfant peut sêcher l'école pour partir en long week end ou pour les vacances, pourquoi respecterait-il plus tard l'école et les enseignants puisque ses parents ne le font pas ?

c'est que qui me gène là-dedans... l'enseignant, lui, ne part pas plus tot en vacances, il a un programme, et les enfants ont des choses à acquérir tout au long de l'année, y compris dans les petites fêtes de fin d'année, jusque dans les derniers jours...

nous sommes tous soumis à des obligations sociales... par exemple, en tant qu'adulte, on peut très bien poser des vacances, et que celles-ci nous soient refusées par notre patron... c'est pénible mais c'est comme ça. Dès lors que l'enfant est scolarisé, il intêgre un système qui n'est plus celui de la famille, c'est dans ce système qu'il passe le plus clair de son temps, il suffit de calculer le nombre d'heures que vous voyez votre enfant réveillé, et le nombre d'heures où il est absent de la maison parce qu'à l'école... c'est un fait, il faut l'accepter, parce que cette intégration et cette compréhension qu'il aura du système va faire de lui un être plus ou moins équilibré, plus ou moins respectueux... la conception que les parents ont de l'éducation, leur respect des enseignants, des rêgles, va aussi s'imprimer...

Donc je pense important que les parents respectent ça, même si ça les oblige à partir trois jours plus tard en vacances...

je suis fille d'institu, et je n'ai jamais sêché l'école, volontairement ou par la volonté de ma mère, bien sur... ok, vu qu'on avait les mêmes dates de congés, ça aurait été difficile :mrgreen: mais elle aurait très bien pu m'envoyer chez mes grands parents en vacances ou je ne sais pas quoi, mais non... j'allais toujours au bout des périodes scolaires, et je trouve ça tout à fait normal.
48 ans Nord 3084
Lors de l'inscription et de la visite de l'école (1e année de maternelle en septembre), la directrice nous a bien fait comprendre que l'école ce n'est pas le centre aéré et qu'on y met l'enfant quand bon nous semble.

Le fait de l'inscrire c'est comme un contrat moral. Il faut jouer le jeu. Alors biensur l'école n'est pas obligatoire avant 6 ans.

Pareil pour le samedi. Ce n'est pas que fait pour que les parents dorment lol
Elle préfère à la limite que l'on garde les enfants chez nous l'aprèm et qu'ils aillent à l'école le samedi matin car ils font des activités qu'ils ne font pas forcément la semaine. Comme les cadeaux des fêtes, de l'informatique etc etc
48 ans 76 10598
Pendant les deux premières années de maternelle de chloée, il y avait rarement plus de 5 enfants le samedi matin sur une classe de 25.

Pourquoi? Tout simplement parce que la grande majorité des parents préféraient dormir ce jour-là ( et je n'invente pas, c'est eux qui le disent).

Perso, cela me dérange. Certes, l'école maternelle n'est pas obligatoire mais ce n'est pas non plus un libre service où les parents font garder leurs enfants gratuitement quand ça les arrange.

Comme le souligne aussi Karen, on insiste sur le respect des professeurs et de l'école et ce respect doit commencer par les parents.

J'avoue avoir fait manquer l'école une journée à Chloée deux ou trois fois pour des raisons non-justifiables mais à chaque fois, les instits étaient duement prévenus. Et c'était vraiment parce qu'on ne pouvait pas faire autrement ( les joies d'habiter très loin de sa famille).

Par contre, pour répondre à la question au sujet des vacances, une fois que son enfant entre à l'école, il faut se résoudre à rejoindre la grande vague des juilletistes ou des aoutiens.
1443
Je suis entrée à la maternelle à 3 ans et les deux premières années ma mère venait me chercher à midi (elle ne travaillait pas) parce qu'elle préférait que je fasse la sieste chez moi plutot qu'à l'école.
Je ne pense pas que les institutrices aient trouvé quelque chose à y redire.
Ne vaut-il mieux pas un enfant en forme uniquement le matin plutôt qu'un enfant bougon toute la journée ?
Je venais le samedi quand j'en avais envie et je ne vois pas non plus ou est le souci, en quoi est-ce un manque de respect façe aux instituteurs(trices) ?
Et je cumule enfin à ça le fait de ne pas être allée à l'école au mois de juin jusqu'en CM1 à peu près... :oops:
Aujourd'hui je fais des études supérieures, je veux être institutrice donc finalement ça ne m'a pas rendu irrespectueuse de l'école ou de cette profession...

Bref, Petronille, dis-toi au moins qu'il y a des enfants qui s'en sortent très bien même s'ils ont pas été très assidus à la maternelle.
Par contre certains ont un sale caractère :D
48 ans 76 10598
Jazz a écrit:
Je suis entrée à la maternelle à 3 ans et les deux premières années ma mère venait me chercher à midi (elle ne travaillait pas) parce qu'elle préférait que je fasse la sieste chez moi plutot qu'à l'école.
Je ne pense pas que les institutrices aient trouvé quelque chose à y redire.


Bien sûr que les instits ne trouvent rien à redire puisque c'est même conseillé dans certaines maternelles ( celle de Chloée par exemple). La première année, elle n'y allait que le matin vu que l'après-midi, elle dormait facilement jusqu'à 16h.

jazz a écrit:
Je venais le samedi quand j'en avais envie et je ne vois pas non plus ou est le souci, en quoi est-ce un manque de respect façe aux instituteurs(trices) ?


Moi, ce qui me gêne, c'est le fait que les parents considérent l'école comme une garderie, n'y mettant pas leurs enfants quand ils ont la possibilité de les garder chez eux. Je ne parle pas pour ta mère mais pour les parents que je connais. L'école maternelle n'est pas obligatoire donc je pars du principe que si on y inscrit son enfant, on accepte de se plier aux règles.
Quand au manque de respect, imagines que tu ais planifié des activités pour 25 personnes inscrites et que 23 se desistent sans prévenir.
52 ans à la montagne 706
Mes enfants sont grands maintenant mais je me permets d'intervenir dans cette discussion ......lorsque notre fils est entré à la maternelle je ne travaillais pas;c'était un gros dormeur et il me semblait naturel que l'aprés midi il dorme à la maison;à l'époque nous habitions en Bourgogne et son pere travaillait toute la semaine à Paris,il partait trés tot le matin et rentrait tard le soir;à la rentrée j'ai donc demandé à l'instit si elle ne voyait pas d'inconvénient à ce que je garde notre fils à la maison le samedi matin ;il en a été ainsi jusqu'à la grande section;c'était une petite école et je pense que ces "arrangements" sont plus difficiles dans les écoles chargées ou d'autres parents attendent parfois de la place pour leurs enfants.
Quand aux vacances dés qu'ils sont rentrés à l'école nous avons pris nos vacances en aout.
Pour le respect,on peut avoir un arrangement avec l'instit,surtout dans les écoles de villages,mais il ne faut pas en abuser et s'en tenir à l'accord passé.......le fait de ne pas aller à l'école le samedi n'empeche nullement les parents d'inculquer le respect de l'école et des enseignants à leurs enfants.Et je pense que cette abscence est "acceptable" en maternelle mais qu'ensuite il faut respecter le rythme scolaire,ne serait ce que pour le travail scolaire.
Voili voilou........désolée d'avoir été si bavarde. ;)
N
42 ans Massy 77
mes enfants ne sont jamais allés à l'école le samedi matin en maternelle pour la bonne raison que les instits l'ont demandé!
les samedis travaillés étaient utilisés pour les réunions, préparation d'activités, de fête de fin d'année... les 3-4 enfants (pour toute l'école!!) qui étaient là jouaient avec une Atsem toute la matinée!
B I U