MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

sautes d'humeur

41 ans 2883
Hello!

je n'ai pas encore vu de sujet sur ce thème :mrgreen:

J'aurais aimé savoir si vous aviez constaté des changements radicaux ou exagérés dans vos humeurs avec la venue de la  
grossesse, à partir de quel mois (tôt, plus tard, etc), comment vous avez géré ça, et puis des anecdotes si vous avez :)

Pour ma part, je viens ce matin de passer mes nerfs sur une pauvre comptable d'une société cliente de la notre, pour un problème de facturation, je n'en suis pas revenue de la façon dont je me suis énervée!! Ok, j'étais dans mon droit parce qu'elle était de mauvaise foi et me racontait des salades pour gagner du temps et ne pas payer de frais supplémentaires, mais je pense qu'elle se souviendra longtemps de "l'hystérique de la société machin" :D Mes collègues aussi d'ailleurs, qui pouffaient derrière leurs bureaux...

Et la semaine dernière, jeudi, c'est un collègue avec qui je me suis disputée, je bouillonais, j'avais presque l'impression que de la fumée me sortait des oreilles.
39 ans Lille 267
kikoo!

Alors moi j'ai pas l'impression d'avoir ce genre de problèmes d'humeur mais je viens de poser la question a mon chéri et allez savoir pourquoi lui, il et mort de rire... :shock:

Donc je crois que oui des fois j'ai des réactions bizarres ou du moins je vais m'enerver ou me mettre a pleurer beaucoup plus facilement pour des trucs qui ne m'auraient fair ni chaud ni froid habiltuellement.

Par contre de là à dire de quand ça date... :-k
41 ans là 5969
les coups de nerfs :roll: :lol:
je me souviens qu'en début de grossesse (tellement début que le savais pas) au boulot, je pouvais m'énnerver vraiment tres fort...
ils sont passé de la nana tres arrangeante, à celle toujours en rebélion, toute rouge et qui est prete à hurler... ou à pleurer de rage :oops:

ensuite quand je leur ai annoncé la grossesse, bizarement tout le monde était toujours d'accord avec moi :lol:

sauf je me souvien d'un passager, lui doit aussi s'en souvenir, je me suis bien pris le bec avec lui, si bien qu'il a failli ne pas prendre son avion :twisted:

sinon pour ce qui est des sautes d'humeur, y a plein d'annecdotes sur le forum... je regarde si je retrouve ;)
41 ans là 5969
bon je n'ai trouvé que ça et ça sans doute plus de choses sur les colères dans le second lien ;)
M
43 ans Pau 568
Dans la série bizarre de chez bizarre !!! Ce week'end ma frangine me montre une plaquette réalisée par une de ces collègues assistante maternelle avec la crèche et les bouts de chous. Ben je me suis mise à pleurer. Faut pas chercher à comprendre.
48 ans 76 10598
Pendant mes deux grossesses, j'étais emue jusqu'aux larmes par la moindre miévrerie jouant un peu sur la corde sensible. Je pouvais donc me mettre à pleurer comme une madeleine devant un épisode de Joséphine Ange gardien. :roll:
L
36 ans strasbourg 204
moi c'est soit je pleure (que ce soit drole triste ou cruel)
ou alors je rigole non plutot j'éclate de rire (pour les meme raison)

c'est assez déstabilisant au faite meme moi je ne sais jamais si je vais rire ou pleurer

lol

mon zomme n'y comprend rien et il a décidé de ne plus chercher à me comprendre
39 ans din l'finfond de ch'nord 641
Moi je pouvais pleurer de colère !!! Je prends le train pour aller travailler et un soir pour rentrer chez moi nous sommes restés coincés dedans pendant plus d'une heure et bien j'ai failli frapper le contrôleur (qui n'y était pour rien le pauvre !!!)
Pareil au boulot, je me suis mise à pleurer de colère car ma patronne n'avait pas vu un dossier à moi avant que je parte en vacances et je devais donc rester pour qu'on le voit après !!!
Je pouvais aussi pleurer (mais pas de colère cette fois ;) ) à chaque fois que je voyais un bébé dans une poussette...
Par contre maintenant que mon p'tit bout à 8 mois je pleurs quand j'entend aux infos que des gens ont fait du mal à de enfants !
Et je suis super attendrie quand je vois des p'tits bouts dans la rue (je pourrais fondre en larmes !)
48 ans Puteaux 569
Moi aussi je passais mon temps à pleurer, quand j'étais contente, en colère, fatiguée, de bonne humeur. Une vraie madeleine.

Et dans mes sanglots je disais "c'est rien, ce sont les hormones". Au début, mon homme s'inquiétait mais après il relativisait.
B
37 ans ile de france 188
Moi quand je suis enceinte je suis de super bonne humeur

d'ailleurs c'est quasimment à ça que je sais que je suis enceinte :roll:

en fait d'habitude je suis une raleuse invetérée rien ne m'arrete je rale je rale je rale

mais quand je suis enceinte tout va bien

mon mari m'adore quand je suis enceinte :lol:
B
37 ans ile de france 188
désolée pour les répétitions

je crois que tout le monde aura compris que je suis enceinte ;)
41 ans 2883
Je suis aussi d'humeur assez joyeuse (enfin maintenant que les deux premiers mois sont passés, ça va mieux, lol), je chantonne tout le temps, mais il ne faut surtout pas m'énerver où je pars au 1/4 de tour!
50 ans Bretagne 357
J'ai mon Doudou qui me dit "viens mouiller le t-shirt que j'ai pas". Je peux pleurer et rire en même temps en lui disant "je sais pas pourquoi je pleure".
Et ce matin je me suis énervée parce que je voulais faire un truc sur l'ordinateur et Doudou était derrière moi et il m'a donné un système pour aller plus vite.
Je suis partie en vrille, il a pas bien compris et moi non plus d'ailleurs.
Mais heureusement çà ne m'arrive pas souvent................ enfin je crois.
Il faudrait peut-être que je lui demande....
41 ans 2883
Cette semaine, je dors mal, j'ai des soucis d'estomac, je stresse au boulot, résultat: deux crises de colère incontrolables, et une grosse crise de pleurs en plein supermarché.
Figurez vous que je suis allée faire les courses toute seule, avec packs d'eau, packs de lait à porter. Mais vers la fin des courses, j'ai commencé à avoir des douleurs au ventre, à me sentir pas bien. Je suis allée vers une caisse, mais j'avais mal calculé mon coup: je pensais que les deux personnes devant n'avaient pas beaucoup d'articles, et la femme juste devant a sorti un sac entier rempli de petits trucs.

Et là, miracle: la caissière qui se lève, et qui me demande: "vous étes prioritaire?" et là, je vois une affichette: caisse prioritaire femmes enceintes personnes handicapées: j'ai tellement peu l'habitude de ces caisses et je réalise si peu que je peux les utiliser que je n'avais pas vu le panneau! je dis oui, et elle me fait passer devant les deux autres clients qui me sourient: entre les douleurs, la fatigue, et l'émotion de passer devant tout le monde avec en plus la gentillesse de la caissière, je me suis effondrée en larmes en vidant le caddie.

Et ça a duré tout le long, dans le trajet dans la voiture, et jusqu'à chez moi où zom m'attendait pour vider le coffre.

TERRIBLE: si on m'avait pas prevenue que les hormones influaient sur l'humeur, je pense que je m'inquieterais gravement sur ma santé mentale.
41 ans là 5969
excellent!!! :lol:
j'adore ce genre d'annecdotes ;)
B I U