MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Etre pleine, un TCA ?

M
44 ans Ici et là... 2050
Coucou... J'ai une tite question...

L'autre soir je me suis fait une salade au dîner, pas une salade régime, une vraie salade composée avec mais, avocat, surimi, carotte rapées, pamplemousse,  
je l'ai mangé avec plaisir et après je n'avais plus faim, pour rester sur une note sucrée j'ai quand même pris une compote.

En allant jeter le pot de compote je n'avais plus faim mais je me sentais vide, comme si je n'avais pas mangé, alors j'ai mangé des princes et du lait. Pourquoi ? aucune idée ! Le résultat : après avoir fini le paquet de princes (il était déjà entamé) je me suis sentie remplie et je me suis fait la réflexion que j'avais trop mangé, pourtant je me sentais mieux que quand j'avais mangé juste ce qu'il me fallait.

Ca a un nom ce machin qui m'arrive ? Vous avez déjà été bien de vous sentir mal ? Suis pas sure d'être très claire en même temps.
50 ans Sud ouest 356
ça ressemble à de l'hyperphagie, non ?
Manger juste pour satisfaire un vide, une angoisse qui n'a rien à voir avec la faim...
37 ans val de marne 94 1705
Et bien ça ressemble a ce qui m'arrive a chaque repas. Les jours ou j'essaye de m'arreter à satiété, je fini par me ruer sur tout ce qui se mange pour me remplir. J'ai pas encore commencé ma RA, mais je crois que je vais vraiment avoir du mal a me débarrasser de ça.
S
49 ans suisse 993
Ca m'arrive aussi, parfois j'ai envie de me sentir "remplie", l'estomac presque tendu, assez désagréable en fait. Dans ces cas là j'essaie de voir ce qu'il m'arrive, si j'ai eu une contrariété, comment je me sens, de quoi j'aurai envie........

J'ai moins ce besoin d'être pleine si je mange très très tranquillement, lentement et quelquechose de très bon. Alors dans ce cas je m'arrête plus tôt.Au début je metttais un réveil sur ma table, manger en 30 minutes était impossible. Mes repas durent maintenant 20mn environ. peut être as tu mangé trop vite ta salade? Peut être avais tu seulement envie de sucré? Moi j'aime finir sur du sucré. Je mange mon repas tranquille et dans la soirée j'ai mon rituel tisane ou thé au lait avec du chocolat!!!!!!!

Je crois que pour moi le fait de m'être litéralement "bourrée" pendant des années, d'aliment régime ou pas m'a habitué à ces sensations. Mais si c'est une habitude cela peut se changer. Avant je fumais, j'adorais la sensation du tabac dans les poumons même si parfois en fin de soirée ca faisait mal et maintenant la simple odeur d'une clope me dégoute.
M
44 ans Ici et là... 2050
Je mange toujours très lentement, il m'arrive d'ailleurs souvent d'en être toujours au plat de résistance alors que mon époux a fini le plat, manger son dessert et été fumer sa cigarette d'après manger ...

J'ai déjà connu aussi des moments d'angoisse ou d'ennui ou je mangeais pour de "mauvaises raisons" mais là, ce soir là, je n'étais pas angoisser, je ne m'ennuyais pas... juste que je n'étais pas remplie, que j'avais l'impression de ne pas avoir mangé. J'y comprends vraiment rien, ça m'énerve :(
C
50 ans 1965
Il ne faut pas non plus qu'à chaque situation un peu perturbante, on se dise qu'on a un TCA. Attention de ne pas virer dans une obsession de mettre un mot à tout...et de tout voir en noir! ;)

On peut se demander le pourquoi... La fatigue peut être une cause, l'ennui, une angoisse, etc...bon là tu dis que c'était juste pour être remplie... Et bien accepte le fait que tel jour tu avais ce besoin là...mais demande-toi ce qu'il y a de si genant à ne pas se sentir remplie... C'est une sensation de vide? Peur d'avoir de nouveau faim?
M
44 ans Ici et là... 2050
Si je m'interroge c'est que ce n'est pas la 1ère fois que ca m'arrive mais je dirais que c'est la 1ère fois que je m'en rends compte si clairement.

EN fait après avoir fini mon verre de lait et le paquet de gateau je me suis rendue dans la cuisine pour débarrasser et là je me suis dit : "j'ai mal au ventre, je suis tendue, j'ai trop mangé" et puis tout de suite après "tiens c'est bizarre je me suis déjà dit ça y'a 3 jours" et ça a fait tilt dans ma tête : finalement je ne me sens bien, rassasiée, que lorsque j'ai trop mangé, lorsque mon ventre me fait mal, lorsque je me sens mal... Si ce n'est pas le cas j'ai l'impression de ne pas avoir mangé et effectivement peur d'avoir faim plus tard.
C
50 ans 1965
Mathilde76 a écrit:
Si je m'interroge c'est que ce n'est pas la 1ère fois que ca m'arrive mais je dirais que c'est la 1ère fois que je m'en rends compte si clairement.

EN fait après avoir fini mon verre de lait et le paquet de gateau je me suis rendue dans la cuisine pour débarrasser et là je me suis dit : "j'ai mal au ventre, je suis tendue, j'ai trop mangé" et puis tout de suite après "tiens c'est bizarre je me suis déjà dit ça y'a 3 jours" et ça a fait tilt dans ma tête : finalement je ne me sens bien, rassasiée, que lorsque j'ai trop mangé, lorsque mon ventre me fait mal, lorsque je me sens mal... Si ce n'est pas le cas j'ai l'impression de ne pas avoir mangé et effectivement peur d'avoir faim plus tard.


Je crois que c'est est intéressant...la peur d'avoir faim plus tard.
Image toi ce qu'il arriverait si "plus tard" tu as faim...en quoi ça a de l'importance? Si plus tard tu as faim, j'imagine que tu mangeras un bout et puis voilà...
Tu t'es déjà restreints pendant une période? Parce que peut etre qu'en fait, tu as peur d'éprouver la faim...
M
44 ans Ici et là... 2050
En effet je me suis déjà restreinte en faisant des régimes, plus ou moins forcé par ma maman étant jeune. Mais surtout je suis née hypotrophique, je pesais 2kg150 et était à terme car le placenta apparemment n'était pas assez nourrissant et du coup cette peur d'avoir faim remonte peut être à cette époque.

En théorie je me dis que oui si j'ai faim je mange, mais j'ai été élevée à coup de "on ne mange pas en dehors des repas" et donc manger en dehors d'un repas ça me parait pas naturel...
44 ans au sud de paris 431
Moi je ne sais pas ce qui provoque ça: une habitude? surmement, peur d'avoir faim plus tard? je ne pense pas, car je mange en excès encore plus chez mon chéri où je sais que je peux manger ce que je veux quand je veux ,ce qui n'est pas le cas chez mon père où je ne peu pas manger entre les repas et où je me sens toujours "fliquée" pendant le repas, mais après ces repas, (j'ai honte a le dire je ne l'ai jamais vraiment avoué) je m'arrange pour etre seule dans la cuisine où les restes des plats son posé en attendant d'etre rangés, et je picore dedans des morceaux de viandes ou autres car pendans le repas je me sent surveillée sur les quantités que je me sert. Et ça ça m'arrive a chaque repas chez mon père.

Voila je crois que ce que j'ai raconté est un peu décousu mais c'est exactement ce qui se passe dans ma tête. Je n'arrive pas a savoir pourquoi, mais je dois avoir mal au ventre, mais quand j'ai mal au ventre je me sens aussi horriblement mal.
37 ans val de marne 94 1705
Fabounet a écrit:
Moi je ne sais pas ce qui provoque ça: une habitude? surmement, peur d'avoir faim plus tard? je ne pense pas, car je mange en excès encore plus chez mon chéri où je sais que je peux manger ce que je veux quand je veux ,ce qui n'est pas le cas chez mon père où je ne peu pas manger entre les repas et où je me sens toujours "fliquée" pendant le repas, mais après ces repas, (j'ai honte a le dire je ne l'ai jamais vraiment avoué) je m'arrange pour etre seule dans la cuisine où les restes des plats son posé en attendant d'etre rangés, et je picore dedans des morceaux de viandes ou autres car pendans le repas je me sent surveillée sur les quantités que je me sert. Et ça ça m'arrive a chaque repas chez mon père.

Voila je crois que ce que j'ai raconté est un peu décousu mais c'est exactement ce qui se passe dans ma tête. Je n'arrive pas a savoir pourquoi, mais je dois avoir mal au ventre, mais quand j'ai mal au ventre je me sens aussi horriblement mal.


Oups j'ai posté sous le compte de mon chiri.

Voila ce message c'est moi qui l'ai ecris pas fabounet :oops:
37 ans val de marne 94 1705
Melinemeline a écrit:
je mange en excès encore plus chez mon chéri où je sais que je peux manger ce que je veux quand je veux



Peut après avoir posté ça, mon chéri a mi le doigt sur la raison pour laquelle je mange autant chez lui.

Je ne sais plus comment c'est arrivé mais il m'a dit que je faisais des provisions. Et là ça a fait tilt. En ce moment, je ne passe le week end chez lui qu'une fois toute les deux semaines environs. Le reste du temps, je suis chez mon père. Comme je l'ai dit, la bas je suis fliquée, meme si depuis que je suis majeure la pression a diminué, je me sens toujours surveillée sur les quantités que je mange aux repas. En plus, ma belle mère controle totalement la nourriture, c'est elle qui décide des repas, meme le midi elle me prépare ma gamelle. Ca me parait impossible de le faire moi meme, je ne sais pas, c'est elle qui fait a manger, point.
Quand je suis chez mon chéri, il m'achete les chose dont j'ai envie de manger et j'en mange quand je veux sans culpabilité. Je ne comprenais pas pourquoi, alors que je passe du temps avec le seul homme qui m'a jamais rendu heureuse et chez qui je peux manger ce que j'aime sans culpabilité, j'avais besoin de me remplir encore plus que d'habitude. Maintenant j'ai compris, je fais le plein, en prévision des quelques jours durant lesquels je n'aurai plus aucun controle sur la nourriture et ou je serais surveillée chez mon père. Maintenant que je le sais, ça va mieux. Parce que dès que j'aurais un boulot, je pourrais vivre avec mon ange, et je n'aurais plus a redouter de retourner chez mon père a la fin du week end et de ne plus pouvoir manger ce que je veux quand j'en ai envie (et quand j'ai faim surtout).
S
49 ans suisse 993
Ce quetu dis sur ton vécu en famille m'interpelle beaucoup. Je trouve très dur ta situation. Elle n'a pas l'air comode la belle mère. Perso pendant longtemps quand j'allais chez mes parents je mangeais ce qu'il y avait, sans commentaires et sans oser dire quoi que ce soit. progressivement avec la Ra j'ai pris de l'assurance. Je prenais l'initiative de proposer et faire à manger. Je me servasi moi même mon assiette (alors que mon père aime bien contrôler ce qu'ilmet dans l'assiette de chacun). Petit à petit j'ai même complètement refusé certaines choses parce que plus faim ou plus envie.

Te serait-il possible de t'affirmer un peu par rapport à la gestion des repas? de faire à la limite quelques courses de choses que tu aimes vraiment pour toi? de ne pas manger systématiquement avec eux, même une fois par semaine ce qui te permettrait peut être de te sentir moins frustrée?
37 ans val de marne 94 1705
ça me parait impossible, je sais pas comment l'expliquer, surement que je ne sais pas m'affirmer. Et puis surtout, ma belle mère c'est le genre cuisine équilibrée, légume poisson, limitation sur le fromage etc... quand je me fait ma bouffe moi c'est pate, patate, viande bien grasse et beaucoup de fromage. Bon je ne vais pas me plaindre non plus, ma belle mère fait quand meme très bien la cuisine, c'est la seule personne qui sache cuisiner des légumes et du poisson que j'arrive a manger sans degout et meme parfois avec plaisir, et puis il nous arrive aussi de manger des frites ou de bons desserts.
Je ne sais pas, je pense plutot que j'ai eu l'habitude d'etre surveillée en permanence chez eux, quand j'était petite quand je passais les week end chez eux c'était beaucoup de légume et des portion pas énormes par raport a ce que je mangeai chez ma mère, et en laitage c'était yaourt à l'aspartam quand tout les autres mangeaient du fromage (d'ou mon adiction au fromage aujourd'hui). Je crois que j'ai gardé cette idée qu'ils surveillaient tous mes faits et gestes a table, et je crois que je n'arriverais pas a faire une RA sans pouvoir décider moi meme ce que je mangerais et quand je mangerais. Enfin le repas a la maison, c'est sacré, c'est le moment ou la famille se retrouve réunie, refuser de manger avec eux ça serais un signe de rejet de ma famille.

Enfin bon si tout ce passe bien, j'aurais bientot un boulot, je pourrais bientot m'installer avec mon homme et décider tout les jour de ce que je mange, bref je pourrai enfin faire ma RA.
43 ans a coté de bordeaux 308
cette sensation de repas pas fini, de vouloir encore s'en mettre plein la panse, ben moi je ressentais ça quand j'étais au régime! et g commencé à ne plus avoir ces "manques" quand j'ai mangé des féculents aux repas! miraculeux!!!!!!! (avant c'était INTERDIT!!!!!) du coup, mon corps a ce qui lui faut en énergie et hop, je peux passer à autre chose!


hier soir moi aussi j'avais fait une salade de tomates avec du jambon....pas terrible, je vous l'accorde! j'ai complété ça avec du chèvre et me suis régalée! mais aprés etre sortie de table et avoir couché ma fille, ben g mangé le paquet de savane! bon, j'étais pas "gonflée" ni rien, et du coup g pas culpabilisé car je savais que:
- je n'avais pas assez mangé à table
- je n'ai pas pris assez de plaisir car je me suis restreinte sur le fromage en me disant kil ne fallait pas que j'abuse!


tt ça pour dire que je suis d'accord avec cornflakegirl: il ne faut pas voir des TCA partout non plus! le corps a parfois des besoins et envies différentes selon les jours! alors, no panic no stress!!!!!!
B I U


Discussions liées