MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Moqueries "en douce" sur mon poids au travail - qu

I
46 ans Reims 505
Bonjour à toutes et à tous,

Voilà ce qui m'amène vers vous : je travaille dans une entreprise "familiale" (je déteste de mot dans un tel contexte !) depuis 9 ans  
et dans laquelle je suis la seule femme, avec une jeune stagiaire de 18 ans. Les autres sont mes 3 patrons (hé oui, je suis une grande chanceuse, 3 pour moi toute seule !) et 3 ouvriers.

Cela fait plusieurs fois que me reviennent aux oreilles des réflexions qui ont été faites sur mon poids, sur mon physique, mais bien évidemment jamais rien devant moi, ni rien que je puisse entendre directement. Ces moqueries viennent d'un ouvrier et également de certains de mes patrons !!!

Sans que je le veuille, ceci me blesse et j'aimerais mettre fin à ces moqueries de gamins attardés...mais sachant que je ne suis pas censée être au courant de ces moqueries, je ne sais pas comment m'y prendre !

Pouvez-vous m'aider s'il vous plaît ?

Merci beaucoup !!!
38 ans 22/29 2570
Je suis désolée pour toi.
Hélas, je ne sais pas quoi te dire.
Il faut être honnête, je suis sûre que la majorité d'entre nous sont critiquées par leurs poids derrière leurs dos par les collègues. C'est inévitable, les critiques liées au physique existeront toujours.
A part leur dire directement ce que tu sais, je ne vois pas comment tu peux t'y prendre.
Un conseil, reste épanouïe, souris, soit agréable et peut-être qu'un jour, ces moqueries laisseront place à de jolis commentaires. :P
I
46 ans Reims 505
Merci pour ta réponse...

Je suis boen consciente des critiques et moqueries, mais c'est totalement déplacé, alors que je ne suis pour rien dans le truc : par exemple l'alarme s'est déclenchée un jour, parce qu'une mouche est passée devant la cellule, et mon patron (61 ans quand même !) a trouvé intelligent de dire en riant devant les autres "hé bien heureusement que ce n'était pas Isabelle sinon ça aurait sonné toute la nuit !" et je trouve ça d'une connerie insondable !!! Et c'est purement pour faire un mot.

La maison dans laquelle je bosse est une maison de Champagne, très vieille France, super catho, très "prout prout" et on attendrait de ces gens d'être un peu "charitables" vis à vis d'une personne "différente" (je mesure 1.75 pour 105 kilos maintenant) et ce qui me dégoûte par dessus tout ça c'est de ne pas pouvoir leur claquer le beignet une bonne fois pour toute !!!

Bisous !

Isa qui compte bien garder le sourire !!!
41 ans 2883
Tu peux aussi leur faire avoir honte de leur comportement, dans le sens:
" je suis tellement contente de travailler avec des gens tels que vous: il y a beaucoup de gens dans des entreprises qui n'hésiteraient pas à faire des blagues stupides ou des remarques méchantes sur mon physique devant moi ou dans mon dos, mais je n'entend rien de tel ici, vraiment, vous étes des gens biens." Avec un grand sourire innocent aux lèvres.

Sinon, il te reste la contre-attaque. Aprés tout, ils se foutent peut être de ton poids, mais tu peux aussi te moquer d'un trait de leur physique ou de leur caractère "pour rire", vu qu'eux aussi, c'est surement "pour rire" qu'ils sont méchants...

Dans le genre: c'est clair qu'avec toi l'alarme risquait de sonner toute la nuit, vu qu'il n'y en a pas un seul d'entre eux qui soit assez futé pour trouver le bouton on/off pour l'éteindre...
48 ans CERGY (95) 871
Coucou
Je suis assez d'accord avec Moune.

Et tout dépend du type de moquerie...

Si par ailleurs tu es bien considérée, si tes patrons et collègues sont contents de ton boulot, tu n'as pas à te sentir mal pour ton poids. Si ça les fait ricaner, c'est juste parce qu'ils sont légèrement immatures, c'est tout.

Sans leur rentrer dedans, tu peux toujours insinuer subtilement que tu es au courant de leur petit jeu, sans perdre ton dynamisme et ton sourire. Leur montrer que tu n'es pas dupe, mais que voilà, c'est comme ça... Et que ça ne t'empêche pas d'être efficace. Que je sache, même si tu es ronde, quand ils ont besoin de te demander quelque chose, ils savent te trouver, non ?

Comme tous les gamins, ils devraient se lasser de leur nouveau petit jeu. Et si ça continue, et bien tant pis, tu y vas franchement, tu te plantes en face de ce fameux patron, et tu lui dis juste que tu sais ce qui se dit, mais que tu apprécierais que ça s'arrête pour travailler dans de bonnes conditions. Tu as été engagée pour tes compétences, et tu aimerais que les commentaires à ton sujet se bornent à tes compétences...
(là, je t'écris en connaissance de cause, je l'ai déjà fait ;) mais dans une grosse boite américaine, où je travaille toujours...)

Bon courage
S
40 ans Ici ou ailleurs 44
Bah je pense aussi être victime de ce genre d'enfantillages, il faut se dire que les gens stupides aiment critiquer, et s'ils ne trouvent rien à redire sur le professionnalisme, bin c'est le physique qui trinque.
Je suis une des plus forte de mon service (une 50aine de personnes) et mon collègue de bureau est un fringant jeune homme qui adore les jeunes filles minces. Il fait des allusions mignonnes sur elles mais bizarrement jamais sur moi. Allez comprendre.
Du coup ma parade envers lui en envers mes autres collègues, c'est que je les fais s'enfoncer encore plus. Je joue les idiotes, celle qui ne comprend pas, et qui demande une explication plus poussée, la plupart du temps il se confond en excuses, bredouille des mots mais n'ose jamais rien dire de plus vexant. Il comprend.
Maintenant je suis la fille ronde, dynamique et souriante du service ! Et en plus je pratique l'autodérision. Bref je suis parfaite ! :lol:

Tout ça pour dire que le message à faire passer par ses actes c'est : "oui je connais mon poids, vous l'avez remarqué félicitations votre interface yeux-cerveau fonctionne, parcontre le programme "humour" est à revoir ! "

:kiss:
L
43 ans 126
@ Isabelle51: Je conçois bien que le sens d'entreprise "familiale" ne s'applique pas bien et tu aurais tout aussi bien pu dire "TPE" - très petite entreprise. 7 salariés cela cadre assez bien avec cette catégorie :D

Concernant ton souci à présent tu as globalement deux solutions.
- Celle préconisait largement dans les réponses au-dessus où tu joues la confidence avec ton "patron" mais tu lui laisses entrevoir que tu n'es pas dupe.
"Franchement Monsieur je n'avais jamais osé vous le dire mais une entreprise comme la notre où les gens ne sont jugés que sur leurs compétence cela devrait être le modèle de la France."
Et d'en rajouter une couche "Au moins ce n'est pas chez nous que l'on entendra parler de harcèlement moral avec des gens condamnés pour avoir osé se moquer du physique d'une collègue ou d'une employée".

- Seconde option plus va t'en guerre: Tu vas voir la médecine du travail et tu leur fais part d'un état que l'on peut qualifier de légèrement dépressif lié à des conditions de travail de plus en plus discriminantes en paroles (et tu racontes ton exemple de la mouche).
De fait cela sera sur ton dossier médical. Si un jour tu estimes que cela va trop loin tu pourras t'appuyer dessus en cas de négociations avec ta direction.
48 ans CERGY (95) 871
Complètement HS : Shookett, j'adoooooore ton pseudo !
Fin du HS
I
46 ans Reims 505
Merci beaucoup pour toutes vos réponses, je vous assure que les réactions que vous conseillez sont géniales et je vais m'en servir sous peu !

Je vous raconterai !

Mais déjà, rien que le fait de vous avoir lues, ça m'a remotivée et remise en forme ! Décidément, ce site et les personnes qui le fréquentent sont géniales ! Merci !!!
B I U


Discussions liées