MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Nouveau départ, tout quitter, besoin de conseils

38 ans Belgique 204
Bonjour à toutes et tous,

J'ai longuement hésité à venir parler de ça ici :oops: mais je ne sais plus vers qui me tourner.

Zhom et moi avons acheté notre maison  
en décembre 2003, malheureusement pour des soucis incombant aux anciens propriétaires nous n'avons pu signer chez le notaire que mi-avril 2004. La maison a donc passé l'hiver inhabitée et manque de bol, a perdu quelques tuiles dans la bataille et subi un dégât des eaux...

Bref, quand nous prenons enfin possession de notre chez-nous, le montant réel des travaux dépasse largement le montant estimé (et emprunté dans notre prêt hypothécaire).
Une voiture plus grande pour cause de bb2 qui s'annonce en 2005, des tuiles en tout genre...et nous voilà aujourd'hui avec "trop de crédits".

J'arrive à payer mes factures, mes crédits sont remboursés sans trop de retard, mais voilà, l'employeur de zhom ayant sucré les primes trimestrielles, ça devient un peu plus juste et nous sommes régulièrement dans le rouge (découvert bancaire).

Jusque là je n'ai pas de vrais ennuis, pas de menaces, pas de saisies sur salaire, pas de coupure d'électricité ou autre mais comme nerveusement j'ai de plus en plus de mal à encaisser, et que je nous vois "aller droit dans le mur", j'ai fait appel à un service de médiation de dettes.

On m'y a répondu "Vous traversez sans doute une mauvaise passe mais pas de quoi fouetter un chat, on ne peut rien faire pour vous, aurevoir". Leur conseil si je veux être aidée: ne plus rien payer, attendre que le ciel nous tombe vraiment sur la tête et là ils traiteront notre dossier en négociant des arrangements avec nos créanciers. Cette option je m'y refuse.

Il faut savoir que le chef de zhom est totalement opposé à la moindre évolution, il a pris ce boulot "faute de mieux" alors qu'il est diplômé d'un autre secteur et à chaque fois qu'il a demandé à suivre une formation interne ou a poser sa candidature pour un poste supérieur ça lui a été refusé. La seule réponse de son chef a été de le changer de service (son salaire n'a pas bougé) et de lui coller 9-20h au lieu de 7-15h qu'il faisait avant. Autant dire que le torchon brûle entre eux, surtout qu'il n'y a aucune possibilité pour mon chéri de gagner plus ou d'évoluer dans sa boîte. Il meurt donc d'envie de démissionner, d'abord parce que les fonds épargnés dans l'entreprise seraient débloqués, ensuite parce que son profil est quand même recherché mais qu'il a vu nombre de ses candidatures refusées parce qu'il n'est pas dispo immédiatement.

Ensuite, nous pensons fortement à vendre. Les prix dans le quartier où je vis ont flambé en trois ans, et je pourrais vendre ma maison près du double de ce que je l'ai achetée, ce qui me permettrait de solder mes crédits et de repartir à zéro.

Voilà ce que zhom m'a exposé hier, quitter son job, quitter cette maison. Chercher ailleurs et mieux, et en attendant d'avoir trouvé un autre nid, accepter la proposition de ma maman qui est de nous "héberger" quelques temps. Sa maison est grande (et tous les petits ont quitté le nid) et mes enfants auront leur chambre, nous aussi. Comme dit zhom, c'est l'assurance que les loulous aient un toit sur la tête, de mettre un peu de sous de côté pour repartir et pour moi de finir ma grossesse "chouchoutée" ou en tout cas plus sereine.

Dans ce tableau ce qui me gêne, c'est que j'ai l'impression d'être lâche et de quitter le navire en train de couler, retourner chez maman c'est malgré tout un échec, surtout que je n'aime pas cette région. Et puis ma grande allait rentrer en maternelle, elle est inscrite, elle est contente de son école et j'ai peur que tout ça la perturbe beaucoup bien qu'elle adore sa mamy. C'est sûr que ce sera moins perturbant que de grosses difficultés financières mais bon. Vendre ma maison ce n'est pas en soi un déchirement car je ne m'y suis jamais sentie vraiment bien, mais j'ai peur de la promiscuité et ne plus avoir de "chez-moi" ça m'attriste, même si c'est temporaire.

Enfin je suis perdue vous l'aurez compris. J'aurais aimé savoir ce que vous en pensez. Et aussi ce que vous feriez à ma place.

Merci de m'avoir lue et désolée pour le roman...
F
34 ans Toulouse 1468
Je trouve au contraire que tu as beaucoup de courage d'envisager les choses en face ! Je suis bien placée pour savoir que c'est loin d'être facile...
C'est une décision que vous êtes évidemment seuls à pouvoir prendre, mais si ça vous permet de respirer et de repartir du bon pied dans quelques mois.. Même si c'est certain que promiscuité peut signifier conflits, le fait que ta maman soit prête à vous accueillir doit être d'un grand réconfort..
En tout cas, courage à toi, à vous !
40 ans Ici et là-bas 3402
Bon, mon avis vaut ce qu'il vaut, mais je pense que vous devriez vendre votre maison et allez chez ta môman. Je te dis çà parce que les problèmes financiers ont miné toute mon enfance et si ton zhom a la possiblité de faire un job qui lui plaît plus, je pense que vous devez pas hésitez.

Voilou, bon courage et dis-toi que vous prendrez la bonne décision quoiqu'il arrive!
A
36 ans Nice 21965
ce n'est pas manquer de courage que de quitter son boulot et vendre sa maison pour repartir a zero, au contraire c'est une preuve de courage

un conseil foncez et bonne chance pour la suite
48 ans 76 10598
Apparemment, vous avez bien pesé le pour et le contre et il me semble que vendre votre maison, changer de boulot et retourner un temps chez ta maman remporte la mise.

Il ne faut surtout pas voir cela comme un échec mais comme une chance de reprendre un bon départ vers une vie meilleure. Vous avez l'immense chance d'avoir de la famille proche prête à vous aider le temps de tout remettre à plat. C'est très précieux et ce serait bête de vous en priver.

Car si vous continuez comme maintenant, apparemment, vous risquez de voir la situation empirer mais certainement pas s'arranger ( enfin, c'est ce que j'ai compris).

Saisissez l'opportunité qui vous est offerte et bonne chance! ;)
T
39 ans Puy de Dôme 91
je viens de vivre a peu près les mêmes problèmes que toi et je ne trouve pas que tu prends la fuite mais au contraire je te trouve très courageuse!!!
Lance toi et bonne chance!
43 ans a coté de bordeaux 308
A 2, tout est possible! FONCEZ
39 ans Toulouse 5609
Ce n'est pas du tout un échec que de prendre ses problèmes à bras le corps, au contraire! je ne te dis pas que ça va être facile et tout rose mais franchement, entre: des dettes/l'angoisse de la saisie/un boulot de merde/une maison dont t'es pas fan/zéro économie OU te faire chouchouter quelques mois/un zom épanoui au travail/vendre la maison pour: avoir une nouvelle maison, rembourser toutes tes dettes, peut-être même mettre un peu de sous de côté...
franchement ya pas photo! et puis tu le dis toi même, c'est ton mari qui en a parlé en 1er, donc pas de risque qu'il te repproche un jour d'être allé chez ta mère! et puis si la maison et grande vous n'êtes pas obligés d'être 24h sur 24 tous ensemble, chacun va s'aménager sa p'tite vie. et puis tu sais ta puce, même si elle ne se rend pas compte de tout, elle sera toujours beaucoup moins traumatisée par un déménagement temporaire chez sa mamy qui va la gater que par des huissiers débarquant à l'improviste pour vider la maison!
vraiment miss, je crois qu'un nouveau départ ne peut pas être une erreur dans votre cas: vous êtes d'accord sur la situation, vous avez évaluer les risques, vous avez une vraie solution de repli, un hébergement, des perspectives d'avenir... et même un 2ème p'tit bout qui arrive! allez courage, fonce! je suis sûre que vous allez y arriver! ;)
40 ans Montréal 752
Ton histoire me touche beaucoup. Et je crois, bien au contraire, que ce n'est pas un manque de courage, mais un très grand courage que de faire cela!

Vous ne ferez de tort à personne, aurez remboursé tous vos crédits, et aurez enfin la possibilité de nager la tête hors de l'eau. Qui vous le reprocherait?
50 ans Belgique 3287
Et si le chef de zhom le vire d'un seul coup, vous ferez comment ? Là la situation sera vraiment pourrie et un échec total...

Tu ne retournes pas chez ta mère, tu y prends des vacances en famille ;)
47 ans 86 832
Comme toutes les autres je te dirais de vendre ta maison. Je crois que ça vous ôterais une grosse épine du pied! Retourner chez ta maman est une chance ;) Vous allez pouvoir sortir la tête de l'eau, et dis toi que ce n'est que temporaire... Ton homme va pouvoir rechercher un poste plus convenable et tu verras bientôt vous pourrez de nouveau refaire le projet "achat maison" :)

Tu as beaucoup de courage et de maturité je trouve, tu as raison de ne pas te laisser engloutir par les dettes, et envisager de vendre sa maison n'est pas une chose facile mais d'après moi ce serait la chose la plus sure pour le moment, et ta maman sera surement heureuse de pouvoir chouchouter tout ce p'tit monde ;)
38 ans Belgique 204
Je vous remercie toutes pour vos réponses, qui m'ont fait verser ma petite larme... Ah ces hormones de grossesse :roll:

Vos mots me réconfortent beaucoup.
Après avoir pesé le pour et le contre, nous sommes sûrs que c'est la meilleure chose à faire, même si ce n'est pas évident.

Notre situation n'est pas encore désespérée, mais je ne pense pas qu'elle puisse évoluer positivement si ça continue de cette manière.

Je vais donc commencer les cartons...et zhom va peaufiner sa lettre de démission. Il compte la poser fin octobre, histoire de tout de même profiter de sa prime de fin d'année :lol:

Cessile, j'ai moi aussi vu mon enfance minée par les problème financiers après le divorce de mes parents et c'est une des raisons pour lesquelles je prends cette décision parce que je ne veux pas imposer ça à mes petits.

Athy, je sais que tu as démissionné récemment toi aussi, et je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite.

Lychee, ça parait limpide quand c'est toi qui pose le choix ;) au fait c'est déjà un troisième petit bout qui s'annonce...

Encore un très grand merci à vous toutes!

:kiss:
38 ans Belgique 204
Je fais remonter ce post pour vous donner de mes nouvelles...

Ca prend forme. J'ai déjà fait quelques cartons, un peu de tri.

J'ai contacté les agences immobilières et ma maison est mise en vente depuis le 11 septembre.

Mon chéri a envoyé sa démission en recommandé A/R mais l'a quand même signifiée verbalement à son responsable direct. Il est donc en préavis jusque mi-octobre.

Ensuite on partira. J'ai commencé à chercher une école maternelle pour ma puce, heureusement que les rentrées s'échelonnent sur toute l'année scolaire. Elle aime tellement y aller. J'espère qu'elle s'adaptera aussi bien qu'ici.

Ma mère fait de la place pour nous accueillir chez elle.

J'espère que tout se passera bien. Mais de toute façon maintenant, je ne peux plus faire marche arrière.

Merci encore une fois pour votre soutien.
B I U