MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

que pensez vous de la polyandrie????

44 ans 77 5703
j'avai déjà posté (bigamie) mais on m'a bazardée dans "charabia" donc je reformule...

la polyandrie, c'est la forme "version femme" de la polygamie, une femme avec plusieurs conjoints.


j'expliquai precedement que la  
bigamie me travaille de plus en plus...(avoir deux conjoints simultannés, ne pas confondre avec bisexualité)
je sais qu'il y a moulte significations la dessous ok ok, mais réellement ça m'obsède!

moi et mes deux maris sous le même toit.

le cliché sexuel saute aux yeux, je sais aussi. j'ai déjà pratiqué le triolisme (avec deux hommes) mais ce n'est pas pour jouer au sandwich dès la nuit tombée que l'idée de vivre à trois me chatouille...
être partagée entre deux hommes au quotidien pour tout ce que comporte la vie de couple...

et vous, vous y avez déjà pensé?

ça vous choque? vous trouvez ça égoiste?
48 ans 17521
Pourquoi égoïste ? si deux hommes vivent avec toi, c'est qu'ils l'ont choisi,et surtout, ils connaissent l'existence de l'autre, et l'acceptent... dans la mesure où personne ne se ment, et où tout le monde est content, je ne vois pas au nom de quoi on pourrait juger...

De même que la bigamie ne me choque pas, si elle est pratiquée en toute intelligence, et au libre choix de chacun des partenaires... je parle bien de gens adultes et consentants, pas ce genre de choses dont on parle beaucoup dans les médias, genre le marabou de 75 ans qui achete une gamine de 14 ans au pays pour devenir sa 6e épouse (et accessoirement esclave sexuelle pour lui et esclave domestique des autres épouses)... ça existe aussi, c'est une réalité, mais là, on ne parle pas de cette forme-là, mais bien de quelque chose de consenti et choisi par les trois partenaires...

Quand il y a entente, je pense que c'est comme dans un couple, au quotidien, des problêmes à gérer, mais à diviser par trois au lieu de deux pour la répartition des tâches... pour le côté émotionnel, si personne ne se sent de côté, je ne vois pas tellement de problême...

La notion de couple, sous entendu "un homme et une femme" est une notion qui découle de nos principes judeo-chrétiens, et je ne m'en réclame pas...

Je n'ai jamais vécu au quotidien avec plusieurs personnes à la fois, mais j'ai été à certaines périodes avec plusieurs personnes à la fois (au plus, un officiel avec qui je vivais, + un amant + une amante :oops: ), dont chacun(e) connaissait l'existence des autres, et chacun(e) trouvait sa place dans ce mode de fonctionnement...

Pourquoi cette idée semble t-elle te poser tant de problêmes ? question de morale ? d'organisation ?
44 ans 77 5703
aaaaaah wwwiiiiiiiiiiiiiiiiiii (amant + amante ...) eh eh eh


oui je pense que l'éducation, le schéma classique (déjà si compliqué) et la morale jouent leur part...

il est difficile pour un homme d'accepter partager une femme, c'est souvent pris comme une faiblesse, comme un raté dans l'établissement du statut de mâle...

et donc il est OVER difficile de tomber sur des hommes prets à ce compromis. il va falloir des années pour que l'idée puisse se faire j'imagine...


peut être que si un homme me bouleverse assez pour me canaliser cette idée de bigamie me fera rire...
41 ans 639
djaga a écrit:
peut être que si un homme me bouleverse assez pour me canaliser cette idée de bigamie me fera rire...


:lol: :lol: c'est la réponse à la question que je voulais te poser

Pour moi c'est toujours difficile d'avoir une idée arrêtée sur les choses, tout dépend des gens qui le vivent, s'ils disposent pleinement d'eux-mêmes, des personnalités pas trop vulnérables et dans la capacité de choisir leur mode de vie.
Donc non ça me choque pas, mais pour avoir déjà etait raide dingue de quelqu'un, je sais qu'il n'y aurait pas eu de place pour qui que se soit d'autre, au quotidien.
Djaga, qu'est-ce que tu penses y trouver que tu n'aurais pas dans un couple à deux?
44 ans 77 5703
Lilouh, pour te repondre la d'un trait :

* beaucoup d'amour et de tendresse
* être deux fois plus désirable
* et peut être le fait d'être au centre d'une pseudo rivalité



après, si j'approfondie, je pourrai parler de revanche sur la condition féminine, de revanche sur ma condition de fille dont on a honte, de revanche sur tous ces sentiments que j'ai dû refouler pour éviter d'autres humiliations, de besoin affectif sans fond, de ce besoin plus fort que moi d'être différente et l'afficher au monde entier, d'avoir plus car je "suis plus",... mais aussi de pouvoir poser ma tête sur les genoux de l'un et mes jambes sur l'autre, de ne jamais avoir froid, de parfois faire l'amour de façon plus forte de sens, d'entretenir plus facilement la relation complice/amicale, mais ce besoin d'amour en moi me motive tellement...

peut être aussi le fait que ce serait une "roue de secours" à l'image du couple...


je ne sais pas vraiment en fait...
53 ans Belgique 3287
Je connais plusieurs ménages qui vivent à plusieurs. A partir du moment où tous les membres de la sexocohabitation s'y retrouvent et arrivent à se foutre du regard des autres c'est très vivable.

J'en connais même qui vivent à 4 (deux mecs et deux nanas, tous bisexuels) et qui panachent au niveau des enfants ;) C'est l'amour, ils le vivent bien et même les assistantes sociales trouvent que les mômes de cette famille originale sont épanouis.
113 ans 2475
djaga a écrit:
il est difficile pour un homme d'accepter partager une femme, c'est souvent pris comme une faiblesse, comme un raté dans l'établissement du statut de mâle...

et donc il est OVER difficile de tomber sur des hommes prets à ce compromis. il va falloir des années pour que l'idée puisse se faire j'imagine...


Tout à fait d'accord avec ça. L'idée en soi ne me choque absolument pas, j'y ai déjà pensé aussi mais je n'ai jamais vécu avec deux hommes à la fois. Par contre sortir avec deux hommes à la fois, si, et très recemment. Et j'avoue que pour l'un d'eux, ça ne s'est pas très bien passé. Je m'explique...

Depuis quelques mois maintenant, je vis une histoire amis-amants (ou plutôt vivait). Tout ce passait bien, lui étant marié de son côté, ne me demandant pas spécialement de lui "rendre des comptes" et pareil de mon côté... Au début j'avoue que je ne voyais en lui que l'ami, je n'éprouvais pas d'amour à proprement parler, mais les sentiments ont finis par s'installer peu à peu, plus de l'attachement affectif je pense que de l'amour (oui, bon, la différence peut sembler assez mince)... Jusque là il ne m'avait jamais empêchée de chercher "l'âme soeur", et affirmait sans cesse que même si je me mettais en couple, il aurait toujours envie de rester avec moi et qu'il aurait toujours envie de moi. Et j'avoue que de mon côté, je me disais que même si je m'investissais dans une nouvelle relation, je n'aurais pas du tout envie de cesser de le voir non plus.

Seulement voilà, j'ai commencé à voir un autre homme, sans le cacher ni à l'un, ni à l'autre. Et curieusement, c'est "l'ami-amant" qui a très mal vécu la situation. J'ai eu droit à la panoplie de la jalousie avec des phrases assassines (par messages, bien sûr !) et depuis il a cessé de répondre à mes appels ou à mes messages. Donc effectivement, je pense que ça peut se vivre, mais que c'est probablement très difficile pour "eux" dans la majorité des cas.

Comment peut-on réussir à vivre un ménage à 3 sans jamais faire de différence ? Comment éviter à l'un de jalouser l'autre, même si on ne fait rien pour provoquer ça ? Comment toujours rester équitable, que ce soit en temps passé avec l'un ou l'autre ou en affection donnée ????
41 ans Paris 404
ossiane59 a écrit:
Comment peut-on réussir à vivre un ménage à 3 sans jamais faire de différence ? Comment éviter à l'un de jalouser l'autre, même si on ne fait rien pour provoquer ça ? Comment toujours rester équitable, que ce soit en temps passé avec l'un ou l'autre ou en affection donnée ????


C'est exactement les question que je me suis posées.

Il y a quelques temps, la question de la polygamie me chatouillait un peu (une fille très proche de nous, qui avait des sentiments pour lui comme pour moi, et pour qui nous avions tous les 2 des sentiments).
Et puis au fil de mes reflexions, je me suis dit que les jalousies sont très (trop) facilement présentes dans ce genre de situation. Le quotidien, le travail de chacun, les taches ménagères peuvent faire naitre des froids ou des affinités entre les membres de ce joyeux ménage, et pour celui qui se sent exclu, c'est dur ! Comment faire pour justement rester équitable aux yeux de chacun des membres ? Tout dispute ne prend-elle pas un caractère encore plus dramatique ? (Celui qui se dispute violement avec toi se dit que de toute façon tu ne feras pas tout pour le reconquerir puisque tu as l'autre... :? )

Bref, envie compréhesible, mais quotidien qui peut devenir très lourd... à la rigueur, à 4, je comprend mieux que ça puisse marcher (moins de risque de se retrouver à 1 contre 2)
41 ans Versailles 104
djaga a écrit:
il est difficile pour un homme d'accepter partager une femme
La reciproque est tout aussi valable, je ne connais pas beaucoup de femme prète à partager leur homme.

Pour ma part, si chacun y trouve son compte, pourquoi pas. Après si on repart de ton exemple du départ, cela signifierait que toi même tu serait prête à accepter qu'un de tes 2 hommes ait aussi une seconde femme, non? On dit tjs ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'il te fasse.
44 ans 77 5703
titi82 a écrit:
djaga a écrit:
il est difficile pour un homme d'accepter partager une femme
La reciproque est tout aussi valable, je ne connais pas beaucoup de femme prète à partager leur homme.

Pour ma part, si chacun y trouve son compte, pourquoi pas. Après si on repart de ton exemple du départ, cela signifierait que toi même tu serait prête à accepter qu'un de tes 2 hommes ait aussi une seconde femme, non? On dit tjs ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'il te fasse.



non... pourquoi tu tombes dans un cliché puéril?

quel exemple de départ?
moi si je pense à la bigamie, c'est une question d'amour! certes, ce n'est pas le schéma classique avec lequel nous avons grandi...
la polygamie homme et plusieurs femmes, depuis la création, ça n'a jamais été une forme d'amour mais une question de gérance pour le confort et la puissance de l'homme...

faut pas tout confondre!

effectivement moi je ne souhaite pas partager un homme avec une autre femme. c'est mon ressenti. et 2 couples sous le même toit, non plus.

je parle d'un schéma précis. ce n'est pas parce qu'il est different de celui qualifié de "normal" que ça laisse la porte ouverte à toutes formes de schéma! :roll:
et je rappelle que ce n'est pas un fantasme sexuel.
41 ans Versailles 104
Je me suis peut être mal exprimer, je ne voulais pas réduire cela au simple aspect sexuel. Et par exemple, je voulais citer la situation dont tu parlais au début du post.
Par contre, je ne comprends pas ta rmq sur le "cliché puéril". Tu l'as dit toi même, c'est dans la "normalité" de la société de dire que la bigamie/polygamie n'est pas "acceptable". Et si pour un homme, voir sa femme dans les bras d'un autre est signe de faiblesse, pour une femme, on parlera de femme bafouée. Je voulais simplement signaler que dans aucun des 2 cas, la société ne considèrera la chose comme normale (ou au moins pour la majorité des personnes).

Pour ma part, si chacun y trouve son compte, je ne suis pas choqué par ce genre de vie.
Le gros avantage de la polyandrie, c'est que lorsque l'un est malade, la femme a sous la main un remplaçant. Ne riez pas car c'est souvent la réponse des petites filles, quand on leur demande combien de petits amis elles ont. Et la vérité sort souvent de la bouche des enfants.
Petite question très basique et très matérialiste, pour les frais de vie mitoyenne et déclaration d'impôts, comment ça marche?
Un esprit terre à terre pourrait objecter que la femme est chérie 2 fois et qu'elle reçoit 2 fois plus de cadeaux, mais si elle de sont coté prodige 2 fois plus d'amour et de cadeaux, pourquoi pas, mais mine de rien c'est du boulot pour elle.
44 ans 77 5703
titi... ok

mais de quel exemple de départ tu parles, qui signifierai que j'accepterai qu'un de mes maris ait une autre femme?


Ganateme, en effet c'est du taf pour la dame... mais je parle bien d'une relation d'amour, pas un concours ou une course à la performance...
niveau administratif, je pense que ce n'est pas possible, la polygamie n'est pas permise en france... et les cadeaux ne sont pas un critère déterminant (quoique, je suis trés Guerlain moi ... :lol: )



ce qui me "chifonne" (et là dessus Karen m'a rassurée) c'est que c'est un truc trés masculin d'avoir plusieurs moitiés et vu que, comme je l'ai dis plus tôt, ce n'était que question de confort et puissance, ça me perturbe un peu... car moi je parle de relation amoureuse, pas d'arrangement.


les petites filles ne sont pas des femmes, Dieu merci! (quoique vu comme c'est parti, le pire est à craindre...) et ce n'est pas parce qu'un "chéri" est indisponible pour X raison que je trouverai mon salut auprès de l'autre... je trouve ça trés égoiste.

ne calquez pas le schéma de polygamie que les femmes subissent depuis des siècles sur ce dont je parle.
41 ans Montréal 1666
Je ne sais pas!

L'idée est a priori franchement séduisante mais je ne la crois pas réalisable vu la nature humaine.

Et je ne sais pas si j'aimerais l'idée que mon homme accetpe de "me partager". J'avoue que sa petite jalousie modérée me flatte. Il me veut pour lui seul de la même façon que je le veux sans le partager.

J'ignore si on peut partager une belle complicité à trois. Et la rivalité entre 2 hommes, c'est flatteur mais je ne trouve pas ça sain pour eux. Et je dois l'avouer, je trouve ça aussi un peu égoiste. A long terme, je crois que je me lasserais.

Pour moi, ce n'est qu'un fantasme qui va le rester.
41 ans Versailles 104
djaga a écrit:
mais de quel exemple de départ tu parles, qui signifierai que j'accepterai qu'un de mes maris ait une autre femme?

Oui c'est cela, tu te vois toi et des 2 hommes 8) . Ma question était, si un de tes 2 maris te disait que lui aussi voulait avoir une deuxième femme, l'accepterais tu. Mais tu y as déjà répondu^^
B I U


Discussions liées