MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Une image pour avoir fini son assiette à la cantine

35 ans alpes maritimes 23
Bonjour à tous,

Je viens d'apprendre de ma collègue quelque chose qui m'a vraiment choquée.
Elle a 2 petites filles dont une qui est rentrée en grande section de maternelle.
Et là  
elle vient de me dire que hier, pour récompenser sa grande d'avoir fini son assiette à la cantine, ils lui ont donné une image.

Tout cela sponsorisé par la société Sodexho...

Qu'en pensez-vous?
Il me semble que les enfants sont auto-régulés du fait qu'ils n'ont pas encore subi le principe "régime : rapport aux autres" donc si il n'ont plus faim, c'est que logiquement, leur corps sait ce dont il a besoin non?

Personnellement, le fait d'avoir été obligé de finir mon assiette "sinon tu auras pas de dessert" a été la 1ere cause de mes rapports problèmatiques avec la nourriture.
Grace à ça, j'ai vécu une adolescence désatreuse (avec un bon surpoids de 15kg, pas énorme en soi, mais à 15 ans c'est déjà le bout du monde).

Comment réagiriez-vous??
25680
Je pense que ma première réaction serait de la colère contre sodhexo.
Après j'expliquerais à mon enfant en quoi recevoir cette image n'a rien de glorieux et que ce n'est qu'une magouille de l'entreprise qui vend les repas pour se faire bien voir et dire après que leurs repas sont bons, la preuve les enfants finissent leurs assiettes.
Ensuite je monterais un dossier sur les dangers de cette pratique, en enverrais une copie par email aux autres parents puis prendrais rendez vous avec l'école !

Voilà :mrgreen:
M
36 ans 31 21
Je vais sans doute prendre le contre pied de ce que tu dis, mais mes parents ont aussi appliqué le principe de "si tu finis pas ton assiette, pas de dessert" avec en contrepartie le fait qu'on pouvait, dans une certaine mesure (les épinards et autres "trucs" verts étaient imposés... sigh...) choisir les quantités de ce qui était servi à table. Effectivement le coup de l'image pour avoir fini son assiette n'est sans doute pas une bonne idée, vu que les enfant ne choisissent pas les quantités qu'ils ont dans l'assiette. Par contre, dans l'absolu, le fait de finir son assiette, est, je pense, une bonne chose à apprendre aux enfants! Le principal étant plutot de savoir ce que l'on doit mettre dans l'assiette pour :
1) manger équilibré
2) manger à sa faim.

Donc, je ne trouve pas automatiquement la règle de "si tu finis pas ton assiette tu n'auras pas de dessert" choquante outre mesure !
De plus, un enfant aura naturellement tendance à grignoter toute la journée et à manger en toute petite quantité et très régulièrement si on lui laisse le choix, surtout si c'est du sucre (mettre des bonbons à portée de main en permanence par exemple...), puis à avoir de nouveau faim dès que le taux de glucose redescend. En tout cas, je fonctionnais comme ça à l'époque, donc au niveau de la bouffe, je pense que c'est aussi au parents de déterminer au départ les quantités et ce que leurs enfants doivent manger.

Mais ça reste mon point de vue.
48 ans 76 10598
Tout d'abord, +1 avec Anne.

meno a écrit:
Par contre, dans l'absolu, le fait de finir son assiette, est, je pense, une bonne chose à apprendre aux enfants!


Euhhhh, en quoi obliger les enfants à ne pas écouter leur corps est une bonne chose? :-k

meno a écrit:
De plus, un enfant aura naturellement tendance à grignoter toute la journée et à manger en toute petite quantité et très régulièrement si on lui laisse le choix, surtout si c'est du sucre (mettre des bonbons à portée de main en permanence par exemple...), puis à avoir de nouveau faim dès que le taux de glucose redescend.


Bon, ben j'ai des filles exceptionnelles : les bonbons, gateaux et autres "cochonneries" sont à leur portée à la maison et il peut parfois se passer plus d'une semaine sans qu'elles mangent un bonbon. Elles ne mangent pas si elles n'ont pas faim. Et franchement, si elles ne mangeaient que des bonbons, elles en seraient vite dégoutées.

Encore une fois ( ça va finir par rentrer ;) ) : un enfant mange à sa faim, ni plus ni moins. Alors oui, il faut lui apprendre la diversité, lui expliquer que son coprs a besoin de différents types d'aliments pour bien grandir. mais non, il ne faut pas le forcer à finir son assiette, ni lui faire du chantage au dessert ni lui inculquer des notions de bons/mauvais aliments. Laissez nos enfants TRANQUILLES! :evil:
34 ans 1085
chloeecamille a écrit:
Tout d'abord, +1 avec Anne.

meno a écrit:
Par contre, dans l'absolu, le fait de finir son assiette, est, je pense, une bonne chose à apprendre aux enfants!


Euhhhh, en quoi obliger les enfants à ne pas écouter leur corps est une bonne chose? :-k
quote]

Je pense comme Meno.

Finir son assiette pour moi, dans l'éducation que j'ai eu enfant et dans l'éducation que je transmettrai à mes enfants permet d'apprendre plusieurs choses essentielles.

Tout d'abord la notion de gaspillage, le respect de la nourriture. Je viens de passer quelques mois en Afrique, j'ai eu l'occasion de visiter d'autres pays ou les enfants souffraient de malnutrition et/ou sous alimentation. Hors de question que les miens (futurs) soient pourris gâtés de ce côté là. En parrallèle, il y a aussi la leçon "ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre" Apprendre à écouter son corps c'est aussi savoir gérer les portions de nourriture que l'on demande. Et assumer ensuite. Enfin, j'espère que je serai assez bonne mère pour constituer des repas équilibrés à mes enfants et il y aura certainement dedans une partie qu'ils bouderont : légumes, épinards, poisson etc... Je ne veux pas qu'ils puissent "sélectionner" les aliments qui leurs conviennent puis ne pas manger le reste sous prétexte que "j'ai plus faim". ( de toute façon on est loin du "gavage" tout de même) Je suis absolument contre les régimes, mais une éducation alimentaire dans son enfance, avec ses contraintes quelques fois, peut également préserver des TCA plus tard.

Mais pour répondre au sujet initial, je trouve la démarche Sodexho particulièrement hypocrite tout de même. Sous couvert de "campagne sanitaire" utiliser l'image des enfants à des fins purement stratégiques... c'est vraiment pas glorieux.
35 ans rouen 76 1559
+1 avec chloéecamille et anne


franchement, je trouve ca estomaquant...j'irais direct en parler avec les services de la mairie/cantine/sodexho...


perso, mes parents m'ont toujours obligé à finir mon assiette, et croyez moi, ils pouvaient me laisser plus de 2heures dans l'arrière cuisine pour que je la finisse... et à part me traumatiser à l'éppoque, et faire qu'aujourd'hui, j'ai toujours l'automatisme "mange tout ce que tu as devant toi"...
je privilégie plutot le "tu te sers ce que tu veux mais tu le manges"...
donc là, on fait attention à la notion de gaspillage...
48 ans 76 10598
Desyeuxdechouette a écrit:
Tout d'abord la notion de gaspillage, le respect de la nourriture. Je viens de passer quelques mois en Afrique, j'ai eu l'occasion de visiter d'autres pays ou les enfants souffraient de malnutrition et/ou sous alimentation. Hors de question que les miens (futurs) soient pourris gâtés de ce côté là.


Là, ça me fait penser à ce que je répondais à mes parents qui me sortaient l'excuse des petits enfants qui n'avaient pas à manger pour que je finisse mon assiette : " vous avez qu'à leur faire un colis avec ma part!"
Franchement, je n'aime pas cette excuse. C'est un drame que des enfants meurent de faim mais ça n'a rien à voir avec l'appétit de mes enfants.
Et puis, ce n'est pas parce que mes filles ne finissent pas leurs assiettes que je jette : il existe des boites, du film alimentaire et même des gros appareils qui font du froid et permettent de garder la nourriture jusqu'au prochain repas. :roll:

Citation:
En parrallèle, il y a aussi la leçon "ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre" Apprendre à écouter son corps c'est aussi savoir gérer les portions de nourriture que l'on demande. Et assumer ensuite.


Ben désolée mais même moi, j'ai parfois les yeux plus gros que le ventre. Et non, je ne finis pas mon assiette. Apprendre à écouter son corps, c'est justement savoir s'arrêter même si l'assiette n'est pas finie. Parce qu'il faut être champion ou devin pour savoir exactement quand la sasiété va arriver. moi, c'est jamais après les mêmes quantités suivant ce que je mange, ce que j'ai fait etc...

Citation:
Enfin, j'espère que je serai assez bonne mère pour constituer des repas équilibrés à mes enfants et il y aura certainement dedans une partie qu'ils bouderont : légumes, épinards, poisson etc... Je ne veux pas qu'ils puissent "sélectionner" les aliments qui leurs conviennent puis ne pas manger le reste sous prétexte que "j'ai plus faim". ( de toute façon on est loin du "gavage" tout de même)


Voilà le seul point où je suis d'accord. ;)
25680
meno a écrit:
Je vais sans doute prendre le contre pied de ce que tu dis, mais mes parents ont aussi appliqué le principe de "si tu finis pas ton assiette, pas de dessert" avec en contrepartie le fait qu'on pouvait, dans une certaine mesure (les épinards et autres "trucs" verts étaient imposés... sigh...) choisir les quantités de ce qui était servi à table. Effectivement le coup de l'image pour avoir fini son assiette n'est sans doute pas une bonne idée, vu que les enfant ne choisissent pas les quantités qu'ils ont dans l'assiette. Par contre, dans l'absolu, le fait de finir son assiette, est, je pense, une bonne chose à apprendre aux enfants! Le principal étant plutot de savoir ce que l'on doit mettre dans l'assiette pour :
1) manger équilibré
2) manger à sa faim.

Donc, je ne trouve pas automatiquement la règle de "si tu finis pas ton assiette tu n'auras pas de dessert" choquante outre mesure !
De plus, un enfant aura naturellement tendance à grignoter toute la journée et à manger en toute petite quantité et très régulièrement si on lui laisse le choix, surtout si c'est du sucre (mettre des bonbons à portée de main en permanence par exemple...), puis à avoir de nouveau faim dès que le taux de glucose redescend. En tout cas, je fonctionnais comme ça à l'époque, donc au niveau de la bouffe, je pense que c'est aussi au parents de déterminer au départ les quantités et ce que leurs enfants doivent manger.

Mais ça reste mon point de vue.


En me forçant à finir mon assiette étant petite tout ce qu'on a réussit c'est juste que je sois incapable adaulte (ou avec de grande dificultés avec la RA) de laisser mon assiette si la satiété est déjà là et manger bien au delà de ma faim.
Donc finir son assiette si on a plus faim c'est l'une des pire habitudes alimentaires à apprendre à des enfants !
41 ans là 5969
bon sur l'image parceque l'assiète est terminée, je trouve ça hallucinant c'est clair...
forcer un enfant (ou un adulte) à finir son assiète, franchement :roll:

et le "si tu finis pas ton assiète t'auras pas de dessert" je trouve ça un peu b^te car pour moi, si on n'a plus faim pour finir son assiète, on n'a plus faim non plus pour un dessert...
ça reviens à "éclate ton estomac comme ça on pourra en remettre derrière"...

bref...

sinon les idées de annes sont pas mal, parcequ'il me semble que sodexo est numéro1 sur les cantines scolaires et pénitancières, et que cette histoire d'image c'est pour rester au sommet, et avoir "bonne image"
52 ans 9077
Pour moi je trouve l'attitude de Sodexo scandaleuse et je n'hésiterai pas à faire du grabuge ;)

Avec cette fameuse phrase : "fini ton assiette avant de sortir de table" j'en suis arrivée à ne plus connaitre ce que c'était qu'une sensation de faim ou de satieté :evil: :evil:
Et oui... malheureusement mes parents avaient (et ont toujours) "la main lourde" concernant les quantités que ce soit des frites ou des haricots verts... et je pense sincèrement avoir été gavée même si ce n'était pas du tout intentionnel.

Le coup du p'tit Africain qui n'avait pas la chance de pouvoir manger tous les jours on me l'a fait aussi.... est ce que le fait que mes parents m'aient "gavé" a permis que je comprenne les notions de gaspillage je n'en suis pas si sure :-k
56 ans 91 25732
Déjà, pour finir du Sodexho, c'est pas une image qu'il faudrait me donner, c'est un gros chèque !!! :twisted: :lol:

C'est du n'importe quoi. Comme beaucoup d'entre vous je suis aussi une victime du "finis ton assiette" qui m'a bousillé ma sensation de satiété et dans la RA c'est encore un point que j'ai énormément de mal à corriger.

Il m'arrive encore souvent de me rendre compte que je finis pour finir, alors que je n'ai absolument plus faim. C'est de moins en moins souvent, mais après 3 ans de RA, c'est un comportement qui s'accroche !

Alors qu'on fiche la paix aux enfants avec ces foutues assiettes pleines bon sang !!! :evil: :evil: :evil:
35 ans alpes maritimes 23
Coucou,

Merci pour toutes vos réactions!!!

Je me demandais quels seraient les réactions des autres parents si elle allait en parler....

Je vois que finalement le rapport à la nourriture à changé depuis les générations précédentes, et que nous consommons plus "intelligemment" avec l'experience et notre vécu...

A moins que ça ne soit parce que nous sommes sur un forum ou les gens sont concernés par des problèmes alimentaires et qu'ils ont du coup un raisonnement plus sain???

M'enfin, de toute façon, je crois que ça méritais qu'on ouvre le débat :D
41 ans là 5969
zelda85 a écrit:
Coucou,

Merci pour toutes vos réactions!!!

Je me demandais quels seraient les réactions des autres parents si elle allait en parler....

Je vois que finalement le rapport à la nourriture à changé depuis les générations précédentes, et que nous consommons plus "intelligemment" avec l'experience et notre vécu...

A moins que ça ne soit parce que nous sommes sur un forum ou les gens sont concernés par des problèmes alimentaires et qu'ils ont du coup un raisonnement plus sain???M'enfin, de toute façon, je crois que ça méritais qu'on ouvre le débat :D



je t'avoue que je me pose la question, car autour de moi, tout le monde (ou presque) à ce réflexe du finis ton assiète...
2812
Amnesis a écrit:
zelda85 a écrit:
Coucou,

Merci pour toutes vos réactions!!!

Je me demandais quels seraient les réactions des autres parents si elle allait en parler....

Je vois que finalement le rapport à la nourriture à changé depuis les générations précédentes, et que nous consommons plus "intelligemment" avec l'experience et notre vécu...

A moins que ça ne soit parce que nous sommes sur un forum ou les gens sont concernés par des problèmes alimentaires et qu'ils ont du coup un raisonnement plus sain???M'enfin, de toute façon, je crois que ça méritais qu'on ouvre le débat :D



je t'avoue que je me pose la question, car autour de moi, tout le monde (ou presque) à ce réflexe du finis ton assiète...



+ 1

J'ai même eu le droit à des réflexions, lors d'un précédent travail, sur le fait qu'il fallait finir son assiette, enfant comme adulte. Et moi qui finit mon assiette uniquement lorsque j'ai faim... Imaginez le regard de la collègue sur mon plateau.

Ici, sur ce forum, nous savons (presque toutes) que le mieux est de manger à sa faim. La section RA nous aide beaucoup à assimiler cette idée. Mais, les autres ont beaucoup plus de mal avec cette idée, notamment s'ils n'ont pas de problème de poids.
S
33 ans Expat 1409
Tout cela me rappelle de bien mauvais souvenirs!

J'ai mangé une bonne partie de mes années de primaire à la cantine et je me souviens encore des "finis ton assiette ou tu n'iras pas jouer", "t'as un estomac d'oiseau", "t'as des escaliers dans la gorge ou quoi?", et je me souviens des larmes au dessus de mon assiette et de la sensation de nausée après les repas parce que j'avais trop mangé. Certes, j'étais difficile, mais c'était pas une raison!

Je me souviens aussi de la fois ou on m'a collé des lignes à écrire pour avoir vomi mes choux de bruxelles sur la table!

Arrivée en sixième, j'étais incapable de laisser quelquechose sur mon plateau, ni sur le plateau des autres accessoirement.

Je pense qu'effectivement, il faut pas tomber dans l'excès du gamin qui ne mange que le dessert, il y a un juste milieu: sans finir son assiette, on peut quand même manger "convenablement".
B I U