MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Peur d'aller voir le médecin

37 ans 85
Bonjour,

Bon, je vous explique. J'ai toujours eu des problèmes de poids, et mon plus gros (ahah) soucis à ce niveau c'est mon énoooooooorme ventre, qui me fait me tenir très  
cambrée, et donc, lombalgies plus que fréquentes. Sachant que ma poitrine fait penché le haut du corps vers l'avant, enfin, je suis toute tordue. J'ai, de base, un scoliose légère depuis l'enfance.

Il y a quelques mois, j'ai eut une sciatique assez douloureuse, plus que les autres, pour lesquelles je n'était pas allée consulter, ni même pris des médocs, j'ai une tolérance à la douleur élevée donc je peux en supporter beaucoup, mais là, quand je me levais, je devais marquer un temps, que ma jambe se "chauffe" et que la crampe qui me prenait de la fesse jusqu'à la cuisse voire le mollet, passe, pour marcher, sinon, je risquais de me vautrer lamentablement.

Mon médecin est osthéopathe, et il avait l'habitude de me débloquer le dos, ça me fesait souvent du bien, ce jour là, il me débloque un nouveau noeud, sachant que j'endurais déjà depuis 3 semaines la douleur, mais rien, j'y retourne deux semaines plus tard avec des radios qui me marquent :

"Signes de discopathie dégénérative en L4-L5 et L5-S1.
Déséquilibre pelvien responsable d'une attitude scoliotique lombaire supérieure sénestro convexe."

Des mots compliqués pour dire que je suis de traviole et que j'ai le bas du dos qui se barre en compote je suppose ? Enfin, il a peur que j'aie une hernie, et m'envoie faire un scanner, résultat :

"Hernie discale médiance discrètement migrée vers le bas en L4-L5 susceptible de comprimer les racines L5 droite et gauche à leur émergence.
Hernie discale médiance et para-médiane susceptible de comprimer la racine S1 droite."

J'ai mal à la jambe gauche, parfois un peu aussi la droite, tout le temps mal dans le bas du dos. Mon médecin ne peut pas me donner de réelle cause, ni la chute que j'ai pu faire au McDo (Non reconnue comme accident de travail alors que je me suis vautrée sur le trottoir devant en allant bosser car ils avaient pas salé le verglas -_-) ni même mon poids, ou mon "geekisme" (Je suis une gameuse, je passe beaucoup de temps assise en tailleur ou une jambe sous mes fesses dans mon fauteuil de bureau). Enfin, il me dit d'aller voir un chirurgien pour avoir son avis. Pendant tout ce temps, je prends des anti inflammatoire évidemment sans effet, mais je "vis" avec la douleur, j'arrive à m'y accoutumer.

Et d'un coup. Plus aucune douleur. Donc, j'avoue ne pas être allée voir le chirurgien. Entre temps, ma mère, développe exactement la même chose, sauf qu'elle, elle ne supporte pas la douleur, et ça dure beaucoup plus longtemps que moi, elle va voir un autre médecin qui dit que ça vient peut être de notre premier médecin qui est osthéopathe et à force de nous débloquer, et elle va voir un chirurgien spécialisé demain.

Moi, j'ai n'ai envie d'aller voir si son second médecin, ni un chirurgien. J'ai peur qu'il me dise de perdre du poids, ou je sais pas, mais c'est tombé dans un moment où j'avais repris un peu de courage, j'ai l'impression que mon corps me lâche complètement. Je serai incapable de perdre du poids, sinon, ce serait fait depuis quelques temps.

De plus, j'ai depuis plusieurs années, des cystites chroniques, dont quelques unes avaient atteint les reins, j'ai d'ailleurs toujours des anti biotiques d'avance. Ces cystites sont d'origines inconnue, je n'ai ni une infection présente en permanence qui se réveille. Ca arrive à la moindre chose, pantalon ou culotte qui serre un peu. Ne pas boire mes 2L quotidien, me retenir d'aller aux toilettes car je peux pas, quand je suis à l'extérieur, mais peu de choses. On m'a dit que ça pouvait venir des relations sexuelles, alors après, à chaque fois, je dois aller aux toilettes, mais en ce moment, je n'arrête pas d'avoir des soucis à ce niveau, et ça me fatigue, ça me met de mauvais poil, et niveau humeur sexuelle, c'est le calme plat.

La douleur est revenue, certains jours, j'ai des crampes dans les mollets ou cuisses quand je me lève. Je commence à me dire que je vais devoir vivre avec la douleur qui, pour moi n'est pas excessive, mais ma notion semble être déformée.

Est ce que certaine d'entre vous ont aussi ce genre de soucis ?

Merci de vos réponses, désolée pour le pavé, mais c'est habituel chez moi... ^^
33 ans là bas, au loin 1705
j'ai été émue par ton message, je sais ce que c'est que de vivre avec une douleur, mais moi je supporte pas longtemps :lol: voulais juste dire que j'avais la même peur, d'ailleurs demain je dois aller consulter et j'ai vraiment peur qu'il me dise de perdre du poids, que ce soit celui ci qui est en cause de tout mes maux :?

courage :kiss:
33 ans là bas, au loin 1705
au fait je voulais te demander si tu n'aurais pas eu des soucis avec les anti-inflammatoires? parce que quand j'ai dû en prendre ça a provoqué chez moi une "réaction en chaine" et de très gros soucis gastriques :?
S
50 ans sud ouest 3
simplement lulu :

tu devrais "travaillé sur ta peur" je m'explique, les médecins sont là pour nous conseillé, il y a 200 ans les femmes avaient des rondeurs généreuses, et les médecins de l'époque trouvait cela normale et bien mangé était une preuve de bonne santé. Aujourd'hui certains médecins mal ou bien attentionné font l'apologie (tout comme la mode, les magazines , les journaux) de la maigreur, est faire au dessus de 40 est presque un "crime"

j'ai fait 132 kg pour 1,68 j'ai fait 72 également est là je fait 98, avant de cherché le regard ou le jugement de quiconque, qu'est ce qui est le mieux pour toi ? avant tout travaillé sur son propre bien-être, sur l'image qu'on a de soi, le regard des autres ce sont que nos propre peurs en reflet.

je médites chaque soir 10 mn parfois plus, pour regardé ce qui est le mieux en moi, ce qui fait ma force, ce qui fait ma beauté, car toutes et tous nous sommes des êtres beaux;

SI ton doc te conseille de maigrir, pourquoi ne lui réponds tu pas que tu te sens bien comme tu es, j'ai me le doc depuis 16 ans, il ne m'a jamais parlé de mon poids sauf si j'aborde le sujet, alors assume ton bien être ou change de doc
bizzzz
F
52 ans Nanterre 4
Il ne faut pas que tu aies peur d'aller consulter un médecin. Ils ne sont pas là pour te juger, mais pour essayer de faire que tu ailles mieux.

Bien sûr, il est possible qu'ils conseillent de perdre du poids. Mais ils auront également un avis précis sur les problèmes que tu cites, et pourront te conseiller différentes choses en fonction de leur diagnostic.

Si tu es en région parisienne, je peux te conseiller un spécialiste.

Bon courage en tout cas, car tout ça n'est pas très agréable !!

Fred.
36 ans marseille 2582
tu devrais prendre ta peur de face et aller chez le médecin...

Ce qui t'arrive n'est pas bénin! une hernie discale peut s'aggraver, tu peux en arriver à ne plus pouvoir marcher!!!

Pour ce qui est des antibiotiques, ce que tu fais est également trés dangereux pour ta santé parce que mme si sur le coup tu as l'impression que ca te soigne, peu à peu tu créer des bactéries résistantes à ces antibiotiques dans ton corps, celles ci se dévelopent et un jour, plus aucun antibiotique n'aura d'effet sur toi et tu risque de faire une scepticémie et de mourir :?

Pour to hernie discale, n'hésite pas, l'opération est bénigne, elle dure 15 minutes, j'ai assisté a pleins d'opérations de hernies et c'ets vraiment rien
48 ans 1512
N'ai pas peur d'aller consulter, dis-toi que, ronde ou pas, tu dois prendre soin de toi, de ta santé. Il ne faut pas se priver de soins à cause d'une éventuelle remarque concernant le poids. Je sais, facile à dire, n'est-ce-pas ? ;) Je le sais d'autant mieux que j'avais les mêmes angoisses que toi face aux médecins. Tu sais, même si le médecin te dit qu'il faudrait perdre quelques kg, ce sera simplement une remarque "professionnelle", au même titre que "faudrait arrêter de fumer/boire/faire trop de jogging/etc."...Et tu as le droit de dire : "ben oui, mais moi, maigrir, je n'y arrive pas, je ne le souhaite pas" (ça marche aussi avec arrêter de fumer, de boire, de courir ;) )
Au médecin de trouver avec toi, selon ta personnalité et ton profil, la solution qui conviendra le mieux à ton soucis de santé.
Et puis, tu n'auras sans doute aucune remarque ou conseil concernant ton poids.
Bon courage, j'espère que tu iras très vite mieux
bises
B I U