MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Premier rdv chez un gynéco spé en stérilité qu'apporté?

37 ans 12494
Je sais bien bataille... mais il me met un tel stress la dessus que sa deviens une obséssion !Je me demande même comment je n'ai pas encore fait de crise  
ou compluser sur la nourriture...Plus que 15 j à attendre et j'en suis deja strésser parce que je n'ai pas perdu les 10Kg mini demandé et parce que j'appréhende ce qu'il va me dire..;

C'est vrai toute celle a qui on a demandé de perdre du poid l'on fait même un peu alors pourquoi moi j'en suis incapble.. Je pense le vouloir tout autant ..et pourtant je suis incapable de me mettre au régime..
52 ans 9077
Carlottalapatatesexy a écrit:
C'est vrai toute celle a qui on a demandé de perdre du poid l'on fait même un peu alors pourquoi moi j'en suis incapble.. Je pense le vouloir tout autant ..et pourtant je suis incapable de me mettre au régime..


Hem... faux :lol: :lol: :lol:
Moi du moment où le doc a commencé à me stresser avec mon poids (pour commencer d'autres tentatives FIV pour avoir un deuxième bébé..) je n'ai RIEN perdu ! au contraire... j'ai repris du poids car cette obsession du régime me mettait la tête dans le frigo et les fesses dans le placard à biscuits :lol:

Je comprends d'autant plus ton stress pour l'avoir vécu moi aussi...
Allez courage ma belle.... vous allez y arriver ! :kiss:
37 ans 12494
Je réagi exactement de la même façon je ne perds pas un gramme , me met a refaire de la retention d'eau a ce que mes chevilles disparaissent en fin de journée ... mais j'arrive a ne pas compulser...

De toute façon maintenant je sais ce que je veux, et je ferais tout pour ... Merci :kiss:
42 ans rouvroy 63
Coucou, je vais te raconter mon histoire, j'espère que cela va te rassurer. J'ai 29 ans et je pèse 100 kg. Au départ de cette histoire, je pesais 120 kg mais je ne le savais pas car je ne montais plus sur la balance depuis un bon moment. Je me suis mariée en juillet 2006 mais j'avais arrêté la pilule avant pour pouvoir faire essai BB1 après le mariage. En septembre, mes reds n'arrivaient pas. Je suis allée voir un 1er gygy qui m'a donné simplement du duphaston pour déclencher mes reds sans me poser plus de question. Au mois d'octobre, tjs pas de reds. Mon généraliste me dit d'aller voir direct un gygy spécialiste de l'infertilité et il me donne ses coordonnées. Là, blablabla, il me parle des ovaires polykystiques à cause du poids, qu'il faut essayer de perdre ne serait-ce que 10% de mon poids pour voir si mes reds reviennent d'elle-même et il nous donne à mon mari et à moi toute une batterie d'examens à faire. Mon mari avait eu les oreillons quand il était petit qui étaient montés au cerveau, il est resté 2 jours dans le coma et ça a tourné en ménengite. Il s'est aussi fait opéré d'une testicule qui n'était pas descendu à 10 ans. Le gygy trouve ça suspect et il préfère nous faire les exams à tous les 2 car il ne voulait pas ensuite me stimuler si mon mari, ça marchait pas. Et effectivement, moi j'ai perdu 20 kg dans l'attente de tous les exams (rien que de voir mon poids, ça m'a motivé). Et mon mari, on a vu qu'il avait une tératospermie sévère. Le gygy nous a parlé FIV direct mais au 2ème spermo de mon mari (avec test de survie), les résultats étaient meilleurs. Donc on fait des IAC. Là, je suis en traitement pour la 3ème car les 2 premières n'ont pas marché. Pour ce qui est de la perte de poids, j'ai simplement supprimé les conneries type coca, bonbons, biscuit apéro.... Si je veux manger des frites, je mange des frites au four, une viande en sauce, je prends de la crème fraiche à 3%...etc. Mais on va au resto quand-même régulièrement pour se décontracter et je prends ce qu'il me plait. C'est vrai que des fois je craque et je mets le nez dans des paquets de bonbons mais j'essaie de ne pas le faire trop souvent. J'espère que ce que je t'aurai raconté t'aura aidé et si tu as des questions, n'hésite pas.
Biz

Klimikiki
37 ans Au milieu des champs de l'Oise 1596
Bataille a écrit:
Carlottalapatatesexy a écrit:
C'est vrai toute celle a qui on a demandé de perdre du poid l'on fait même un peu alors pourquoi moi j'en suis incapble.. Je pense le vouloir tout autant ..et pourtant je suis incapable de me mettre au régime..


Hem... faux :lol: :lol: :lol:
Moi du moment où le doc a commencé à me stresser avec mon poids (pour commencer d'autres tentatives FIV pour avoir un deuxième bébé..) je n'ai RIEN perdu ! au contraire... j'ai repris du poids car cette obsession du régime me mettait la tête dans le frigo et les fesses dans le placard à biscuits :lol:

Je comprends d'autant plus ton stress pour l'avoir vécu moi aussi...
Allez courage ma belle.... vous allez y arriver ! :kiss:


:lol:
Pareil, plus ça allait plus je grossissais... et tu sais quoi? J'ai changé de gynéco: "ma perle" ne m'a JAMAIS parlé de mon poids. Depuis, sauf quand je prends les hormones, mon poids s'est stabilisé.

Je ne pense pas qu'il faille faire un régime alimentaire mais plutôt tout faire pour diminuer au maximum le stress (ou l'évacuer!) Les spécialistes ont fait beaucoup d'années d'études ils savent de quoi il parlent mais se ne sont pas des dieux! Non se sont des êtres humains avec leurs failles et de temps en temps il faut que quelqu'un les leurs rappelle... (en clair, de temps en temps pousse une petite gueulante et envoie les se faire *****)
37 ans Au milieu des champs de l'Oise 1596
klimikiki a écrit:
Et effectivement, moi j'ai perdu 20 kg dans l'attente de tous les exams (rien que de voir mon poids, ça m'a motivé). [...] Pour ce qui est de la perte de poids, j'ai simplement supprimé les conneries type coca, bonbons, biscuit apéro.... Si je veux manger des frites, je mange des frites au four, une viande en sauce, je prends de la crème fraiche à 3%...etc. Mais on va au resto quand-même régulièrement pour se décontracter et je prends ce qu'il me plait.


Bonjour klimikiki ;)
Le souci est que pour le coup, ce n'est pas qu'une question de motivation. Le fait que les spécialistes soient persuadés de ça, rajoute de la culpabilité et donc du stress. "pourtant je suis motivée, pourquoi je n'y arrive pas? Pourquoi je ne suis pas comme les autres?"
Pour toi supprimer les extras a suffit, et sincèrement : tant mieux. Mais certaines femmes mangent correctement et sont quand même en surpoids, certaines, même avec toute la volonté du monde (l'enjeu, la pression, le désir de maternité) n'y arrivent pas. D'autant que pour d'autres il faut rajouter à ça le cercle vicieux des OPK "longue durée". Heureusement tu y as échappé et ta RA t'a fait perdre du poids.(je n'y connais pas grand chose donc là je peux me tromper, mais je pense que ce n'est pas 1 régime mais une RA nan?). Ce qui est rare, car une RA stabilise mais ne fait pas perdre du poids -> là encore je peux me tromper!

Enfin bref, j'espère que ta prochaine IAC t'apportera un joli +++ (d'autant que tout a été mis en oeuvre pour que ça fonctionne)


Je précise que tout ceci n'est que mon avis bien sûr, je ne détiens pas la bonne parole! Alors surtout n'hésitez pas à me dire si je dis que des bétises (mais pour ça, je vous fais confiance :lol: )
42 ans rouvroy 63
tu sais, je parlais pour mon cas personnel, car je sais que je mangeais mal et je ne dis pas que ceux ou celles qui n'arrivent pas à perdre du poids, que c'est à cause de leur volonté. Chaque cas est différent et c'est pour ça que j'ai voulu apporter mon témoignage. Je sais aussi que depuis plusieurs mois, je stagne au même poids, que je n'arrive pas à passer au dessous de la barre des 100 et que ça serait mieux pour les questions hormonales. Je me dis aussi que ça fait 3 mois que je suis sous hormone non stop et j'essaie donc de ne pas culpabiliser de ne plus perdre. Mais mon gygy ne me dit rien. Il m'en a seulement parlé lors de nos premiers entretiens mais gentiment et après, basta. En même tps, je savais de moi-même que mal mangé (trop gras et trop riche), de ne pas faire de sport n'est pas très bon pour la santé mais j'ai super grossi en qques années suite à la mort de mon père. Donc j'ai du mal à sortir la tête du frigo quand ça ne va pas. Voilà, tu sais tout du pourquoi du comment mais je ne parle que de mon cas et il ne faut pas voir mon cas comme si j'énonçais une généralité. On est tous différents, encore heureux!!!!
B I U