MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Rapport à la nourriture

44 ans Barcelona (Espagne) 25545
Citation:
Pour parvenir à maigrir durablement, il faut :
— Se réconcilier avec les aliments, cesser de leur faire la guerre, réapprendre à manger de tout un peu.
— Apprendre à  
faire face à ses difficultés de vie autrement qu'en mangeant.
gros.org

Et vous quel est votre rapport à la nourriture ?
38 ans 3372
pour moi la nourriture sert d'anxiolytique

dès que je me sent(ais) mal je fonce(ais) sur la nourriture

maintenant avec mon opération j'essaye de trouver des dérivatifs ( genre travaux manuels, sport ) mais meme si ça marche la plupart du temps (apres avoir fait un gros travail sur moi meme) qqes fois je "craque" et alors je mange ( en petites quantités ) des aliment sucrés...

je pense aussi que la nourriture a longtemps été un moyen de culpabiliser mes parents face à leur séparation, et aussi un moyen de me "victimiser"...

voilà
48 ans Belgique 3287
Facile à dire quand on aime ni le poisson, ni les crudités, ni le fromage blanc... Alors un peu de tout oui mais de quoi ?
51 ans 9077
Comme Tigroutte la nourriture me sert d'anxiolytique...

A la différence d'elle, mes parents ne sont pas séparés et je n'ai toujours pas trouvé pourquoi j'avais besoin d'engloutir autant parfois...

avec le temps j'acquiere une certaine serennité qui me permet d'éviter de trop grandes crises... mais dès que ma fille va mal, que je m'engueule avec zom (même pour pas grand chose en fait...) ça repart de plus belle...il me faudrait une vie plate...sans heurts...mais qu'est ce que ça serait ch.... !
48 ans grenoble 2486
mon ennemi le plus fourbe...comme je le dis souvent,pour moi,pour ne pas grossir il faudrait que je stoppe completement la bouffe...comme la cloppe quoi...
je m'alimente plutot sainement,sauf periode exeptionnelle,mais vers 17h,j'eprouve un besoin de manger irrepressible...si je passe le cap tout est ok...sinon,c'est la cata,le moindre petit biscuit de rien du tout devient un detonateur...et j'engloutis jusqu'a point d'heure...
50 ans 176
Longtemps un dérivatif à mon mal-être. J'étais malheureuse en couple, je mangeais, je grossissais (je me construisais un rempart), je me trouvais encore plus moche.... un cercle vicieux.

Depuis que j'ai entrepris de maigrir, j'essai d'avoir un rapport plus "sain" avec la nourriture : je mange avec plaisir, en faisant attention à équilibrer mes menus. Je privilégie le goût plutôt que la quantité etc...

Par contre j'aurais maintenant tendance à basculer de "l'autre côté de la barrière". Une contrariété, et je n'arrive plus à manger. Rien ne passe. Donc les repas ce doit être au calme (pas toujours évident avec les enfants). :roll:
5210
La nourriture remplace les anti depresseurs chez moi! Depuis le mois de fevrier (depuis que j'ai arreter les anti depresseurs) j'ai pris presque trente kilos (28 exactement). Des que ca va pas je m'empiffre et le probleme c'est que ca va pratiquement jamais donc....
31 ans valence-toulouse 41
bonjour !!!
moi la nourriture ça me sert d'anti dépresseur quand je v vraiment mal !
sinon j'arrive a me controler, mais quand rien ne va, rien ne va!
alors j'essaye de faire des activitées mais défois ça ne marche pas !

bye bye
40 ans laigneville/oise 2222
pour moi la nourriture c'est un regal pour les papilles ;
j'adore faire un bon repas sutout quand mes amies sont la et que je les vois apprecier ce que j'ai preparer (bizarement je mange pas bcp dans ces cas la je suis tellement focaliser sur il aime ou il aime pas que je n avalla rien :roll: ) et surtout y decouvrir des aliments des recettes ,mais quand je suis deprime je serait du genre a la bouder et a ne pas vouloir manger grand chose rien ne me plait ..... ,par contre quand je me sens d humeur festive un repas asiatique un grec un truc dans le genre j 'adore mais la c'est de la gourmandise ....
36 ans 4422
Je suis un peu des deux, la nourriture peur etre pour moi un superbe anxiolytique ds les moment ou le moral est en baisse. J'avais n'importe koi, meme des choses qui ne me procurent aucun plaisir
Mais à l'opposé, qd je n'ai pas le moral, je n'ai parfois envie de rien qui ne me donnera pas un grd plaisir, et je ne mange pas grand chose.
C'est completement débile, je sais...

Bref mon rapport à la nourriture est plutot irrégulier et chaotique, et c'est surtout ce rapport que j'essaie de 'réguler' par un rééquilibrage alimentaire.
J'aime manger, mais je voudrais que ce ne soit plus seulement un plaisir ou un remplissage. Que manger soit aussi une necessité : manger quand j'ai faim et ce dont j'ai besoin.

Y'a du travail ...
:evil: :evil:
A
38 ans 4
:D
La nourriture et moi avons une relation fusionnelle. J'aime manger, en quantité ou pas. Dés que ça ne va pas ou que je viens de passer une journée fatiguante, je ne pense qu'à manger: une pizza, du chocolat, le repas normal en grande quantité :twisted:
J'aime les choses qui sont interdites: banane, fruits secs, légumes secs, riz, pâtes, pommes de terre, desserts, créme, gâteau, chocolat... Tout ce qui est énergétique. Plus j'en mange, plus je culpabilise et plus je me sens mal donc plus je mange.
De plus, je ne fais aucun sport:je marche pour me déplacer(environ 15 minutes par jour) et c'est tout. Je voudrais en faire mais je n'ai aucune motivation, le sport et moi on est faché.
Voilà. En lisant les témoignages, je me rend compte que je ne suis pas toute seule mais cela ne me réconforte pas autant que je ne le pensais.
AnneBy
47 ans pépettesland 1803
Mon meilleur ennemi.
Trop passionnel pour être rationnel, du genre tout ou rien mais certainement pas le juste milieu.
2309
Je suis embêtée Anne parce que pour moi, il faudrait un combo des réponse 1, 2, 3 et 4.
44 ans Barcelona (Espagne) 25545
Lil'Kitty a écrit:
Je suis embêtée Anne parce que pour moi, il faudrait un combo des réponse 1, 2, 3 et 4.


Ben déjà t'as éviter le n°5 : rien, je n'aime pas manger
C
31 ans Val de Marne 94 178
kan je v po bien, c un calmant, un anti dépresseur, mais en regle générale, je n'aime pas manger, je n'aime quasiment aucun aliment donc ça m'aide pas lool .... :?
B I U