MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

comment parler de la mort à des enfants de moins de 4ans?

M
45 ans loiret 23
bonjour,
je sais pas comment vous présenter la situation car j'ai moi même du mal à en parler. il y a 5 mois j'ai perdu mon pére (55ans) et mon grand-pére  
le même jour. je n'ai pas su expliquer a mes enfants (3ans et 2ans) où étais leur grand-pére. et aujourd'hui je viens d'apprendre que mon beau-pére étais en phase terminale (cancer).
comment expliquer à des enfants qui n'ont aucune notion de la mort se qu'est la mort? je suis imcapable de leurs expliquer, étant tellement douloureux pour moi même. je ne sais plus quoi faire.
merci pour vos réponse.
45 ans 17521
la première chose à savoir, c'est quelle est ta propre notion de la mort... et es-tu croyante en une religion, ou athée ?

je ne te cache pas que le fait d'être croyant est beaucoup plus facile, dans la mesure où il y a généralement la croyance en un "ailleurs" où on se retrouvera tous un jour, etc...

il est toujours plus facile de dire à un enfant "il est au paradis, tu le reverras un jour, en attendant il te regarde, viens on va lui faire un beau dessin"... plutôt que de dire "il est mort, c'est fini, son corps pourri dans la terre, y a plus rien"...

j'en sais quelque chose, je viens d'une famille athée où on n'a jamais su expliquer la chose aux enfants... parce que cette réponse du "rien" parraissait trop insupportable pour le dire à des enfants... pourtant je pense que cette réponse, si inacceptable qu'elle puisse sembler à des adultes, aurait été préferable pour les enfants qu'un "tu comprendras quand tu seras plus grand"...

je pense qu'il est important que tu saches toi même ce que tu éprouves, et ce en quoi tu crois, pour l'expliquer aux enfants... pouvoir leur dire aussi que tu es triste de tout cela, et qu'il est important de se souvenir des jolies choses, montrer des photos, reparler des bons moments, je ne sais pas... aller au cimetière aussi... je pense qu'on est jamais trop petit pour savoir que "papy est ici", au cimetière, avec la vision de la tombe, qui est quelque chose de concret pour un enfant, même petit... parce que le "il est parti... " c'est pire que tout je crois... il est parti où ? pourquoi je peux pas le voir ? il va revenir... enfin je ne sais pas...

c'est compliqué... excuse-moi si ma réponse est brouillonne...

je te conseille la lecture d'un livre très interessant : "La mort pour de faux,...t pour de vrai" de Dana Castro...
G
32 ans 199
Je suis tout à fait d'accord avec toi, Karen.
Je suis d'une famille athée, et j'ai perdu mes deux grand-pères à un an d'intervalle, j'avais 6-7 ans.
Pour mon grand-père paternel, les choses se sont passées simplement : ma grand-mère, très croyante, m'a dit qu'il était au ciel et apparemment ça n'a pas déplu à mes parents (athées donc). Mon grand-père maternel, le deuxième à partir, a donc "rejoint" mon autre grand-père au ciel et ma grand-mère me disait souvent qu'ils jouaient à la belote là-haut (ils aimaient jouer à la belote).
Cependant, je me rapelle avec cru jusqu'à 9 ou 10 ans que mon grand-père maternel se "cachait" dans une pièce de l'appartement de ma grand-père, qu'il était malade et ne voulait plus voir personne. Je ne sais pas à quoi c'est du mais peut-être que mes parents n'ont pas su m'expliquer vraiment pourquoi, comment mon grand-père était "parti".

Ceci dit, c'est vrai que j'étais un peu plus agée que tes enfants. Je ne saurais quoi te conseiller, tout dépend, comme le dit karen, de tes convictions religieuses. En tout les cas je pense qu'il faut vraiment leur expliquer tout cela le plus "clairement" possible. S'ils ne comprennent pas vraiment ce qu'est la mort, peut-être risqueront-ils, comme moi je l'ai cru, de penser que les morts se "cachent", reviendront un jour...

Je ne suis pas non spécialiste de la mort et n'ayant aucune expérience en tant que parent, je ne peux pas te conseiller, je te souhaite en tout cas beaucoup de courage.
52 ans 9077
Tu peux trouver des éléments de réponse dans ces autres discussions que je viens de retrouver...

Décès d'un grand-parent : comment le gérer ?
expliquer la mort aux enfants
M
45 ans loiret 23
merci pour vos réponses mais je suis athée et je ne peux plus croire en dieu en se moment, plus tart peut-être!
je ne pense pas que ennmener un enfant de 3 ans sur une tombe soit une bonne idée sachant qu'à cette âge là il pose beaucoup de question et comment lui expliquer ce qu'est un cimetiére?
45 ans 17521
mataxe a écrit:
merci pour vos réponses mais je suis athée et je ne peux plus croire en dieu en se moment, plus tart peut-être!
je ne pense pas que ennmener un enfant de 3 ans sur une tombe soit une bonne idée sachant qu'à cette âge là il pose beaucoup de question et comment lui expliquer ce qu'est un cimetiére?


c'est un endroit où les gens dorment pour toujours...
et en plus, c'est joli, y a plein de statues à regarder, et on peut apporter des jolies fleurs, etc...
pour le coup, moi j'allais au cimetière dès ma petite enfance, pour la toussaint, car je suis née un 1er novembre... donc mes visites au cimetière n'étaient pas forcement liées à la mort immédiate de quelqu'un, mais je savais bien que c'était là qu'étaient les morts, les gens qu'on voyait plus, il y avait leur nom sur la pierre (qu'on me faisait déchiffrer quand j'ai su lire) et j'étais toute fière de porter le pot de fleur pour l'arrière grand mère, dont on me racontait l'histoire...
souvent ce qui fait peur aux enfants dans l'idée de la mort, c'est l'idée de la solitude de la personne morte... le cimetière, c'est un lieu où ils sont rassemblés... donc c'est moins angoissant...
46 ans eure 977
coucou

pour tes enfants qui sont "grands", je pense que tu pourrais regarder avec eux le roi lion..... et notament le moment où le lionceau perd son père.... et de la leur expliquer pour leur(s) grand père(s)......

je te souhaite beaucoup de courage, car je sais que c'est pas facile car il faut prendre sur soi....

bizzzz
37 ans Genève- Suisse 756
Je suis née dans une famille athée, et la mort m'a été expliquée assez tôt, par ma maman, ma grand-maman, elles m'ont toutes deux raconté que mourir c'était "monter au ciel" et ça pour toujours...

Et moi je me faisais mes films je me souviens encore d'un soir ou j ai dis a ma maman que tout le monde allait se retrouver là-haut et qu'on vivrai tous ensemble, que tout serai bien... qu'elle serai de nouveau avec mon papa, et je retrouverai le chien de ma grand-maman... J'avais 4 ans.

J'allais au cimetière avec ma grand-maman, pour regarder les pierres tombales, les fleurs, j'avais envie ( et ça déjà a 4 ans) d'aller mettre des fleurs pour mon arrière grand-père.

La mort n'avait rien de traumatisant pour moi à cette époque. Maintenant c'est autre chose...lol j'ai grandis, et je sais réellement ce que ça représente, comme disait Karen, on fini dans la terre à pourrir...

Aujourd'hui je travaille chez le fleuriste à côté du plus grand cimetière de Genève, je vois tous les jours des gens ( des enfants aussi) en deuil, qui ont tous une manière spéciale de le vivre... A voir comme ça, les enfants ne se rendent pas bien compte de la mort avant un certain âge.

Pilipili a raison, tu devrais essayer de montrer le roi lion ou bambi à tes enfants... c'est des dessins animés c'est peut-être plus facile de comprendre cette notion de mort en regardant des images, ensuite tu pourrai leur expliquer ce que c'est... malgré le fait que tu sois athée, je pense que tu peux dire à tes enfants que là-haut, au ciel, il y a le paradis et que c'est la qu'on s'envole une fois la vie finie...
45 ans ze youniverse 1623
Bonsoir Mataxe
Une solution pas mal (si tu me permets l'expression...) c'est d'utiliser les livres pour enfants. Ils y en a de trés bien, simples, et qui expliquent de façon poétique ms réaliste la mort aux tout petits.Tu trouveras des réferences sur les sites de littérature jeunesse et petite enfance.

En passant, toutes mes codoléances pour ces épreuves qui te tombent dessus.A bientôt!
Bizes ;)
M
45 ans loiret 23
je vous remercie toutes pour vos conseilles et je pense que je vais lui trouvé un livre pour lui expliquer ce qu'il en ai.
le plus dur reste a venir et encore merci pour votre soutien.
45 ans 17521
mataxe a écrit:
je vous remercie toutes pour vos conseilles et je pense que je vais lui trouvé un livre pour lui expliquer ce qu'il en ai.
le plus dur reste a venir et encore merci pour votre soutien.


si tu pouvais venir nous raconter comment ça s'est passé, l'explication avec tes enfants, leurs réactions... je suis sure que ça pourrait aider d'autres personnes... ;)
bon courage à toi...
G
32 ans 199
C'est vrai que c'est peut-être presque plus facile d'expliquer la mort à des petits enfants qu'à des enfants de 9 ou 10 ans, à un âge où ils se rendent compte de ce que c'est de voir partir quelqu'un pour toujours.

De nouveau bon courage pour cette épreuve.
35 ans rouen 76 1559
perso, ma mère ne m'a jamais expliqué (cela fait parti des nombreux non-dits...), donc, j'ai appris ca par l'école, les copains....

j'en ai parlé recemment avec ma tante qui a une fille de 7ans...
elle avait un poisson depuis toujours, et puis un jour, Romain (le poisson) est mort... ma tante s'est dépéché de le jeter et d'aller en acheter un autre avant que' la petite rentre de l'école et ne s'apercoive de la disparition du poisson...
puis Romain (le deuxième du nom) est mort à son tour, et là, ma tante a dit à sa fille que Romain était en vacances chez des amis, vu qu'elles aussi partaient pendant l'été...
pendant l'été, j'en ai parlé a ma tante, et elle m'a dit ne pas vouloir expliquer à sa fille que le poisson était mort...
on a eu une looonnngue discussion sur la mort, je lui disait que c'était un bon cap pour la compréhension de la Mort, qu'il allait mieux que ca commence par le poisson, plutot qu'un membre de la famille...

elle a fini par lui dire.
Elles sont allées acheter d'autres poissons, et l'un est mort quelques jours plus tard... ma petite cousine m'appelle et m'annonce le décès du poisson, et m'a demandé de lui fabriquer une petite boite poir le mettre dedans avant de le mettre dans la terre...et là, elle m'a expliqué que les gens, les animaux mourraient quand ils étaient malades, et que c'était mieux, parce que, comme ça, ils n'ont plus mal...

bon, tout ce roman pour dire que c'est une bonne chose, d'après moi, d'anticiper ce sujet douloureux, et de passer par l'image de l'animal plus doux...

voilà quelques titres de livres qui abordent le sujet:

Un noeud à mon mouchoir de Bette Westera et Harmen van Straaten

l'histoire d'un grand-père qui faisait un noeud a son mouchoir pour ne pas oublier d'acheter tout ce que son petit fils aime...
Le grand-père décède... l'enfant fait un noeud à son mouchoir pour ne pas oublier son grand père...




Tu seras toujours avec moi de Mariko Kikuta


une enfant passe ses journées à jouer avec son petit chien. un jour, la petite fille disparait.
Le petit chien se retrouve très malheureux...jusqu'à ce qu'il s'apercoive que, lorsqu'il ferme les yeux et qu'il pense fort à la petite fille, elle est toujours avec lui...


en tout cas, va dans n'importe quelle librairie, ils ont souvent de bonnes sélections de livres "à messages"...

pour les plus vieux (7-8ans), la collection des Lili et Max est très bien aussi...
70 ans 3528
Mes parents m'ont toujours parle honnetement de la mort, c'est a dire qu'on ne vit plus, que notre corps est enterre ou incinere (mon grand pere est mort quand j'avais 7 ans et a ete incinere, j'ai enterre tous mes petits animaux morts), mais que pour le reste... ben ils n'en savaient rien.

ils m'ont explique, petit a petit que certaines personnes pensaient qu'on "allait au ciel". Eux n'y croyant pas, ils m'ont quand meme fait remarque que le plus important etaient les moments passes ensemble du vivant des personnes, et les souvenirs, eternels, de ces personnes.

mais c'est vrai que mes parents sont assez zen vis a vis de ce sujet, surtout ma mere qui a une vision de la vie tres belle, solide et realiste a la fois, et qui a su nous montrer que la vie continue, meme lorsqu'on est triste, ou qu'on vit des moments difficiles. c'est une chose pour laquelle je lui suis extremement reconnaissante.

c'est un moment difficile, mais je suis sure que tu t'en sortiras tres bien, et parler de la mort, c'est aussi le moment ideal pour parler... de la vie :)

je te fais plein de :kiss: , courage dans cette epreuve
M
45 ans loiret 23
je vous remercie vraiment pour tous ces témoiniages en espérant que le moment venu je soit suffisament courrageuse pour leur expliquer.
encore mille merci à vous toutes.
B I U