MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Difficulté à exprimer ses prob. avec un collègue

41 ans 04 5576
Bonjour,

Non non, je ne parle pas de "Lui".

Voilà le truc : je viens d'avoir une discussion avec mon chef de projet au sujet d'un autre de mes collègues  
: Pour resituer un peu, nous travaillons ensemble sur ce projet depuis pas loin de six mois. Ce collègue, je le trouve un peu "jeune", bien brave, pas une lumière mais plutôt gentil. Sans aller jusqu'à dire que je l'adore, je l'aime bien.

Seulement voilà : il a été nommé responsable technique sur quatre dossiers dont le mien et celui d'un autre collègue (un amour, lui). Lorsque nous avons commencé ce projet, le responsable technique (RT) était avec le Chef de projet (CP) sud, mon collègue et moi sur la base nord... et cela se passait très mal, parce que RT n'arrêtait pas de faire boulette sur boulette, nous obligeant à refaire des trucs alors qu'on avait raison au départ, ne nous donnait pasles bonnes infos, faisait, lorsqu'on lui demandait des truc s, un travail de sagouin... forcément, les rancoeurs et la grogne n'ont pas traîné à montrer le bout de leur nez...

Nous aurions dû nous en plaindre au chef de projet, c'est vrai, mais pour moi d'une part il est difficile de "balancer" sur les petits camarades (quand je suis froide, quand je suis "chaude", là, je ne réprime plus :twisted: ) mais ne l'avons pas fait le peu de remarques timides tentées n'ont pas vraiment reçus d'oreilles attentives. Nous avons donc commencé à en parler ensemble, et avons souvent été entendus par d'autres personnes (ben oui, quand on était en colère, on 'narrivait pas à en parler derrière une porte fermée et discrètement). En Juin, au cours d'une réunion, le Chef de projet nous a "demandé" d'arrêter ce qu'il a appellé la "cacophonie". En gros, pour nous, ça voulait dire "Pas touche au RT, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et on s'aime tous au pays des bisounours, enfin de l'équipe MXXX".

Bref, nous l'avons fermé, hermetiquement, et avons pris sur nous...

Mon collègue lui a fini son dossier il y a un mois.

Le mien rame encore, parce qu'il y a plein de problème, et pas forcément d'aide ni d'écoute. Mais je la fermais. Hermetiquement. :lol:

Hier, vers 20H00, mon chef de projet m'a trouvée en train de piquer une crise de nerfs dans mon bureau parce que, eboulot fait pas le RT et ses consignes étaient vaseux. J4en avais ras le bol, au point de tout laisser tomber... il a fini par percuter et nous avons pu en discuter un peu.
Il est revenu dans mon bureau tout à l'heure pour me demander si cela allait mieux avec les nouvelles instructions qu'il m'avait donné, et a embrayé sur une discussion au sujet de "mes difficultés" avec le RT.

Je dois dire que mon discours était assez décousu, d'une part parce que je ne voulais pas trop amocher l'autre, mais que d'autre part, je le trouve clairement incompétent, et pas impliqué. Je sais que j'ai mes défauts, j'en ai fait part, et je sais que je ne suis pas forcément facile à gérer, mais voilà je n'étais pas la seule à avoir ce ressenti...

Le chef de projet a été plutôt ouvert, m'a dit qu'il ne savait pas que c'était à ce point là entre lui et moi et a regretté que je ne lui en ai pas parlé plus. Je lui ai alors dit que vu son discours lors de la réunion de juin, on s'était dit qu'il valait mieux la fermer... Il est un peu tombé des nues en me disant que s'il ne souhaitait pas que les problèmes de l'équipe soit transmis à l'exterieur, il aurait voulu qu'on lui en parle... Mouais... aller déblatérer sur son copain, ça nous aurait valu quoi à votre avis ?

Toujours est - il que j'ai pu vider mon sac mais je regrette un peu de m'être laissée emporter. J'aurais sans doute du être plus mesurée dans mes propos...

Cela vous est il déjà arrivé de devoir discuter avec un supérieur des cométences et del'atitude d'un autre collègue ? comment cela s'est il passé? quelle ont été les conséquences ?

Merci d'avoir lu le pavé :lol:
B I U