MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le vouvoiement entre parents et enfants...

45 ans 17521
Suite au post "tutoyez-vous vous beaux-parents ?", je rebondis sur la Réponse que fait Ocean, qui dit qu'elle vouvoie également ses parents à elle, question de  
culture...

D'où ma question :

Y a t-il parmi vous des personnes qui vouvoient leurs parents, que leurs parents vouvoient, qui vouvoient leurs enfants, que leurs enfants vouvoient... si oui, pourquoi ? qu'est ce que ça apporte ? auriez-vous aimé que cela se passe différement ? ou trouvez-vous cela mieux ? pour quelles raisons...

Je veux tout savoir...
39 ans 2505
J'ai répondu :)

Mes parents étant les gens avec qui j'ai passé le plus de temps de toute ma vie (jusqu'à présent) je me verrai mal les vouvoyez.

Je pense que c'est une question d'éducation.

Pour certains c'est une question de respect, d'autres que ça met de la distance dans les relation (je serai plutot de cette école là)

Mes parents sont sans doute les gens que je connais le mieux et qui me connaissent le mieux dont je suis assez proches, les vouvoyez reviendrai à les faire passer à un stade inférieur comme une connaissance ou quelqu'un de supérieur hierarchiquement (c'est mes parents je les aime mais ils me sont pas au dessus, on est adultes donc même niveau selon moi)

Bref le vouvoyement très peu pour moi même si je respecte mes parents, c'est pas de cette façon que je le montre :)

Et alors Karen, on répond pas à son propre sondage ? (je suis la seule pour le moment à avoir répondu bouh !)
39 ans montpellier 518
je ne vouvoie pas mes parents mais j'ai connu nombres de gens qui le faisaient ( tous de la même catégorie socio-pro d'ailleurs..) et ce que j'ai remarqué, sans généraliser hein.. je ne fais que constater autour de moi, c'est que ce sont ces filles et garçons la qui avaient beaucoup de distance avec leur parents et beaucoup de problèmes à l'adolescence, puis à l'age adulte pas trop de rapport amicaux, juste des bonnes manières, se faire bien voir.
Je sais pas si c'était clair mais en tout cas c'est ce que j'ai pu voir,et je repete je ne veux en aucun cas généraliser. :D
38 ans au milieu des poissons 7816
Je vouvoie mes parents depuis toujours et je suis très proches d'eux. Ce n'est pas un manque de respect ni une manière de marquer une distance entre nous. Cela a toujours été ainsi depuis ma plus tendre enfance.
J'ai eu le "malheur" de tutoyer ma mère un jour, durant mon adolescence (voulant faire comme tout le monde) elle n'a pas apprécié du tout. Pour elle c'est un manque de respect et m'a répondu qu'elle était ma mère et non mon amie.
Bien que je la vouvoie, je suis très proche d'elle, c'est ma confidente.

J'avais prévenu zhom avant qu'il ne les rencontre afin d'éviter tout incident diplomatique. Il lui arrive de les tutoyer mais il se reprend tout de suite après.
45 ans 17521
Ocean a écrit:
Je vouvoie mes parents depuis toujours et je suis très proches d'eux. Ce n'est pas un manque de respect ni une manière de marquer une distance entre nous. Cela a toujours été ainsi depuis ma plus tendre enfance.
J'ai eu le "malheur" de tutoyer ma mère un jour, durant mon adolescence (voulant faire comme tout le monde) elle n'a pas apprécié du tout. Pour elle c'est un manque de respect et m'a répondu qu'elle était ma mère et non mon amie.
Bien que je la vouvoie, je suis très proche d'elle, c'est ma confidente.

J'avais prévenu zhom avant qu'il ne les rencontre afin d'éviter tout incident diplomatique. Il lui arrive de les tutoyer mais il se reprend tout de suite après.


Alors j'ai deux questions : tu disais sur l'autre post que c'était culturel... de quelle culture s'agit-il ? et d'autre part, tes parents te tutoyaient, ou te vouvoyaient aussi ?
38 ans au milieu des poissons 7816
karen a écrit:
Ocean a écrit:
Je vouvoie mes parents depuis toujours et je suis très proches d'eux. Ce n'est pas un manque de respect ni une manière de marquer une distance entre nous. Cela a toujours été ainsi depuis ma plus tendre enfance.
J'ai eu le "malheur" de tutoyer ma mère un jour, durant mon adolescence (voulant faire comme tout le monde) elle n'a pas apprécié du tout. Pour elle c'est un manque de respect et m'a répondu qu'elle était ma mère et non mon amie.
Bien que je la vouvoie, je suis très proche d'elle, c'est ma confidente.

J'avais prévenu zhom avant qu'il ne les rencontre afin d'éviter tout incident diplomatique. Il lui arrive de les tutoyer mais il se reprend tout de suite après.


Alors j'ai deux questions : tu disais sur l'autre post que c'était culturel... de quelle culture s'agit-il ? et d'autre part, tes parents te tutoyaient, ou te vouvoyaient aussi ?



Ah, je n'ai pas répondu à toutes tes questions de départ, désolée...
Donc oui, c'est culturel, je suis d'origine vietnamienne. Mes parents me tutoient. Ils vouvoient leurs parents et je fais de même je vouvoie mes grands-parents. C'est sans doute pour cela que j'ai du mal à tutoyer les gens.
Autre chose, je pense et j'en suis quasiment sûre, je ne voudrais pas que mes enfants me vouvoient. C'est bizarre, car cela ne me gêne pas de la faire mais je n'aime pas qu'on me vouvoie, enfin pas toujours.
47 ans 76 10598
Le vouvoiement entre parents et enfants, je ne pourrais vraiment pas.

Cela me donne le sentiment d'une distance, d'une espèce de froideur.

Et pis vraiment, un " maman, je vous aime", ça ne sonne pas bien. :?

Mais ce n'est que mon point de vue. ;)
A
36 ans Nice 21965
chloeecamille a écrit:
Le vouvoiement entre parents et enfants, je ne pourrais vraiment pas.

Cela me donne le sentiment d'une distance, d'une espèce de froideur.

Et pis vraiment, un " maman, je vous aime", ça ne sonne pas bien. :?

Mais ce n'est que mon point de vue. ;)


suis assez d'accord, j'aurais du mal ca fait un peu prout prout cacahouete (sauf pour les personnes d'origine asiatique comme ocean), j'ai du mal avec ca
41 ans là 5969
ben imaginer un ti nefant sauter au cou de sa maman en disant vous ête la plus gentille maman du monde
crier à son papa vous ne m'attraperez pas!!!


ben :shock:
non ça passe pas...

ça manque de spontanéité...

et pareil à l'adolescence, je me vois mal taper mon mélo dans l'escalier et claquer les portes en disant à mon père vous voulez pas m'emmener voir titanic juste pour me pourrir la vie, vous le faite excperes arrétez de vous marrer quand ma vie est brisée

:lol:


ça casse le côté rebelle :lol:
36 ans 3289
Amnesis a écrit:

et pareil à l'adolescence, je me vois mal taper mon mélo dans l'escalier et claquer les portes en disant à mon père vous voulez pas m'emmener voir titanic juste pour me pourrir la vie, vous le faite excperes arrétez de vous marrer quand ma vie est brisée



ca sent le vécu tout ca :mrgreen:
41 ans là 5969
amina91 a écrit:
Amnesis a écrit:

et pareil à l'adolescence, je me vois mal taper mon mélo dans l'escalier et claquer les portes en disant à mon père vous voulez pas m'emmener voir titanic juste pour me pourrir la vie, vous le faite excperes arrétez de vous marrer quand ma vie est brisée



ca sent le vécu tout ca :mrgreen:


zut je me suis fait grillée 8-[
I
46 ans Reims 505
Ma meilleure amie, et le meilleur ami de mon mari, sont portugais tous les deux et ils vouvoient tous les deux leurs parents. Au début, j'avoue que c'est choquant, mais il faut dire qu'ils n'ont pas de rapports que je qualifierais de "câlins" avec leurs parents, donc au fur et à mesure, ça ne choque plus.

Ma famille, du côté de ma môman, est italienne, et chez nous par contre, non, pas de vouvoiement quand on HURLE pour se parler :lol: ...

Je n'imagine même pas mes enfants me dire "Maman, vous nous lisez une histoire ce soir ? Maman, vous me faites des bisous papillons pour m'endormir les yeux ? "...oh non, décidément, non !!!
chloeecamille a écrit:
Le vouvoiement entre parents et enfants, je ne pourrais vraiment pas.

Cela me donne le sentiment d'une distance, d'une espèce de froideur.

Et pis vraiment, un " maman, je vous aime", ça ne sonne pas bien. :?

Mais ce n'est que mon point de vue. ;)

+1

De plus , je trouve que le vouvoiement entre enfants et parents, ca fait vraiment aristo, ringuard, snob.
J'ai toujours tourné en ridicule ce genre de phrase : Si Monsieur mon père veut bien me permettre de m'indiquer où se trouve le leu d'aisance afin que je puisse évacuer, les douceurs que madame Ma mère a bien voulu me donner pour ma sustentation, à la place de : où est le popot , papa, heu pfff.
Père, accepteriez vous que j'emprunte votre bentley pour aller chercher dame ma mère.
Ô, mère consentiriez vous à me lire une histoire pour m'endormir. Pourriez vous mon père (j'ai l'impression d'être à l'église).
Pour les beaux parents, je n'ai pas répondu car c'est selon......
Bien sur qu'ici c'est une question d'éducation, mais je suis fort aise , de ne point avoir subi ce genre d'éducation, qui m'aurait laissé un tantinet vôtre....
Et pis franchement, par dérision, parfois vouvoyer, ça fait chochotte.
S
34 ans 1093
Je pense que tout est question du sens qu'on y donne.
J'ai conut des gesn qui vouvoyait leur parents quand j'etait ado et ça n'empeche pas de dire "maman je vous emmerde"
moi ça ne me choque pas plus que le tutoiement, le role des parents et des enfnts est bien définit je ne voit pas de problème.

Et puis c'est pas parcequ'on dit vous qu'on est obligé de parler comme un a academicien prout-prout :lol:
Roa a écrit:
Je pense que tout est question du sens qu'on y donne.
J'ai conut des gesn qui vouvoyait leur parents quand j'etait ado et ça n'empeche pas de dire "maman je vous emmerde"
moi ça ne me choque pas plus que le tutoiement, le role des parents et des enfnts est bien définit je ne voit pas de problème.

Et puis c'est pas parcequ'on dit vous qu'on est obligé de parler comme un a academicien prout-prout :lol:

Que cela soit avec le vous ou le tu, je me serais jamais permis d'employer le mot de Cambrone à mes parents. Je ne vois d'ailleurs pas en quoi , ce mot serait plus soft, car usité avec le vouvoiement.
Le "vous" peut parfois être utilisé en terme de mépris, comme souvent en Belgique, ou dans un forum comme ici ; mais de dire que le "vous" change ou adoucit un mot rédhibitoire, non.
B I U