MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Milles façons de le dire... Une de le vivre !

37 ans 85
Bonjour,

A croire que le Jeu de Rôle me manque, je me remet à faire des titres qui ne veulent pas dire grand chose, mais qui ont la classe.

Mille façons de  
dire quoi ?

Brise dirait "J't'ai cassé !"
Dans mon monde de gamers ce serait : "J't'ai pwnt !"
Vulgairement : "Prends ça dans ta g..."
Version dentaire : "Paf, dans les dents !"

Et beaucoup d'autre, d'ailleurs, proposer aussi les vôtre !

Ces jours là où, des personnes, magnifiques, sublimes, populaires, pas forcément intelligente, et avec encore moins de jugeotte ont osé venir nour adresser la parole à nous ! Ô pauvres grosses que nous sommes ! Ou gros... Avec leur petite idée bien "pensante", mais complètement à coté de la plaque... Qui pensait bien faire, qui pensait qu'on comprendrait sa situation, et le fait qu'elle a un poil de graisse sur les cuisses ! Qui sont venues, avec toute leur fierté démesurée, leur ego mal placé, leur confiance à tout épreuve pour finalement... Se retrouver comme des connes en n'obtenant pas la réponse voulue !

Cet endroit du forum, ce sont souvent des départs de tristesse... De mal être... De questions... Et souvent, nous avons nos réponses, la caresse virtuelle et amicale d'une inconnue qui malgré tout nous comprends que trop bien.

J'ai fait un rêve... (Oui, oh, je sais que je plagie un peu là...) Ou nous ne commençons pas un post par des larmes ou un regard triste.

Partageons nos souffrances, et nos fiertés ! Oui, ces jours où face au monde, vous avez été tellement fière de vous ! Que ce soit chaque jour, il y a 10 ans, ou bien demain, quand vous ira frimer avec votre nouveau super ensemble ultra sexy que vous venez de vous payer ! Peu importe ! Même si beaucoup de nous, sommes passées par les moments de peine... Il y a eu forcément un jour de lumière. Comme une révanche sur la "vie" qui nous malmène...

Je m'étale, et au final... Je vais vous raconté le jour ou j'ai "pwnt" le monde.

Lycée, Terminale, enfin, la deuxième. Une fille, appelons la A. Blonde, populaire, avec un super copain, mais toujours entourée de mecs. Gentille... Un peu conne, mais gentille au final. Mince, mignonne, qui fumait (C'était super classe à l'époque !)... Enfin, LA fille populaire du Lycée. Enfin, on trainait souvent ensemble quand elle était pas avec le groupe des "People du Lycée", on était trois copines, et on parlait de tout. Et, un jour, elle est venue me parler d'un problème que je "devais connaître" car moi aussi, j'avais "ce soucis surement", dû à mon poids au dessus de la moyenne.

En gros, elle m'a demandé si j'avais pas de marque de bronzage sous les fesses. Au niveau du pli. Elle avait une ligne blanche en fait car... Bah, elles avait les fesses un peu rebondies, et donc, ça pendait un peu, et voilà quoi. Et là, cette petite chose qui fait que l'on peut montrer au monde et à la "bonne pensée"... Qu'elle a tout faux.

"J'ai peut être un gros cul... Mais le mien ne tombe pas. Aucun soucis de bronzage."

Et c'était bon... Limite méchant... Mais bon. Plus beau qu'une gifle.

Enfin, je m'étale dans un post interminable, je comprendrai que personne ne réponde... Je suis une artiste ! Je n'écris pas pour être lue ! J'écris parce que j'existe !

Enfin, en bref. Quelle est votre fierté ? La chose qu'on ne pourrait jamais vous retirer ! On en a toutes une ! Aussi minimes soit-elle. Tous un moments ou ce monde qui ne nous accepte pas s'est trouvé devant un mur.

Sur ce.

*enfile sa cape, et sort de scène brillament et sous les applaudissements... (ou pas)*
33 ans là bas, au loin 1705
=D> =D> =D>
j'ai rarement eu autant de plaisir à lire un texte, you're an artist NinieAlucard (in english ça fait plus claaasse :sifl: )
41 ans là 5969
euh en même temps elle t'as pas agressé, juste posé une question...
pour savoir si ça faisait comme elle ou pas... :roll:
tu le dis toi même elle n'était pas méchante, même gentille, c'était ta copine, vous étiez 3 à parler de tout, elle te confie un truc perso et te demande si toi ça fait pareil (rien de chocant là dedans)
toi tu la fracasse et en plus t'es fière? :shock:


youpi la copine :roll:
37 ans 5932
Ma fierté ? Arriver à faire tout ce que je veux, surtout lorsqu'on me dit (ou que je me dis) que je n'y arriverais peut-être pas.

Par exemple, pour mon Bac je me demandais déjà ce que j'allais faire avec le Bac en poche (normal quoi), alors on me disait "attention, tu ne l'auras peut-être pas". Le jour où j'ai su que je l'avais (et sans me fouler question révisions vu que j'avais bossé normalement, ni plus ni moins, toute l'année), la première chose que j'ai dite c'est "tu disais quoi ?"
Pour ma Licence, j'ai failli baisser les bras dans la dernière ligne droite (j'ai eu des problèmes graves dans ma famille qui sont survenus alors que j'étais en examen, du coup je paniquais à chaque examen et je n'étais capable de rien de bon). Quand j'ai su que je devais aller au rattrapage, je me suis entendue dire à ma mère "je n'ai pas la force, c'est fini pour moi". Celle-là de claque je me la suis mise seule. Quelque chose c'est réveillé en moi et m'a dit "depuis quand tu baisses les bras ?". Je l'ai eue cette licence, les doigts dans le nez.
Maintenant c'est le concours de professeur des écoles. Quand j'ai vu arriver les sujets des devoirs et les cours, je me suis dit que je n'y arriverais pas, que je manquais de connaissances. En attendant, je ne me suis jamais autant éclatée que devant mes cours. C'est difficile (d'autant que c'est un concours alors question pression je suis servie), mais c'est passionnant. Je sais que j'y arriverai, ça ne peut pas être autrement.

C'est ça, ma fierté.

Ca a un peu à voir avec mon poids aussi : on m'a toujours dit que je devais être drôlement mal dans ma peau. Eh bien non, parce que dans ma peau il y a autre chose que ma graisse. Alors mon caractère me permet aussi de mettre les gens qui me "jugent" devant une réalité : ils considèrent peut-être qu'ils ne sont qu'un corps vide, un extérieur, et que leur bonheur passe par là, mais moi je suis un "intérieur", un corps certes mais un corps plein (plein de vie, plein de projets, plein d'amour, plein de fiertés, plein de réussites, plein d'échecs qui permettent de s'améliorer, plein de défauts et de qualités qui font que personne d'autre ne peut être moi, plein d'une vocation qui me guide : un corps plein de moi, en somme).
41 ans Rennes (35) 8666
Amnesis a écrit:
euh en même temps elle t'as pas agressé, juste posé une question...
pour savoir si ça faisait comme elle ou pas... :roll:
tu le dis toi même elle n'était pas méchante, même gentille, c'était ta copine, vous étiez 3 à parler de tout, elle te confie un truc perso et te demande si toi ça fait pareil (rien de chocant là dedans)
toi tu la fracasse et en plus t'es fière? :shock:


youpi la copine :roll:


+1

a la question de quoi suis je le plus fiere, de pleins de choses en realite, mais certainement pas d'avoir casse des gens pour le fun... Desolee
37 ans 85
J'aurai du replacer le contexte peut être avec la personne. De me prendre tout le temps des piques sur mon poids par la dite personne si fière de son "corps parfait". Et au passage, c'est la seule fois ou elle a pris une chose "méchante" de ma part, les fois où elle est venue sincèrement me voir car elle n'allait pas, elle a toujours trouver une oreille.

C'est ma faute et j'en ai pris plein les dents car je me suis mal exprimée. Je me connais, et jamais je n'aurai envoyé chier une personne qui a vraiment besoin d'aide, mais je me connais trop et j'oublie que ce n'est pas le cas de toutes. Désolée.
41 ans là 5969
NinieAlucard a écrit:
J'aurai du replacer le contexte peut être avec la personne. De me prendre tout le temps des piques sur mon poids par la dite personne si fière de son "corps parfait". Et au passage, c'est la seule fois ou elle a pris une chose "méchante" de ma part, les fois où elle est venue sincèrement me voir car elle n'allait pas, elle a toujours trouver une oreille.

C'est ma faute et j'en ai pris plein les dents car je me suis mal exprimée. Je me connais, et jamais je n'aurai envoyé chier une personne qui a vraiment besoin d'aide, mais je me connais trop et j'oublie que ce n'est pas le cas de toutes. Désolée.



donc en fait tu es fière d'avoir su répliquer et ne plus te laisser marcher dessus ;)

c'est sur qu'une fois que les choses sont recadrées, là on comprends mieux :lol:
30 ans Où la vie m'emporte... 78
Ho !

Ce dont je suis fière ? Ce dont je suis le plus fière ? C'est d'avoir enduré énormément de choses et d'être encore là.
Pour ce qui est des petites choses de tous les jours, je ne l'ai pas encore accompli, mais je vais le faire, probablement la semaine prochaine.

Vous voulez savoir ce que c'est hein ? hein hein hein :p

Eh bien... un garçon me fait littéralement craquer au lycée...
Et moi qui n'ai jamais osé aborder qui que ce soit, je vais le faire, il le faut :)

Parce que je ne veux pas avoir a regretter même si j'ai pas tellement confiance en moi, parce qu'il me plait vraiment beaucoup, et parce que tout le monde mérite d'être aimé...

Souhaitez moi bonne chance :D

(Si j'y arrive, je vous poste mon epopée :p)
B I U