MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Les punitions à l'école....

57 ans à la campagne 771
Je viens de tomber sur un sujet de chloeecamille qui traite des punitions ( quelles punitions appliquez-vous?). Du coup, ça me fait penser aux punitions que donnent les instits.... Qu'en  
pensez-vous ? Et qu'appelez-vous une "punition intelligente" ?

Précision importante : ( Je ne donne que rarement une punition à un gamin et JAMAIS de punition collective.....)
41 ans là 5969
ben je me souviens qu'en primaire mes punitions c'était toujours au coin pour cause de bavardage... et ça m'énnervait, parceque au coin non seulement j'avais pas le droit de bavarder (ni l'occasion) mais en plus je n'avais pas le droit de lever le doigt pour répondre aux questions de la maitresse...

mon prof d'histoire au collège nous punissait seulement en cas de note au dessous de la moyenne (on avait trop peur de lui pour oser braver son autorité) et c'était une page du livre (à la bonne leçon et les précédentes) à recopier par point au dessous de 10

y a eu aussi une prof de français qui m'a puni pour bavardage :recopier 20 fois la recette du far breton (du coup avec ma mère on a expérimenté la recette et le vendredi la dictée c'était.... le far breton :lol: j'ai eu 20 8) )


une autre prof de français, collée 2 heures pour avoir fait la fiche de lecture de mon frere et d'un pote...
une dissert pourquoi j'ai triché et ce que je pense des tricheurs (du coup elle me l'a notée parcequ'elle a bien aimé)

les autes punitions, je ne m'en souviens pas...

à part le prof d'EPS qui nous faisait courir autour du gymnase pour cause de .... bavardage :roll:


et pour ce qui est de la punition collective, j'en ai eu une parcequ'on avait musique un mardi sur deux...
retour de vacances (ou prof malade je sais plus) on croyait que c'était l'autre classe...
il est venu tous nous chercher au self et je me souviens plus de la punition (je crois qu'on était collés apres les cours et qu'on avait fait nos devoirs vu qu'il ne nous avait rien donné)


en fait bien souvent les profs collaient et ne donnaient pas de consignes, les pions devaient se débrouiller pour trouver quelque chose à nous faire faire...
39 ans Toulouse 5609
J'ai pas souvent été punie dans ma scolarité, mais les quelques fois où je l'ai été c'était toujours pour... bavardage! :lol: (Amnesis, on va monter un club!) Quand j'étai petite c'était "au coin" et là effectivement c'est frustrant d'être exclu du groupe, donc ça fait passer l'envie de devoir y retourner. Plus grande c'était des punitions que je trouve pas très efficaces, du genre copier 200 fois "je ne dois pas bavarder avec ma voisine en classe" :roll: ... j'avoue que ça ne m'a jamais dissuadé (beh ouai j'écris super vite et j'ai jamais cessé de bavardé :lol: )
pour ce qui est des punitions collectives je les ai toujours perçues comme d'une injustice absolue: me prendre des heures de colles ou des chapitres à recopier à cause de trois ou quatres petits cons qui embêtaient le prof... ça me mettait vraiment en rogne! :evil: Je sais qu'il y a normalement un interet pédagogique à cela: responsabiliser l'individu par rapport à l'impact de ses actes sur la vie du groupe. Et puis vu le savon qu'on passait à la récré aux fautifs, ça leur faisait passer l'envie! Mais j'ai beau avoir conscience de ça, punir 25 innocents pour 5 marioles qui mettent le boxon, y'a rien à faire je trouve pas ça normal quand même.

Sinon, pour l'anecdote, en CE1 j'avais une maîtresse qui nous balancait des coups de livre dans la tronche :shock: mais des vrais coups hein, pas une p'tite tapette sur la joue! une vraie folle furieuse! mais à moi elle ne l'a fait qu'une seule fois: vu qu'elle me terrifiait je ne m'amusais plus à bavarder en arrivant dans sa classe; mais un jour je me suis tournée pour demander à mon voisin de derrière s'il avait pas un kleenex? et là PAF! je me prends un grand coup de livre dans la tronche! ça m'a fait horriblement mal (et le pire c'est qu'à l'époque j'étais pas une chochotte) A la pause de midi j'ai tout raconté à ma famille. A 14h, ma grand-mère m'a raccompagnée à l'école armée de l'annuaire des pyrénées-atlantique, elle a demandé "c'est bien vous madame B.?" elle a brandi l'annuaire et lui a dit: "vous préférez que je vous le lance à la figure tout de suite ou qu'on s'arrange directement avec l'inspecteur d'académie?"... elle ne préférait ni l'un ni l'autre évidemment, et à partir de ce jour là d'autres parents sont venus se plaindre aussi, et elle s'est calmée bien vite...
70 ans 3528
Trop forte ta grand-mere lychee! :lol:

ici (je suis prof d'anglais dans une ecole maternelle en chine, le matin), les profs tapent aussi les eleves, les menacent et leur parlent comme a des chiens quand ils ne sont pas concentres :shock: :evil: :twisted:
je deteste ca! j'enseigne a 6 classes tous les jours (de 2 a 5 ans) et je sens nettement la difference de comportement entre les classes ou les profs ne tapent pas mais parlent aux enfants, et celles ou les profs sont de vrais gardiens de prisons (gamins intenables).

quand la classe dans l'ensemble est excitee, j'essaie de faire des activites qui les interesseront (jeux ou comptines avec mouvements), si la classe est perturbee par un ou deux enfants, apres plusieurs rappel je deplace d'abord l'enfant, si ca continue il va au coin. en general les gamins ont tellement peur de leur instit (qui va leur raconter des horreurs du style "si tu es au coin tu y resteras toute la journee et ta maman ne viendra pas te chercher" :roll: ) que ca les calme vite et ils reintegrent la classe avant que leur prof arrive.

en dernier recours, avec des enfants agites en permanence, je demande a garder l'enfant 5 minutes avec moi a la fin du cours. je prends alors le temps de discuter avec lui et de le motiver "est-ce que tu aimes l'anglais? qu'est-ce que tu preferes apprendre? tu sais que tu es doue, mais si tu n'ecoutes pas il est difficile d'apprendre quoi que ce soit." etc.

enfin... je crois que je suis encore plus traumatisee par le manque de pedagogie des instits ici que les enfants... :?
S
97 ans 4480
J'ai souvent été punie pour bavardages également :lol: :lol: 8) Et j'assume ;)

Sinon au niveau punitions...
En primaire, on avait une instit qui tirait les oreilles des élèves qui n'arrivaient pas à résoudre les problèmes... :? Vachement utile, n'est ce pas ? :roll:

Sinon quand un enfant parlait, elle jetait la brosse du tableau dans sa direction.. Sauf qu'une fois, j'ai failli me la prendre en plein visage :shock: Et je vous jure que c'est vrai... :? :?

Sinon j'ai du passer un cours debout dans l'allée, en CM1, car je m'étais levée pour jeter un papier à la poubelle :oops:
En CP, bavardage pendant un cours de lecture, j'ai reçu un coup de règle sur le mollet :?


Sinon au collège, punition collective lors de l'heure d'études car trop de bruit.. 2 pages à recopier, avec les voyelles en rouge, les consonnes en vert et la ponctuation en noir...

Alors que la majorité n'avait rien dit.. juste une bande de petits c*** qui a mis le bordel :evil:

J'avias aussi séché un cours de latin au collège avec des copines, le pion nous a retrouvées cachées aux toilettes, il nous a promis des heures de colle :lol: Je les attends toujours :P :lol: :lol:

En 3°, le jour de mon anniversaire, en SVT, j'étais morte de rire avec une amie... La prof m'interroge, me fait venir au tableau et me demande d'expliquer à tout le monde la mitose :lol: :lol: 8) Mais bien sur :roll: :roll:

Batailles de boules de gomme au collègue et de sang de boeuf (oui oui :lol: c'était une expérience de chimie :lol:) au lycée ==> Punition collective, mais me souviens plus de quoi :lol:

Euh et comme ça, je crois que c'est tout :P
41 ans ile de la réunion 405
Moi je me souviens au CP, j'avais un prof qui nous donnait des coups de règles sur les doigts, et croyait moi ça faisait mal. :evil:

Sinon le reste de ma scolarité ça a été, les instits étaient sympa.

Ma fille en CE2, reçoit des punitions écrites, "je ne dois pas bavarder en classe", c'est une vrai radio d'après le prof.

De nos jours, je pense que les punitions physique n'existe plus beaucoup!

Ma collègue me disait l'autre jour que pour cause de bavardage son fils a été privé de piscine par la maîtresse, c'est beaucoup quand même :!:
B I U