MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

qu'est ce que la boulémie au juste?

46 ans eure 977
le sujet est en fait dans le titre.......
et cette question me vient après un entretien avec mon endocrino ce matin..... parce que je suis pas sûre de moi en me  
disant boulémique.....

j'espère être plus claire que mon précédent message...... :oops:

bizzz
41 ans là 5969
moi j'avais tendance à confondre boulimie non vomitive et hyperphagie...

j'ai trouvé ça dans le post it du forum ;)

Citation:
DEFINITIONS :

LA BOULIMIE

Citation:


La boulimie se caractérise par des périodes de pulsions incontrôlables vis-à-vis de la nourriture, suivies d'une réaction déclenchée par la peur de grossir, à l'origine de diverses pratiques néfastes : vomissements, diurétiques, jeûne ou restrictions alimentaires. Le cycle boulimique peut se répéter plusieurs fois par jour ou moins fréquemment. Dans la majorité des cas, la boulimie se vit dans la honte et la clandestinité. La plupart des patients hésitent à consulter et espèrent contre toute évidence s'en sortir seuls. Les personnes boulimiques peuvent être d'un poids trop faible, normal ou excessif.


(source
http://www.caducee.net...hologie/anorexie.asp#boulimie)

Au niveau du poids, en général : on fait du yoyo (grossi/maigri/grossi/maigri/grossi)


En savoir plus :

Citation:
Dans le cas de la boulimie, comme très souvent aussi dans le cas de l'alcoolisme et de la toxicomanie, l'obsession vient d'un problème de personnalité. On peut être brillant, fabuleusement créatif, et, en même temps, avoir au fond de soi un sentiment de vide extrêmement oppressant au point de ne rien pouvoir faire d'autre que manger.

Ce vide chez les boulimiques est réel. Tout se passe comme si on avait un trou dans sa personnalité , comme si on en était resté au stade du bébé qui ne s'apaise que la bouche pleine. Avec, par ailleurs, le sentiment de n'être pas vraiment connecté aux autres, même à ceux qu'on aime.

Comment guérir d'un vide ? On peut utiliser la nourriture, l'alcool, la drogue, les médicaments pour ne plus le ressentir, mais les souffrances secondaires créées par ces "drogues" deviennent vite insupportables.
D'ailleurs, aucune de ces "drogues" ne peut vraiment remplir le vide. Elles permettent tout juste de l'oublier, pendant un instant.

Pour guérir du vide, il faut le remplir de SOI ce qui suppose qu'il faut se mettre à exister et à ne plus faire semblant. Il faut, en quelque sorte, partir à la recherche de soi, découvrir QUI on est vraiment, repérer ses vrais désirs, apprendre à les exprimer sans violence.

Alors et alors seulement disparaîtront le sentiment de vide, l’obsession de la nourriture et la boulimie.

( source :
http://www.boulimie.fr/questce/intro.htm )
B I U