MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

en ce moment c'est rechute...

M
40 ans 283
Cela fait une dizaine de jours, c'est pas la joie niveau alimentaire... :(
Je fais une RA un peu arrangé à ma façon mais jusqu'ici, mes habitudes changeaient doucement depuis  
mai 2007 même s'il n'y avait pas perte de poids mais je n'en prenais plus. C'était un début...
Je suis suivie par une psy pour dépression et pour mon tca (les 2 sont plus ou moins liés de toute façon).

Mais là, je ne comprends pas !
J'imagine qu'il y a des hauts et des bas ??

J'ai des envies de manger, des crises, j'évite de me faire vomir (c'est déjà ça) mais du coup, j'ai repris du poids ! :roll:

Evidemment, je m'en veux, j'espère que ça ne va pas durer, il n'y a rien dans ma vie qui explique cette rechute...

Êtes-vous passé par là ?
109 ans Bretagne 1920
Pour moi non plus, en ce moment, la RA c'est pas top. Je n'ai pas de grosses crises d'hyperphagie mais une envie continue de manger sans faim et ça dure depuis plus de 2 mois maintenant. J'ai eu des passages de ce type depuis le début de ma RA (juin 2006) mais pas aussi prolongés :? .

Je me dis que quand ma vie ira un peu mieux (ambiance au boulot de merde, échec de ma FIV, perte de mes amis du fait de l'éloignement...), ça ira mieux. J'espère :roll: .
J'ai un peu repris du poids, je me suis pas pesée mais mon jean me serre.

Si tu ne vois pas ce qui dans ta vie peut expliquer ce passage à vide, je sais pas trop quoi te conseiller, peut-être de profiter à fond de tes passages chez le psy pour voir ce qui cloche.
En tout cas, sache que tu n'es pas seule, la RA n'est pas un long fleuve tranquille, je t'encourage à ne pas baisser les bras ;)
M
40 ans 283
Merci AnneOnedin !
Et non, je ne baisserais pas les bras même si ce n'est pas facile cette situation...

Je me dis que peut-être que mes séances de psy font un peu bouger les choses et que, du coup, inconsciemment, ça me travail l'esprit...
C'est peut-être une étape à franchir et après ça ira mieux, je ne sais pas...
J'en parlerai à la psy.

Bon courage à toi AnneOnedin ! ;)
S
49 ans suisse 993
Un suivi avec un psy ce n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Parler de ses difficultés, faire remonter à la surface des hypothèses sur nos soucis....tout ca remue en profondeur. Humeur morose, fatigue, besoin de réconfort sont des passages. Ne plus te faire vomir, ou moins souvent en soi c'est une fabuleuse victoire.

Nous passons toutes pour des raisons X ou Y par ce genre de phases. C'est un léger recul (pas une rechute) pour mieux rebondir et avancer ensuite. Accorcohe toi et mesure tout le parcours que tu as fais jsuqu'ici. Fais par exemple une liste (je fais ca dans les coups de blues) ou tu notes ce que tu as réussis à faire:
Arrêter les régimes?
Téléphoner à un psy?
Aller à des rendez vous importants?

Toutes ces choses qui semblent peut être anodines pour pleins de gens mais qui sont des pas importants pour toi. Le mettre par écrit te permet de mesurer tes efforts.
M
40 ans 283
Tu as raison Sirelle, faudrait que je me liste toutes mes victoires depuis tout ce chemin ! ;)
Je le faisais régulièrement quand je tenais mon carnet alimentaire; mais là avec le recul ce serait une bonne chose de lister !

C'est vrai qu'en ce moment, je me sents fatiguée.
Ma thérapie me semblait peu efficace même si je sais que ça peut-être très long..., maintenant, je trouve qu'il y a du changement, des émotions que j'évacue régulièrement donc des ressentis qui reviennent etc...

C'est sans doute la raison de ce "léger recul " comme tu dis ! ;)
S
49 ans suisse 993
De rien moi aussi régulièrement je me "secoue le cocotier" histoire de me redire que non je ne suis pas juste un vieille grosse déprimée et pauvre (bon ca c'est les jours vraiment glauques). J'aime bine me rappeler dans ces moements là de ce dont je suis fière et de ce qui marche dans ma vie. Quand j'ai du mal à m'endormir je me fais ce genre de réflexion en remerciant l'univers pour les épreuves traversées, les gens rencontrés, les progrès effectués etc. et je m'endors rapido.
B I U