MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Jeune et RA

38 ans Montréal 1666
Voilà, je suis bien embêtée et j'aimerais avoir votre avis.

J'adoooore la RA, franchement, ça a été une révolution pour moi et ces temps ci, ça bouge pas mal dans ma  
vie alors c'est un peu moins évident coté RA mais malgré tout, je ne retournerai jamais en arrière. Je me sens tellement mieux!

Je m'intéresse de près à une philosophie qui, sans entrer dans la détail, encourage de courts jeune pour être davantage à l'écoute de son corps et améliorer la santé. De plus, ma consultante en santé naturelle m'avait, il y a quelque temps, recommandé de jeuner pour améliorer mes problèmes respiratoires. Je me suis renseignée et j'ai vu plusieurs études qui affirment que le jeune peut aider pour ce problème.

Je pense à jeuner 24 heures par semaine. Toutefois, j'ai un peu peur que ces jeunes atténuent mes signaux de faim. Je ne voudrais pas compromettre ma RA et perdre mes sensations parce qu'a jeuner 24 heures, j'imagine que je vais avoir faim et que je vais devoir renier ces sensations mais en même temps, je me dis que c'est un choix conscient et volontaire et que je vais continuer à manger à ma faim le reste du temps...

Pensez vous qu'un jour par semaine de jeune peut me faire perdre mes signaux de faim? Es ce qu'il y en a ici qui jeunent pour des raisons religieuses ou autres?

Merci de me faire part de ce que vous en pensez!

xx
S
34 ans 1093
Je pense que une pratique alimentaire qui n'a aps pour but la modification du poids n'a pas les meme consequances.
J'ai pleiiiin d'aliment tabou, je suis vegetalienne, mais je ne fait pas de crises de compulsion sur le jambon et je ne suis pas en restriction non plus par rapport a ça.
Le soucis c'est que je ne touche pas a mes signaux faim/satiété, ce que tu fait en jeunant, tout est là.
50 ans Sud ouest 356
Je pense, mais c'est juste un avis, que le jeûne n'est pas recommandé quand on a des TCA. Je ne sais pas quel est ton parcours par rapport aux régimes, mais pour ma part, j'aurais vraiment peur de donner des mauvais signaux à mon corps que j'ai déjà affamé maintes fois.
38 ans Montréal 1666
Vous avez bien raison, c'est ce qui me chicote, les signaux, surtout que j'ai déjà affamé mon corps de bien des façons. Je n'ai pas envie de voir réapparaître ma boulimie, bien que je pense que ça soit différent puisque le but n'est pas de maigrir. Bref, je crois que lorsque mon doute est aussi grand, je devrais peut-être m'abstenir au moins jusqu'a ce que je sois plus stable.

Merci de vos réponses les filles!
B I U