MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

je suis en RA depuis 2 mois

A
41 ans bordeaux 13
bonjour à toutes et à tous!
je repost mon message qui a été déplacé, j'ai enlevé les majuscules et j'ai essayé de ne pas outiliser le lanagage SMS.

Je suis en RA  
dpuis le mois d'aout 2007 et j'ai trouvé le forum complétement par hasard la semaine denière. En fait, j'étais complétement désespérée et je cherchai un nutrionniste à consulter. puis au fil des liens, je me suis retrouvée en train de lire beaucoup de témoignages et soulagements Shocked ...
J'ai compris que ce que je vivais était commun à beaucoup de ceux et celles d'entre nous qui entamons la RA: j'avais envie de maigrir...(pour une fois que ce n'est pas envie de manger Laughing )

Lire tous les témoignages ça m'a vraiment rassurée et apaisée aussi dans toutes les difficultés que sont les envies de maigrir (viite), la culpabilité , ma difficulté à modérer mes rations de nourriture etc...

Allez, je me présente rapidement : je suis au(x) régime(s) depuis que j'ai l'âge de Huit ans. bien entendu au début c'était malgré moi, mais devenue adulte j'ai continué avec plus ou moins de succès à faire le yoyo.
Ma plus belle des réussites c'était chez weight W(20KG), mais j'ai tout repris en double.
A force je ne supportait plus de compter les points, mesurer ce que je mange, me forcer à manger "équilibré". J'avais l'impression de péter un cable.
Par hasard, j'ai lu un article sur internet sur le DR Zermati et j'a acheté son livre au mois d'aout. Depuis, je me considère en RA et même si j'ai pris 6KG aujourd'hui je vais mieux.J'ai commencé à manger du nutella au petit déjeuner, puis j'ai laissé tomber, incroyable...
J'ai juste commencer le carnet ce jours ci parce que avant ça me rendait folle d'angoisse (mauvais souvenirs de weight W).
VOilà je m'arrête avant de faire trop long. Je vous tiendrais au courant de la suite. a tres vite. :roll:
40 ans Paris 766
Coucou

Juste une question, tu fais ta RA seule en suivant les conseils du bouquin?
G
42 ans chez moi 1398
Bonjour Alouette, ton temoignage m'a bien ému car je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis.Je ne suis pas au régime depuis l'age de 8 ans comme toi, mais je ne me suis jamais vraiment acceptée quand j'étais ado.Tout le monde me considérait tres grosse et j'ai commencé à le croire, pourtant à l'epoque je devait bien faire 30 kilos en moins.Je devais surement renvoyer l'image de la fille qui ne s'acceptait pas et tout le monde en jouait.Je souffrais,je me disais que si j'étais plus mince, je serai surement plus heureuse.
8 ans plutard, j'avais déja pris un poids conséquent,je ne m'acceptais toujours pas.Et puis ,je me suis dis que je gachais ma vie à ne pas m'accepter, Je devrais etre heureuse avec le poids que j'ai car les années passaient et le poids était une obsession, celui -ci allaient grandissant ,malgré les nuits de reflexions que je passais à penser au régime, à pleurer sur mes crises d'hyperphagie.
Le probleme était beaucoup plus profond, et n'avait rien á voir avec la nourriture. Le fait de m'accepter m'a fait ne plus me focaliser sur mon poids et j'ai perdu 20 kilos en deux ans.
Mais je ne suis pas guérri, j'ai changé totalement de vie.J'ai changé de pays,et lá les crises on réapparu,les anciennes habitudes, le fait de vouloir me mettre au régime est redevenu présent.Je suis enceinte et le fait de vouloir m'imposer des restrictions alimentaires m'a fait de nouveau grossir.
A un moment, je ne les acceptais ,mais maintenant, je voudrai etre heureuse avec ces kilos,refaire le meme chemin qu'il y a deux ans mais en mieux,car je me dis que si les crises sont revenues ,c'est que je n'étais pas guérri.
Voila,j'espere ne pas avoir été tres longue.j'avais envie de parler...
39 ans loiret 715
je suis un rééquilibrage alimentaire depuis janvier. Mes résultats sont encourageants donc je te souhaite beaucoup de courage et n'hésite pas à me contacter si tu en as besoin!
Courage,
J'espère que tu vas (comme moi) vite te réconcilier avec toi meme et avec ton corps. Biz
A
41 ans bordeaux 13
Tout d'abord merci à Ornella, juliasteal et titefrizounette pour vos messages
Alors pour l'instant je fais la RA seule avec mon livre de Zermati. Ca donne des choses un peu bizarres. je 'explique : aprés deux mois donc je me rends compte que rien de tout ce que j'ai vécu n'est acquis. En ce moment, j'ai mes obsessions de régimes qui reviennent très fort. Du coup, je pense à la restriction et je mange n'importe comment mais trop en plus!!!
Après la tempête, je me rends compte que c'est lié(idée de restriction et je mange trop) mais sur le moment, non.
Peut etre que vous etes passées par la, mais j'ai l'impression ou plutot la convition que avec moi ça ne marchera pas. En fait je me rends compte que je ne peux pas encore abandonner l'idée de maigrir....
Je vais remonter dans le forum et chercher des témoignages pour me réconforter (si si ça vaut le coup)
Je vais reprendre mon carnet et envisager sérieusement d'aller consulter une nutrionniste du GROS...
a tres vite.
Stéphanie
B
40 ans strasbourg 24
coucou,

je suis comme toi, toujours c envie de maigrir car je n'arrive pas à m'accepter telle que je suis avec mes kilos en trop. je sais que je mange bcp trop que mes besoins, jemange quand je stresse, quand je suis enervée, bref souvent sans faim et je sais que la RA me ferait perdre du poids meme si ce n'est pas le but premier...

bon courage à toi,
moi je reprends mon carnet alimentaire demain et cette fois ca sera la bonne... car souvent je replonge dans les régimes, tout en sachant que ce n'est pas la solution

Violaine
53 ans Saint Pathus 2074
Coucou,

Moi je suis dans le même cas. Je suis en RA depuis avril 2006 où j'ai découvert ce site, la RA, Dr Zermati etc.

Depuis, il n'est plus question pour moi de faire de régimes, j'essaie d'etre à l'écoute de mon corps de mes envies, ce qui est très souvent faussé par mes angoisses, mon stress, mes contrariétés etc.

J'ai pris depuis 10 kg... j'ai beaucoup de mal à m'accepter telle que je suis mais après 30 ans de régimes yoyo avec echecs et reprises de poid, je dis stop !!

Cela va me prendre beaucoup de temps, car je suis hyperphage mais ça reste pour moi la seule solution.

Je traverse des périodes telles que : journée gateau, journée pâtes bref avec tous les aliments qui étaient interdits dans les régimes voir réduits à une petite quantité, je perds le contrôle...

J'envisage d'aller consulter le Dr Apfeldorfer...

Bon courage et n'hésite pas à poster ici, on se soutiendra les unes et les autres.

Bizz
A
41 ans bordeaux 13
aujourd'hui, petite nouveauté : J'ai faim, il est l'heure "normale" mais je n'ai pas trop envie de manger. J'ai regardé mon frigo et j'ai décidé de me faire un bon sandwich au fromage, un verre de danao et si encore faim j'ai prévu une banane (que je mangerai à 4h sinon).
Quel changement!! D'autres fois je me serai précipitée dans ma cuisine, angoisée. Aujourd'hui, j' vais me "débarraser" de ma faim, je vais manger pour la calmer et pas pour eviter d'avoir faim plus tard.
Mais il faut quand même savoir que ce matin mes idées de régime étaient encore là. Je les ai mais je ne cède pas à la tentation... de la restriction.
:lol:
39 ans 2505
j'ai commencé un RA récemment également.

Je comprends ce que tu décris, à une époque dès que j'avais faim je me jettais sur n'importe quoi.

Je pense qu'il est important de prendre son temps dans SA propre RA, on est toutes différentes.

Si ça peut te rassurer, je suis moi aussi parasitée par l'idée de "régime" et l'envie de maigrir même si je sais très bien que ce n'est et ne sera jamais la solution.

J'espère que tu y arriveras, c'est pas une course, c'est très difficile d'écouter sa faim et son corps.

Le tout c'est de ne pas se culpabiliser, tu as trop mangé tant pis déja tu as compris ce signal là.
La prochaine étape c'est de s'arrêter à temps mais tu n'as aucun laps de temps à respecter donc te mets pas la pression ;)

J'espère t'avoir aidé un peu, je trouve important qu'on échange nos vécus :D
A
41 ans bordeaux 13
salut tout le monde!!
Tous vos messages m'ont fait un bien fou!! Parce que depuis que je les ai lus je me sens moins tourmentée avec la nourriture. c'est dur de s'autoriser à manger à sa faim. En fait je m'aperçois qu'elle pas si "grosse" que ça, ma faim.

Je me suis rendue compte que je mangeais assez souvent et que je m'arrête aussi assez rapidement. Je sais pas si ça va durer, parce que d'habitude j'angoisse et je repense aux régimes...Mais pour le moment présent, ça me plait.

J'ai encore un autre petit probleme, j'ai l'impression que certains de mes vetements sont un poil plus larges mais ma balance me dit le contraire. Mon probleme c'est que je me pèse tous les jours et en fait je n'arrive pas ne pas monter dessus. Je sais que ça peut paraitre idiot...
Je me dis qu'il serait bien que je m'en détache mais pour moi ça veut dire que je vais grossir (toujours la peur de grossir)...

En même temps je sens pointer la peur de maigrir (qui a ét cela, évoquée dans un autre post). DUR DUR.

Malgré tout cela, je retrouve de la spontanéité dans mes repas, je ne mange pas les mêmes portions (de pizza...)En général j'en mange moins parce que je sais que si et quand j'aurais faim, je peux manger ce qui meplaira à ce moment là.

J'ai toujours un probleme avec les portions de chocolat et je vais peut être essayer l'exercice de Zermati (manger du chocolat au repas de midi). Et peut être que j'arriverai à en manger un ou deux carrés. (parce que pour l'instant c'est la plaque qui y passe et je me régale quand même...)

une autre petite remarque, plusieurs d'entre vous, m'ont parlé de ma faim mais aussi de mon corps et ça m'a beaucoup interpellée. Parce que mon corps, quand on m'en parle c'est pour lui dire qu'il est trop gros!! Alors "prends soin de ton corps, accepte le" ben ça fait vachement bizarre. Mais c'est pas tombée dans l'oreille d'une sourde.
Merci pour vos commentaires et pour vos témoignages.
40 ans Ile de France 135
Bonjour,

Je démarre moi aussi une RA. Parce j'ai besoin de comprendre ce qui se passe dans ma tête quand je mange. Je n'ai pas un gros appetit mais j'ai souvent faim. Et j'essaie tant que possible de manger à ma faim. Mais peut être mal...

Depuis que je tiens ce carnet alimentaire, j'ai l'impression que la bouffe devient une obsession. Qu'est ce que je mange? Pourquoi je mange ça?

Toujours penser à ce carnet, y noter ce qu on ressent, ce qui nous pousse à manger...

L'idée de comprendre mes comportements me plaît beaucoup. Et pourtant je ressens comme un malaise physique ce matin.

11h, petit creux, je me fais un thé, prépare mes ptits biscuits du matin. Tout allait bien, j'écoutais mon corps et je mangeais parce que j'avais faim.

Mais une commande à préparer au boulot. En revenant à mon bureau, une boule à le gorge, une autre au ventre. Et je ne l'explique pas du tout. Je fais cette RA de moi-même, sans contrainte, et pourtant... Peut être qu'avant je mangeais sans y réfléchir, par automatisme, et que de devoir tout consigner est vécu comme une contrainte... Je sais que je dois faire comme d'habitude mais j'ai l'impression que tenir ce carnet me coupe l'appetit... Etrange, étrange... :roll:

Si l'une de vous à eu ce genre de sensation, je serais ravie d'avoir des témoignages... Merci à vous
109 ans Bretagne 1920
AtipiK a écrit:

Peut être qu'avant je mangeais sans y réfléchir, par automatisme, et que de devoir tout consigner est vécu comme une contrainte... Je sais que je dois faire comme d'habitude mais j'ai l'impression que tenir ce carnet me coupe l'appetit... Etrange, étrange... :roll:

Si l'une de vous à eu ce genre de sensation, je serais ravie d'avoir des témoignages... Merci à vous


J'ai le même problème. A tenir un carnet alimentaire, j'avais l'impression d'écrire un scénario, ça ne me ressemblait pas, et ça faussait mes sensations, je me disais que j'avais pas faim alors que si, j'avais faim, du coup, je mangeais 2 fois plus parce que j'attendais vraiment d'être morte de faim avant de prendre quelque chose.

Quand j'ai décidé d'arrêter le carnet, et ce fut assez rapide, je me suis sentie mieux et j'ai avantage écouté mes sensations ;)
G
42 ans chez moi 1398
Bonjour les filles,
de mon coté ,ca va de mieux en mieux.Je recommence ma RA petit à petit.ma grossesse pourrait expliquer le fait que la nourriture était redevenue une obscession.Je sais pas...mais ca pourrait aussi etre une explication.
Depuis un certain temps ,je me sens différente:
Ce matin par exemple, j'avais vraiment envie de pain.D'habitude quand j'ai envie de pain, je peux tres tres facilement finir toute la baguette sans probleme.Mais là j'en ai pris juste un peu en me disant que de toute facon, j'en reprendrai apres.mais apres,je n'avais plus faim.je me suis sentie rassasiée á ma grande surprise.
Là il est 17 heures.je n'ai toujours pas remanger, car pas encore faim.
La pesée n'est plus obsessionnelle-je veux dire ce n'est plus un moment de stress comme avant..Je me suis pesée ce matin,j'ai vu les chiffres s'inscrire et honnetement ,ca ne m'a fait ni chaud ni froid.J'ai dit à mon mari combien je pésais sans honte alors que je refusais toujours de le lui dire. Je me détache vraiment de cette idée de vouloir maigrir á tout prix.je prefere apprendre d'abords à m'accepter , et faire les activités physiques que j'ai envie de faire sans pression.
Voila ,donc, le petit chemin que j'ai accompli et je suis fière de moi.
G
42 ans chez moi 1398
AnneOnedin a écrit:
AtipiK a écrit:

Peut être qu'avant je mangeais sans y réfléchir, par automatisme, et que de devoir tout consigner est vécu comme une contrainte... Je sais que je dois faire comme d'habitude mais j'ai l'impression que tenir ce carnet me coupe l'appetit... Etrange, étrange... :roll:

Si l'une de vous à eu ce genre de sensation, je serais ravie d'avoir des témoignages... Merci à vous


J'ai le même problème. A tenir un carnet alimentaire, j'avais l'impression d'écrire un scénario, ça ne me ressemblait pas, et ça faussait mes sensations, je me disais que j'avais pas faim alors que si, j'avais faim, du coup, je mangeais 2 fois plus parce que j'attendais vraiment d'être morte de faim avant de prendre quelque chose.

Quand j'ai décidé d'arrêter le carnet, et ce fut assez rapide, je me suis sentie mieux et j'ai avantage écouté mes sensations ;)


J'ai préféré moi aussi arreter le carnet.Car ca me rendait folle de surveiller à la loupe mes sensations alimentaires.
Je vais beaucoup mieux depuis. :P
G
42 ans chez moi 1398
AnneOnedin a écrit:
AtipiK a écrit:

Peut être qu'avant je mangeais sans y réfléchir, par automatisme, et que de devoir tout consigner est vécu comme une contrainte... Je sais que je dois faire comme d'habitude mais j'ai l'impression que tenir ce carnet me coupe l'appetit... Etrange, étrange... :roll:

Si l'une de vous à eu ce genre de sensation, je serais ravie d'avoir des témoignages... Merci à vous


J'ai le même problème. A tenir un carnet alimentaire, j'avais l'impression d'écrire un scénario, ça ne me ressemblait pas, et ça faussait mes sensations, je me disais que j'avais pas faim alors que si, j'avais faim, du coup, je mangeais 2 fois plus parce que j'attendais vraiment d'être morte de faim avant de prendre quelque chose.

Quand j'ai décidé d'arrêter le carnet, et ce fut assez rapide, je me suis sentie mieux et j'ai avantage écouté mes sensations ;)


J'ai préféré moi aussi arreter le carnet.Car ca me rendait folle de surveiller à la loupe mes sensations alimentaires.
Je vais beaucoup mieux depuis. :P
B I U