MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Un peu perdue en ce moment.... que faire ?

S
110 ans 3793
Voilà ce n'est pas facile pour moi en ce moment.

Non, ce n'est pas un problème d'image... comme je l'ai déjà dit je m'assume....

Non, c'est en rapport avec un homme...  


Je suis mariée, heureuse en ménage comme on dit, j'aime mon mari et tout va bien entre nous.

Mais, parce qu'il y a un mais... mais depuis peu, un autre homme est entré dans ma vie, enfin entré, pas vraiment, c'est un ami et nous nous connaissons depuis longtemps... non, il ne s'est rien passé, mais je sais que je lui plaît car il me l'a clairement dit, comme il m'a dit qu'il espèrait que notre relation évolue vers quelque chose de plus fort et de plus intime. Et le problème c'est que je suis très attirée par lui également.

Je ne sais vraiment pas quoi faire.... je sais que j'aime mon zom et que je ne veux pas lui faire de mal...

Je me sermonne, je me dit que je n'ai pas le droit, qu'il faut que je sois claire avec cet homme et en même temps je ne sais pas si je pourrai résister car l'attirance que je ressens pour l'autre est vraiment très forte.
Ca devient un obsession, à tel point que je rêve de lui la nuit....

J'ai l'impression d'avoir ouvert la boite de pandorre. Beaucoup de sentiments, de sensations contradictoires déferlent sur moi et je me sens perdue...

Parce que je ne veux pas quitté mon zom c'est hors de question!!!! Mais une partie de moi veut aussi l'autre...

Fidèle ou infidèle que dois-je faire??? Résister ou me laisser aller dans une relation "backstreet".... Je ne sais vraiment plus où j'en suis....
43 ans isere 164
bonjour chonchonnette
la raison bien sûr dirai de s'abstenir, mais ça tu le sais déjà; parce qu'en plus pour s'en sortir aprés, faut s'accrocher.
mais il y a peut- être dans ta vie un manque ou une frustration ou quelque chose dans ta relation avec zom que tu aimais et que tu n'as plus.
gestes tendres, attentions du quotidien, effet de surprise, soin de son aspect ou autre
et c'est peut-être un peu l'espoir de retrouver ça qui t'attire aussi chez le charmant monsieur qui n'a aucun scrupules pour ton zom officiel.
si tu arrives à prendre un peu de recul et à passer un peu de temps seule ça t'aérerai un peu l'esprit, et même si personne ne pourra te dire que faire (et puis la décision t'appartient) tu y verrais un peu mieux dans tes sentiments (enfin c'est une idée)
:kiss:
et courage


et puis on a un ami qui s'est laisser aller à ce genre de relation, et maintenant, il ne sais plus comment faire ni quelles sont ses priorités :cry:
S
110 ans 3793
Merci Joran pour tes conseils.

En réfléchissant bien, rien ne me manque avec mon zom, ni tendresse, ni passion, ni amour. Non, cela ne vient pas de ma relation avec lui. En 16 ans de mariage nous avons toujours fait en sorte de garder la flamme allumée, malgré les hauts et les bas....

Non, c'est moi. Je ne comprends pas ce qui m'arrive. J'ai tout pour être heureuse et je le suis....

C'est juste que cet homme a tout bouleversé d'un coup.... il est charmant certe, drôle. Nous avons toujours été complices, nous sommes deux bons amis, nous sommes proches et nous nous faisons pas mal de confidences. Je tiens à préciser que ce n'est pas un ami de mon zom. Ils se connaissent mais c'est un de mes amis.

Je crois que notre attirance remonte à un certain temps mais que nous n'osions pas nous l'avouer. Ce n'est pas de l'amour, de ça au moins, j'en suis sûre.

C'est juste que quand il est là...c'est comme si il me subjugait, comme si il avait comme un "pouvoir" sur moi, et maintenant je me rend compte que cela fait un moment que ça dure.

Tu as raison, j'ai besoin de faire le point. Mais il faut que j'en parle avec lui aussi... trop de chose sont en jeu : mon mariage, le sien, la relation d'amitié profonde que nous partagions.... c'est compliqué...

Après je prendrai du recul et je prendrai une décision. Même si la raison me commande de résister, je ne suis pas sûre d'être toujours raisonnable.
Je dois le voir cet après-midi (lieu public et tout pour ne pas être tentée...), car je crois que lui aussi a été paeturbé par tout ce qu'il m'a dit.... après, je verrai.

Je te tiendrai au courant.
59 ans Québec, Canada 1664
Tout un homme que cet "ami" de la famille :shock:

C'est sur que je serais tenté par ce trou du cul moi ... aie oh ... et un coup de poignard entre les omoplates ça te dit ?

Désolé mais ce genre de truc me sidère.

Tu dis que tu aimes ton mari ... que tu es comblée à tout niveau avec lui ... mais il suffit qu'un mec te dises ... je te désire poupée ... pour que tu te retrouves ainsi déstabiliser.

Inversons les rôles veux-tu. Une bonne copine de votre couple fait du charme et du baratin à ton mari. Le pauvre succombe malgré qu'il soit méga heureux avec toi. Tu te sentirais comment ?

Je crois qu'il faut prendre du recul en effet ... mais des kilomêtres de recul avec ce mec ... et être très clair lors de cette rencontre ... la réponse est NON.

Parce que si tu lui dis ... ahhhhhhhhhhhhhhhh je suis tentééééééééééé ... etc. crois moi qu'il ne lâchera pas le morceau.

De plus commencer à le rencontrer en cachette de ton mari ça augure bien pour la suite hein ?

Va le voir avec ton mari tiens ... histoire que les choses soient claires.

Non mais ... j'ai pas de respect pour ce genre de mec moi ouffff
S
110 ans 3793
Hou là, on se calme!!!!

J'avais juste besoin de pouvoir parler de tout ça!!!

C'est loin d'être facile pour moi !! tu crois que j'arrive à me regarder en face et à regarder mon zom en face en ce moment?????

Ben non!!

Tu crois que je suis pas perdue, troublée, désemparée???? et bien si!!

Oui, j'aime mon zom, et si ce n'était pas le cas, je ne serai plus avec lui!!!

Seulement, cet homme c'est mon ami, mon confident. Nous partageons une amitié sincère. La situation a évolué et comme je ne veux pas faire de mal à qui que ce soit, ni à mon zom ni à mon ami, j'ai besoin d'y voir clair et de comprendre pourquoi.

Je n'ai jamais dit que j'allais aller dans son lit cet après-midi!!!

Mais peut-être que Joran a raison.... il manque peut-être quelque chose dans ma vie. Et avant tout, je souhaite comprendre pourquoi il m'a dit tout ça maintenant. Mais je dois aussi savoir ce que moi je souhaite vraiment!!!

Cela m'a montré que la vie c'est pas tout noir ou tout blanc...et que même moi je pouvais me laisser prendre au piège et être perdue... cela ébranle pas mal de mes certitudes!

Ah au fait, en ce qui concerne mon zom, il a vécu le même dilemme, il y a quelques années....eh oui, il me l'a avoué après....

Et c'est pas parce qu'on m'a dit "je te désire poupée", non, c'est plus complexe....

Quoi qu'il en soit, j'ai besoin d'y voir clair. D'avoir une bonne discussion avec mon ami et de prendre du recul.
34 ans 4879
Bon je ne juge pas, j'ai déja connu ce genre de situation mais moi c'était avec un type qui représentait tout ce que n'avais pas mon copain (stabilité, maturité, projets...) donc ce n'est pas exactement ton cas.

Alors je te dis juste un truc que je ressens,
Pour moi un type qui n'hésite pas à te draguer et à te dire qu'il aimerait aller plus loin qu'une amitié alors qu'il sait que tu est en couple et qu'il a déja rencontré ton mec n'hésitera pas une seconde à aller voir ailleurs alors qu'il sera avec toi...

Pour moi il n'a pas de scrupules, il n'en a pas dans un sens il n'en aura pas dans l'autre...
Voila la seule chose que j'ai à te dire, je te donne mon avis, même si c'est dur je ne me laisserai pas tenter(et je sais de quoi je parle).

Courage à toi.
39 ans 2505
Je vais parler d'une expérience vécue qui me rappelle un peu ce que tu vis.

Je vivais une relation "ambigue" avec un pote que je connaissais depuis quelques mois. Comme toi, il y a avait une forte attirance entre nous mais pas de sentiments.
J'étais sous son contrôle, beaucoup de mal à lui résister.

J'ai rencontré mon homme lorsque j'étais toujours attirée par lui. C'était très fort, le genre de truc à me faire bouillir le sang dans mes veines lorsqu'il était prêt de moi.

Pour résumer, j'étais au tout début de ma relation mais j'ai vite compris que je devais faire un choix.
Que je résisterai pas longtemps avant de craquer et faire la connerie de le tromper.

A un moment, faut savoir ce qu'on veut (ou ne veut pas) et s'y conformer.

J'ai arrêté de voir cet ami, j'ai préféré donner une chance à ma relation plutôt que succomber à quelque chose de physique (comme toi puisque tu dis qu'il n'y a pas d'amour, cela ne débouchera sur rien puisque tu ne le veux pas à moins que j'ai mal compris).

J'ai pris la bonne décision pour moi même si elle m'a coûtée, et qu'elle n'a pas été facile.

En te lisant, je pense que tu sais parfaitement que ce n'est pas sain de continuer dans la relation "tentation" parce que tel que tu le décris tu va finir par tromper ton mari (tu ne serai pas si perdue si tu n'étais pas déja en train de culpabiliser parce que tu en as envie et que tu continues malgré tout à vouloir l'autre...)

Pour moi dans ta situation y'a pas 36 solutions :
* Tu ne le vois plus (sinon ça restera ambigue, la tentation ne disparait pas comme ça, quand y'a attirance elle reste crois moi)
* Tu continue mais tu risque de te bruler et tu devras assumer.

Aucun des deux choix n'est facile, j'en ai fait les frais et j'y repense de temps en temps mais la vie est faite de décisions de ce genre.

Je pense malgré tout que si tu es tentée par quelqu'un d'autre c'est qu'il te manque quelque chose avec ton mari. Creuse peut être de ce côté là et prend du recul avant de faire une connerie qui risquerait de tout gacher...
Surtout si tu es épanouie dans ton couple, cela en vaut il le coup ?

Bonne réflexion, espérons que tu prendras la bonne décision pour toi :)
43 ans isere 164
je suis assez d'accord avec miss_flamme, une fois que tu aura fais le point, il n'y aura pas 36 choix quant à ce monsieur.
il est aussi vrai que son comportement m'interpelle un peu, surtout qu'il est lui aussi en couple. :?
par contre, quand je te dis qu'il te manque peut-être quelque chose , je pense dans ta vie en général, pas uniquement par rapport à zom.
j'ai traversé il y a quelques mois une FORTE période de doutes sur ma vie, mes choix, mon avenir avec chéri-chéri etc etc
et finalement, je ne sais pas si ça s'appelle la crise de la trentaine, mais je me suis rendue compte que c'étais de la "nostalgie"de mes rêves et envies de "jeunesse" que je n'ai pas réalisé,
les choix et les priorités évoluent en fonction des évènements de la vie, de notre mâturité et de tant d'autres choses.
S
110 ans 3793
Tout d'abord merci à tous pour vos réponses, ça m'aide à y voir un peu plus clair....

Alors au risque de faire hurler certains, j'ai vu mon ami hier après-midi. Non, ce n'était pas un rendez-vous caché... c'est samedi et nous jouons au tennis le samedi après-midi... zom était donc au courant !

Nous n'avons pas joué...nous avons parlé pendant presque 2 heures. Je lui ai dit tout ce que j'avais sur le coeur, le bon comme le mauvais : que je ne comprenais pas pourquoi au bout de ces années d'amitié, il espèrait qu'on passe à autre chose, que oui, je resentais de l'attirance pour lui mais que je n'y céderai pas. Je lui ai dit aussi que j'aimais mon zom et que je ne voulais pas le trahir et que lui (mon ami), c'était finalement le grand frère que je n'avais pas eu et que je ne voulais pas perdre son amitié, blablabla... c'est un peu confus mon discours, mais bon, j'espère que vous suivrez...

Il a été lui aussi très soulagé à ma grande surprise et a vidé son sac.

Bref, après 2 heures de discussions, nous en sommes venus à la conclusion, que dans toutes les relations, même les relations amicales, il y avait des "tournants" et que souvent on pouvait se tromper sur le chemin à prendre. Et on a reconnu tous les deux, même lui, que ce serait une énorme bêtise de passer à autre chose.... et que lui aussi ne voulait pas perdre mon amitié qu'elle était importante pour lui, qu'il aimait finalement notre relation telle qu'elle était, etc... on a donc repris là où on en était : deux amis proches qui font beaucoup de choses ensemble (ciné, sport....)

Je suis soulagée, c'est vrai que ça m'a remué toute cette histoire. Je n'ai pas de problème avec mon ronchon, c'est un bon mari et un bon père. Donc le problème ne vient pas de ce coté là... je vais donc faire un gros point sur ma vie pour comprendre pourquoi j'ai failli commettre l'irréparable... parce que je sais maintenant que cela aurait été fatal à notre mariage.

Quant à mon ami, je sais que c'est malgré tout un type bien et qu'après tout dans la vie tout le monde a le droit à une seconde chance...mais maintenant c'est clair pour moi, je n'irai jamais plus loin avec lui.

Voilà, la tempête est passée mais une grosse introspection et une grosse remise en question s'impose pour moi dans les jours et les semaines à venir. Histoire de mettre un peu d'ordre dans ma tête et dans ma vie.

Encore une fois merci à tous.
50 ans Belgique 3287
34 ans dont 16 de mariage... Ca fait un peu jeune pour se passer la corde au cou 18 ans. Normal que tu ressentes malgré tout l'amour pour ton mari l'envie d'aller voir ce qui se passe ailleurs...
S
110 ans 3793
D'un certain point de vue, tu as raison. Même si c'est un mariage d'amour, je me dis parfois que j'ai manqué pas mal de chose... mais bon, ce n'est pas l'envie d'aller voir ailleurs qui pose problème.

Je ne regrette pas non plus toutes ces années.... mais c'est vrai que cette histoire me trouble énormément.

L'amour que je ressens pour mon zom est fort et j'espère que nous finirons nos jours ensemble. Mais d'un autre coté, je ne perd pas de vue que notre histoire peut s'arrêter demain.... qui sait s'il tombe amoureux de quelqu'un d'autre ou même moi si cela m'arrivait....

Parce que là, il n'était pas question d'amour, juste de pousser plus loin une relation... c'est peut-être ça qui nous a sauvé....

Et puis je me rend compte qu'il y a d'autres choses qui ne vont pas dans ma vie... mais celles-là je peux y remédier sans trop de problème, notamment profesionnellement.

Je crois que j'ai besoin de temps et de recul, pour me reprendre en main.
Ce n'est q'un mauvais moment à passer. Je joue le jeu, je fais bonne figure et je ne laisse rien paraitre.

Ca passera... comme disait ma grand-mère ça ira mieux demain ;)
56 ans 91 25732
Je ne sais plus qui a dit que la seule différence entre l'amour et l'amitié, c'est qu'on ne couche pas avec ses amis. C'est dire que finalement, la limite est bien mince... ;)

Tu peux très bien avoir un bon mari, qui est aussi un bon père, l'aimer très fort et te poser des questions lorsqu'un ami envisage de devenir plus que ça.

Comme le dit Eveange, tu t'es mariée très jeune et sans regretter ta vie actuelle, tu as le sentiment d'avoir loupé des choses. Ce n'est pas très grave à condition que ces choses ne te manquent pas. Et c'est apparemment le cas.

Ensuite tu dis que tu as des soucis mais pas dans le domaine de ton couple. Peut-être as-tu trouvé pour en parler une oreille plus attentive que celle de ton mari ? Peut-être que ton ami, qui est aussi un confident, t'apporte des solutions avec plus de recul que ne le ferait ton mari ? Ca peut suffire pour que tout à coup, tu le voies autrement, surtout s'il cultive l'ambiguité.

Tu as fait le point avec lui et tu sais où vous en êtes, c'est bien ! :D

Mais fais aussi le point avec toi-même. Essaie de voir s'il te manque quelque chose dans ta vie, si la routine n'a pas un peu amoindri des choses, si ton mari prend suffisamment le temps de t'écouter, si votre rôle de parents n'a pas plus d'importance que votre couple, pour voir pourquoi cet ami t'a troublée à ce point. Ca peut tenir à pas grand-chose, parfois simplement un besoin d'être entendue, comprise, rassurée, écoutée... Ca peut tenir à une envie d'interdit, de se retrouver femme dans d'autres yeux ou d'autres bras... A ce moment là, c'est facile d'avoir l'impression d'être attirée par quelqu'un, alors qu'on est attirée que par la situation, mais on la relie à la personne...

Il suffit d'un tout petit grain de sable pour dérégler une machine qui fonctionne bien. Mais il suffit aussi de l'enlever pour que la machine refonctionne. Alors avant de démonter toute la machine, vérifie qu'il n'y a pas juste un minuscule grain de sable qui coince ! ;)
S
110 ans 3793
Patty a écrit:
Je ne sais plus qui a dit que la seule différence entre l'amour et l'amitié, c'est qu'on ne couche pas avec ses amis. C'est dire que finalement, la limite est bien mince... ;)


C'est vrai que la frontière est mince... je m'en suis rendue compte. c'est pas toujours facile à gérer...il y a toujours la ligne rouge à ne pas franchir.

Patty a écrit:
Tu peux très bien avoir un bon mari, qui est aussi un bon père, l'aimer très fort et te poser des questions lorsqu'un ami envisage de devenir plus que ça.


Oui, c'est vrai, c'est un mec bien, mon homme. Bon mari, bon père, bon amant, mais...il y a toujours un mais...

Patty a écrit:
Comme le dit Eveange, tu t'es mariée très jeune et sans regretter ta vie actuelle, tu as le sentiment d'avoir loupé des choses. Ce n'est pas très grave à condition que ces choses ne te manquent pas. Et c'est apparemment le cas.


Alors, là soyons bien clair : je me suis mariée jeune mais j'ai disons que j'ai eu une drôle de vie...ce que beaucoup d'entre vous on connu disons dans la vingtaine...moi, je l'ai connu avant. J'ai toujours été très mûre et très libre, cela n'a surpris personne dans mon entourage quand j'ai annoncé que nous allions nous marier, même à l'âge que j'avais à l'époque... et non, je n'ai pas de regret à ce sujet.

Patty a écrit:
Ensuite tu dis que tu as des soucis mais pas dans le domaine de ton couple. Peut-être as-tu trouvé pour en parler une oreille plus attentive que celle de ton mari ? Peut-être que ton ami, qui est aussi un confident, t'apporte des solutions avec plus de recul que ne le ferait ton mari ? Ca peut suffire pour que tout à coup, tu le voies autrement, surtout s'il cultive l'ambiguité.


Non, il ne cultive pas l'ambiguité, c'est juste que nous traversons la même chose et qu'il s'est dit qu'après tout, ce pouvait être la suite logique pour notre relation. C'est vrai que nous faisons beaucoup de chose ensemble, que nous partageons les même goûts et une grande complicité... mais finalement, on a conclu tous les deux que se serait une énorme erreur... nous sommes amis, proches, je suis un peu comme sa petite soeur, lui comme mon grand frère, alors il ne faut pas briser une telle relation.... quant à mon zom, c'est vrai qu'en ce moment, il n'est pas très dispo, mais bon je ne lui en veux pas, on est pas toujours dispo et à l'écoute, moi, la première...

Patty a écrit:
Tu as fait le point avec lui et tu sais où vous en êtes, c'est bien ! :D


Oui, ça c'est super... on a pu reprendre là où on était resté... cela m'aurait vraiment blessée de perdre son amitié.

Patty a écrit:
Mais fais aussi le point avec toi-même. Essaie de voir s'il te manque quelque chose dans ta vie, si la routine n'a pas un peu amoindri des choses, si ton mari prend suffisamment le temps de t'écouter, si votre rôle de parents n'a pas plus d'importance que votre couple, pour voir pourquoi cet ami t'a troublée à ce point. Ca peut tenir à pas grand-chose, parfois simplement un besoin d'être entendue, comprise, rassurée, écoutée... Ca peut tenir à une envie d'interdit, de se retrouver femme dans d'autres yeux ou d'autres bras... A ce moment là, c'est facile d'avoir l'impression d'être attirée par quelqu'un, alors qu'on est attirée que par la situation, mais on la relie à la personne...


Là, j'ai pas de réponse encore, il va falloir que je fasse un sérieux point avant de comprendre pourquoi, je me sens aussi mal, face à cette histoire. Il me faut un peu de temps...

Patty a écrit:
Il suffit d'un tout petit grain de sable pour dérégler une machine qui fonctionne bien. Mais il suffit aussi de l'enlever pour que la machine refonctionne. Alors avant de démonter toute la machine, vérifie qu'il n'y a pas juste un minuscule grain de sable qui coince ! ;)


J'espère juste que la machine se remettra en route sans problème...pour l'instant, c'est le temps de la réflexion et de la remise en question pour moi. Après c'est sûr, j'y verrai plus clair et je suis sûre que j'en ressortirai plus forte aussi.
B I U