MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

l'intervention d'isabelle alonso hier soir

40 ans là 5969
dans un débat (france2) au sujet de la libération de bertran cantat, la chienne de garde avait plein de truc à dire :roll: ennormement même...

mais voilà, tout le long du  
débat elle n'a pas arrété d'opposer les idées des hommes et des femmes genre:

- les lois ont été faites par des hommes pour protéger les hommes et les femmes sont toujours lésée (ah bon ça n'évolue pas une loi? :shock: dans les conflits domestiques c'est toujours les hommes qui "gagnent :shock: , je savais pas :roll: )

-les violences conjugales sont le fait d'hommes machos qui haissent les femmes, parcequ'on les a éduqués à traiter les femmes comme de la crotte (ah bon? des fois c'est pas des disputes qui tournent mal? un homme qui frappe est forcement mysogyne? il peut pas être violent tout simplement? et les hommes battus ça n'existe pas?)

et puis bien sûr y a pas assez de femmes aux commandes du pays...



ben moi plus je la vois et plus je hais le féminisme :evil:
vouloir à tout pris l'égalité au dépend de nos différences...
vouloir à tout prix opposer l'homme et la femme, alors qu'assciés ils sont tellement mieux :roll:


bref je sais pas si je suis la seule hier soir à avoir regardé ça (je pense pas)
et ai-je été la seule à avoir eu envie de la claquer?!!

faudrait un jor qu'on lui dise: tais toi 5 minutes et écoutes ce que les autres ont à dire!!!
45 ans 17521
Moi je n'ai pas vu l'émission, mais s'agissant d'Isabelle Alonso, j'imagine sans peine quel a pu être son discours...

Je m'excuse par avance pour les personnes que je vais choquer, mais...

J'ai la même opinion que toi sur le féminisme, qui ne réclame pas, la plupart du temps, l'égalité ou la parité, mais purement et simplement qu'on coupe les couilles aux hommes et la suprématie de la femme... :roll: Pour moi, c'est de la merde, je suis pour l'égalité... non, encore mieux, je pense qu'on en est assez proches, même... et que faire un tel cinéma ne fait que rendre les femmes inférieures, leur donner un statut perpétuel de victimes, petits êtres faibles qu'il faut défendre contre le grand méchant loup...

Pourquoi se battre spécialement contre "la violence faite aux femmes" ? La "violence faite aux hommes", c'est moins grave ? Ben si les hommes battus ça existe, et justement à cause de tout ce cirque, la honte d'être des hommes battus (alors que tout le monde sait que se faire maraver le gueule, c'est un truc de nana, hein ? :roll: ) les empêche bien souvent d'en parler et de se faire aider... du coup on minimise le phénomène...

Cette histoire de féminisme est un faux débat... c'est le fait de crier à tout bout de champs à la discrimination (sexe, physique), et au racisme qui engendre les inégalités, à mon sens... Les femmes n'ont qu'à prendre la place qui leur est due, sans en faire une victoire... ce conflit de sexes est complétement passéiste.

En tant que femme, je n'ai aucune sympathie pour des groupements comme "les chiennes de garde", qui passent leur temps à crier au scandale jusqu'à en être ridicules, à s'approprier le moindre fait pour en faire leur beurre (comme leur manif contre "les violences conjugales" à la cérémonie pour marie trintignant, ça m'a pratiquement fait gerber), elles perdent en crédibilité et en légitimité... Si elles sont représentatives des "Femmes", moi je serais capable de devenir mysogine... pour moi une femme est un être humain, avant de m'interesser à ce qu'il y a dans la culotte... :roll:

Je suis une personne, et le fait que je sois une femme n'a jamais influé en rien mon insertion professionnelle. Parce que je n'ai pas non plus réclammé de passe-droits particuliers au motif que j'en étais une... j'ai toujours fait mon boulot comme les autres, dans des métiers parfois physiques, j'ai jamais rien exigé parce que j'étais une femme, spécialement... il se trouve que j'avais les capacités physiques pour faire ces boulots... mais je n'ai jamais pensé que je travaillais "comme un homme"... :roll:

A part ça, je suis tout à fait consciente que les femmes souffrent de certaines discriminations, dans certains pays, certaines cultures... il y a des tas d'exemples avec l'excision, les pieds bandés des chinoises, le cou des femmes-girafes, etc... mais il y a aussi un tas d'exemples de multipations transformations qu'on a pratiqué sur les hommes, mais ça, on en parle jamais... par exemple, chez les hottentottes, on gavait les filles, et on pratiquait une déformation génitale sur les lêvres... et sur les garçons on leur enlevait une couille pour que ça ne les gène pas pour courrir... ben ouais, seulement, cette histoire de couille, ça n'entre pas dans le cadre des "violences faites aux femmes"... des exemples comme ça, il y en a plein...

mais ici, en france, faudrait quand même pas déconner et remettre les choses à leur juste mesure... on oublie un peu trop que les femmes ne sont pas des victimes nées, et que les hommes aussi peuvent être victimes. Il n'y a pas à faire de distinction... Dans le cadre de l'aide sociale, la priorité va aux femmes... parce que souvent ce sont elles qui ont les enfants, etc... mais les hommes ? on en fait quoi ? le nombre de foyers ou d'espaces réservés pour les femmes est plus important que celui pour les hommes... quand on est un homme, on est pas prioritaire, pour recevoir de l'aide... et ça, c'est normal ?

Il y a des combats qu'il est juste de mener, mais de manière générale, sans que le critère de sexe n'entre en compte... c'est cette distinction là que je trouve révoltante.
10361
Amnesis a écrit:

et ai-je été la seule à avoir eu envie de la claquer?!!!!


bertand canta aussi a eu envie de la claquer ( a marie trintignant) et d'ailleurs il la fait .. et elle en est morte .....

je ne te souhaite JAMAIS de toute ta vie, d'avoir été d'etre ou de devenir une femme battu, ce qui te permettrai peut etre de peut etre comprendre un peu plus son point de vue...

moi je suis pour la diffrence entre hommes et femmes, mais aussi le respect entre les deux. un homme qui se respecte et qui a des couilles dans le pantalon ( et pas au sens sexuel du terme) ,n'a pas besoin de frapper sa femme. ce mec la , ce n'est plus un homme c'est une merde...


""""un homme qui frappe est forcement mysogyne? il peut pas être violent tout simplement? """""

si il etait tout simplement violent , il irait dans la rue poutrer la gueule et cherchez bagarre a d'autre mec, il irai dans un stade se battre, ou alors passer ces nerfs dans une salle de boxe... ce mec la c'est pas un violent c'est un lache .. un mec violent va chercher le risque de faire mal et d'avoir mal... la il frappe sa femme car il sait qu'il va avoir le dessus. il se prends pour un prédateur mais c'est un faible..

ce mec la est pas violent c'est une larve , il a peut etre une grosse teub, mais il a rien dans le pantalon au niveau mentalité et droiture d'esprit. pour moi c'est pas Ca un homme....

moi je serait une femme, peu importe ce que ca puisse me couter, peu importe maison, gosses, niveau financier, salaires , train de vie... je le quitte a la seconde sans remords même en sachant tres bien que ca va etre dur l'apres, s'il me touche, s'il m'opprime, s'il me brime ou tout autre forme de mise de préssion pas une seule seconde j'accepterai, c'est pas ca aimer une femme pour moi. Quand t'aime une femme, ta plutot envie de la sublimer plutot que de l'empecher de vivre et oui lui défoncer la tronche



"""""(et les hommes battus ça n'existe pas?)"""""

oui yen a ! et alors ca excuse en quoi ? en rien, un mec qui frappe sa femme c'est un mysogine le contraire c'est une connasse. point ...

et conviens en avec moi, c'est assez episodique comme phénomene...
je t'engage peut etre a allez voir dans un planning familial ou une structure d'urgence ( dass ou autres) et tu pourra te rendre compte de la detresse de certaine pauvre femme qui vivent cela au quotidien. et tu verra que pour chaque homme battu tu trouvera 50 femmes qui le sont...

oui ces mecs la ne sont pas des hommes, oui ce sont des mysogine dangeureux, il n'on aucune excuse, aucune ..
c'est pas des hommes c'est des merde et moi sur la merde vois tu j'ai plutot envie de tirer la chasse ... :snipersmile:

oui j'ai des valeurs et je les assumes ...
10361
PS je réagis sur le problemes des femmes battu simplement

pas sur les chienne de garde, car pour moi cette forme de lutte et la façon de la mener est archaïque et na plus de sens. et a mon avis elle ne fait que desservir la cause de la femme ..

je réagis uniquement sur les femmes battu .. point...
45 ans 17521
Co_lette, je trouve ton discours complétement hallucinant... :shock: Je pense que tu es sans doute assez impulsif, et je te pardonne ton manque de discernement...

Pour ma part, je pense très bien faire la part des choses pour deux raisons :

La première est que j'ai moi-même subit la violence conjugale pendant un an (j'avais 23 ans), et que j'ai faillit y rester, après m'être faite jeter par deux fois dans des escaliers (nez cassé côté fêlées et vertèbres déplacées), m'être faite gifler, cogner, trainer par les cheveux... donc je connais, ouais... et la seule chose que je peux te dire, c'est que le mec avec qui je vivais et qui m'a fait ça n'était pas du tout mysogine, non... juste cinglé... il était violent de manière générale, ses potes avaient peur de lui, ses parents aussi d'ailleurs... si il y a une chose dont je sois sure, c'est qu'il n'était pas mysogine. Par contre, ce que j'ai vécu, c'était bien de la violence conjugale, c'était tous les jours ou presque, le rapport était bati sur la crainte et la violence, la domination et la soumission.

La seconde est que je bosse moi-même depuis 3 ans avec des femmes en difficulté, la plupart attérissant justement chez nous suite à de problêmes de violence conjugale...

Pour en revenir à l'affaire qui fait couler tellement d'encre en ce moment, je considère que dans cette affaire, on n'est pas dans la violence conjugale, déja parce que c'est arrivé une seule fois, ensuite que vu ce ce qu'il avait pris ce soir -là, il aurait été confronté à un pote, ou un flic, ça se serait surement passé de la même façon, c'est de la violence entre deux personnes défoncées, dont l'une a une supériorité physique sur l'autre... ce qui aurait pu arriver également si il s'était bourré la gueule avec woody allen ce soir là... :roll: C'est pas un mec qui "battait sa femme", c'est deux personnes bourrées qui se sont bagarrées, et une en est morte.
45 ans 17521
karen a écrit:

La première est que j'ai moi-même subit la violence conjugale pendant un an (j'avais 23 ans), et que j'ai faillit y rester, après m'être faite jeter par deux fois dans des escaliers (nez cassé côté fêlées et vertèbres déplacées), m'être faite gifler, cogner, trainer par les cheveux... donc je connais, ouais... et la seule chose que je peux te dire, c'est que le mec avec qui je vivais et qui m'a fait ça n'était pas du tout mysogine, non... juste cinglé... il était violent de manière générale, ses potes avaient peur de lui, ses parents aussi d'ailleurs... si il y a une chose dont je sois sure, c'est qu'il n'était pas mysogine. Par contre, ce que j'ai vécu, c'était bien de la violence conjugale, c'était tous les jours ou presque, le rapport était bati sur la crainte et la violence, la domination et la soumission.


En plus, ce mec, je ne lui en veux même pas... je le plains, et je pense qu'il a besoin d'aide... Lui faire du mal ne m'aurait en rien soulagée...
109 ans Bretagne 1920
Karen et Amnesis, je suis tout à fait d'accord avec vous.
Je n'ai pas vu l'émission d'hier soir, mais j'ai regardé assez suffisamment les émissions de Ruquier pour connaître Isabelle Alonso et son message. Alonso ne parle pas elle aboie, elle n'écoute pas ses contradicteurs, elle prépare déjà son attaque suivante. Son discours est caricatural, agressif et souvent à côté de la plaque à force d'entêtement aveugle et de mépris de l'homme. Je pense qu'elle fait beaucoup de tort au vrai féminisme.
42 ans 4830
+1 alonso c'est la caricature à l'état pur... j'espère (je croise les doigts) que les hommes ne croient pas tous que les femmes sont devenues des "féministe" comme elle, sinon je ne m'étonne plus qu'ils se sentent castrés dans leur vie et n'osent même plus aborder une fille... lol

Moi je ne prône pas l'égalité mais la différence et le respect mututel. je crois que les femmes ne sont pas faites pour certains métiers (sauf exeptions), idem pour les hommes. Pas qu'ils ne seraient pas capables de le faire, simplement qu'ils le feraient avec moins de facilité que l'autre sexe. Question de gênes, d'éducation, d'habitude... de pleins de facteurs en fait!

Par ex, je sais monter une étagère mais mon homme le fait tellement plus vite et mieux que moi...qu'il le fasse ça m'arrange!

Concernant les gars (ou les filles) qui tapent leur conjoint, je pense que ce sont des gens frustrés et stupides qui se retrouvant à cour d'arguments ne trouvent que celui là pour avoir le dernier mot... pathétique.

Maintenant, l'histoire de cantat, je ne suis pas sure que marie était une femme battue... qui sait si sa mort ne vient pas d'une bagarre mutuelle qui a mal tournée? De toutes façons, le mal est fait. elle est morte, et lui sa vie est foutue.
10361
gurgle a écrit:
+1 alonso c'est la caricature à l'état pur... j'espère (je croise les doigts) que les hommes ne croient pas tous que les femmes sont devenues des "féministe" comme elle,


tout a fait d'accord ;)

gurgle a écrit:
sinon je ne m'étonne plus qu'ils se sentent castrés
ben a vrai dire.. avec les dents qu'elle a vaut mieux pas immaginer hein ?
54 ans le pays de Cocagne bien sur 4169
le féminisme militant a eu son utilité
je me souviens avoir entendu des reflexions sur des femmes qui s'étaient faites violer dans les années 70 qui les transformaient en coupables
le féminisme a permis aux mentalitées de changer il faut être claire la société n'aurait pas changée sans ces hommes et ces femmes qui se sont engagés dans ces luttes
est ce que la société a assez changé?
quand on voit le nombre de femmes qui meurent de violences conjugales je ne crois pas malheureusement
en plus je me demande si l'action des féministes sur les femmes battus n'a pas aussi fait sortir de leur honte les hommes battus

mais est ce que Isabelle Alonso est féministe? je ne crois pas moi
pour moi c'est une femme qui a trouvé un creneau pour passer à la télé et gagner de l'argent avec le vedettariat que ça lui apporte
rien de plus
37 ans 639
Cocagne a écrit:
le féminisme militant a eu son utilité
je me souviens avoir entendu des reflexions sur des femmes qui s'étaient faites violer dans les années 70 qui les transformaient en coupables
le féminisme a permis aux mentalitées de changer il faut être claire la société n'aurait pas changée sans ces hommes et ces femmes qui se sont engagés dans ces luttes
est ce que la société a assez changé?
quand on voit le nombre de femmes qui meurent de violences conjugales je ne crois pas malheureusement
en plus je me demande si l'action des féministes sur les femmes battus n'a pas aussi fait sortir de leur honte les hommes battus


Ouf! Merci Cocagne de rappeler que s'il est si confortable aujourd'hui d'être une femme qui travaille, le droit à la contraception, la dépénalisation de l'avortement, c'est aussi grâce à des femmes (et des féministes...) qui ont revendiqué ces droits fondamentaux. parce-que je rappele quand même que c'est pas si vieux que ça...

Cocagne a écrit:
mais est ce que Isabelle Alonso est féministe? je ne crois pas moi
pour moi c'est une femme qui a trouvé un creneau pour passer à la télé et gagner de l'argent avec le vedettariat que ça lui apporte
rien de plus


Je suis d'accord aussi la dessus. Et puis le seul terme de feminisme ne veut rien dire. Il y'a une foule de groupes feministes, des plus progressistes aux plus extremistes. Le terme "feminisme" ne se résume pas à Isabelle Alonso chez Ruquier, ou aux "chiennes de garde", mais beaucoup de gens n'en connaissent que ça...
40 ans là 5969
Co_lette a écrit:
Amnesis a écrit:

et ai-je été la seule à avoir eu envie de la claquer?!!!!


bertand canta aussi a eu envie de la claquer ( a marie trintignant) et d'ailleurs il la fait .. et elle en est morte .....

je ne te souhaite JAMAIS de toute ta vie, d'avoir été d'etre ou de devenir une femme battu, ce qui te permettrai peut etre de peut etre comprendre un peu plus son point de vue...

moi je suis pour la diffrence entre hommes et femmes, mais aussi le respect entre les deux. un homme qui se respecte et qui a des couilles dans le pantalon ( et pas au sens sexuel du terme) ,n'a pas besoin de frapper sa femme. ce mec la , ce n'est plus un homme c'est une merde...


""""un homme qui frappe est forcement mysogyne? il peut pas être violent tout simplement? """""

si il etait tout simplement violent , il irait dans la rue poutrer la gueule et cherchez bagarre a d'autre mec, il irai dans un stade se battre, ou alors passer ces nerfs dans une salle de boxe... ce mec la c'est pas un violent c'est un lache .. un mec violent va chercher le risque de faire mal et d'avoir mal... la il frappe sa femme car il sait qu'il va avoir le dessus. il se prends pour un prédateur mais c'est un faible..

ce mec la est pas violent c'est une larve , il a peut etre une grosse teub, mais il a rien dans le pantalon au niveau mentalité et droiture d'esprit. pour moi c'est pas Ca un homme....

moi je serait une femme, peu importe ce que ca puisse me couter, peu importe maison, gosses, niveau financier, salaires , train de vie... je le quitte a la seconde sans remords même en sachant tres bien que ca va etre dur l'apres, s'il me touche, s'il m'opprime, s'il me brime ou tout autre forme de mise de préssion pas une seule seconde j'accepterai, c'est pas ca aimer une femme pour moi. Quand t'aime une femme, ta plutot envie de la sublimer plutot que de l'empecher de vivre et oui lui défoncer la tronche



"""""(et les hommes battus ça n'existe pas?)"""""

oui yen a ! et alors ca excuse en quoi ? en rien, un mec qui frappe sa femme c'est un mysogine le contraire c'est une connasse. point ...

et conviens en avec moi, c'est assez episodique comme phénomene...
je t'engage peut etre a allez voir dans un planning familial ou une structure d'urgence ( dass ou autres) et tu pourra te rendre compte de la detresse de certaine pauvre femme qui vivent cela au quotidien. et tu verra que pour chaque homme battu tu trouvera 50 femmes qui le sont...

oui ces mecs la ne sont pas des hommes, oui ce sont des mysogine dangeureux, il n'on aucune excuse, aucune ..
c'est pas des hommes c'est des merde et moi sur la merde vois tu j'ai plutot envie de tirer la chasse ... :snipersmile:

oui j'ai des valeurs et je les assumes ...



et aller :roll:
le sujet ce n'est pas les violences conjugales et toi tu plonge là dedans en interpretant à tors et à travers mes propos (comme par hazard :roll: )

pour moi un misogyne hait les femmes, les considère comme plus bas que terre.
comme l'a expliqué karen, tous les hommes agressifs ne le sont pas automatiquement...

ce serait bien si tu lisais vraiment ce que j'écris avant de te jeter sur ton clavier hein...

et ne me prête pas des idées qui ne sont pas les miennes
merci
41 ans charente maritime 295
karen a écrit:

Pour en revenir à l'affaire qui fait couler tellement d'encre en ce moment, je considère que dans cette affaire, on n'est pas dans la violence conjugale, déja parce que c'est arrivé une seule fois, ensuite que vu ce ce qu'il avait pris ce soir -là, il aurait été confronté à un pote, ou un flic, ça se serait surement passé de la même façon, c'est de la violence entre deux personnes défoncées, dont l'une a une supériorité physique sur l'autre... ce qui aurait pu arriver également si il s'était bourré la gueule avec woody allen ce soir là... :roll: C'est pas un mec qui "battait sa femme", c'est deux personnes bourrées qui se sont bagarrées, et une en est morte.


Absolument d'accord avec ton point de vue!
46 ans 91 2672
je pense que discréditer un discours en le trouvant ringard parce qu'il est "dur", c'est aussi s'exposer à ne rien obtenir.
les féministes n'ont obtenu les droits dont nous jouissons aujourd'hui que de haute lutte.

le droit de vote, la contraception, l'avortement, le droit de travailler, d'avoir un compte bancaire, la garde des enfants, le divorce, la pénalisation du viol, ...
tout ça, ce sont des droits récents. ma grand-mère a du demander l'autorisation de travailler écrite de son mari pour pouvoir bosser dans les années 60. ma tante a avorté en 1971, elle a fait ça clandestinement, elle a eu une infection et a perdu une trompe, a du faire des traitements jusqu'à 41 ans pour avoir son fils et est maintenant en risque de cancer du sein. ma mère a fait la double-journée toute sa vie et il n'y a pas encore de remède à ça. j'arrête les exemples, vous en connaissez surement d'autres.

il faut aussi se rappeler qu'une lutte n'est jamais finie et qu'il n'y a pas toujours des avancées dans tous les domaines, il y a parfois des régressions.
par exemple, que diriez-vous si demain, les CAF changeaient leurs politiques en accord avec le gouvernement et que tous les fonds affectés aux modes de garde d'enfant soient supprimés?
certains hommes politiques préconisent encore le retour des femmes dans leurs foyer comme solution au chomage de masse.

petite disgression, mais pour les syndicats, c'est pareil, tant que tout va bien, on les ringardise et on refuse de s'engager. le jour où il y a des licenciements, tout le monde se syndique!

ce que je veux dire c'est que si les méthodes doivent évoluer dans le combat féministe, pourquoi pas y travailler ?

vous savez que la pub lancée "toi sur moi, moi sur toi" sur les modes de contraception a grêvé sérieusement les budget consacrés normalement aux plannings familiaux et que cela a été fait sciemment pour diminuer les possibilités d'aide à l'avortement.

sans être parano, les décisions politiques nous touchent toutes et tous, je pense que s'en préoccuper est indispensable pour ne pas se trouver mis devant le fait accomplit. quand c'est trop tard, c'est trop tard.

je suis assistante sociale, je vois tous les jours à quel point la société peut être injuste envers les femmes, et quel rôle jouent les hommes.

tous pourris, non! mais la vigilance s'impose quand on voit que la loi sur "l'éloignement du conjoint violent" n'est appliquée qu'au compte goutte. en général, les femmes qui quittent le domicile, sont appauvries, en grande difficulté pour trouver un logement, démolies physiquement et moralement.

dans le monde du travail, le fameux "plafond de verre" n'est pas une illusion. le pourcentage de femmes cadres et dirigeants est dérisoire.

il y a encore pleins d'autres exemples.
alors, moi je dis que rien n'est jamais gagné, que dans l'histoire de la France et du Monde, des avancées pour les femmes, il y en a eu d'autres, et qu'il y a eu aussi des reculs extraordinaires.
en parlant de ça, ce n'est pas parce que nos fesses sont un peu plus "au chaud" qu'il faut oublier la conditions des autres femmes dans le monde.

la solidarité c'est important, se sentir concerné par sa "cause" c'est important.

quand nous sommes sur vlr, nous militons à notre manière pour une meilleure intégration des gros dans la société, nous nous soutenons, nous sommes solidaires, nous réagissons aux injustices, ...

pour les femmes, je pense qu'il est important d'avoir conscience que l'on est encore une catégorie opprimée. ce mot est fort, mais tant que les droits et les devoirs ne seront pas les mêmes, que l'égalité ne sera pas totale entre les hommes et les femmes, ce sera malheureusement le cas. même si l'on a pas envie de se voir comme des victimes.
10361
Amnesis a écrit:

et aller :roll:
le sujet ce n'est pas les violences conjugales et toi tu plonge là dedans en interpretant à tors et à travers mes propos (comme par hazard :roll: )


et allez ? et allez rien du tout !
ton propos etait sur l'interversion de l'autre "harpie" qui parlait du chanteur de noir désir quand même accusé et condamné pour violence coup ayant entrainé la mort si je me souviens bien non ? et non pas pour avoir taggué le mur d'un collège non ?
Donc bon partant de ce principe la, j'ai réagis a mon tour non pas sur la forme de la colere de l'autre folle ( que je peux pas voir en peinture soit dis en passant) mais sur le fond de sa colere. tu comprends mieux ? je viens pas jouer les interpretes des pensées ni propos des autres, je réagi a ma maniere sur une partie du débat tout simplement... ( en précisant par ailleurs plus loin que moi de meme , je n'ai acune sympathie pour cette " pseudo journaliste" ...


Amnesis a écrit:
ce serait bien si tu lisais vraiment ce que j'écris avant de te jeter sur ton clavier hein...


je en me suis nullement jetter sur tes ecrits ni sur mon clavier comme sur un "os" que j'attendais avec impatience détrompe toi, hier soir j'ai passé une sublime soirée, et j'etait plutot d'humeur " rose et bleu"

Amnesis a écrit:
et ne me prête pas des idées qui ne sont pas les miennes


tes idées te sont propre et personnelle, jai pas assez de temps pour m'occuper a la fois des miennes et également en même temps cherchez un sens caché aux idées des autres.
j'ai des choses plus urgente et plus glorifiante a faire..

maintenant, comme la si bien fait karen, et dieu que notre discution ma fait un peu plus ouvrir les yeux ( merci a elle en tout cas, j'appréci) elle a su un tantinet se mettre 10 secondes a ma place, puis me démontré que j'avais peut etre pas réagis de façon cohérente et réfléchis... ca s'appelle de l'expérience de la vie d'avoir un raisonement comme cela ;) ( je parle pas de moi la , je parle d'elle....)... je me suis donc excusé auprés d'elle d'avoir été peut etre trop impulsif et avant d'envoyer mon message de ne pas avoir réflechi avec mon cerveau au lieu d'autre chose...

maintenant faudrais savoir si c'est admissible d'avoir un avis differents de l'interlocuteur que l'on a en face de soit, sans pour autant se faire rentrer dans le lard en mettant en avant que j'en fait une attaque personnelle contre la personne qui a ecrit l'article au départ...
Personellement je n'ai rien contre personne je réagis simplement a des mots couché sur un forum et a une éventuelle situation donné .
je suis certainement impétueux certes, mais j'en fait jamais une afffaire perso contre qui que ce soit...

je vais donc a présent retourné dans dulloc mon monde parfait a moi, ou tout est beau tout est gentil, et sur les sujet d'actu et ou débats, avant de réagir et de répondre, je fermerai mon bec..

puisque de toute façon il ne m'est pas permis d'avoir une opinion differente sans que cela soit mal interprété...

donc a présent je vais faire ce que je sais faire de mieux sur vlr, répondre a mes mp, et répondre sur le forum sexe, puisque de toute façon je ne suis bon qu'a ca ( et la je ne te prete pas de propos ne de paroles ni de pensée, j'explique simplement ce que je vais faire MOI...)

Merci en tout cas a karen, d'avoir pris de son temps, pour me faire voir que peut etre j'avais tors dans mon raisonnement, en me démontrant par a + b ou se trouvais mon erreur et pourquoi j'etait dans l'erreur.. grande classe et je dis Madame =D>

Amnesis a écrit:
merci


je t'en pris

une derniere chose avant de refermer la porte ( parce que je sent que finalement des rechutes sont possible..)

j'ai cru lire je ne sais ou, que la mere de marie trintignant faisait Son " cirque" .. j'ai eu envi de vomir a l'idée que l'on puisse penser et ou ecrire qu'une maman pouvait faire son cirque en pleurant en criant en hurlant le desepoir d'avoir entérée la chair de sa chair, et reclamé a corps et a cris une justice plus dure que celle la qui lui semble bien " ligth"

je ne souhaite a aucune mere ni a aucun pere d'avoir a mettre en terre son enfant ...

Bonne journée ...
B I U