MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Manger à avoir mal au ventre ??? pourquoi ???

M
56 ans Var 2
Bonjour,

Des années que je yoyotte en poids et que je "régime" sans cesse, que la bouffe m'obsède bref, l'enfer ....
J'ai découvert l'association GROS et ai trouvé le principe génial, j'ai  
acheté le bouquin de Zermati et je le lis tranquillement.
Je me reconnais à quasi toutes les pages ....
J'ai commencé il y a 4 semaines ... au début j'essayais simplement de savoir si je mangeais par faim ou non,
le constat était simple, je mangeais sans faim ... et parfois de façon compulsive.
Je tiens un carnet de puis plus d'une semaine et je viens de me rendre compte que :

- Je mange quand j'ai faim et quand je le fais sans faim (parce qu'on passe tous à table) je réduis ma portion.
jusque là tout va bien, je trouve cela super bien.

MAIS ...

- Quand je suis seule, à midi (je bosse à la maison) je passe à table quand j'ai faim, je mange calmement et à la fin du repas, je dérape .... je me prends des tartines de beurres etc alors que je n'ai plus faim mais je mange jusqu'à que j'ai mal au ventre et cela me rassure !!!! pourquoi je n'en sais rien !!!!

- Quand j'ai faim, quelques bouchées me suffisent à me rassasier ... et ensuite je continue à manger ... car si je m'arrête de manger parce que je n'ai plus faim, 1h après j'ai de nouveau faim !!!! c'est fou ... on ne peut quand même pas manger toutes les heures !!!

Si quelqu'un peut m'expliquer, m'aider, je veux bien car je suis assez perdue.

Je ne veux plus faire de régime, je n'en ai d'ailleurs plus le courage.
La restriction est contraire à ma nature :lol:

Je veux comprendre, je veux y arriver !

Merci de votre aide
41 ans 04 5576
Coucou miss,

Déjà félicitations pour avoir entrepris cette démarche.

A priori, je dirais que :
:arrow: peut être tu n'as pas connaissance de ta sentation de satiété malgré tes remarques.
:arrow: tu as peut être également des tendances àl'hyperphagie.

Peut être devrais tu, dans un premier temps tenter de t'arrêter quand tu n'as plus faim, même si tu dois remanger une heure après... Ton corps comprendra qu'il aura à manger quand il en aura besoin, et plutôt que de recommencer tu auras "une plus grande faim" à l'heure du repas et plus faim après...
55 ans 671
Coucou Maily83 et bienvenue !

Comme dit Calie-Toad, ta description fait penser à de l'hyperphagie.

Je te conseille vivement de prendre rendez-vous avec un spécialiste du GROS pour t'accompagner dans ta RA.

Ce n'est qu'un avis personnel mais je me permets d'insister lourdement car j'ai l'impression en lisant ce forum depuis deux ans et demi (début de ma RA) que je ne suis pas la seule à être atteinte du syndrome "hyperphagie + passé de régimes draconiens & yoyo + passage de la quarantaine = forte prise de poids au cours de la RA".

"Attention !" moi je dis, pour les femmes hyperphages au passage de la quarantaine (et peut-être plus avancées en âge, à confirmer par les intéressées), par rapport à des plus jeunes femmes ou par rapport aux hommes nous sommes beaucoup plus vulnérables à une prise de poids rapide, surtout après vingt ou trente années de régimes / privations / restriction cognitive !
L'ensemble corps+psychisme se libère soudainement de l'emprise des règles drastiques sous lesquelles il a été comprimé, et chez beaucoup on assiste à une expansion impressionnante (moi j'ai pris 20 kilos).

Ceci étant dit, si c'était à refaire je le referais, parce que ma vie n'a rien à voir avec ce que c'était avant la RA ! Je crois que le mot juste serait de dire que j'ai arrêté de me bagarrer avec moi-même.
Je m'écoute et c'est pas toujours joli à entendre mais c'est vraiment moi.

Mon problème désormais concernant mon corps c'est plutôt d'arriver à faire de l'exercice régulièrement, pour le plaisir de bouger, maintenir un bon tonus et une certaine souplesse, et surtout pour évacuer mon stress.

Pour en revenir à la tenue du carnet alimentaire, c'est un outil qui m'avait beaucoup aidée, surtout dans un esprit d'observation de ce que je mange, comment, pourquoi... Faudrait p't-être que je me refasse une session... Allez, je vais le chercher et je m'y remets, merci pour le coup de pouce !

Surtout tiens-nous au courant Mayli83, à + ;)
M
56 ans Var 2
Merci pour vos réponses ! Quel plaisir de ne pas se sentir seule !

Je suis d'accord avec vous ,j'ai des tendances à l'hyperphagie.
Mais ce que je ne comprends pas c'est pourquoi j'ai tant besoin de me remplir ... jusqu'à en avoir mal au ventre.

Calie-Toad, je pense que tu as raison, j'ai reconnu la sensation de faim, mais peut être pas celle de satiété ... je vais tenter de voir la semaine prochaine .

VertFushia, c'est inquiétant ce que tu m'écris ... j'ai entrepris ce chemin seule avec un bouquin et peut être avec votre aide ;)
Et si en début d'année, je ne m'en sors pas, je consulterai surement.
Je veux trop me sortir de cet engrenage de régime reprise de poids ...
Mais c'est vrai pour l'âge ... je naviguais entre 62kg et 66kg pour 1m65 jusqu'à mes 35 ans ... après j'ai décollé et j'ai pris 16kg en 6 ans ... 82 kg, je me sens trop mal dans mon corps.
J'ai pris confiance en moi et je suis mieux dans ma tête mais maintenant je voudrais être mieux dans mon corps ...
Mais l'idée de prendre 20kg en RA, je n'imagine pas trop en fait ...
Tu en as reperdu depuis où tu as accepté ton corps ?

Merci encore, je me sens déjà mieux d'en parler !
55 ans 671
Maily83 a écrit:
Tu en as reperdu ?

Non je ne crois pas avoir perdu du poids.
Je ne me pèse plus, tu peux faire une recherche sur le site avec le mot clef "balance" et tu vas trouver plein de témoignages intéressants + discussions sur ce thème.

Maily83 a écrit:
ou tu as accepté ton corps ?

Oui, moi j'ai choisi de m'accepter comme je suis. C'est une démarche active.

Au début j'ai dû me mettre en colère contre des personnes qui pensaient que je me laissais aller. Au contraire je m'occupe enfin correctement de moi !
Comme j'y ai gagné en assurance et en bien-être, finalement plus personne ne me parle de maigrir, j'en déduis que je dois avoir l'air bien dans ma peau.

Et puis aussi j'ai trouvé une parade imparable :lol: : à ceux qui osent venir me parler de "minceur-santé" je raconte mes années de boulimie où, suite à une diète protéinée réussie, je me faisais vomir pour conserver une taille 38-40. Ce récit calme les plus vindicatifs, qui dans mon entourage proche sont souvent de vrais boulimiques. :?
S
49 ans suisse 993
Maily, bonjour et félicitations pour ce départ en pline forme! Tu as l'air de faire des pas de géants dans la compréhension de toi même et de ta manière de te nourrir. Personnellement après avori arrêté tout régime et m'être réconciliée avec tous les aliments le plsu dur pour moi reste les raisons psychologiques qui fotn que l'on en respecte pas nos sensations.

Les reconnaitre, ok, manger de tout, ok mias pour élucider ce qui est de nos motivations les plus intimes et inconscientes personnellement je ne vois pas comment faire toute seule. A partir de là chacune peut s'y prendre à sa manière. Faire partie d'un groupe (OA ou autre), consulter un psy, une diététicienne du GROS, son médecin généraliste, faire de l'accupuncture ou tenter l'hypnose.

POur avoir manger sans faim pendant des années et être une accor de la tartine je trouve dur dur de la faire seule.
POur les tartines si pour toi c'est un aliment tellement bon as tu essayé de ne fair une repas QUE de tartines? ainsi si tu es vraiment satisafaite de ton repas arrêter de manger serapeut être plus facile?

Parmi les bouquins qui m'ont aidé je trouve que ceux de geneen roth notamment "oser avoir faim" sont des témoignages qui illustrent bien comment on peut arriver à 30 ou 40 ans et avoir passé sa vie entre des régimes et comment faire pour aller vers autre chose.

Sinon ne t'inquiètes pas dès le départ sur une éventuelle prise de poids. Ton parcours seras le tien. Je n'ai pas pris de poids depuis 4 ans. J'ai arrêté tout régime après la naissance de mon fils, je ne me voyais pas continuer cette spirale à vie. J'ai perdu un peu de poids, je ne me pèse plus (mes habits me renseignent très bien sur ma forme). Surtout j'ai l'impression d'être enfin LIBRE par rapport à la nourriture et de mieux vivre.

Bonne route à toi.
B I U