MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Obésité et crédit immobilier

40 ans Paris 14E 761
Hello,

Je viens vous demander vos conseils.

Je suis en train de contracter un prêt immobilier. En remplissant l'assurance, on me demande si la différence entre ma taille et mon poids est  
supèrieure à 20. Je ne souhaite pas mentir à l'assurance, j'ai donc répondu oui.

On me demande maintenant une explication pour ce surpoids en quelques mots "Pouvez vous commenter ce fait".

Je ne sais vraiment pas quoi mettre.

Mon obésité n'est pas la résultante d'une maladie, d'un traitement. Je suis juste grosse depuis que je suis toute petite.

Je me vois mal indiquer "c'est de famille", ou "née grosse".

Avez vous déja rencontré cette situation, et qu'avez vous répondu ?

Je ne vous cache pas que j'ai assez peur que l'assurance me soit refusée, ou avec une surprime de malade.

Merci pour votre aide.


D.
46 ans albertville 1799
Tu peux, le cas échéant, dire que tu as grossi car tu avais arrêté le sport faute de temps, mais que tu as repris le sport désormais et que tu es en baisse de poids. Evidemment, cela ne fonctionne que si ton obésite reste relativement modérée.

Perso, j'ai toujours menti dans les questionnaires. Le problème avec ces questionnaires c'est que les surcôte des primes d'assurances peuvent être très importantes. Et au dernier emprunt immobilier réalisé, ce coup ci j'avais prévu de jouer le jeu et quand j'ai reçu la proposition de surcôte, j'ai appelé mon banquier pour lui dire : "soit vous me laissez chercher mon assureur moi-même sans frais bancaire supplémentaire, soit je ne fais pas l'opération immobilière avec vous.
J'ai été très clair et mon banquier s'est incliné. J'ai donc cherché un assureur qui m'a assuré mon emprunt pour un prix encore moindre que l'assureur de ma banque avant surcôte.
40 ans Paris 14E 761
Donc tu penses que je peux mettre (même si c'est faux) "en perte de poids" dans les commentaires ?

Pff, qu'est ce que ca me gave ce truc.

Merci pour ta réponse :)

D.
41 ans 77 68
Je te dirais même que tu as tout intérêt à le faire, tu aurais même dut mentir car nous en disant la vérité on a été majoré de 150% et en plus on est assuré que pour le décès et pas pour les longues maladies.
47 ans Face au vent 5339
Ils ont vraiment le droit de demander ce genre de chose, d'en exiger la réponse et de faire varier le coût du crédit en fonction ? Moi je commencerais par vérifier ça, en m'adressant à l'assistance juridique de mon assurance responsabilité civile (en générale l'assistance juridique est incluse)
37 ans 12494
il y avait un reportage la dessus hier sur capital... C'etait abérand.... :? :shock:
40 ans Paris 14E 761
Oui, c'est malheureusement tout à fait légal.


Ce qui m'enerve le plus c'est d'imposer une suprime à celui qui achete avec moi, qui lui a répondu "NON" à toutes les cases ... Et qui passe donc comme une lettre à la poste ... J'ai déja légerement diminué mon poids pour ne pas trop les inquièter ... Mais là ...

En plus ca me touche vraiment, je pensais être blindée à la grossophobie ambiante, mais là, ca me fait vraiment ch*er.

D.
2812
Carlottalapatatesexy a écrit:
il y avait un reportage la dessus hier sur capital... C'etait abérand.... :? :shock:


Je l'ai vu aussi et cela fait peur. Je ne comprends pas certaines questions comme "êtes-vous droitier ou gaucher ?". Pour la société d'assurances qui a fait l'objet du reportage, il y a surprime dans 25% des cas : soit 15% de surprime pour maladie et 10% pour les activités de loisirs (indiquer qu'on est un grand sportif ou un fan des treks en montagne entraîne une surprime voire un refus si vous êtes un fan de l'himalaya). Par contre, aucune allusion à l'obésité, juste que dans les questionnaires, on doit faire mention de sa taille et de son poids.
46 ans à côté de Rouen ;-) 5361
Carlottalapatatesexy a écrit:
il y avait un reportage la dessus hier sur capital... C'etait abérand.... :? :shock:
oui, c'est assez effrayant :?

mais ce qui l'est encore plus, ce sont les conséquences d'un mensonge en cas de pépin: plus d'assurance et l'obligation de tout rembourser, tout de suite!!
dariamarx a écrit:
Donc tu penses que je peux mettre (même si c'est faux) "en perte de poids" dans les commentaires ?
katy22 a écrit:
Je te dirais même que tu as tout intérêt à le faire, tu aurais même dut mentir car nous en disant la vérité on a été majoré de 150% et en plus on est assuré que pour le décès et pas pour les longues maladies.
faites gaffe, car, en cas de pépin, ils font des enquêtes et questionnent ton médecin traitant, et s'il répond que tu fais tel poids, que ça a toujours été ainsi, il pourrait juger que tu as menti et annuler tout... :?

ceci dit, si tu vois rarement ton médecin, tu peux toujours tenter mais si un jour, tu as besoin de l'assurance, souviens-toi de ton mensonge et persiste et dis que tu a repris depuis, etc..


je ne sais pas si Capital est rediffusé, mais pour ceux qui ne l'ont pas vu, le reportage est très riche d'enseignements!!
47 ans Face au vent 5339
Petronille a écrit:
faites gaffe, car, en cas de pépin, ils font des enquêtes et questionnent ton médecin traitant, et s'il répond que tu fais tel poids, que ça a toujours été ainsi, il pourrait juger que tu as menti et annuler tout... :?


Sauf que ce genre d'information fait partie du secret médical, et que le médecin traitant s'il est sérieux n'y répondra pas.

Je travaille pour un (gros) régime de sécurité sociale, dans la branche santé justement. Avec la pression de la CNIL, nous faisons tout pour garantir qu'aucune donnée médicale ne soit communiquée, justement à des fins commerciales comme la souscription d'assurances. C'est pour ça que je serais bien curieuse d'avoir l'avis d'un juriste sur la nature obligatiore de la réponse à ces questions, et non l'avis de Capital qui a tendance à interprêter un peu bizarement des faits pourtant chiffrés et légiférés (cf... le trou de la sécu, on pourrait en discuter longtemps tiens)
46 ans à côté de Rouen ;-) 5361
isonami a écrit:
C'est pour ça que je serais bien curieuse d'avoir l'avis d'un juriste sur la nature obligatoire de la réponse à ces questions
surement, mais d'un autre côté, si tu réponds pas aux questions, t'as pas d'assurance et par voie de conséquence, pas de prêt!! :?
47 ans Face au vent 5339
Petronille a écrit:
isonami a écrit:
C'est pour ça que je serais bien curieuse d'avoir l'avis d'un juriste sur la nature obligatoire de la réponse à ces questions
surement, mais d'un autre côté, si tu réponds pas aux questions, t'as pas d'assurance et par voie de conséquence, pas de prêt!! :?


C'est là qu'on peut faire jouer la concurrence ;) Surtout que vu le marché actuel de l'assurance, les assureurs ont faim en ce moment, donc ils sont ouverts à la négo pour ratisser du contrat
B I U


Discussions liées