MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Pas pu sortir de chez moi...

1722
Bonjour,

Je n'ignore pas que j'ai posté hier pour expliquer ma situation avec une prof et j'en suis vraiment soulagée...

Cependant...ca fait quelque jours que ca va pas...depuis que mon homme  
est rentré chez lui je me sens mal, j'ai l'impression d'être retournée en enfer, j'ai la sensation que je vais exploser de l'intérieur...je n'aime pas ce que je fais comme étude mais je n'ai aucune ambition, j'ai du mal à me regarder dans un miroir...Mais le pire était ce matin, je me suis levée je voulais pas bouger...quand je me suis remuée et obligée à bouger pour aller prendre le bus, j'ai finis par déjeuner...puis au moment de partir, je me suis étouffée...au final j'ai pas voulu sortir...

je pensais pas que mon impression d'étouffer se produirait...j'ai raté un jour de cours et pas des moindres et je me sens affreusement mal :cry: :cry:

Qu'est ce qui me prend, qu'est ce que j'ai :'(
A
31 ans 1018
Izumi a écrit:
Bonjour,

Je n'ignore pas que j'ai posté hier pour expliquer ma situation avec une prof et j'en suis vraiment soulagée...

Cependant...ca fait quelque jours que ca va pas...depuis que mon homme est rentré chez lui je me sens mal, j'ai l'impression d'être retournée en enfer, j'ai la sensation que je vais exploser de l'intérieur...je n'aime pas ce que je fais comme étude mais je n'ai aucune ambition, j'ai du mal à me regarder dans un miroir...Mais le pire était ce matin, je me suis levée je voulais pas bouger...quand je me suis remuée et obligée à bouger pour aller prendre le bus, j'ai finis par déjeuner...puis au moment de partir, je me suis étouffée...au final j'ai pas voulu sortir...

je pensais pas que mon impression d'étouffer se produirait...j'ai raté un jour de cours et pas des moindres et je me sens affreusement mal :cry: :cry:

Qu'est ce qui me prend, qu'est ce que j'ai :'(


Tu me fait un tit peu pensé a moi, j'ai un chéri qui vit a l'autre bout du monde et quand il est rentré chez lui en janvier, j'ai pleurer comme une madeleine, a plus vouloir sortir de chez moi, plus vouloir aller en cours etc...j'avais l'impression d'être perdue toute seule chez moi, avec seulement moi et mon corps, personne pour comprendre, je croyais que si je sortait dans la rue on allait se moquer de moi, pourquoi? sa je sais pa, j'avais perdu confiance en moi...
quesque tu appeller "étouffer"?? tu crois que tout sa vient du fait que ton homme est rentré chez lui?? reprise des cours??
1722
Merci à toi de me répondre ca fait du bien...

En fait, quand il vient je me sens soulagée, j'ai une famille adorable mais disons les choses clairements...j'ai une santé pourrie, des études qui me plaisent pas et mon corps encore moins...je sors pas du tout de chez moi pour me distraire donc boh...

Lorsqu'il repart j'ai l'impression de retourner en enfer :'( je me sens piègée dans une pièce sans issue et sans air...

Je pensais que ca allait passer, mais apparement j'ai craqué...je n'arrive plus à sortir dans m'étrangler à votre de nausée et de toux répétitive...

Merci encore pour ta réponse, beaucoup de personnes ont lu mais sans rien dire...
Coucou Izumi
Tu as 20 ans tu as le temps de changer de voie!!Si tes études ne te plaisent pas tu peu changer tu es jeune !
quand à ton homme est il si loin que ça?même si ton chéri est loin il y a le téléphone le net aussi
Il ne faut pas t’enfermer dans cette spirale car tu risques de faire une dépression.
Sort va voir des copines parle leur de tes angoisses cela fait du bien parfois de parler autour d' amies
Va faire les boutique occupe toi le plus possible
Courage

Bisous
1722
Il est loin...385km de moi, amies...si j'en avais...et pour l'école je peux pas changer...pas d'argent...au final je suis coincée :cry: :cry:
41 ans Yvelines 8
Bonjour,

Je suis d'accord avec toi Karine ! il ne faut pas s'enfermer, c'est le meilleur moyen de déprimer. Je l'ai déjà vécu, j'étais dans un studio de 13m carré, seule. Je faisais des études qui ne m'intéressait pas et en plus, je ne voyais pas souvent mon homme. Ma famille était à la réunion et moi en métropole. Tous les jours j'allais un peu plus à reculons au cours et je continuais à m'enfoncer dans ma déprime toute seule, sans en parler à personne sauf à mon ami qui a essayé de me montrer le bon côté des choses mais sans y arriver. Lorsque tu es comme ça, tu as l'impression que personne ne te comprend. Alors un jour, j'en ai tellement eu marre de rester là à subir ce mal être que j'ai pris la décision d'arréter mes études (au grand désespoir de mes parents, bien sûr !!mais tanpis) et de me rapprocher de mon ami. J'ai trouvé du travail pour ne pas rester dépendante de lui. Ce n'est peut-être pas la meilleure solution mais aujourd'hui je me sens bien (dans ma tête en tout cas, dans mon corps c'est un peu différent...) et ça c'est l'essentiel. Je te souhaite bon courage Izumi.
A
31 ans 1018
Izumi a écrit:
Merci à toi de me répondre ca fait du bien...

En fait, quand il vient je me sens soulagée, j'ai une famille adorable mais disons les choses clairements...j'ai une santé pourrie, des études qui me plaisent pas et mon corps encore moins...je sors pas du tout de chez moi pour me distraire donc boh...

Lorsqu'il repart j'ai l'impression de retourner en enfer :'( je me sens piègée dans une pièce sans issue et sans air...

Je pensais que ca allait passer, mais apparement j'ai craqué...je n'arrive plus à sortir dans m'étrangler à votre de nausée et de toux répétitive...

Merci encore pour ta réponse, beaucoup de personnes ont lu mais sans rien dire...


De rien :) , et donc moi je vais être un peu l'autre coté de la balance, et dire que c'est pas facile de sortir et tout sa et je te comprend très bien, mon chéri vit a.....16000km, cette année ont a du se séparer pour 1an , alors que avant il y avait toujours une solution, ont savaient que sa serait la seule fois de notre vie et que sa allait être dur...et sa la été, sa l'est toujours d'ailleurs...Mais je me dit que je n'est pas d'autre choix que de vivre ma vie, que de m'occupé pour faire le temps passé plus vite au lieu de me morfondre a longeur de temps, parfois j'ai des coups de blues...j'appel pas mes amies, j'en est pas...mais je prend le temps de pleurer, de déprimer et je me donne un bon coup de fouet et je me dit que si je reste comme sa; certes c'est plus facile mais le temps va passé lentement, alors je vis, je fait des plans sur la comète pour nos retrouvailles...
pour les études, idem, j'ai arreter la fac parce que je détestait ce que je fesait, j'ai passé des mois sans savoir quoi faire...et comme je n'avais pas d'argent pour faire vraiment ce que je voulais, que rien n'allait...j'ai pris des cours par le cned, c'est pas évident, parce que je suis enfermé chez moi...mais je me force a sortir tu vois, et la c'est des vraies sorties, pas comme aller a la fac, c'est me dire "tien ce soir c'est piscine"...
sa fait un tit peu 3615ma vie, mais je me retrouve dans se que tu dit....alors ...
57 ans à la campagne 771
Bon, à mon avis, tu déprimes un peu .... Si ça continue, tu consultes ton médecin généraliste... Etre jeune (pardon ), ce n'est pas toujours facile.... On a tendance à l'oublier quand on prend un peu d'expérience... (ou d'âge, c'est selon... :D )

Mais, bon, tu as quelqu'un qui tient à toi, ce n'est pas le cas de toutes....
1722
Oui, en fait mon homme je meurs d'envie de le rejoindre...mais je peux pas, il vit tjr chez ses parents et je me vois mal m'imposer.

L'école je peux pas arreter sinon mes parents et moi auront des ennuis financiers...puis au fond mon seul problème sont les extrêmes que je rencontre, soit je comprend tout et je m'ennuie soit je comprend rien...
Mes horraires sont tellements mal fichus que je n'ai meme plus le temps de faire mes devoirs quand je rentre...en fait je suis larguée...

Pour ma "jeunesse", je pense avoir vécu suffisament de choses pour avoir la maturité d'esprit pour savoir me remettre en question. Cependant, quand on a pas de fric, pas d'amis, qu'on vit dans un trou paumé...c'est dur de sortir de la routine...

Pour ce qui est de "déprime" je suis en dépression grave depuis cinq ans. Sortir ne m'est pas vraiment permis...il m'arrive de sortir et de marcher mais les seuls instants sont consacrés à l'école, manger, laver, ...
56 ans 91 25732
Je crois que ton corps ne fait qu'exprimer ce que tu ressens. Tu étouffes chez toi, dans tes études, dans ta vie et la sensation d'étouffer devient présente réellement.

Ca ressemble très fortement à une crise d'angoisse. Tant que ton copain était là, tu sortais de ta routine et là tu y retombes...

Sans arrêter tes études, tu ne peux vraiment pas changer de voie ?

Si tu avais le choix, là maintenant tout de suite, quelle est la première chose que tu ferais ?
1722
boh là je choisirais de dormir mais je sors de l'hopital...

et bien je crois que je rejoindrais mon amoureux...c'est tout ce que je veux :(
L
39 ans 94 67
et si c'etait ca le pb ?
N'as tu rien d'autre que lui? Ne vis tu que pour lui?
1722
Je n'ai rien d'autre que lui, mais ca me suffit largement, cependant j'ai toujours mes petites habitudes que j'adore et mes distractions personnelles.
B I U


Discussions liées