MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Le syndrome de l'étudiant en médecine !!!

M
43 ans Pau 568
Bonjour les filles,
Après un deuxième trimestre de grossesse qui s'est super bien passé, je suis aujourd'hui à 30 SA. Depuis quelques temps, je développe ce que mon généraliste (mon  
meilleur copain en ce moment) appelle le syndrome "de l'étudiant en médecine". En fait, je passe mon temps à me trouver des symptomes bizarres et à aller ensuiste sur internet vérifier qu'il s'agit bien d'une maladie épouvantable. Un exemple : Depuis deux semaines, j'ai des démangeaisons sous la plante des pieds. Sur internet, je découvre que celà peut être le signe d'une maladie du foie qui se déclanche pendant la grossesse, la cholastase gravidique et qui dans sa forme grave provoque la mort in-utero du bébé. Persuadée qu'il s'agit de ça, je me rends chez mon généraliste qui me propose de faire des annalyses mais me prescrit un traitement anti-mycosique (parceque pour lui, j'ai attrappé une mycose à la piscine). Verdict des analyses : mon foie va très bien, merci. Je vais donc passer à autre chose :roll: Je n'étais pas du tout comme ça avant d'être enceinte, j'étais plutot cool. Est-ce que vous êtes comme moi ? Est-ce que je vais m'inquiétéer pendant des années pour ma pépète comme ça ( la pauvre ! ) ?
46 ans albertville 1799
Salut,

J'ai eu une période un peu comme ça il y a quelques années (en 2002 pour être précis) Ca a duré 8 mois environ et c'était un calvaire.
J'étais hypocondriaque (je crois que c'est le terme juste pour ce trouble du comportement) et ça me bouffait la vie. Cela est apparu à la mort de la mère de mon meilleur ami et cela couvait depuis quelques mois. Je n'ai jamais trop su mais je crois que le stress du boulot en etait la cause.

Ma femme me disait toujours, tu n'as qu'à aller faire des analyses comme ça tu seras rassuré.

C'est ce que j'ai fini par faire d'une part, mais surtout un travail sur moi même en me disant que j'etais bien nul de penser cela de ma santé.

Je me donnais des rendez-vous, par exemple quand je sentais que j'avais telle ou telle maladie, je me disais rdv dans 3 mois et tu verras bien si tu es malade, et force est de constater que j'allais toujours bien et même qu'entre temps je m'etais trouvé une autre maladie ailleurs.

A force de ce travail cela s'est estompé et j'avais surtout besoin de faire un gros travail pour gagner en confiance en moi, cette confiance et cette assurance que je peux avoir dans le travail aujourd'hui m'a oté tout problème d'ypocondrie ou de stress.
Désormais c'est fini, je ne me sens plus jamais malade et je gère le stress très facilement (et pourtant mon job reste un boulot assez stressant).

Ironie du sort, mon médecin reste persuadé que je suis toujours hypocondriaque alors à chaque fois que je vais le voir (genre 1 voire 2 fois par an) il pense que je fais une crise et ne me donne rien pour ce que j'ai (genre bon rhume, mal à la gorge ou autre), ne serait-ce que des medoc pour traiter les symptomes au moins. Quel con! il a même pas remarqué que je n'allais plus le voir tous les mois! Mais pas grave!
35 ans rouen 76 1559
mdr!!! on en parlait hier avec mon médecin (pour moi, j'ai commencé les études d'infirmière, et ca me fait pareil, et malheureusement, à juste titre!!)

comme toi, j'ai passé ma grossesse à stresser dès que quelque chose n'allait pas, et, malheureusement, j'ai du avoir 80% de tous les trucs chiants qu'on peut avoir pendant la grossesse (le doc se fichait de moi, à la fin, il avait même fait une fiche avec tous les "effets indésirables" et les cochait à chacune de mes visites :lol: :lol: )

sinon, sérieusement, ne t'inquiète pas pour la cholestase gravidique, si c'était ça, le doc l'aurait vu sur tes résultats sanguins (moi, je l'ai eu...1 femme sur 25000... et bah, c'était pour moi!!!)

allez, courage, et un ptit conseil: banni doctiss**o pendant quelque temps, tu ne t'en sentiras que mieux ;)
50 ans Bretagne 357
Moi je ne m'inquiète pas, je n'ai même pas acheté de bouquins sur la grossesse. J'ai juste été regarder ce qui se disait sur l'amio.
Le médecin à chaque visite me demande si tout va bien, si j'ai des questions, des angoisses, et je lui dit que non.
Cà permet de passer une grossesse sereine.
En même temps c'est des choses qu'on ne contrôle pas. Mais je pense que dans ces conditions une grossesse est plus difficile à vivre avec les angoisses qu'il y a à gérer.
De plus, j'ai une amie qui travaille avec des enfants et elle dit que les mamans qui ont tout lu sur internet sont une vraie plaie pour les soins et que çà stresse les enfants inutilement (çà c'est l'avis d'une pro).
Donc bon courage à tous, et commencez plutôt à repérer tous les bouquins que vous pourrez lire à vos p'tits bouts à la naissance.
Bisous à tous et toutes
B I U