MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Activités extra-scolaires : qui choisit?

47 ans 76 10598
En fait, je me pose cette question pour une raison toute simple : j'ai remarqué que dans le cours de poney que suit Chloée, il y a au moins deux  
enfants qui ont peur des poneys. Je me demande donc si ce ne sont pas les parents qui les poussent à faire cette activité. :-k

Donc, dans votre famille, comment sont choisies les activités extra-scolaires : commun accord, avis parental souverain, choix de l'enfant determinant etc.. ?

Y a-t-il des activités que vous refusez absolument pour votre enfant? A l'inverse, auriez-vous tendance à pousser pour d'autres etc..? Qu'est-ce-qui pourrait vous pousser à "imposer" une activité à votre enfant?

Moi, pour répondre à ma question, c'est Chloée qui a choisit et je vous jure qu'elle n'a pas choisi le plus simple pour moi : de un, c'est extrêmement cher ( je sais pas, elle pouvait pas rendre le pingpong : 15 euros annuels, c'est top! et non, je préfère vous épargner la cotisation poney :-# ) mais surtout j'ai une trouille bleue des canassons. :peur: Ahlalala, qu'est-ce-que je ferais pas pour mes chiffonettes tiens! :roll:
40 ans Ici et là-bas 3402
Ah ben tiens, même si j'ai pas d'enfant j'y pense très souvent, à la façon dont je veux les élever, etc, et entre autres aux activités extra-scolaires, et je me dis que j'aimerais bien des tas de choses pour mes enfants, qu'ils fassent du sport, de la musique et du théatre ou des tas de trucs mais je ne veux rien leur imposer mais peut-être que çà risque d'arriver!

Bref, j'ai hâte de lire les réponses de tout le monde!
39 ans din l'finfond de ch'nord 641
Nous, nous faisons de la musique tout les deux donc nous aimerions que Raphaël en fasse également... Pour le début nous l'inscrirons d'office mais si on voit que ça ne lui plaît pas nous arrêterons...
Pareil pour le foot ou le basket.
Par contre, je remercie mes parents de m'avoir "poussé" à faire de la musique, gràce à eux je pratique une activité que j'adore, j'ai pleins d'amis, on s'éclate et c'est là que j'ai rencontré Zhom :D
Donc ce serait dommage que notre p'tit bout ne suive pas les traces de ses parents !
37 ans 12494
En tant qu'enfant mes parents ne m'on jamais imposé de faire telle ou telle activité par contre je devias choisir quelques choses...Et petite futée que j'etias comme y avais pas donné de nombre maxi j'etais à 5 activités par semaine a leur grand dam !!
Pour ma part, en tant que futur parent un jour, je les laisserais choisir ce qui veulent que ce soit du sport de l'art ou simplement allé au centre aérée avec les copains, le tout est d'avoir une envie et une passion a assouvir...
50 ans pres de lille 1972
Moi je remarque que de plus en plus de parents "poussent" les enfants à faire enormément d'activitée extra scolaire.
Mes filles on bientot 6ans et sont inscrites à la danse depuis 2 ans (de toute facon peu d'activites sont proposées avant 6ans). Je trouve que cela est suffisant pour leur ages , en plus des nombreuses sorties à la piscine, je trouves que les enfants on besoin d'avoir du tmeps pour "rever" et s'amuser ................ca developpe leur imaginaire

J'ai des amies qui font de leur enfants des suractifs, notamment a cause de ces nombreuses activites bien souvent choisies par les parents

Pour exemple j'ai une amie qui à inscrit sa fille des l'age de 4 ans, à la danse, au poney club et aux majorettes + defilés de majorettes les dimanches. Je trouve que c'est trop, et la gamine s'ennuie des qu'elle a 5 minutes à elle car elle n'est pas abituée à ca.

De plus certaines activitées sont deconseillées tres jeunes. Mais ca les parents s'eb foutent !!!!

Mes fille desirent faire une activité supplementaire l'année prochaine, elles hesitent encore entre judo, basket ou musique. Je pense qu'a leur age c'est difficile aussi de bien choisir (surtout lorsqu'il s'agit d'activite apres l'ecole)
48 ans près de paris 269
En ce qui me concerne, j'ai une monstresse de 8 ans, et depuis toujours, nous appliquons le credo: une activité sportive, une activité artistique :) !

Pour l'activité artistique, elle a choisi le modelage, ce qui me permets ( à mon grand bonheur ;) !) de la voir rentrer avec ses oeuvres qu'elle expose joyeusement sur la cheminée...
Pour le sport, pour l'instant, il y a un truc qui n'est pas négociable, c'est la natation. J'ai perso failli me noyer à 10 ans parce que je ne connaissais que la nage du petit chien (à l'époque hein?? :lol: ) et je refuse qu'il arrive la même chose à chiffonette. On apprend à nager, et parfaitement et un point c'est tout!!
Quand cela sera fait, elle fera ce qu'elle voudra, et à priori, ce sera de la danse orientale (coute un bras ce truc, et avec le costume en plus :roll: ...)
38 ans au milieu des poissons 7816
Mes frères, ma soeur et moi n'avions pas d'activités imposées par les parents. Ils nous laissaient libre choix. Je trouve que c'est mieux, l'enfant peut ainsi découvrir de nouvelles activités au gré de ses envies.
G
32 ans 199
Chez nous, on a toujours choisi ce qu'on voulait faire. C'est ainsi que j'ai fait une année de GRS vers 6/7 ans, de l'équitation de 8 à 12 ans, de la danse de 11 à 15 ans, et du théâtre de 11 à 14 ans.
Mes frères, eux, ont fait du judo et sont passés au handball quand mon papa a monté un club avec des amis.
Mais voilà, aujourd'hui (je pratique un art martial que j'ai choisi, très poussée par ma mère, je l'avoue), je regrette que mes parents ne m'aient pas poussée à choisir un sport un peu plus "actif", du style judo ou sport collectif, et de n'avoir jamais appris à jouer un instrument de musique.

Mes cousines pratiquent une activité sportive (volley pour l'aînée et danse pour la plus jeune) et une activité culturelle (piano pour les deux) et je trouve que c'est un bon équilibre, à condition de ne pas cumuler d'activités trop prenantes, car comme quelqu'un l'a déjà dit, il est hors de question de ne pas laisser aux enfants le temps de souffler, de jouer et de rêver !
45 ans derrière toi!! 3399
chez nous aussi ce sont les enfants qui choisissent; enfin mon fils est encore petit..mais ma fille a choisi la gymnastique pendant deux ans, et cette année,elle a penché pour la natation...
E
99 ans Occitanie 3854
Alors chez moi pour mon fils on lui a déjà fait testé le judo... au bout de 3 scéance il s'est mis dans un coin et a refusé de bouger :roll:

Ensuite ce fut le foot... il a fait un an ou il y allait régulièrement... deuxième année ca a été un calvaire, à chaque fois il essayait d'y échapper... au bout de 2 mois j'ai laissé tomber...

Et maintenant il veut plus rien faire :roll: à part du kart, mais c'est trop loin et bien trop cher pour mon budget...

Enfin on va une fois par semaine en famille à la piscine c'est déjà ça

Pour la puce elle a que 4 ans donc pour le moment elle fait rien... d'ici l'année prochaine on verra si qqchose lui plait suivant mes moyens.
46 ans albertville 1799
Mes parents m'ont toujours poussé à faire du sport. Le plus souvent, tout au long de mon enfance et adolescence, j'etais licencié dans 2 clubs de sport différents. Et jamais il n'y a eu une seule année où je n'ai rien pratiqué.
En vrac et pas dans l'ordre, j'ai fait:
du tennis
de la gymnastique (gym au sol et cheval)
du foot
du patinage artistique
de l'athletisme
de la natation
du tir à l'arc
du karaté
du rugby

Il faut ajouter les sports pratiqués dans le cadre de l'ecole + le ski (piste et fond) pendant les vacances (et maintenant tous les WE d'hiver pour mon plus grand plaisir).

Il y en a 2 que j'ai pratiqués longtemps : le rugby (11 ans) et le tir à l'arc (9 ans)

J'etais JSP aussi pendant 5 ans (jeune sapeur pompier, avant de devenir pompier volontaire comme mon papa)

Mes parents m'ont poussé à faire de la musique aussi. Ils m'ont laissé choisir mon instrument (sous réserve que ce ne soit pas la batterie).

Que ce soit pour le sport ou la musique, j'ai fait de tout et dans la plupart des cas, pas longtemps, mais je ne regrette pas (seuls le rugby, la musique, le tir a l'arc et les pompiers ont dure longtemps), j'avais un emploi du temps de ministre et des parents qui etaient tout dévoués à mon evolution physique et culturelle. Ils ne comptaient pas leurs heures pour faire les aller-retour entre la maison et mes activités.
J'aimerais leur ressembler sur ce point avec mon (mes) enfant(s) plus tard.
46 ans albertville 1799
Et j'ajoute que dans la plupart du temps, ce sont eux qui m'ont un peu poussé (mais je ne voulais pas, ils ne me forcaient pas non plus).
Il y a bien que pour le rugby et le tir a l'arc que j'ai tenu absolument à en faire.
Pour les pompiers c'est different, c'etait naturel, je baignais dedans depuis tout petit et je ne me voyais pas ne pas y entrer.
47 ans Face au vent 5339
J'ai pu faire ce que je vioulais etant gamine, j'en ai ben profite donc il n'y a pas de raison que maintenant que je suis mere je fasse autrement avec mes fils :D

Ludo 12 ans fait :
:arrow: de la trompette
:arrow: de la natation
:arrow: de l'escalade

Leo 9 ans 1/2 fait :
:arrow: du trombone
:arrow: de l'equitation (oui chloecamille je te rejoins la-dessus : qu'est-ce que c'est cher :shock: :oops: , mais qu'est-ce que ca lui fait du bien a me petite terreur, il est completement passionne ! 8) )
:arrow: de l'escrime

Ils ont chacun rajoute 1 sport cette annee, alors qu'ils faisaient aussi de l'aikido depuis qu'ils ont 6 ans. Ils ont choisi et prefere lacher l'aiki pour l'instant, sinon ca leur faisait des agendas que moi, maman-taxi, n'aurais pu soutenir :oops:
A
43 ans 94-val de marne 6
Hello,
j'ai trois enfants . Ma petite fille a cinq ans et mon petit garçon quatre ans . Je leur ai choisi leur activité extra-scolaire en fonxtion de ce que j'observais . :roll:
:arrow: Ma fille est coquette : la danse avec ses costumes et le joli tutu était de rigueur . Elle passe son temps à faire des dessins ou à écrire : l'art plastique était indispensable .
:arrow: mon fils a du mal à canaliser son énergie et des difficultés avec la discipline : le judo ne pouvait que lui apprendre ces valeurs . Il est aussi très doux avec les animaux : alors je veux voir pour l'équitation l'année prochaine .
Voilà comment j'ai choisi les activités pour mes enfants , je ne dis pas que c'est une réussite mais bon ...
45 ans Redon (35) 82
Bonjour,

J'ai deux enfants. A la rentrée scolaire 2006 (l'un était en CP et l'autre en moyenne section de maternelle), nous leur avons proposé de choisir une activité s'il le souhaitait. La réponse ne se fit pas attendre : karaté, escrime et équitation ! Certainement la conséquence de trop de visionnage de télé ! Bref, hors de question car trop loin et/ou trop cher. Et là, miracle, un papier distribué dans le cahier journalier des enfants, une section de judo ouvrait dans le village où ils sont scolarisés ! Zom ayant été judoka, l'activité leur est aussitôt proposé. Réponse positive unanime en retour ! Sauf qu'en fin d'année, les deux jeunes hommes ont remis la question du karaté, de l'escrime et de l'équitation sur le tapis ! Ou le tatamis plutôt ! Leur ayant expliquer les raisons de notre refus, ils nous proposèrent le foot. Nous avons laissé passer les grandes vacances, et à la rentrée, nous leur avons reproposé de continuer le judo et ce fut encore un oui franc et massif ! Nous ne les avons pas obligé à continuer mais nous ne voulions pas non plus qu'ils abandonnent si vite. Et sincèrement, je pense qu'on a bien fait. Par contre, depuis septembre, il a une section d'éveil à la musique. Etant musicienne, j'aurais bien aimé qu'ils y aillent. Et bien, là, ces messieurs n'étaient pas du tout d'accord ! J'ai retenté ma chance une deuxième fois et je me suis fait renvoyée dans mes 18 mètres ! Donc, je n'insiste plus !
A mon avis, il faut que le choix soit un consensus entre l'enfant et les parents et qu'ils prennent cela comme qqch de sérieux, même si avant tout c'est pour qu'ils s'éclatent. Enfin, c'est comme ça que mes parents voyaient les choses.
B I U