MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Chatte solitaire et très sauvage

38 ans 418
Voila la chatte chez mes parents n'aime pas du tout le contact (depuis le début).
Impossible de la prendre dans les bras, de la caresser ni même de la toucher du  
bout du doigt sinon giffure assurée.
Elle vit sa vie sauf quand elle a faim, là elle sait qu'on existe : elle nous miaule derrière pendant 3 heures.
On aimerai bien lui couper les griffes mais ce n'est même pas la peine d'y penser. Ma mère lui met des gratoirs pour chat.
De même la mettre dans la caisse pour aller chez le véto n'en parlons même pas.

A votre avis pourquoi est-elle si sauvage?
J'ai lu que cela pourrait être dû soit à un sevrage trop précoce ou parce qu'elle n'a pas été au contact des humains rapidement.
Sa mère est exactement comme ça aussi (d'après les gens qui nous ont donné la chatte). Vous avez entendu parler de ça ?

Vous avez un chat comme ça vous ?
109 ans Bretagne 1920
Les 8 chats de mes voisins sont comme ça : impossible de les toucher, encore moins de les caresser, c'est super frustrant, d'autant qu'ils sont toujours fourrés dans notre jardin.

Ma mère a eu aussi deux chattes comme ça, j'en ai vu aussi dans des refuges : ce sont des chats qui viennent parce que tu leur donne à bouffer mais qui restent sauvages, certainement parce qu'aucun humain ne les a caressés ou pris dans ses bras quand ils étaient petits.

Perso, si j'avais un chat à moi, j'aimerai qu'il soit calin et vienne ronronner sur mes genoux :)
38 ans 418
Je suis comme toi si j'en avais un j'aimerai qu'il soit calin.
Mais bon ils doivent être comme nous les humains ils ont leur caractère !
A l'inverse j'ai connu des chats très affectifs, toujours à reclamer la petite caresse.

Mais des fois, oh miracle, elle vient sur nos genous quand on est sur le canapé alors bon comme on la connait on la touche pas et d'un coup elle nous donne un coup de patte et se carapate :shock: Mais ça j'ai lu que ça pouvait être lié à la peur d'un bruit ou autre.

Ah oui elle n'aime pas les enfants non plus. Quand les petites de mon frère viennent chez leur grand mère elle part bouder à l'étage :?
Tant mieux elles ne risquent pas la griffure au moins !

Enfin tant pis on va laisser mademoiselle la capricieuse vivre sa petite vie :D
M
36 ans 187
Il faut savoir que, de base, les chats n'aiment pas les caresses car c'est un contact trop intime pour eux. C'est pourquoi il faut s'occuper des chatons et les caresser pour qu'ils apprécient ce contact.

De plus, une mère qui refuse les caresses donne cet exemple à ses chatons.

En gros, porcinettemiaou, c'est une attitude courante chez les chatons sauvages ou chez les chats qui n'ont pas été assez caressé quand ils étaient jeunes. (Ce qui ne veut pas non plus dire que le matou va griffer, ça dépend des caractères je pense).

Personnellement je n'aurai pas supporté d'adopter un chat comme ça, j'aime trop caresser les chats. Bon, dans les deux que j'ai, y en a un, c'est quand il veut bien se laisser caresser mais s'il ne veut pas, il fuit.
C'est le plus peureux des deux mais il ne nous a jamais griffé (contrairement à la miss qui est très câline mais qui a un sale caractère).
44 ans 785
Les chats sont délicats et surtout ils aiment choisir!
J'ai apprivoisé un chat haret (c'est à dire à l'état sauvage) qui n'avait jamais aproché un être humain de sa vie.

Il m'a fallu près de 8 mois de patience, sans pouvoir le toucher, juste en le regardant manger (je le nourrissais).

Quand il a accepté que je sois assise à coté de lui (au bout de huit mois donc, avec deux repas par jour) j'ai posé doucement mon doigt sur son nez et il n'a rien dit.

Quelques semaines plus tard, il exigeait de rentrer chez moi en miaulant sous la fenêtre.

Maintenant, il dort avec moi et ne me lache plus d'une semelle...pire qu'un chien.

Pour rechercher le contact, un chat (surtout s'il n'est pas habitué aux calins) doit pouvoir acquérir la certitude qu'il va être respecté et qu'il ne risque pas de subir des gestes (mêmes bien intentionnés) qui vont le déranger.
Bref c'est une question de confiance.
Après évidemment, chacun son caractère, certains ont besoin plus que d'autres de nous signifier par des frottements que nous sommes leur territoire.
B I U