MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Aie aie aie... C'est mauvais signe :/

A
31 ans 3
Bonjour à tous, je suis nouveau ici.
J'ai trouvé ce forum par hasard, en tapant "se faire vomir" sur Google (le monde est petit hein :p).
J'ai 17 ans, demain j'en aurais  
18. J'ai une petite amie depuis 30 mois aujourd'hui, cette même demoiselle a accepté de devenir ma fiancée il y a maintenant 18 mois. Je suis fou amoureux, à priori la vie ne m'a pas oublié.
Ca doit être le propre de l'homme, quand tout va bien il doit se trouver des problémes. Le mien semble apparement assez accroché à moi. Oui je mesure 191 cm, mais je pése 108 Kilos.
Ca aurait put être du muscle (et la Youpi ^^) mais non, c'est du flasque, du mou, du gras.
Au début ca me génait pas, j'étais bien dans ma peau, mon ventre se faisant assez discret...
Seulement voila, depuis quelques mois mon corps me dégoute. Mes vergetures m'horripilent. Ca a commencé quand j'en ai eu aux bras, celles que j'avais sur le ventre je faisais mine de ne pas les voir.
Depuis je complexe à mort.

Ajouter à cela que comme par hasard certaines personnes me font des commentaires désagréables... et ca explose.
Je mange comme pas possible par angoisse. Depuis 24 heures, sans compter les repas normaux, j'ai grignotté une boite entiére de cracotte, un sachet de Doo Wap, un pot de 1 Kilo de yahout nature (mais j'ai rajouté du sucre :p ), 4 sachets fraicheurs de biscuits céréales LU miel/chocolat, trois yahourts au fruit...
Ces "rushs" sur la nourriture sont de plus en plus fréquents chez moi : mon estomac me brule trés souvent le soir, j'ai la constante envie de vomir, et mon urine est jaune pétard (j'dois pas boire assez pour la dose de sucre que j'avale...)
Actuellement ma copine et moi somme éloigné pour un an a cause de nos études... Comme je complexise à mort sur mon poids (alors que elle elle est fine comme pas possible), j'lui ai promis sans qu'elle me le demande de maigrir et tout avant nos retrouvailles. Elle a pas trop compris mais bon.
Et j'y arrive pas. Je me rends compte que je ne peux pas me dominer, je mange je mange et je mange encore. J'ai honte de mon corps, j'ai plus envie d'aller à l'école et je ne sors plus avec mes amis. J'ai décidé que j'allais choisir la voix facile, celle du "se faire vomir"...

Quelqu'un a t'il une solution pour me tirer de ce calvaire...... ?
36 ans 81
coucou et je commencerais par joyeux anniversaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et si tu pensais a aller en parler a ton medecin , lui sera te guider , chose que mon medecin a fait pour moi quand je degommer tout se qui etait devant moi ... et se qui me parrait bizarre c 'etait arriver a l'epoque ou mon copain etait loin ... je me consoler en quelque sorte , mais tout est vite rentrer dans l'ordre ... bon courage ...
A
31 ans 3
C'est bien la réponse que je redoutais le plus... mais c'est la plus sage je suppose. :/
J'irai faire un tour chez le médecin dans le courant de la semaine prochaine.

Merci de la réponse.

Ps : merci pour l'anniv et la réponse.
38 ans Montréal 1666
Je te souhaite que ton médecin comprenne. Ce n'est pas toujours le cas et parfois, les conseils reçus ne sont pas toujours les meilleurs. Je ne suis peut-être pas rationelle mais mes expériences ont été assez nulles en matière de poids et de problème alimentaire chez le médecin... Ça ne peut pas faire trop de tord d'y aller j'imagine mais reste alerte!

Te faire vomir, c'est surtout une bonne façon de faire encore plus de tord à ton corps. En plus des effets des carences et des risques de maladies, c'est mettre la table aux troubles alimentaires, ce qui ne t'aidera certainement pas à devenir svelte durablement. Je t'assure que pour devenir mince en vomissant, il faut adopter un mode de vie dangeureux qui a des répercussions sur toute ta vie. Et métaboliquement, c'est aussi une belle préparation pour réengraisser si tu décide un jour d'arrêter de te faire vomir quand ta santé ne te le permettra plus.

Je suis passée par là. Je t'assure que ce n'est pas le chemin d'une meilleure estime de soi, au contraire. Être esclave d'un rituel devant le bol de toilette et ce faire mal, ça donne honte.

Ta copine, elle t'as connu comme tu es, et elle t'aime. Si tu l'aime, prends soin de toi et ne cours pas après la maladie et la dépression. Elle ne voudrait pas ça. Ce serait dur pour toi mais aussi pour elle et pour votre couple. Toi aussi, tu dois t'aimer assez pour ne pas te faire ça.

Il y a un livre qui pourrait peut-être t'aider à faire quelque chose pour ton poids sans t'autodétruire ni te préparer à reprendre du poids quand tu craquera, comme c'est le cas pour 95% des régimes: maigrir sans régime, de J.-P. Zermatti.

N'hésite pas à revenir en parler, ça fait souvent du bien.

xx
A
31 ans 3
Je suis conscient des risques, mais je me disais "C'est plus simple...". Stupide comme raisonnement, hein ?
Merci pour les références du livre, j'vais faire un tour sur la FNAC online pour voir ce qu'on propose.
38 ans Montréal 1666
Non, ce n'est pas stupide, c'est même très répandu. Bien des gens seraient pret à faire bien des choses pour perdre du poids. Quand ça vient te hanter, dis toi que de toute façon, ça ne t'aidera pas de ce coté là non plus.

Pour le livre, ça ne parle pas de boulimie mais j'y ai trouvé une façon plus pacifiée de m'alimenter en parrallèle avec beaucoup de réflexion sur ce que je suis. J'espère que ça t'aidera aussi.
ne commence pas: tu te dis: c'est juste pour cette fois, et pourtant le lendemain tu te retrouve dans la meme situation et ça devient quotidien. J'en suis a ce point
B I U


Discussions liées