MENU Le Forum Vive les rondes Connexion

Quelles facs choisir?

C
33 ans Paris 4887
Hello,

Normalement, l'année prochaine j'entre en fac...Mais je ne sais pas vraiment quelle voie choisir..Je sors d'un bac pro secrétariat..
J'adore le français, la lecture..Donc plutot une voie littéraire..J'aime aussi la philo..J'aurais  
bien aimé faire une fac de philo, mais je me dis que ça doit être vraiment dur..

Pouvez vous me dire qu'est ce que vous en pensez? Qu'est ce que vous connaissez comme filière ?
Merci bcp

[edit modo : Discussion déplacée depuis le forum Discussions, débats ]
38 ans 22/29 2570
C'est difficile de te conseiller, c'est très important le choix des études.
Tu ne t'arrêtes que sur la fac? Tu as regardé les BTS.
Tu sais, les filières littéraires sont très bouchées et elles demandent beaucoup de travail personnel, il faut être très rigoureux dans ton travail.
Je te conseille de te renseigner soit par une journée portes ouvertes à la fac, au CIO ou via des forums étudiants sur Internet, des salons étudiants, des magazines spécialisés....
Surtout, renseigne toi un maximum, c'est tellement important que tu choisisses un cursus qui te plait avant tout. Tiens nous au courant.
46 ans albertville 1799
Pour être passé par un paquet d'études supérieures et avoir été confronté depuis au marché du travail, je trouve que ta démarche est bonne de d'abord de poser certaines questions avant de faire des choix (il y en a tellement qui font l'inverse....)

Par conséquent, voici ce qui ressort de mon expérience:
1) pose toi la question de savoir quel métier tu veux faire plus tard. Il ne faut pas se tromper car c'est bien le métier qui conditionne les études et non l'inverse.

2) regarde bien le marché de l'emploi à ce sujet : tu peux fouiller les sites d'annonces pour voir quels types de profil on recherche. Souvent dans une annonce d'emploi il est mentionné le diplôme requis.

3) Si jamais ton désir d'études ne colle pas avec le marché du travail, pose toi la question suivante:
"qu'est ce que je préfère? Trouver un travail rapidement même si je ne me destinais pas à faire ça? Ou galérer plusieurs années pour trouver ou me reconvertir au dernier moment dans autre chose?"
Posé comme ça c'est un peu abrupte mais toi seule peut répondre à cette question.
Il y a vraiment des gens qui préfère faire le métier qu'ils ont choisis même s'il faut passer par des périodes de chômage. Et je respecte totalement ce choix mais personnellement j'ai plutôt adapté mon désir au marché du travail car il ne faut pas se tromper, on en prend pour des décennies.

4) Une fois que tu as bâti ton projet professionnel (car c'est bien là qu'il débute et non au moment de la recherche d'emploi), renseigne toi sur les moyens d'y arriver et pour ça, Moune a très bien expliqué là où tu peux trouver les infos.

Le seul conseil que je puisse te donner c'est de multiplier les informations pour une même question. Il ne faut jamais prendre pour "argent comptant" ce qu'une seule personne peut te dire. Je citerai seulement un exemple d'une conseillère d'orientation du collège qui m'avait conseillé de partir d'abord sur un BEP sanitaire-social lorsque je lui avais dit que je voulais être chirurgien.....

D'ailleurs, ce conseil vaut pour toutes les situations de la vie.

Bon courage, et n"hésite pas à échanger au fur et à mesure de l'évolution de ton projet.
39 ans 3006
Le problème des filières un tant soit peu littéraire, c'est ce qui est demandé comme connaissance, savoir écrire des commentaires, dissertations, et autres types de document est particulièrement important. Deuxième problème de ces fillières (et c'est une diplomée en maitrise de sociologie qui te le dit...) c'est que derrière.... L'emploi.... Euh je ne veux pas te décourager, mais va falloir s'accrocher. (et le pire, c'est que oui, je me suis éclatée dans mes études, mais derrière j'ai galéré pendant un an et demie pour trouver un taff à peu près en relation avec ces études, et derrière je m'aperçois que le taff me plait pas,.... bref si tu as un parcours linéaire dis toi bien que tu seras chanceuse.)

Le frère de mon homme est en filière littéraire, il est en train de faire sa thèse. Il a une bourse d'excellence, en clair c'est un doué de chez doué, et même comme ça il a peut de chance de trouver facilement un emploi... Il prépare en même temps l'agrégation, histoire d'avoir plus de possibilités.

Avant de réfléchir aux études que tu veux faire, réfléchis au métier qui te plairait, renseigne toi un max dessus, et ensuite vois les études qu'il faut faire pour pouvoir faire le métier qui te plait. Entrer en étude pour le plaisir de faire des études, oui c'est le pied intellectuellement parlant. Mais attention à la galère derrière ! Il faut avoir du soutien et des nerfs pour s'accrocher...

Je te file tous ces conseils, parceque justement c'est un peu mon parcours : je ne me suis pas arrêtée sur un potentiel métier (de toute manière je n'avais aucune idée de ce que je voulais faire..) et je me suis lancée et accrochée dans ces études, épanouissantes intellectuellement parlant, ya pas à dire. Mais je n'avais pas prévu derrière la galère que j'allais vivre. Pour enfin, galérer dans un poste qui ne me plaisait pas !
Alors j'ai réfléchi sur ce que j'aimais, l'informatique, et ce que j'aimais y faire, dépanner et réfléchir selon des problèmes donnés, et j'ai fait en fonction de ça : je suis technicien helpdesk après une formation de 6 mois. Et je m'éclate. Certes, c'est moins chic de dire ce que je suis que ce que j'étais avant, j'ai moins de responsabilités, mais qu'est ce que je m'éclate :lol: !!
46 ans albertville 1799
Et j'ajoute que Moune a tout à fait raison. Regarde aussi du côté des BTS.
Ce sont des formations très techniques et qui sont adorées par les entreprises.

Nous en cherchons pas mal dans beaucoup de domaines mais pour en trouver c'est une galère!!!!
39 ans 3006
rho la honte :oops: je vois que j'ai fait pas mal de fautes, désolée.. (un an et demi... peu de chance...)
3923
Mike et Aspha ont bien résumé les choses et je ne vais pas les paraphraser.

Avec un tel bagage,tu ferais une excellente épouse cultivée brillant lors des repas entre amis,mais coté boulot,hormis pousser ton prof' dans les escaliers et deux trois autres choses du même acabit...

Je rajouterais également que lorsque tu as 20 ans et que tu es en cursus initial,tu peux accéder à moindre frais à des cursus très intéressants.

Tu peux bénéficier "naturellement" du soutien de tes parents également,et c'est normal aux yeux de la société que tu te formes.


Plus tard,ce sera différent,tu releveras de la formation continue,et là,attention,c'est un vrai parcours du combattant pour faire aboutir un projet nécessitant des études un peu plus longues.
Surtout quand tu approches de la quarantaine et que tu es à moins de dix ans de l'âge auquel on ne peut plus raisonnablement embaucher une personne car elle frise le demi-siècle d'existence.


Tout cela pour te dire que je vais dans le sens de mes p'tits camarades à savoir qu'il est important de voir au delà des années de fac' car une fois fini ton cursus,tu risques de vraiment ressentir une injustice en constatant que ta formation n'intéresse "personne".

Si tu te cherches encore et que tu ne sais pas trop où aller l'année prochaine,ma foi,tu peux toujours envisager une filière ou une autre pour voir à quoi la fac' ressemble, car tu changes vraiment de monde par rapport à l'encadrement auquel tu étais habituée jusque là.
Il ne faut pas avoir peur de perdre un an pour une réorientation,si entre temps,ton projet a mûri.Cela semble être une eternité à ton âge....Mais avec le recul....

Les suggestions de DUT ou BTS sont pertinentes,en revanche,pour le choix de la filière du sécrétariat,eu égard les débouchés,les profils demandés et les salaires,je suis un peu plus perplexe ayant accompagné une copine dans sa recherche d'emploi dans ce domaine.( Etre championne d'informatique,parler cinq langues,répondre à vingt lignes téléphoniques,trier et traiter le courrier,supporter des horaires pourris et les humeurs du patron,tout cela au salaire minimum évidemment )
Je comprends très bien qu'à 20 ans,quand on te demande de choisir une orientation qui aura une influence importante sur ta vie,ce soit panique à bord.

Pour mieux me situer et apprécier mon intervention,je précise que j'ai échoué au baccalauréat scientifique il y a une vingtaine d'années,puis il y a dix ans j'ai passé mon équivalence de bac' en cours du soir ( DAEUB ),j'ai essayé la faculté en cours du jour pour retourner en DUT d' informatique de gestion en cours du soir que je poursuis actuellement.

Comme je dis aux p'tites jeunes,"j'ai ma carte d'étudiant" ;)

( Bon,cela n'empêche pas certaines de me dire : " Tu me fais penser à mon père ",mais il y a peut-être une carte à jouer,non ?...)
B I U